Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Qu’est-ce que le fixing (Fix) de l’or de Londres, et pourquoi ?

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 12 avril 2013
846 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 5 votes, 5/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Université de l'or

Le régulateur américain CFTC (Commodity Futures Trading Commission) est anxieux concernant le fixing de l’or de Londres. Apparemment…

« Donc est-ce que le fixing de Londres (pour l’or physique) est truqué ? ». Quiconque fait vraiment attention sait que c’est la mauvaise question. Les régulateurs du marché américains des produits dérivés (produits pour la spéculation) pensent que cela pourrait être vrai.

Maintenant, le CFTC est sans aucun doute dans son droit de questionner l’utilisation de certains prix comme points de références (ou « marks » ou cote) dans les transactions américaines. Se joignant à la Table ronde internationale sur les point de référence financiers (International Roundtable on Financial Benchmarks) d’il y a trois semaines, son commissaire  Bart Chilton a affirmé qu’il pensait aussi que beaucoup d’autres marchés méritaient de l’attention. Mais cependant, nous ne serions imaginé ce qu’une commission à Washington contrôlant les marchées des « futures » américains pourrait gagner ou espérer obtenir en questionnant le processus du fixing de Londres.

Qu’est-ce que le fixing de l’or de Londres ?

Et pourquoi existe-t-il ? Le fixing existe car, sur le marché des métaux précieux physiques, il n’y a pas de prix unique à un instant donné. Au lieu de cela, toutes les différentes banques de métaux précieux et les négociants cotant leurs propres prix directement à leurs clients. Alors les transactions qu’ils passent sont uniques, sans chambre de compensation centralisée ou de bourse reconnue rapportant ces transactions comme sorte de cours officiels.

C’est très différent d’un marché boursier formel ou d’une bourse de produits dérivés. Cela rend l’évaluation de l’or (dans les coffres des banques centrales, par exemple, ou les stocks des joailliers) difficile. Cela veut aussi dire que des traders moins actifs, comme les compagnies minières aurifères ou les utilisateurs industriels, ne peuvent être sûrs qu’ils ont eu le « vrai » prix du marché.

D’où le fixing (ou fix), et d’où son nom. Le fixing est essentiellement une capture du cours à un instant précis où se situe le cours de l’or à 10H30 ou à 15H00 et à midi pour l’argent (heures de Londres), et ce à Londres, la capitale britannique qui est le cœur mondial du négoce des métaux précieux physique.

Comment fixer le fix ?

Pour prendre cet instantané, les plus grosses banques de métaux précieux regardent les ordres des clients en cours, soustraient les acheteurs par les vendeurs, et se réunissent pour convenir d’un prix qui permette de liquider ce qui reste. Ne faites pas d’erreur : le fix n’est pas un prix notionnel.

La vraie offre et la vraie demande de vrais vendeurs et acheteurs créent le fix, et le vrai commerce est fait à ce prix. Cela fait du fixing ou du fix quelque chose de très différent du taux d’emprunt interbancaire qu’est le Libor.

Le Libor, comme vous vous en souvenez, est simplement rapporté par les grandes banques. Il ne correspond pas nécessairement aux taux d’intérêt payé à ou par quiconque. Cela ouvre donc la porte aux fraudes et aux manipulations, et quatre ou cinq ans après que les régulateurs se soient aperçus du scandale, ça a conduite à de lourdes amendes pour les coupables.

Pourquoi le fix ?

Les fix des métaux précieux de Londres offrent à l’inverse une formation authentique des cours. Non, ce n’est pas formellement réglementé par le gouvernement (horreur !). Oui, le fix est déterminé derrières les portes closes (mon dieu !). Mais les clients des banques peuvent placer des ordres d’achat (ou de vente) au cours du fix si c’est en-dessous (ou au-dessus) d’un certain niveau, et ils peuvent être informés tout au long du processus aussi. Le fix suit également et mène ensuite le cours spot coté dans le négoce de gros en direct. Mais un cours spot unique n’existe pas. Le fix existe pour combler ce manque. Et existant depuis 1919 (et probablement avant, pour les fans d’histoire), le fix a pendant près d’un siècle agi comme un point de référence mondial quand aucun n’existait avant.

Acheter de l’or au gros pour la livraison à Hong Kong, et l’on vous cotera le cours de Londres plus (ou moins) une prime de livraison. Demandez à une banque centrale la valeur de ses réserves d’or ou à un stockiste la valeur de ses dépôts, et ils feront tous référence au fix de l’or de l’après-midi dans leur réponse. Vendez à une compagnie minière aurifère un contrat forward de long terme pour qu’elle se protège contre l’exposition aux cours aujourd’hui ou lève des capitaux pour financer l’exploitation de demain, et le fix de l’or de l’après-midi à Londres, ou PM London gold fix, sera votre référence évidente.

Comment ce point de référence parfait peut être obtenu ? A en juger par les commentaires en date du commissaire de la CFTC, le problème semble être qu’un « gouvernement, un quasi gouvernement ou une entité appropriée bénévole devrait superviser » la façon dont sont déterminés les cours. Le communisme est sans aucun doute très loin des intentions de Bart Chilton. Mais la Russie soviétique avait essayé pendant un moment. Ça n’a pas marché.


Données et statistiques pour les pays mentionnés : Hong Kong | Russie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Hong Kong | Russie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (5 votes)
>> Article suivant
Correspondant à la City pour The Daily Reckoning à Londres, Adrian Ash est directeur de la recherche chez Bullionvault.com, site qui vous fournit un accès direct à l’or d'investissement, dans des chambres fortes à Zurich et à Londres
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Bart Chilton Commissaire de la CFTC, n'est qu'une marionnette aux ordres tantôt du gouvernement US, tantôt de la FED et consorts. Il gesticule beaucoup afin de jeter un écran de fumée sur ce que tout le monde sait depuis très longtemps : l'effacement des cours des métaux précieux, à l'aide de toutes les manipulations et trafics frauduleux possible, le fixing du LBMA de Londres étant un des aspects du 'dispositif'...
Le but de l'écrasement des cours des Mpx est triple : soutenir l'USD papier en le protégeant à tous prix de l'hyperinflation (spectre de 1929 !), pour repousser l'échéance fatale mais inéluctable, de l'effondrement à terme du 'système', et parallèlement favoriser une illisibilité au travers de la volatilité, de l'instabilité des cours des Mpx, propices au découragement d'investisseurs potentiels dans les 'reliques barbares'. Enfin, les prix bas permettent aux banques centrales de rafler la mise avant tout le monde... assurément avant que d'éventuels 'bankrun' ne commencent à apparaître ici et là, en fonction de la gravité des crises de telle ou telle nation, sonnant ainsi le glas du 'système' avec toutes les conséquences tant redoutées...

_ " La valeur d’échange du dollar est menacée... si elle venait à s’effondrer, la Fed perdrait tout contrôle des taux d’intérêts. Si le marché des obligations explose, le marché des actions explose, et les banques Too-Big-To-Fail font faillite. C’est une tentative désespérée, parce que la Fed doit pousser les gens à croire que le dollar est l’unique sécurité qui soit, l’unique réserve de valeur. Pas l’or, pas l’argent, ni les autres devises. " Paul Craig Roberts ; 12 avril 2013 ; King World News
_ " Il n'y a rien de nouveau sous le soleil. " Ecclesiastes
_ " Ce qui est nouveau pour bon nombre de citoyens volés, c'est de faire vite pour mettre son argent à l'abri en achetant à bon prix pour l'heure, de l'or et de l'argent. " NdL*


*NdL = Note de L'auteur
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Bart Chilton Commissaire de la CFTC, n'est qu'une marionnette aux ordres tantôt du gouvernement US, tantôt de la FED et consorts. Il gesticule beaucoup afin de jeter un écran de fumée sur ce que tout le monde sait depuis très longtemps : l'effacement des  Lire la suite
debudelafin - 16/04/2013 à 15:54 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX