Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Leon Trotsky : Que celui qui n’obéit pas ne mange pas

IMG Auteur
 
Extrait des Archives : publié le 05 avril 2010
65 mots - Temps de lecture : moins d'une minute
( 8 votes, 4,5/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Opinions et Analyses




Vous n’avez peut être aucun intérêt pour la guerre, mais la guerre s’intéresse à vous.



Dans un pays où le seul employeur est l’Etat, toute opposition signifie la mort par la faim.  Le vieux principe « que celui qui ne travaille pas ne mange pas, a été remplacé par un nouveau :  Que celui qui n’obéit pas ne mange pas ».



Leon Trotsky (1879–1940)


:

<< Article précedent
Evaluer :moyenne :4,5 (8 votes)
>> Article suivant
Dernier commentaire publié pour cet article
le système maffieux rothshildien...en vue de la mise en place du nouvel ordre mondial. Lire la suite
ERWIN - 08/04/2013 à 06:16 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
"Ils ne représentent rien, nous ne savons pas d'où ils sortent leur argent, et ils continuent, sur des positions d'extrême gauche, à gêner le développement de notre Révolution !"

Che Guevara à propos des trotskystes
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
le système maffieux rothshildien...en vue de la mise en place du nouvel ordre mondial.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
La révolution, consiste à remplacer le tsar par un nouveau tsar, rouge sang.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
...à remplacer le tsar par un nouveau tsar, rouge sang...

Le monstre Kazars Trotsky et ses acolytes Marx et Lénine , responsables de dizaines de millions de morts , furent financés par les les banquiers Kazars de Wall Street.

http://www.wildboar.net/multilingual/easterneuropean/russian/literature/articles/whofinanced/whofinancedleninandtrotsky.html

http://www.scriptoblog.com/index.php?option=com_content&view=article&id=379:complicites-et-financements-sovieto-nazis&catid=49:geopolitique&Itemid=55

C'est exactement la même stratégie de tentative d'asservissement du peuple par la dette qui est appliquée actuellement dans tout l'occident par les partis uniques Janus à deux visages de gauche et de droite , payés par le même maître : le système maffieux rothshildien.

Tous complices corrompus pour suivre une politique identique d'austérité injuste pour le peuple et de renflouement illégitime pour les banquiers .
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink

Wikipédia :

Fin de l’Empire khazar

Les Russ, pillards d'églises, finirent par se convertir au christianisme. Dès lors, soutenus par l'Église orthodoxe, ils obtinrent la soumission des indigènes slaves, leurs anciennes victimes, qui prirent le nom de Russes et se retournèrent contre leurs anciens protecteurs Khazars.

En 965, le prince russe Sviatoslav Ier prit la forteresse de Sarkel : dans les années qui suivirent, la Russie naissante porta un coup fatal à l’empire des Khazars. Un État indépendant subsista encore durant quelques décennies jusqu'au début du XIe siècle. Certains Khazars rejoignirent alors les communautés juives byzantines, d'autres la Hongrie.

Finalement, la fin de l’Empire khazar s'avéra un mauvais choix politique pour les Russes : les Khazars, en effet, les avaient protégés contre les Petchenègues qui nomadisaient au sud de la Russie.

Les Khazars surent bâtir une civilisation évoluée sur les plans technique et politique. Notamment, ils frappaient monnaie et possédaient la technologie du papier, héritée de leurs voisins chinois. Leur particularisme religieux et la méconnaissance de leur histoire leur ont valu d’être au centre d'un ensemble de légendes à caractère ésotérique et de conceptions erronées sur leur civilisation.

Des centaines d’années après son effondrement, nombre de récits et hypothèses continuent à alimenter l’épopée de ce peuple. Néanmoins, un empire florissant qui vécut du VIIe au Xe siècle ne peut disparaître totalement sans laisser de traces. À l’heure actuelle, outre son apport à la culture ashkénaze, la majorité des traces de cet empire restent liées à l’histoire et à la culture russe et hongroise, grâce notamment à l'influence des Kabars, nom de trois tribus khazares s'étant allié aux Magyars au IXe siècle pour conquérir et fonder ce qui allait devenir le royaume de Hongrie. Dernier vestige significatif de l’existence de la civilisation khazare, la mer Caspienne est toujours surnommée la "mer des Khazars".


Evaluer :   2  3Note :   -1
EmailPermalink

Quant aux dizaines de millions de morts, c'est plutôt Staline.
Evaluer :   1  5Note :   -4
EmailPermalink
Recevez le Market briefing de 24hGold
  • Les cours et les nouvelles des marchés des métaux précieux et des actions minières
  • Le decryptage de l’actualité par des auteurs
    du monde entier
  • Gratuit, quotidien et indispensable
Restez informé, inscrivez-vous maintenant !
* Votre email ne sera jamais diffusé.