Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Rase Campagne

IMG Auteur
Publié le 20 janvier 2012
615 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 23 votes, 3,7/5 ) , 36 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
36
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Dernière ligne droite avant l’élection présidentielle. Les candidats, déclarés ou non, rivalisent de propositions censées nous sortir de la crise. Mais aucun n’ose aller à l’encontre des idées étatistes. Petit décryptage de la langue de bois et de la mauvaise foi habituelle de nos politiciens.



- Nicolas Sarkozy est mort. Enfin, si l’on en croit son propre diagnostic. Il y a encore quelques semaines, le président français confiait à son entourage que la perte d’un A lui serait fatale. Depuis le 13 janvier, il sait qu’une fessée n’a jamais tué personne. Tout au plus a-t-il le fondement qui pique un peu…


Si la perte du triple A français est devenue un épisode dramatique de son mandat, c’est uniquement de sa faute. Nicolas Sarkozy a commis l’erreur politique de mettre sur un piédestal une note que tous les analystes avisés savaient particulièrement flatteuse, et donc très menacée. Plus grave encore, ni lui ni son gouvernement ne semble avoir compris le message, pourtant simple, de Standard & Poor’s : la France n’est pas compétitive ! L’endettement colossal n’est finalement qu’une conséquence d’un mal plus profond : l’incapacité de l’Etat à se réformer pour libérer l’économie française de son carcan.


Le récent penchant du président pour la rigueur plait peut-être à la chancelière allemande mais il n’emballe pas les économistes de S&P. Pour eux, sans une réduction drastique de l’Etat, la rigueur ne fait qu’étouffer l’économie. La croissance ne se retrouve pas avec une TVA à plus de 20%. Il paraît que les Grecs philosophent beaucoup sur ce sujet depuis deux ans.


- Et si Nicolas Sarkozy n’était pas candidat ? Les observateurs attentifs de la vie politique française refusent cette idée, arguant qu’il agit déjà comme s’il était en campagne. Certes. Mais le petit Nicolas a toujours présenté les symptômes du candidat compulsif... Sarkozy voulait faire une campagne courte, basée sur l’idée qu’il est le président et qu’un président se doit de rester aux commandes de l’appareil, surtout en période de tempête. Mais les événements récents renforcent le trait soulignant les lacunes et les incohérences de sa politique depuis plus de quatre ans. La rupture aux accents libéraux promise n’a pas eu lieu. La crise financière de 2008 lui a même fourni un alibi pour s’assoir confortablement dans le même fauteuil étatiste que ses prédécesseurs et faire exploser les dépenses publiques.


S’il refuse de se présenter, il aura la possibilité de l’expliquer par son sens du devoir qui l’oblige à diriger le pays jusqu’au terme de son mandat au lieu de courir la Province à serrer des mains, par son envie de souffler un peu après cinq rudes années à sauver le monde ou encore par sa vie privée (ce qui serait respectable). Et puis, une fois en dehors du jeu politique, il pourrait contempler la débâcle de son successeur, confronté au pic de la crise, pour revenir en sauveur en 2017. Quel beau scénario ! On saura peut-être le 29 janvier si le Président l’a déjà ébauché.


- L’ancien ministre François Barnier, aujourd’hui commissaire européen aux marché intérieur et aux services, a affirmé haut et fort que la crise de la zone euro n’était pas une «crise à propos de l’euro en tant que devise.» Bel exemple de méthode Coué ! Ce n’est plus un secret que certaines banques nationales réfléchissent à la possibilité de sortir de la zone euro. Et pour cause : actuellement, la zone euro est minée par les déséquilibres et les disparités. Treize Etats sont financés par quatre autres : l’Allemagne, la Finlande, les Pays-Bas et le Luxembourg. Bref, tant que l’Allemagne veut soutenir à bout de bras ces pays, souvent bons clients en produit «made in Germany», la zone euro vivra.


 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Finlande | Luxembourg | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Finlande | Luxembourg | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,7 (23 votes)
>> Article suivant
Noël Labelle est journaliste professionnel depuis une dizaine d’années. Observateur attentif de la vie politique française, il a notamment couvert l’élection présidentielle de 2007 pour Le Quotidien Indépendant du Luxembourg. Il est aujourd’hui rédacteur en chef d’Agefi Magazine, en Suisse.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
QUE PENSER DE L UPR D 'ASSELINEAU ??
Personnellement, et après avoir visionné ses allocutions sur You-Tube, j'en pense la même chose que ce que répondit laconiquement le Président Lebrun en 1939 sur ce qu' il pensait du généralissime Gamelin, un peu avant qu' Hitler n' envahisse la Pologne : "RIEN"

( N.B. : le général en chef des Armées françaises Maurice GAMELIN assurait le gouvernement de l'époque que l' Allemagne nazie ne pourrait se permettre, sous peine d'une défaite très rapide, d' attaquer à l' Est comme à l' Ouest ).
Evaluer :   4  4Note :   0
EmailPermalink
Le plus grand bien. Le seul parti à proposer la sortie de l'U.E, dans les règles...
N'en rien penser, voire ne rien penser du tout, est ceci dit plus confortable. D'où le vote F.N...
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
S&P c'est deux personnes en France et les subprimes (qui ont provoqué la crise de 2008) étaient notés AAA ! Quel crédit (le mot est bien choisi!) accorder à S&P ? Comme dirait M CHIRAC :" ça m'en touche une sans faire bouger l'autre"
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Diable, un journaliste français n'étant pas valet du système ? Ouf, je comprends mieux : il n'est pas français.
@Louis L.
Je suis bien français. Et même si je travaille en Suisse, je continue à payer mes impôts en France.
Nicolas Sarkozy, pas candidat ?

Meme la politique fiction a ses limites, quand même
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ Josey Wales.
Simple hypothèse. Pour l'instant, tout porte à croire qu'il sera candidat. Avec de réelles chances de succès, malgré les sondages. Le personnage est redoutable en campagne et il saura jouer de son expérience de chef d'Etat face à des adversaires n'ayant jamais eu de postes majeurs dans un gouvernement. Pour autant, sa candidature n'est pas automatique. Le fait qu'il la retarde au maximum lui ouvre d'ailleurs une porte de secours.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Vous avez mieux que Sarkozy ?
Evaluer :   2  7Note :   -5
EmailPermalink
Moi non, mais l'Europe surement.

Dès que les taux se tendront un peu (Mars ?) et iront toucher les 7%, on le remplacera par un fonctionnaire de Bruxelles au CV irréprochable, genre ayant passé 10 ans chez Goldman Sachs et 5 à la BCE.


Et hop. Le tour aura été joué.
Comme pour Berlusconi et Papandreou

Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Je comprends qu'il ait la trouille !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
7%, c'est un chiffre qui ne porte pas bonheur aux policiens, manifestement
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
une fois de plus vous pratiquez manifestement l' humour au 3° degré : le bilan de Sarkozy, à l' instar de celui de Chirac, est en effet, d' une consternante nullité ; il n' aura finalement jamais remis en cause le socialisme et n' aura même été qu' un continuateur du socialisme qu' il aura à bien des égards, toujours plus aggravé.
fondamentalement, Sarkozy n' a à l' évidence jamais pratiqué une "politique de droite".
c' est un vrai désastre.
selon moi, Sarkozy est naze et politiquement mort et quel que soit le candidat "élu", il me semble d' ailleurs que le mécontentement du camp opposé explosera en France après ces élections bidons ;
ou alors, la solution serait peut-être cette nouille politique absolue et si con-sensuelle de BAYROU : comme il n' a aucun programme, aucun charisme, l' air toujours inspiré et grave pour débiter des incantations débiles et creuses comme c' est pas permis, faudrait peut-être voter pour lui,... au point où on en est, de toutes façons...
en fait et en ce qui me concerne, mon choix est définitif et je voterais Marine LE PEN, car son programme me paraît le meilleur et de loin ( même si je sais que si elle était élue, tout nos braves représentants démocratiques du système actuel feraient de toutes façons absolument tout pour lui rendre la vie impossible ).
Evaluer :   9  5Note :   4
EmailPermalink
Je crains que ce soit du Gribouille. (Sauter dans la mare pour éviter la pluie)
Evaluer :   2  5Note :   -3
EmailPermalink
@ Frédéric.
Je respecte votre choix de citoyen même si je ne partage pas du tout votre enthousiasme pour Marine Le Pen.
Que plus de 20% des Français soient prêts à voter pour un programme aussi incohérent que celui du FN en dit long sur la faiblesse des autres candidats...
Evaluer :   4  5Note :   -1
EmailPermalink
... évidemment, dans ce pays où le terrorisme intellectuel et la bien-pensance de gauche sont rois, il est toujours de très bon ton de dire que le programme du F.N. n' est ni "crédible", ni "intelligent", ni "applicable", ni "démocratique", ni... cohérent, ... ( sentences à prononcer bien sûr et comme il se doit, d' un petit air amusé et compatissant )...
mais que demain, le F.N. dépasse les 25 % dans les urnes, et je suis prêt à parier à plus de 100 contre 1, que comme par enchantement, ce parti attirera immédiatement des tas de politicards, opportunistes et carriéristes de tous poils qui le trouverons tout à la fois, très crédible, très intelligent, parfaitement applicable, démocratique... et cohérent.
Evaluer :   8  4Note :   4
EmailPermalink
Frédéric, le programme du FN prétend qu'un Etat omniprésent et dirigiste nous sortira de la crise de l'endettement de l'Etat. Ça me semble aussi cohérent qu'un médecin qui chercherait à me soigner de la grippe en renforçant le virus. A la bien-pensance, je préfère le bon-sens.
Evaluer :   6  6Note :   0
EmailPermalink
Certains ont dit que le bon sens était près de chez nous ! Mais où donc se cache-t-il ?
Evaluer :   0  4Note :   -4
EmailPermalink
ah parce que vous trouvez peut-être que le système politique actuel n' est pas omniprésent jusqu' à la nausée, omnipotent et dirigiste à l' extrême ? l' économie française suffoque complètement après 40 ans de socialisme, sous le poids des réglementations, de la bureaucratie, du fonctionnariat, du fiscalisme et de l' étatisme ; bien sûr on peut vouloir et tenter de continuer éternellement comme çà,... on voit le résultat ! ; en réalité, le F.N. est au contraire, le seul parti politique qui outre le grand mérite d' avoir un programme ( ! ), prône clairement et notamment moins d' Etat et la libération de la l'entreprise ( entres autres mesures également, la sortie d' urgence de l' €uro, la restauration de la démocratie, la lutte contre la corruption politique, la restauration et l' affirmation de notre souveraineté... ).
je respecte l' opinion de chacun mais il me semble que vous n' avez manifestement pas pris connaissance de son programme.
je me permets d' exprimer ici juste mes opinions car j' en ai un peu assez de toujours lire systématiquement les mêmes avis définitifs sans nuance et sans appel concernant ce seul parti politique... ( et bien que cela ne me passionne toutefois pas outre mesure... )
de toutes façons je suis bien convaincu que désormais la situation économique est infiniment trop grave et hors de contrôle et qu' il n' y aura plus aucun homme ou de femme providentiel pour nous préserver du cataclysme et de l' effondrement qui se préparent...
j' ai une théorie selon laquelle, la monnaie était le seul lien fondamental réel subsistant et assurant encore la cohésion de notre société si socialisée et individualiste et où les valeurs morales de nation et de réelle fraternité et de solidarité sont dans la réalité, totalement dénigrées et bafouées depuis trop longtemps...
avec l' effondrement prochain et inéluctable de la monnaie fiduciaire, je ne m' attends même au prochain chaos sociétal le plus total.
je vous souhaite néanmoins un bon W.E.
Evaluer :   11  1Note :   10
EmailPermalink
Meme si je ne partage pas ses opinions, je ne fais pas parti de ceux qui diabolise le FN ou ses élécteurs. J'en connait plusieurs (comme tous les français d'ailleurs...) et ce sont des gens que j'apprécie au même titre que les autres. Je comprends qu'on puisse être amené à voter FN dans certaines situations. C'est cela la démocratie.

Par contre, ce que je ne m'explique pas c'est qu'on puisse dire tout et son contraire. Frederic P passe son temps à insulter et à vomir la France socialiste alors que le FN affiche très clairement un programme d'extreme gauche très proche de celui de Melanchon!

Le FN "prône clairement et notamment moins d' Etat "

Le FN prône-t-il la privatisation d'EDF, de la SNCF, de la Sécu etc ?
Le FN est-il d'accord avec la privatisation des autoroutes ?
Le FN ne souhaite-t-il pas contrôler les banques ?
Que faut-il faire lorsqu'une banque fait faillite ?

Celui qui veut moins d'Etat ne vote pas FN en 2012...
Evaluer :   3  4Note :   -1
EmailPermalink
@zoppas.
Je suis entièrement d'accord avec vous.
Evaluer :   1  3Note :   -2
EmailPermalink
veuillez S.V.P. me citer un parti politique en lice pour la prochaine élection présidentielle est dont le programme prévoit explicitement :
- la privatisation d' E.D.F., de la S.N.C.F. et de la Sécurité Sociale
- la privatisation des autoroutes,
- de ne pas renforcer le contrôle des activités des banques privées,

merci de m' éclairer quant au parti qui en France, selon vous, prône le plus le désengagement de l' Etat dans les domaines économiques et les affaires privées et rétablir le plus les libertés individuelles...

je serais très intéressé de connaître pour quel dirigeant de quel parti politique vous me proposeriez de voter, puisque je fais partie de ceux qui veulent ( beacoup ) moins d' Etat, plus de libertés et de responsabilités individuelles...

d' avance, merci !

Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Le programme du FN est certainement pire que les autres car en plus de proposer les mêmes mesures interventionnistes et étatistes que les autres partis se font forts de prôner, il y ajoute une bonne dose de protectionnisme. Rien de mieux pour mettre un pays à l'agonie. Les Etats-Unis en ont durement fait l’expérience lors de la Grande dépression.
En juin 1930, le Congrès américain passe la loi sur les tarifs Smoot Hawley, les plus élevés en un siècle dans le but de réduire les importations et donc de préserver les emplois américains en produisant aux US ce qui était autrement importé. Un appel public signé par un millier d’économistes chercha à mettre le gouvernement en garde contre de tels tarifs douaniers. En vain. En novembre 1930 – 5 mois après le passage de la loi – le chômage dépasse les deux chiffres pour la première fois de la décennie, à 11.6%.
Bien sûr, nombre d'autres interventions ont participé à ce résultat mais le repli d'un pays sur lui-même, comme le propose le FN, est une aberration économique et pire un désastre humain.
Evaluer :   1  4Note :   -3
EmailPermalink
D'abord nous ne sommes pas aux Etats-Unis, ensuite nous ne sommes pas en 1930.
Si vous ne voyez pas que la France va vers la catastrophe économique et financière et qu'elle suit la Grèce à la trace cela justifie votre "analyse".
Pour ce qui concerne les programmes PS et UMP -continuer -en gros -la politique actuelle c'est le vrai chemin qui nous conduira, infailliblement, vers le sort des Grecs.
Quant au programme de Marine Le Pen je vous invite à (re)voir le commentaire de Frédéric P daté du21/12 à 9h42 : tout y est dit, et bien dit.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Lorsqu'une banque fait faillite ses actionnaires perdent tout. L'état la nationalise pour zéro euro. La nationalisation doit être temporaire -simplement pour avoir le temps de la redresser. C'est ce que préconise le programme de Marine Le Pen.
Après son redressement la banque est remise dans le secteur privé.
Si la banque privée a fait faillite, alors qu'elle est dans le secteur privé, c'est qu'elle a été mal gérée. L'état ne vient à son secours -par la nationalisation - que dans cette hypothèse. Et c'est la seule solution pour que les clients de la banque (les déposants) ne perdent pas tous leurs avoirs. Vous me direz que l'état, par sa garantie, les rembourserait : question : avec quel argent ? Avez-vous connaissance du montant de la dette publique ? Quand il faudrait y ajouter quelques dizaines de milliards... Et encore faudrait-il qu'il n'y ait qu'une SEULE banque prise dans la tourmente !
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Vous affirmez que le programme du FN est incohérent. Je me permets cependant de vous apprendre que ledit programme est le SEUL qui soit BUDGETISE, à savoir qu'il comporte l'ensemble des dépenses et des recettes envisagées. En fonction de la conjoncture il y aurait, bien sûr des ajustements à faire. Ceci est donc une marque de cohérence et non d'incohérence. Désolé de vous contredire.
En revanche, je vous approuve quand vous citez "la faiblesse des autres candidats", (par rapport à Marine Le Pen, faut-il comprendre...)
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Il y a un truc que je ne m'explique pas. Il parait que les salariés francais sont les plus productifs du monde, et on nous rabat les oreilles de ce que la France n'est pas compétitive.

Où est l'erreur ?
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Dans la gestion du pays par un état composé d'énarques et de fonctionnaires incompétents, dépensiers et rêveurs. Le travail est assuré par les vacataires !

PS on nous rebat les oreilles pas rabat. Merci pour la langue.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Tais toi et bosse
Oui, chef ! Bien, chef !


Excellent humour.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
l' erreur figure :
- sur les fiches de salaires des salariés : prélèvements URSSAF, cotisations CANCAVA, CAMONS, C.S.G., C.R.D.S., caisses de retraites et de mutelles complémentaires obligatoires, formation professionnelle, adhésions obligatoires aux unions professionnelles, chambres des métiers, etc...
- sur les avis d' imposition et des diverses cotisations fiscales des sociétés,
- dans un Code du Travail rigide, ubuesque et inadapté qui font que les salariés des P.M.E. se retrouvent mariés avec leur entreprise ( souvent jusqu' à la liquidation des entreprises en difficultés ),
- sur la main-mise de mafia syndicalistes gauchistes qui entravent le bon fonctionnement d' un très grand nombre d' entreprises

si vous ne comprenez pas ce que j' écris, essayez donc de créer une entreprise en France et adressez vous à l' Etat-emmerdeur...

renseignez-vous aussi ( avant 16 heures ) auprès des fonctionnaires chargés de l' assommoir fiscal et du recouvrement des cotisations fiscales...
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Frédéric P.@
" renseignez-vous aussi ( avant 16 heures ) "

Sauf le vendredi car c'est 11h30 !
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Pas la première fois que Nicolas Sarkozy perd son crédit
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
....C'est pas comme si il se remettait en question, quand ça arrive !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Normal, il est sans intéret
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
C'est pas comme notre dette ! (:<))>
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Vous affirmez que le programme du FN est incohérent. Je me permets cependant de vous apprendre que ledit programme est le SEUL qui soit BUDGETISE, à savoir qu'il comporte l'ensemble des dépenses et des recettes envisagées. En fonction de la conjoncture i  Lire la suite
Dumez - 15/02/2012 à 18:31 GMT
Note :  2  0
Top articles
Derniers Commentaires
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
12 juinVictorius M.
Ah ah ! Ben oui, la voiture électrique; parlons en ! Mon paternel qui a travaillé toute sa vie dans l'industrie du gaz me disait toujours que c'éta...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
13 juinSaphir1
https://www.radars-auto.com/actualite/actu-radars-general/les-radars-anti-vehicules-bruyants-arrivent-en-france-1558 y'a plus qu'à le coup...
4 Juin 1963 Kennedy, l’argent et la FED
09 juinLORENZO061
Entièrement d'accord avec boutros: cette trilogie d'Ellroy est fascinante, et pas seulement pour les points cités ici. Ce bon John Edgar a tiré bie...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
10 juinmerisier0
Effectivement, à l'heure actuelle une voiture vaut "tant par mois". Et au bout de 5 ans, en moyenne, vous êtes pigeonné car la reprise ou le rachat...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
10 juinSaphir1
L'avenir ce sera une ptite voiture électrique de location (histoire de nous menotter comme il faut), avec une autonomie ridicule, et toutes les tax...
Macron : des réformes à pas de fourmis et des économies inexistantes
09 juinmerisier2
Entre les lois pondues par l'UE, celles accouchées à l'échelon national, la grévicultue syndicale et les associations bien pensantes qui n'existent...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
05 juinVictorius M.
Voilà un article qui m'a fait bien rire: bravo à son auteur ! de toute façon, cette histoire de CO2 comme polluant ne tient pas la route: ...
Or et Argent : la pause s’éternise
05 juinblitzel1
Ah, Marion , elle fait fantasmée, encore plus piquante que sa tante....en politique, cela s'entend. En fait quand les avisés achètent de l'or, ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX