Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Profiter de l'écart entre la sottise et les faits

IMG Auteur
Publié le 09 décembre 2014
390 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 5 votes, 4,4/5 ) , 4 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
4
commenter
Notre Newsletter...

Tekoa Da Silva vient de participer à un entretien avec Rick Rule, intitulé Speculative Profits Are Made On The Delta Between Stupidity & Fact.

Un titre un peu long, avec 77 caractères. Peut-être aurait-il pu être raccourci ainsi : Speculative Profits on The Delta Between Stupidity & Fact, avec 68 caractères, juste au-dessus des 65 magiques. Mis à part ça, je le trouve parfait. Il combine des mots reconnaissables, « speculative », qui est dans toutes les bouches sur la blogosphère de l’or ; « profits », qui implique que vous puissiez faire de l’argent ; « delta », qui sonne très technique et intelligent ; et remplace le mot « opinion » choisi par Rick par un mot plus fort et plus émotionnel : « stupidité ». C’est à croire que Tekoa souscrit au service de John Winklebottom.

Voici les propos de Rick qui sont à retenir :

Souvenez-vous que pour faire de l’argent par la spéculation, il faut savoir tirer avantage du delta entre opinion et faits. Il a été dit par de nombreux observateurs de marché que sur le court terme, le marché est un instrument de vote. Sur le long terme, il est un instrument de mesure. Les profits spéculatifs sont le delta entre la manière dont les gens votent (qui est toujours stupide) et le poids des choses.

Il parle ici des actions des sociétés minières, mais dans une discussion en ligne avec un groupe d’iconoclastes de l’or, le fait est que ce « delta entre la stupidité et les faits » s’applique aux tabloïdes de la blogosphère. Ils font de l’argent en vendant de la stupidité, et vous pouvez en faire en pariant sur les faits.

Il y a quelques jours, lors d’une conversation que j’ai eue par email avec un trader professionnel, ce dernier m’a dit ceci :

Je me suis aperçu que quelqu’un vous avait fait parvenir ce parfait exemple de la manière dont une personne qui ne comprend rien de l’investissement sur les métaux précieux et de leur utilisation insiste à écrire sur un sujet dont il n’a aucune connaissance. C’est ce que j’aime à propos des marchés des métaux précieux : ils sont peuplés d’idiots qui rendent très facile de parier contre eux.

 C’est à croire que personne ne sait qui est le perdant autour de la table de billard.

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,4 (5 votes)
>> Article suivant
Bron Suchecki est responsable de l'analyse et de la stratégie à l'Atelier Monétaire de Perth, en Australie
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Et hop! Je n'ai rien à dire mais j'entends ça se sache...!
La réalité (malheureuse) est que malgré les promesses et les espoirs de richesses rapides, voir fabuleuses, les investisseurs sur l'or et l'argent sont très largement perdants depuis 10 ans, sauf ceux qui auront acheté depuis le début du physique et n'auront pas touché à leur position, et ils sont très rares.

Ceux qui se sont aventurés sur les marchés de futures ou d'options, ainsi que sur les minières, auront probablement perdu leur chemise, et plusieurs fois, notamment en 2008 et 2013.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
C'est malheureux, mais c'est ainsi, et il y a une raison pour cela, rétrospectivement.

En pariant sur l'or ou l'argent, vous êtes en réalité short sur les monnaies fiduciaires.

En français, vous n'en profiterez que lorsque la crise détruira ledit système (la nature du "vous en profiterez" est un autre débat).

Et ce système est extrêmement résilient, il y a 6 milliards de personnes qui veulent qu'il survivent, et qui ont mis à la disposition des personnes qui les gouvernent les moyens les plus puissants du monde, que ce soit en termes de pouvoir, de resources financières, de communication, d'instruments de pression, etc, pour faire continuer l'illusion un instant de plus.

"Une minute de plus pour les monnaies fiduciaires", M. le Bourreau, comme aurait dit la du Barry.

Le fait que la chute desdites monnaies fiduciaires est inéluctable ne change rien à la chose. En finance, ce qui compte, c'est le timing, et celui ci ne peut pas etre prévu.

C'est la raison pour laquelle les investisseurs sur l'or et l'argent sont condamnés à perdre leur chemise, jusqu'au jour où leur ticket de lotterie sortira gagnant...

Et que les autorités en place ne leur permettront pas de toucher....
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
"Et que les autorités en place ne leur permettrons pas de toucher . . . ."

Une ombre de solution ELS ?
Hormis le tabac bien sur .
Dernier commentaire publié pour cet article
"Et que les autorités en place ne leur permettrons pas de toucher . . . ." Une ombre de solution ELS ? Hormis le tabac bien sur . Lire la suite
Y.Jullien - 09/12/2014 à 19:29 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX