Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Qu’est devenu l’or quand l’URSS a fait faillite ?

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 06 janvier 2011
947 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 43 votes, 4,6/5 ) , 8 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
8
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Histoire de l'or

 

 

 

 



Des cigarettes ou des urinoirs, comme le préconisait Lénine ?



Un lecteur anonyme m’a envoyé ce cours message sur  « ce qui est arrivé au cours de l’or en Russie quand cette dernière s’est retrouvée en cessation de paiements ». Je pense que cela vaut la peine d’être partagé .



« J’étais assez jeune alors et je n’y connaissait rien. Je venais d’avoir 18 ans quand l’hyperinflation a éclaté.


Tout d’abord, quand vous parlez de l’URSS vous devez comprendre que nous vivions dans un aquarium de propagande qui existe au sein du même aquarium de propagande qui existe aussi de notre point de vue commun aujourd’hui. Ce qui signifie, que pour nous, à l’époque connaître la vérité comme l’américain moyen la connait était un progrès immense et impensable et on pouvait trouver une personne sur cent (peut-être) qui en savait assez pour réaliser que l’URSS était tout simplement un gros mensonge. Je ne connais pas une seule personne qui en savait plus que ça et d’ailleurs personne qui aurait pu participer à notre discussion actuelle.


L’or. Tout ce que nous savions c’est que les urinoirs seraient en or quand nous atteindrions la prospérité communiste. Et que c’était un mensonge que le dollar US était garanti par de l’or. Rien d’autre. Nous savions que Staline exploitait les mines d’or et que des mines d’or sont toujours en exploitation mais nous pensions que c’était pour l’industrie de la bijouterie. Je ne savais pas que Staline utilisait cet or pour acheter des matières premières agricoles. Il nous disait que les ces matières agricoles étaient un cadeau  philanthropique des Etats-Unis et que sans ce don, nous serions tombés face à l’Allemagne. Et autant que je sache, toute personne honnête adorait les Etats-Unis pour cette aide magique au pire moment.


A n’importe quel moment -avant et pendant l’inflation- tout le monde pouvait aller sur le marché du troc et vendre ses bijoux aux gitans. Cela était mieux que de le vendre au magasin de bijouterie soviétique “ALMAZ” qui était le seul autre acheteur d’or. ALMAZ nous donnait un penny pour un dollar et les gitans deux mais c’était beaucoup plus risqué car ils utilisaient toutes sortes de trucs.

Pratiquement tout le monde a vendu son or familial, quelque soit la quantité détenue, pour survivre pendant l’hyperinflation. Vendu pour rien, et cela surtout en raison d’une ignorance fort répandue et donc par manque de marques et aussi en raison d’un contrôle des importations et des prix.


Personnellement, je n’avais pas d’or. Mon père était un communiste important et ma mère une sténo. Nos pièces de famille avaient été prises pendant la révolution en 1917.

Ma mère avait cotisé 18 ans dans mon “fonds d’études” qui était à la Caisse d’épargne et elle avait accumulé quelques petits intérêts. Quand j’ai atteint 18 ans, j’ai pu effectuer un retrait. C’était mille roubles, suffisamment pour acheter plusieurs paquets de cigarettes (pas des cartouches) importées. En dépit des cris de mes parents,  je le fis et je les cachais. Environ une semaine plus tard, la nouvelle se répandit que les rumeurs de dévaluations étaient complètement erronées. Le jour suivant, un samedi, le ministre des finances en personne a rassuré tout le monde à la TV, disant que tout allait bien et qu’il n’était pas question de dévaluation, même pas en projet.

L’annonce de la dévaluation a été faite le dimanche, oui, le jour juste après ça. Soudain, tout l’argent ne valait plus rien. Il fallait faire une queue interminable pour échanger un tout petit montant de la vieille monnaie en quelques nouveaux billets 1 contre 1. Et Et tout le reste a brûlé.


Après cela, la hausse des prix a véritablement commencé sérieusement. Je ne savais pas quoi faire de mes cigarettes parce que les prix augmentaient trop vite.


Alors nous survécûmes comme presque tout le monde en volant les usines. D’une manière ou d’une autre, tout ce matériel de très bonne qualité s’est retrouvé à l’étranger. J’ai revu toutes ces choses sur des marchés de troc en Turquie quelques années plus tard. Partout où quelqu’un travaillait, il volait pour vendre ce qu’il pouvait. Je ne peux pas vous dire qui était de l’autre côté des transactions parce que je ne me posais pas ces questions-là.

Quand les prix se sont finalement stabilisés, le pays était balayé de la plupart de sa fondation industrielle. Et c’est ainsi que nous avons payé le passé.

Ceux qui venaient d’acheter des maisons étaient capable de rembourser leurs emprunts très rapidement parce que les prix augmentaient plus vite que les intérêts qu’ils devaient et les salaires augmentaient aussi bien qu’à un rythme plus lent, mais toujours plus vite que les intérêts. Certaines personnes ont effectué des remboursements qui équivalaient à des années de paiements normaux grâce à leur dernier salaire.

Mais cela n’a été le cas que pour ceux qui avaient de hauts revenus. Ceux au bas de l’échelle ont vu les prix de l’immobilier s’envoler pour toujours.

J’ai vendu mes cigarettes, paquet par paquet, là où il n’y avait pas de magasins et au clair de lune. Les cigarettes étaient devenues le dernier réservoir de valeur par excellence. Aucune autre marchandise n’est aussi adéquate, et elles n’étaient pas périssables comme le sucre, les pneus ou la farine que d’autres personnes conservaient.

Je n’ai jamais trouvé d’autres choses autant demandées, aussi facilement négociées et vendues. Les cigarettes étaient faciles à échanger en vrac.


J’affirme que les cigarettes sont le meilleur produit pour survivre si vous savez que l’argent va flamber et si vous savez qu’il est déjà trop tard pour acheter de la nourriture ou tout autre meilleur produit. Certaines personnes avaient, littéralement parlant, des armoires entières de tabac ».

 

FOFOA 

 

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Russie | Turquie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Russie | Turquie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,6 (43 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Mdr ! Cette année, ça fait 30 ans que j'ai arrêté de fumer !
Quoique j'en connais qui laissent 250€ par moi à la Régie des Tabacs. Faudra un sacré marché noir pour compenser....
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Jusqu'au milieu des années soixante, l'or n'était objectivement pas un bon placement, ne s'appréciant que très peu, ne rapportant pas de dividendes et coûtant de l'argent à stocker. Pourquoi le métal jaune a-t-il toujours eu cette image liée à la richesse si objectivement il n'enrichissait pas ses détenteurs ?

Philippe Béchade : L'or avait en effet une performance médiocre en comparaison des actions. Mais le dollar, entre 1913 et 1975 a perdu 80% de sa valeur. Aujourd'hui, on est même à une perte de 95%. L'or ne présente pas grand intérêt en tant que placement nécessitant une gestion dynamique, il n'y a aucun placement complexe à faire dessus. Mais finalement, même si l'or n'apparaissait pas comme un placement performant, si vous aviez acheté de l'or en 1913, vous êtes beaucoup plus riche que celui qui a acquis des dollars et qui a voulu les placer sur des bons américains.

Qu'est-ce qui a provoqué le retournement de conjoncture faisant de l'or l'objet des convoitises des investisseurs ?

Ce qui a retourné à plusieurs reprises la conjoncture en faveur de l'or, c'est les épisodes inflationnistes, l'or permettant de se couvrir contre cette inflation. Aujourd'hui, c'est assez différent : on lutte partout contre la déflation, on créé des masses d'argent considérable, or cet argent créé ex nihilo c'est de la dette. C'est donc un afflux d'argent ne correspondant à aucune valeur créé. Cet argent sera forcément détruit à un moment donné, soit par l'inflation, soit par la faillite des états et la répudiation de la dette. A ce moment-là, la seule protection, c'est l'immobilier – qui a l'inconvénient de ne pas être liquide – soit l'or (ou l'argent). Il faut attendre d'être vraiment en période de crise, ou sur une tendance inflationniste parfaitement identifiée, pour que les gens s'intéressent durablement à l'or.

Quand la politique monétaire est laxiste, l'or monte. Les annonces récentes de la Fed qui veut mettre un frein à l'injection de monnaie dans l'économie commence à faire décliner son cours. L'or est-il condamné à n'être qu'un placement de "seconde catégorie", entièrement dépendant de facteurs qui le dépassent ?

Comme on a retrouvé récemment du rendement sur l'obligataire, on fait l'arbitrage en préférant avoir du 4.70% de rendement sur du BTP italien que 0% sur l'or. On peut donc tirer la conclusion de votre question en faisant une lecture à deux dimensions. Le problème c'est la troisième dimension où on se posera de nouveau des questions sur la solvabilité de l'Italie, et son insoutenable dette de 2000 milliards – idem pour l'Espagne et le Portugal – et où le montant du rendement ne sera plus un facteur. Et on ne réfugiera pas dans le dollar avec des États-Unis en faillite. On réduit donc en ce moment les positions et les leviers sur les matières premières, mais il faut bien voir qu'à 1200 dollars l'once, on est en-dessous des coûts de production. La baisse de l'or va donc vite s'arrêter, car les exploitants de mines ne vont pas vouloir vendre à perte très longtemps. C'est donc absurde de penser que l'or va descendre plus bas.Nouveau riche Publié le 27 juin 2013

Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
INqUIETANT
28 juin 2013
Le prix de l’or risque de baisser «des années»
Frédéric Lelièvre

Ils ont refait leur calcul. «Bien que beaucoup des éléments en faveur d’un prix élevé restent pertinents, la liste des points négatifs pour l’or s’est allongée ces derniers mois, ce qui va alimenter la désillusion des investisseurs» . GFMS redoute un marché baissier pendant «plusieurs années», un scénario qu’elle ne voyait jusqu’à présent se produire qu’en 2014.
Jusqu’à son plus haut de septembre 2011 à quelque 1900 dollars. En recul de 23% depuis avril. Bloomberg estime qu’en trois mois, l’or a subi sa pire chute depuis «au moins 1920». L’annonce d’une politique monétaire américaine moins restrictive serait le déclencheur du mouvement.

Le 12 avril, jour où l’once a cédé presque 10% de sa valeur, le gourou de la finance Marc Faber jugeait sur Bloomberg TV que l’or était «survendu» et que le rebond interviendrait à partir des 1300 dollars.
c'est justement quand j'entends les services de propagande clamer que ça vaut plus rien que je fais le plein. parce qu'ils ne nous veulent pas du bien.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
C'est bon à savoir ça !
C'est pourtant si logique : il me semble qu'en prison, l'argent ne circule pas, et la monnaie est le tabac.

Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
en prison t'es nourrit logé blanchi. donc conséquence directe de la pyramide de maslow mais dans le monde réel ça sera pas ça qui s'appliquera.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Ceci explique peut être le rabachage constant pour arreter de fumer..^^...Les autorités veulent nous enlever notre futur monnaie......><.......
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
voila un post interessant , une tranche de vie passee pour les tranches de vies a venir.
mis a part que j'ai arrete de fumer.lol.
non vraiment content de vous avoir lu.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
c'est justement quand j'entends les services de propagande clamer que ça vaut plus rien que je fais le plein. parce qu'ils ne nous veulent pas du bien. Lire la suite
Atlantis - 08/09/2013 à 12:04 GMT
Note :  5  0
Top articles
Derniers Commentaires
Et maintenant, le couvre-foutoir
27 oct.Clepsidre
Parfois et même si on souscrit à ce qui est dit, on a envie d'apporter son obole ; enfin une forme de... Mais là, tout est dit sur un mond...
Heureusement, il y a une majorité pacifique !
20 oct.Dorothée
le socialisme pourrit nos vies.
Encore un week-end festif au commissariat de Champigny-sur-Marne
12 oct.JR71
La loi classait les infractions en trois grandes catégories : contravention, délit et crime. Les peines s'accroissant à chaque degré. Ces dernières...
Encore un week-end festif au commissariat de Champigny-sur-Marne
12 oct.merisier1
Avant de passer à la phase 2 consistant à légaliser, peut-être qu'un bon coup de phase 1 permettrait déjà un nettoyage conséquent...
Encore un week-end festif au commissariat de Champigny-sur-Marne
12 oct.Dorothée2
il semblerait que la France ait vraiment un grand besoin de toujours plus d'immigration arabe et africaine !
Élection américaine : une presse française coûteuse, borgne et hémi...
12 oct.Dorothée1
il suffit d'écouter régulièrement l'ultra-gauchiste FRANCE INFO et d'y subir le rouleau compresseur permanent de propagande mondialiste et socialis...
Le petit séparatisme de Macron
05 oct.Dorothée1
pauvre France !
Sur les deux types de pays dans le monde
30 sept.Dorothée1
il me semble qu'une troisième catégorie ( des nations où gouvernement et peuple soient l'objet d'une crainte réciproque ) existe également
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX