Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Rapport secret du FMI: pourquoi les swaps d’or sont passés sous silence

IMG Auteur
Publié le 22 décembre 2012
779 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 13 votes, 4,9/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

 

 

 

 

Selon un rapport confidentiel du FMI obtenu cette semaine par le GATA, les banques centrales Occidentales ne révèlent aucune information quant à leurs prêts et swaps d’or parce qu’elles pourraient grandement en influencer le prix et que leur divulgation irait à l’encontre de leur intervention sur les marchés.

Ce rapport, fournit au GATA par son chercheur R.M., a été écrit au mois de mars 1999, alors que le FMI proposait de renforcer les standards relatifs à la publication de rapports financiers par les banques centrales. Il indique que les objections des banques centrales ayant établi des prêts en or ont engendré une tempérance de ces standards. Alors que les standards proposés auraient forcé les banques centrales à rendre publique toute information quant à leurs activités sur le marché de l’or, les standards qui ont été adoptés leurs permettent de garder secrètes ces interventions et de ne publier que des informations relatives à la valeur de leurs réserves d’or et non aux quantités d’or monétaires dont elles disposent.

Tout cela signifie que, comme le pense depuis longtemps le GATA, les banques centrales Occidentales manipulent secrètement le marché de l’or.

Le rapport confidentiel du FMI indique que, dans une tentative de renforcer les standards de publication de rapports financiers par les banques centrales, les membres du FMI se sont réunis avec les représentants du fond ainsi que ceux de la BRI, de la BCE, de la banque d’Angleterre, de la Bundesbank, de la banque de France et d’autres banques centrales Européennes.

‘Les représentants ont précisé qu’ils considéraient la divulgation d’informations relatives à leur intervention sur le marché de l’or comme très sensibles compte tenu du nombre limité de participants au marché prenant part à de telles opérations. Ils considèrent donc que les nouveaux standards ne devraient pas imposer la publication de telles informations mais devraient plutôt considérer l’ensemble des actifs monétaires liés à l’or – dont les prêts et swaps d’or – comme faisant partie d’une seule et même sous-catégorie. Un certain nombre de pays (appartenant ou non au G10) ont indiqué lors de la réunion du mois de décembre que la divulgation d’informations quant à la composition de leurs réserves en fonction de chaque devise aurait de très fortes conséquences sur le marché, mais qu’ils ne verraient aucune objection à publier des rapports présentant leurs réserves totales en fonction de groupes de devises’ (page 6, paragraphe 15).

‘Les déclarations de certains représentants ont confirmé la réluctance de leurs directeurs à publier des informations détaillées quant à la composition de leurs réserves de devises. Les motifs de leur réluctance sont : a. le désir de préserver la confidentialité de leurs interventions sur le marché des changes pour une période donnée afin de renforcer leur efficacité, b. le refus de certaines autorités monétaires de révéler leurs transactions officielles sur les marchés des changes à intervalles plus fréquents que les autres investisseurs internationaux, et c. la crainte de certains pays que des publications de données hebdomadaires se montrent plus volatiles que des publications mensuelles et pourraient entraîner une déstabilisation du marché des changes. De telles opinions ont alimenté de longues discussions quant aux avantages et aux inconvénients d’une telle transparence pour les marchés financiers internationaux’ (page 8, paragraphe 20).

Voici comment le rapport présente les changements à appliquer aux standards initialement proposés par le FMI : a. éliminer toute demande de publication de données relatives aux quantités représentées par les prêts d’or ainsi qu’au volume d’or monétaire détenu, et b. demander à ce que soient publiées uniquement des informations relatives à la valeur totale de l’or monétaire dont disposent les banques – prêts en or inclus.

Le rapport du FMI confirme et élabore les propos tenus il y a un an par la banque d’Angleterre selon lesquels la publication d’informations relatives aux prêts et swaps d’or auraient une trop importante influence sur les marchés et prouveraient que des prêts et swaps ont été mis en place. La divulgation de telles informations mettrait en danger les intérêts de la banque d’Angleterre et de ses clients privés à qui la banque a fait promesse de confidentialité.

http://www.gata.org/node/10635

Bien que la publication de ce rapport ne puisse certainement pas ouvrir les yeux aux pourvoyeurs de désinformation les plus déterminés que compte le cercle des analystes financiers, elle permettra peut-être aux investisseurs individuels et aux citoyens de confronter leur banque centrale et leurs élus et de leur demander plus ample transparence quant à leurs réserves d’or et au rôle de leurs prêts et swaps d’or – des interventions auxquelles même la Réserve Fédérale des Etats-Unis prend part.

http://www.gata.org/node/9917

Le rapport confidentiel du FMI est disponible en format PDF sur le site internet du GATA ici :

http://www.gata.org/files/IMFGoldDataMemo--3-10-1999.pdf

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (13 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Budget: les banques et le diesel dans le viseur !

Le gou­ver­ne­ment a passé en revue, les dé­penses de l’État.Non , ce n'est pas en france .

Le contrôle bud­gé­taire se pour­suit avec les re­cettes fis­cales.
Le gou­ver­ne­ment cherche 524 mil­lions pour 2013 et 3 mil­liards pour 2014.


CAPUE !
A fond les taxes .
Ce que j'aime dans cet article ce situe tout au début : ce rapport écrit en mars 1999 ....

Pour de la nouvelle fraîche, c'est plus que frais! Et depuis ce temps là ils auraient rien fait? Mmh...
Apprenez à jouer aux échecs.
oui tu rêves ou le peuple peut se soulever contre eux mais si on est encore vivant c'est juste parce que cette élite nous domine avec succès et qu'ils peuvent continuer a s'enrichirent sur notre dos donc le jours ou le petit peuple comme vous et moi se soulèveront nous seront tous anéantie et même avant car ont pollue trop la planète selon eux c'est ce que bill gates aurait dit dans une conférence sa me fait rire car c'est eux qui écrasent les nouvelles technologie moins polluante toute les raisons sont bonnes pour nous détruire je pense que si se pouvoir obscure venue d’ailleurs nous laissait tranquille les humains trouverait tres rapidement des solutions pour corrigé le probleme ou pour protéger tout les humains jusqu’à la colonisation de d'autre planète donc c'est dommage mais moi je laisse pisser tant qu'on aura pas d'aide de visiteur bien veillant
mais j'avoue que une guerre par les tribunaux sans perdent la tête dans les rues et tout saccager a donné du succès historiquement parlant en attendant faite une recherche sur les émissions que le canal historia a passé sur la crise de 1929 sa fou la trouille car une fois le peuple ruinée les dirigeant des banques manipulait le prix de l'or de façons obscène et totalement grotesque et sa pourrait se reproduire donc pour l'instant le Gata et tout ceux qui ont des fonds d'investissement d'or qui se battent contre la manipulation du prix de l'or seraient notre seul salut si on reste terre a terre!!!
en passant les trous du cul serré qui s’amusent a mettre des flèches rouges a tout le monde allez vous faire ...
Evaluer :   0  3Note :   -3
EmailPermalink
Si je vous disais que le systeme bancaire, les medias, les politiciens (pas tous mais presque)...font tous partie d'une seule et même mafia. C'est la mafia la plus puissante bien devant la mafia Italienne dont on parle beaucoup. Cette mafia passe son temps a se victimiser à la télé en disant que leurs ancêtres ont vecus les pires trucs pendant la deuxieme guerre mondial. Il s'agit de la mafia Juive sioniste. L'AIPAC arrose tous les politiciens aux USA pour s'assurer d'avoir des copains qui vont tout faire pour proteger ce qui s'appelle la colonie d'israel en Palestine. On a la même en france avec le CRIF et les francs Maçons sioniste du grand Orient. Bienvenu dans le monde réel. Ces gens là vont bouffer vont vous bouffer vous et vos economies jusqu'a qu'il n'en reste plus rien...Attention, je ne mets pas tous les juifs dans le meme sac. Il y en a qui sont trés bien. J'ose simplement denoncer un systeme criminel et j'espere que d'autres personnes se reveilleront...
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Je suis d'accord avec vous, mais le terme de mafia juive sioniste est faux et abusif. Il serait plus juste de dire les oligarques. Car, les sionistes pro-israéliens (ces derniers ne sont pas forcément juifs et il y a aussi des juifs sionistes anti-israéliens) n'en sont qu'une partie. Les dirigeants islamistes sont dans le même panier, tout comme les occidentaux impérialistes, et j'en oublie d'autres. Leur point commun ? Ce sont tous des mouvements à tendance fortement mondialiste. Ils ont donc, malgré leurs apparentes incompatibilité, un but commun, créer une gouvernance mondiale. Et ils ne s'en cache pas : Sarkozy, comme Hollande, ont tous deux utilisé le terme de gouvernance mondiale.
Le combat actuel est celui du mondialisme élitiste capitaliste contre le nationalisme populaire socialiste. On retrouve cet antagonisme depuis l'Empire britannique. Et, dans tous les pays, les nationalistes et/ou socialistes (les vrais, pas les caviar) sont dans les extrêmes politiques (Mélanchon, Le Pen) et sont affichés par les médias comme dangereux, bien qu'ils aient la plupart de leurs points de vues opposés. On a donc un jugement médiatique défavorable à ceux qui sont contre le mondialisme. Ce qui confirme que des groupes oligarchiques dirigent les médias pour leur propre intérêt.
Donc, en conclusion, oui je suis d'accord avec vous sur cette mafia mondiale, mais je ne suis pas d'accord avec votre définition de celle-ci. Les sionismes, islamismes, impérialismes, ne sont que les facettes d'un même groupe. N'oubliez pas cette devise : diviser pour mieux régner !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Et voilà comment fonctionne le marché libre dans un monde libre et démocratique....

A propos, le FMI a t il aussi un rapport secret sur les flèches rouges de ce site ? :p

Enfin bon, tant que les gens se laisseront faire comme des moutons. Regardez les actionnaires de Dexia : ils ont accepté lâchement de tout perdre, de laisser Dexia se faire nationaliser et de plomber les dettes de la France et de la Belgique, plutôt que de laisser Dexia chuter et de remettre en cause tout un système financier complètement pourri. Bande de tapettes.
Evaluer :   9  1Note :   8
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Je suis d'accord avec vous, mais le terme de mafia juive sioniste est faux et abusif. Il serait plus juste de dire les oligarques. Car, les sionistes pro-israéliens (ces derniers ne sont pas forcément juifs et il y a aussi des juifs sionistes anti-israél  Lire la suite
roger.martin.92167 - 26/12/2012 à 08:52 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX