Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Quel avenir pour les maisons de retraites ?

IMG Auteur
 
Publié le 21 février 2013
543 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 13 votes, 4,5/5 ) , 4 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
4
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Europe France Retraites
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Depuis quelques semaines, les médias se font échos d’un certain nombre de morts survenues en maison de retraite. Le 12 février dernier, on pouvait lire sur le site d’Europe 1 :  »une dame souffrant d'Alzheimer a été retrouvée morte dans le jardin. Le Gouvernement veut agir. »


Agir contre quoi au juste ?


Toutes nos prières vont bien sûr au salut de l’âme de cette pensionnaire, mais nous avons été étonnés par la réaction officielle de la Ministre en charge des personnes âgées. En effet, si elle est souvent triste, la mort n’est pas un « accident », et il n’est sans doute pas nécessaire d’ouvrir une enquête parlementaire pour vérifier qu’elle est l’issue inéluctable de nos vies de contribuables.


Le ressort émotionnel est en réalité un moyen de justifier une nouvelle couche de réglementations dans le secteur du grand âge. L’idée d’imposer l’utilisation de dispositifs de géolocalisation des résidents est évoquée par le gouvernement. Un boitier autour du cou ? Une puce sous-cutanée ? Une montre GPS ?... N’est-on pas loin du problème numéro 1 en matière de maison de retraites et cela ne risque-t-il pas de l’aggraver?


Car quelle que soit la solution adoptée, elle viendra s’ajouter au cahier des charges déjà très lourd pesant sur les structures d’accueil pour personnes âgées. Marc D., promoteur immobilier dans le secteur hôtelier, confie : « Devant les difficultés que nous avons rencontré pour trouver une place en maison pour ma mère, (…) j’ai voulu lancer une chaine de résidences sénior discount, mais j’ai finalement dû renoncer très rapidement devant la jungle réglementaire et les coûts fixes qu’elle suppose (personnel, normes sanitaires et architecturales, etc.) ».


Or, le gouvernement n’a rie trouvé de mieux que de vouloir encadrer les loyers des maisons de retraites, les jugeant excessifs. En effet, une place en maison revient en moyenne à 1 857 euros par mois au résident, soit 61 euros par jour, (2 242 euros en Île-de-France) indique une étude du cabinet d'audit KPMG publiée le 7 février dernier.


L’encadrement des loyers aura malheureusement un effet mécanique de contraction de l’offre, et in-fine, aggravera le problème de la pénurie de places en maison de retraite. Or, la question est bien celle de l’élargissement de l’offre. Aussi, pour multiplier les places en maison, il est inutile de demander aux établissements les plus chers de diminuer leurs prix, mais il faut permettre à des acteurs d’émerger avec des coûts moindres, qui pourront proposer leurs services à des tarifs plus bas.


La seule solution réaliste qui permettrait de lutter contre la hausse du coût de la pension des personnes âgées, et la rareté des places disponibles passe donc par une simplification des normes en vigueur.


Pour prendre un exemple récent, ce n’est pas en encadrant le prix des forfaits de téléphonie mobile que l’on a accéléré l’équipement des Français, mais en permettant à de nouveaux acteurs très motivés d’émerger, et en laissant le marché proposer un large panel de solutions commerciales (du low-cost au service platinium).


Le gouvernement devrait prendre très au sérieux cette question de la pension des personnes âgées, qui sera assurément un secteur incontournable de l’économie tertiaire des prochaines années, et qui pourrait, à coups de réglementations et d’encadrements, se transformer en cauchemar humain et donc national.

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (13 votes)
>> Article suivant
Renaud DOZOUL est architecte de formation. Il crée une agence à Paris en 2004 après avoir exercé pendant deux ans à Mexico. Il se consacre désormais à la recherche et à l’écriture. Il publie notamment en 2011 « 10 bonnes raisons de restaurer la Monarchie » aux éditions Muller et travaille actuellement sur un ouvrage consacré aux fondements de la liberté en occident.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Ce que ne dit pas l’étude, c'est la qualité du service pour les prix annoncés ... La maison de retraite proche de chez moi est une calamité, couteuse, indigne, je préférerais finir en lasagne ,en lieu et place d'un pauvre équidé roumain, plutôt que d'agoniser des années dans un pareil mouroir ...
Bon; je vais me réserver une place...
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Il y a eu : "il est interdit d'interdire !". Mai 68
Les choses doivent impérativement évoluer. Maintenant on devrait avoir : "il faut recadrer les gens qui nous encadrent !"
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Je te souhaite bon courage...
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Ce que ne dit pas l’étude, c'est la qualité du service pour les prix annoncés ... La maison de retraite proche de chez moi est une calamité, couteuse, indigne, je préférerais finir en lasagne ,en lieu et place d'un pauvre équidé roumain, plutôt que d'ago  Lire la suite
phi67 - 01/03/2013 à 02:08 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier
@LOUIS L. Si nous avions des gouvernants avec des baloches (des vraies !) et qui voudraient vraiment faire de l'écologie pour le bien public, ...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinLouis L.2
A propos de sécu, je trouvais un peu fort de café les honoraires de dispensation en pharmacie pour un service inchangé mais je trouve avec effareme...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier2
@ gloopy La sécu qui coule lentement mais sûrement la France, est un schéma de Ponzi de par son mode de fonctionnement, structure financière à ...
Immobilier : Les Français organisent leur propre misère
24 juinSaphir
Les français, ou les gouvernements français ?
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juingloopy1
sans doute notre merveilleuse "Sécu" ( qui fut imposée aux Français, sans jamais leur demander leur avis, dans l'immédiate après-guerre ) n'est-ell...
Des élus de plus en plus dangereux
24 juinmerisier1
@ LOUIS L. et gloopy Après vérification, 24h Gold n'a plus publié les cours des Mpx depuis le 09 avril 2019 ! ???????????????????????
Dépenses sociales : un pognon de dingue
23 juinmerisier2
Pas de souci, grâce à Agnès Buzyn (ministre de la santé !) on va avoir la couche supplémentaire avec la prise en charge de la PMA si l'on en croit ...
Des élus de plus en plus dangereux
21 juingloopy3
ce site agonise complètement depuis qu'il a cessé, depuis plus de 2 mois, de publier l'évolution des cours des métaux précieux ( à l'avantage évide...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX