Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Proposition d’un nouveau système d’étalon or pour les Etats-Unis

IMG Auteur
New World Economics
Extrait des Archives : publié le 27 décembre 2012
1623 mots - Temps de lecture : 4 - 6 minutes
( 6 votes, 4/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : L’or
Rubrique : Université de l'or

 

 

 

 

Aujourd’hui, nous aborderons un sujet qui sort quelque peu de l’ordinaire – nous nous pencherons sur la proposition d’un étalon or adapté aux Etats-Unis.


J’ai déjà expliqué récemment quelles sont les deux caractéristiques de base d’un système d’étalon or :


1)     Il a un objectif précis, celui de maintenir la valeur de la devise à un prix fixe par rapport à l’or. Il est donc un système à valeur fixe.

2)    Il doit être basé sur des politiques monétaires spécifiques capables d’achever ce rôle pour une durée illimitée.


A partir de cette base théorique, nous pouvons imaginer de nombreux systèmes disposant chacun de caractéristiques particulières. J’ai déjà abordé le sujet plusieurs fois depuis le début de l’année.

29 janvier 2012: Gold Standard Technical Operating Discussions 3: Automaticity Vs. Discretion
15 janvier 2012: Gold Standard Technical Operating Discussions 2: More Variations
8 janvier 2012: Some Gold Standand Technical Operating Discussions
13 mai 2012: The 'Gold Exchange Standard'

10 mai 2012: The Gold Standard System: Why and How?
9 février 2012: What Is the Best Type of Gold Standard System?
28 juillet 2011: Making Change: The Simplest Practical Gold Standard System
16 mars 2012: $100 Per Blender


Parmi cette multitude de possibilités, quelle serait la forme d’étalon or la plus adaptée pour les Etats-Unis ?


Les Etats-Unis sont un cas à part, en raison de l’importance de leur base monétaire et de leur position de leader dans les affaires monétaires mondiales. Des systèmes qui pourraient fonctionner pour de petits pays comme l’Ethiopie ou le Sri Lanka pourraient s’avérer problématiques pour les Etats-Unis.


Sous le système d’étalon or que je propose, la réserve Fédérale est responsable de la gestion de la monnaie, tout comme elle l’est aujourd’hui. Bien que je ne sois pas contre l’idée d’abolir la Fed et d’établir une nouvelle institution chargée de gérer la monnaie, nous n’en sommes pas encore arrivés là politiquement. Peut-être le serons-nous dans le futur, auquel cas je me ferai un plaisir d’imaginer un système d’étalon or fonctionnant sans l’aide de la Fed.


J’inclus à mon système une base monétaire – les billets de banque et réserves bancaires enregistrées à la Fed – convertible dans son intégralité. C’est ainsi qu’ont été imaginés les systèmes d’étalon or Américains et Britanniques au cours de ces 200 dernières années, tout particulièrement avant 1930. De nombreux avocats de l’or, tout particulièrement ceux qui appartiennent au mouvement Autrichien, seraient très certainement attachés à ce point. Le principe de convertibilité n’est pas forcément nécessaire. Il est plutôt ce que l’on pourrait considérer historiquement une nécessité politique. Dès qu’il n’est plus d’actualité, des politiques monétaires farfelues sont employées. Lorsque la banque d’Angleterre a suspendu l’échange de sa devise en or en 1914, la livre sterling a perdu de sa valeur, bien que la dévaluation monétaire n’en ait pas été l’objectif initial. Nous avons tendance à oublier que la suspension en 1971 de la promesse des Etats-Unis d’échanger leurs dollars contre de l’or ne devait être que temporaire.


La bonne gestion de la base monétaire est au cœur de tout système d’étalon or. Deux systèmes parallèles sont nécessaires à une bonne gestion de la monnaie : les opérations sur le marché libre grâce à des actifs non physiques (comme par exemple les obligations du gouvernement), et la convertibilité et monétisation (acheter de l’or contre des billets de banque, l’inverse de la convertibilité classique). Ces deux systèmes peuvent fonctionner individuellement. Nous pourrions dire que les utiliser ensemble revient à porter une ceinture et des bretelles.


Le système de convertibilité et de monétisation devrait être initié par le marché privé. En d’autres termes, le processus d’achat et de vente d’actifs (et, en conséquence, d’expansion et de rétraction de la masse monétaire) doit être décidé par les participants au marché. Le système d’intervention sur le marché libre grâce à des actifs non physiques pourrait être initié par les gestionnaires de la devise, dans notre cas, la Réserve Fédérale. Ces opérations sur le marché libre sont discrétionnaires par nature. En d’autre termes, la question de savoir quand et à quelle hauteur ajuster la base monétaire grâce à des opérations sur le marché libre serait décidée par les gestionnaires monétaires. En revanche, ils seraient forcés de toujours prendre des décisions allant de pair avec le principe de parité de leur devise avec l’or. Cela signifie que la masse monétaire peut être élargie lorsque la valeur de la devise est supérieure à ce qui a été préalablement fixé, et se contracte lorsque la valeur de la devise est inférieure à la valeur fixée.


Il serait également possible de fixer des règles pour ces opérations sur le marché libre, ce qui permettrait de retirer l’élément discrétionnaire. En revanche, cette proposition est traditionaliste par nature et ne ferait que mimer les politiques mises en place par la banque d’Angleterre en 1910 et la réserve Fédérale en 1925.


Le processus d’intervention sur le marché libre permet l’ajustement de la masse monétaire. En d’autres termes, les ajustements de la masse monétaire doivent être effectués par le biais des interventions sur le marché libre. Si tout cela est mis en place correctement, alors la valeur de la devise ne devrait pas pouvoir fluctuer de manière trop importante par rapport à sa parité avec l’or, et les participants au marché pourraient aussi bien être intéressés par l’achat que par la vente d’or physique (convertibilité et monétisation). Ainsi, ceux qui désirent établir un système d’étalon or sans possibilité de convertibilité pourraient également obtenir ce qu’ils veulent. L’option de convertibilité serait uniquement utilisée si la valeur de la devise fluctuait de manière à ce que les transactions en or deviennent plus intéressantes. Cette primauté des opérations sur le marché libre en tant que moyen d’ajustement de la masse monétaire serait renforcée par une taxe optionnelle de rédemption ne pouvant dépasser 2% de la valeur paritaire, et une taxe de monétisation ne pouvant excéder 1%. En ajustant ces taxes, le gestionnaire de la monnaie pourrait élargir l’écart entre la vente et l’achat d’or jusqu’à 3%. Le transport et le stockage d’or entraînerait des coûts supplémentaires, ce qui élargirait cet écart un peu plus que le feraient les taxes.


Des réserves d’or physique équivalentes à au moins 15% de la masse monétaire seraient nécessaires. En revanche, ce pourcentage représente une moyenne annuelle, ce qui donne au gestionnaire de la monnaie une flexibilité accrue au quotidien. Des réserves d’or excédant 15% de la masse monétaire, voire dépassant les 100%, seraient autorisées.


Le ratio physique/papier pourrait être ajusté grâce à des transactions en actifs liés ou non à l’or physique (obligations de bonne qualité). Ce que je veux dire par là, c’est que si les réserves d’or physiques étaient peu importantes (inférieures à la moyenne annuelle de 15%) alors le gestionnaire de la devise (la Fed) pourrait vendre des obligations pour ensuite acheter de l’or sur le marché libre. Cela n’aurait aucun impact sur la base monétaire. Si les réserves d’or étaient trop élevées, alors le gestionnaire de la devise aurait la possibilité de vendre de l’or et d’acheter de la dette sur le marché libre. Ces transactions devraient en principe être aussi peu perturbatrices que possible pour les conditions de marché.


L’article ci-dessous présente des instructions quant au rôle de la Fed d’agir en tant que ‘prêteur de dernier recours’ – selon sa définition du XIXe siècle – dans le cadre d’un système d’étalon or. Ces instructions correspondent également avec les politiques employées par la banque d’Angleterre entre 1860 et 1914.

15 septembre 2011: How to Run a Central Bank with a Gold Standard


Le système que je propose est donc, comme vous pouvez le voir, très traditionaliste, et ressemble de très près au système adopté par la banque d’Angleterre entre 1880 et 1914 et par la Fed entre 1920 et 1932. Un système similaire pourrait parfaitement fonctionner aujourd’hui et ne présenterait pas d’inconvénients particuliers. Puisqu’il a su fonctionner des décennies durant, il n’attirerait que très peu de critiques. Je pense qu’il existe aussi un support politique pour ce type traditionaliste de système d’étalon or. Il est quelque peu complexe et dépend de la compréhension et des jugements des gestionnaires de la devise, donc des bureaucrates de la Fed. Tout ce que vous avez besoin de savoir à ce sujet est écrit dans cet article ou dans la proposition jointe ci-après, et comme vous avec certainement pu le constater, il n’y a rien de particulièrement difficile à mettre en place. Les bureaucrates de la Fed sont particulièrement stupides, et je pense qu’il est important que les gens apprennent comment un tel système fonctionne pour que les bureaucrates puissent être contrôlés et que leurs erreurs puissent être identifiées.


Même si vous vouliez mettre en place un système différent – et il en existe toute une multitude qui seraient capables de fonctionner – je pense qu’il est nécessaire d’éduquer d’abord les gens sur la manière dont fonctionnaient les choses dans le passé.


J’ai écrit un petit protocole qui puisse permettre à l’établissement d’une nouvelle valeur paritaire pour ce système. Il est basé sur un conseil Congressionnel. On m’a déjà beaucoup dit que mon idée de conseil ne serait pas très populaire auprès du Congrès. C’est certainement vrai, mais il existe de nombreuses autres manières d’établir une valeur paritaire. Si vous n’appréciez pas ma proposition, vous pouvez aisément en imaginer une autre. Tout ce qui compte, c’est qu’elle fonctionne : c’est-à-dire que cette valeur ne soit pas saugrenue et puisse obtenir le soutien politique.

10 mai 2012: The Gold Standard System: Why and How?
25 mai 2012: Why $1600 Is My Price At Which to Return to a Gold Standard System Today


Voici ci-dessous ma proposition d’un système d’étalon or pour les Etats-Unis en format .pdf :

Cliquez ici pour lire 'The Gold Standard Act of 2012'

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4 (6 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Tout cela est bien compliqué. Je vois le retour à l'étalon-or d'une manière différente et plus simple. Cela passe par un désengagement quasi total de l'état en matière de monnaie.
Suppression de la banque centrale et arrêt de la création de monnaie fiduciaire donc plus de billet de banque d'état. Création de deux monnaies officielles, l'une d'argent et l'autre d'or selon des standards fixés définitivement. Le ratio de valeur entre ces deux monnaies pouvant fluctuer librement selon le marché libre et sans cours officiel imposé par l'état. Abolition des lois bancaires donc retour aux banques libres privées qui peuvent émettre des billets si ça leur chante, frappe libre dans des ateliers publics ou privés et selon les standards officiels, ou pas, de pièces de monnaie d'or ou d'argent. Liberté d'utiliser les monnaies ou devises que l'on veut y compris étrangères. Liberté pour les individus et les organisations publiques ou privées de créer leur propre monnaie, fiduciaire ou réelle, basée sur ce qu'ils veulent, or, argent, fer, pétrole, temps, énergie, etc... et même sur rien du tout pourvu que les gens soient informés. Le principal est qu'aucune loi superflue n'entrave le marché libre des monnaies et devises, la concurrence et l'innovation sélectionneraient les monnaies les plus solides et les monnaies officielles seraient, elles-mêmes, l'étalon-argent et l'étalon-or.
Bienvenue dans la 4è dimension.

Utopie est un mot trop faible pour qualifier votre idée d'un monde libre.

Et il y a même des incohérences, permettre à des institutions de créer des monnaies de-ci de-là ce n'est pas l'image d'un marché libre mais la porte overte à une guerre générale aux 4 coins du monde, nous sommes des humain, faut pas l'oublier. :D

La première chose à faire pour libérer les nations et donc les peuples, c'est bien de créer comme vous le dites de la vraie monnaie venant de matières physiques, mais vu comment tourne notre monde et surtout qui le fait tourner, c'est rêver les yeux ouvert que d'imaginer qu'ils abandonneraient le pouvoir, et leur projet de domination du monde, qui entre nous avance sans encombre depuis plusieurs siècles, aucune raison pour que leur train déraille.
Dernier commentaire publié pour cet article
Bienvenue dans la 4è dimension. Utopie est un mot trop faible pour qualifier votre idée d'un monde libre. Et il y a même des incohérences, permettre à des institutions de créer des monnaies de-ci de-là ce n'est pas l'image d'un marché libre mais la por  Lire la suite
Saphir - 13/02/2019 à 15:56 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
20 avr.silvera
« Il n'y a pas de caractère automatique entre l'offre et les taux » Tout à fait! Ce qu’il faut comprendre c’est que les taux sont d’avantage i...
La distribution des faux droits et la destruction des vrais droits
19 avr.Claude F.1
Merci
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
19 avr.Claude F.1
Vous écrivez :"L’offre accrue de titres d’Etat pour financer la dépense publique devrait ainsi faire remonter les taux." Il n'y a pas de caractère ...
Notre-Dame de Paris : risques, enseignements et espoir
18 avr.Saphir3
Les promesses des riches sont à l'image des promesses de dons au téléthon, ce ne sont que des promesses. Ne soyons pas naïfs, il est évide...
Notre-Dame de Paris : risques, enseignements et espoir
18 avr.Attilio6
A plusieurs reprises j'ai été très critique au sujet des éditos de H. Seize.Notamment quand il se prenait à Marine Le Pen en termes très durs au su...
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
18 avr.L Held-Khawam
https://www.ecb.europa.eu/explainers/tell-me/html/nominal_and_real_interest_rates.fr.html
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
18 avr.L Held-Khawam1
http://france-inflation.com/taux-livret-A.php
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
17 avr.Attilio3
@LULULU Si mes souvenirs sont bons,sous Giscard nous avions un taux d'inflation supérieurs à 10% et les salaires étaient revalorisés en co...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX