Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Réalité de crise, quotidien de misère, lendemains de colère…

IMG Auteur
Publié le 27 novembre 2013
1835 mots - Temps de lecture : 4 - 7 minutes
( 35 votes, 3,4/5 ) , 42 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
42
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur
24hGold - Réalité de crise, qu...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Dans l’édition du lundi 25 novembre, je relayais un article de La Tribune qui nous en apprenait un peu plus sur la réalité de la crise économique qui touche l’Espagne, avec des salaires très largement orientés à la baisse.

En Espagne, le chômage massif fait chuter les salaires

Voilà ce que j’en disais en quelques mots. « C’est un excellent article de La Tribune que vous devez lire pour bien comprendre les risques qui pèsent sur votre situation personnelle. En Espagne, les salaires des gens baissent y compris pour ceux qui sont en poste !

Entre 2008 et 2012, la baisse des salaires est d’environ 9,5 % ! On peut donc arrondir à 10 %. Le principe qui permet cela c’est évidemment le chantage à l’emploi. Soit on vous vire et vous ne retrouverez rien, soit vous acceptez des baisses de salaires substantielles… mais votre job est préservé… au moins pendant un temps !

Les mêmes mécanismes sont à l’œuvre en France et c’est évidemment des attitudes déflationnistes pour une économie nationale. Jamais baisser les salaires n’a permis de retrouver une croissance économique.

Vous assistez simplement à un réajustement compétitif vers le bas. L’objectif c’est que nous soyons tous aussi compétitifs que les Chinois… Vous recevrez donc bientôt en guise de 13e mois… un bol de riz avec les remerciements les plus sincères de l’OMC et de tous les pro libre-échange de la planète qui vous expliquent doctement que moins il y a de frontière mieux c’est pour vous…

L’essentiel c’est que vous le pensiez. »

Aujourd’hui, c’est l’un de nos camarades contrariens qui m’a fait parvenir ce lien du plus grand quotidien espagnol El Pais qui note l’augmentation alarmante (+233 %) de coupures de courant par les opérateurs électriques pour impayés de factures.

L’électricité coupée à 1,4 million de foyers en 2012 !

Donc d’après El Pais, « environ 1,4 million de foyers ont subi une coupure pour impayé l’an dernier en Espagne. C’est plus du double d’avant la crise en 2006 où la moyenne enregistrée était de 600 000 ». Effectivement, c’est largement plus que le double… et ce n’est pas une bonne nouvelle, mais c’est aussi cela la réalité concrète de l’austérité et de la crise.

« Le secteur est réticent à fournir des chiffres totaux, de sorte que vous ne pouvez pas définir un montant exact de l’ensemble des coupures pour impayé, mais les rapports de Iberdrola et Endesa, les deux sociétés représentent 80 % de l’offre, et sont les seules données publiées, et en extrapolant ce pourcentage à six millions de foyers qui ont contracté le service de fourniture d’électricité auprès d’autres opérateurs on devrait ajouter 300 000 autres déconnexions… » Ce qui nous conduit à un total approximatif de 1,7 million de foyers subissant des coupures d’électricité pour impayé.

Au niveau d’un pays comme l’Espagne, ce chiffre est énorme. Attention, cela ne veut pas dire que 1,7 million de foyers vivent au moment où j’écris ces lignes sans courant, cela veut dire au sens statistique du terme que 1,7 million de foyers ont eu les plus grandes difficultés tout au long de l’année 2012 à régler leur facture. Or l’électricité est quasi indispensable. C’est donc en général une priorité pour toute famille que de s’acquitter de sa facture. C’est dire si les difficultés quotidiennes du peuple espagnol sont réelles.

Portugal : sous les huées de la rue, le Parlement vote la rigueur

Au Portugal, les députés (sous les huées de milliers de manifestants) viennent d’adopter un nouveau budget d’austérité pour 2014 (ce n’est évidemment pas le premier), qui est censé permettre au pays de s’en sortir pour de bon cette fois, promis, juré, parole de politiciens… Ce à quoi les Portugais ne semblent pas croire fondamentalement vu que même les policiers ont tenté de prendre d’assaut le parlement. C’est presque dommage qu’ils n’aient pas poussé un peu plus fort !

Voici quelques petits exemples des mesures décidées par les mamamouchis portugais pour le plus grand bien du peuple qui ne le sait pas encore, puisque stupide comme il est, il ne comprend rien. Heureusement, les mamamouchis du monde entier sont là pour veiller sur nous, pauvres crétins (c’est la même chose chez nous).

Ce budget prévoit donc l’équivalent de 2,3 % du PIB de réduction de la dépense publique. Appliqué à la France, il faudrait couper dans nos dépenses à hauteur d’environ 46 milliards d’euros… Je peux vous dire que les couinements seraient intenses !

Donc :

Réduction de 10 % des retraites des fonctionnaires… mais il y a une bonne nouvelle, seuls les retraités les plus riches seront touchés par cette mesure (je précise que je suis bien évidemment profondément ironique dans mes propos). En effet, les baisses s’appliqueront à partir d’un seuil de 675 euros et non de 600 euros comme prévu dans un premier temps ! Comme quoi, même dans l’austérité, les mamamouchis ont l’impression dans leur immense mansuétude de nous faire plaisir en nous lâchant quelques miettes (mais alors de plus en plus petites les miettes).

Sans oublier que largement motivés par une belle diminution de salaire, les fonctionnaires portugais ont la joie inénarrable de voir l’allongement de leur temps de travail hebdomadaire de 35 à 40 heures.

Voilà, la vie est belle au Portugal, en Espagne, en Italie. En Grèce, je n’en parle pas, puisque ce sont des Grecs et qu’ils l’avaient bien cherché (c’était ce que l’on vous disait il y a encore quelques années, maintenant tout le monde ose moins tirer sur les Grecs, vu que la rigueur s’approche à grands pas de votre porte-monnaie), quant aux Chypriotes… ils sont tous morts (économiquement s’entend) ou presque.

Près d’un salarié sur cinq travaille à temps partiel

J’adore cet article des Échos qui découvre en même temps l’eau chaude et le fil à couper le beurre. En effet, un rapport du Conseil économique, social et environnemental pointe l’essor du travail à temps partiel. Alors pour ceux qui ne le savent pas, le Conseil économique et social est un immense machin dont le siège est à Paris et qui vous coûte un max en impôts chaque année pour payer, pour le coup, une bande de gros flemmards incapables de pondre autre chose qu’un rapport sur le temps partiel (quelle surprise) sans doute fait par un stagiaire (pas payé lui, pour le coup) grâce à des copier-coller des rapports de la DARES (c’est ceux qui comptent les chômeurs et font un vrai rapport tous les mois, y compris quand il y a un bug chez SFR).

Bref, le CESE (le machin qui coûte cher), chez qui l’on peut aller bosser à condition d’être nommé par un des grands mamamouchis pour services rendus à ces mêmes mamamouchis, vient en plus de remarquer que 80 % des emplois concernés sont occupés par des femmes… Ils sont quand même très forts !

Bon, en gros, voici ce qu’il faut retenir de tout ça car en fait ce rapport ne nous apprend rien mais au moins nous donne l’occasion de parler de la précarité dans notre pays.

Si vous allez consulter les chiffres du chômage et de l’emploi à la DARES (je vous remettrai un lien vers un beau dossier sans doute à la fin de la semaine puisque les chiffres du chômage dont la courbe ne veut pas s’inverser seront publiés jeudi), vous vous rendrez compte que globalement 80 % des créations d’emplois sont sous forme de contrats précaires (CDD, intérim), et que comme ce n’est pas l’industrie qui recrute mais le tertiaire, c’est-à-dire les services, on a surtout besoin de gens sur les pics d’activité.

Exemple classique, chez MacDo, on a besoin d’équipiers de midi à 14 heures, et de 19h00 à 21h00, ce qui vous donne de très beaux temps partiels. Idem pour toutes les boutiques de France et de Navarre, on a besoin de vendeuses… le samedi et de plus en plus le dimanche, ce qui donne des situations géniales du genre je travaille le week-end et je suis en week-end toute la semaine… Avec un hic, un salaire de deux cinquième qui ne permet même pas une véritable subsistance en zone urbaine.

L’austérité s’étend à toute l’Europe et ses conséquences sont concrètes !

Sauf pour ceux qui ont perdu leur travail et qui sont déjà en fin de droit assedic, qui n’ont pas retrouvé de poste, et qui ont dépensé toutes leurs indemnités de licenciement, personne n’a vraiment encore vu l’austérité en France. Certes les zimpôts augmentent très fortement et c’est assez révoltant tant la pression fiscale est déjà excessive dans notre pays, mais pour le moment la plus grande majorité d’entre nous n’a pas vu la crise.

Bien sûr que c’est difficile, qu’il faut plus compter, et que le budget familial devient difficile à tenir, mais pour le moment nous réussissons à nous maintenir à flot, on se chauffe, on mange, on se paye encore quelques loisirs (le budget fringue a été définitivement supprimé chez nous) et évidemment… on s’éclaire encore !

Mais pour combien de temps ? Chaque mois qui passe nous voyons bien que la situation empire et même Ayrault notre gentil « remetteur à plat de fiscalité » (on sent que le truc commence déjà à s’enliser et les journalistes à se lasser de servir trop visiblement la soupe) ne croit plus du tout au mythe du retour salvateur de la croissance éternelle. Il pilote donc à vue un appareil qui est tout simplement en train de s’écraser et, croyez-moi, nous resterons tous bien vivants… jusqu’à l’impact.

Alors vraiment, il faut que chacun imagine que ce qui se passe chez les autres (je sais, les autres sont toujours nuls et nous on est toujours les plus forts, hélas, la vie nous apprend en général que l’on ne réussit pas mieux là où le voisin a échoué) va se produire exactement ou presque de la même façon chez nous et que ce n’est qu’une question de temps. Ne comptez pas sur les mamamouchis pour vous dire que l’on va mourir, ils détestent parler des mauvaises nouvelles, nous sommes dans la société des gentils Bisounours qui voient la vie en rose.

Préparez-vous donc à être plus solides, plus résilients, plus débrouillards, sécurisez votre épargne, migrez vers les actifs tangibles, et préparez-vous un point de chute où la misère peut être moins pénible. Tant que vous avez un travail profitez-en, mais lorsque vous le perdrez, alors vous devez avoir une solution de repli car la réalité de crise, c’est un quotidien de misère et des lendemains de colère.

Restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez-bien !!

Charles SANNAT

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.

http://www.lecontrarien.com/en-espagne-le-chomage-massif-fait-chuter-les-salaires-25-11-2013-espagne

http://sociedad.elpais.com/sociedad/2013/11/25/actualidad/1385413127_290093.html

http://www.boursorama.com/actualites/portugal-sous-les-huees-de-la-rue-le-parlement-vote-la-rigueur-dc94d9d94f7d0a38f17ed395f7f31fa1

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0203147104977-pres-d-un-salarie-sur-cinq-travaille-a-temps-partiel-632332.php

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Espagne | France | Grèce | Italie | Portugal | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Espagne | France | Grèce | Italie | Portugal | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,4 (35 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Il est crucial que certains dénoncent la lente agonie (voulue) d'un gouvernement d'incapables, je dirai même qu'ils sont plutôt compétents, pas incapables, pour prélever la sève de la France au bénéfice de l'arbre européen ! Que ce soit financier, de la santé ou de l'alimentaire (normes européennes sur les semences), le but est de soumettre les français et leur ôter leur leadership(excusé le mot), leur autonomie. Il en va ainsi de cette politique où tout est fait pour couler les petites embarcations européennes au bénéfice du Titanic et de ses règles.
Mais je pense qu'il est très important de noter la véritable portée de cette politique désastreuse en précisant pour mieux percevoir la vérité que pour le but visé, ce ne sont pas des incapables ! Leur choix est délibéré. Et je pèse mes mots! (contrat d'avenir) (politique d'aides en tout genre etc)
Cela permettra de comprendre et de ne pas s'enliser dans des explications toujours plus savantes les unes que les autres pour dénoncer la dérive actuelle.
Mais grâce à Sannat, nous avons les détails et les explications qui nous permettent de tirer ce genre de conclusion! Et sans lui et d'autres de renom comme Delamarche au niveau maco, ou d'autre de la filière santé ou agro alimentaire (bio) nous n'aurions pas cet oeil aussi avisé !
L'heure est grave et toute attente dans cette voie sans décision et concertation nationale ne peut que nous être fatale ! Nous pouvions saisir l'occasion de 2012, nous l'avons laissé passer, le chapelet de la miséricorde est à son terme.
Vive la Gaule et vive le camps retranché des irréductibles !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Si tu parles à un fonctionnaire il te dira qu'il est impossible de baisser son salaire.

Si tu parles à un travailleur du privé il te dira qu'il y aura toujours du boulot pour une personne motivée.

Je me demande vraiment si les gens se rendent compte de la déliquescence de notre pays.

"Rien n'arrivera c'est impossible !!!"

L'Allemagne n'attaquera jamais la Pologne, ils ne pourront jamais abaisser la note de la France, les maladies seront toujours soignées par des médicaments et les aides sociales continueront de tomber tous les mois.

Doux rêves qui prendront bientôt fin...

Quel malheur que de voir des gens qui jadis ne connaissaient pas la crise vivre aujourd'hui dans le besoin.

J'ai bien connu cette situation, voir arriver un huissier et un serrurier n'a rien de très réjouissant. On voit ces parents pleurer et on est là, enfant impuissant mais vengeur dans sa tête. C'est ainsi que se nourrissent les futures dictatures.

J'espère que cette génération d'enfants persécutés trouveront comme moi la voie armée du christianisme. Ils pourraient aussi bien tomber dans le national socialisme ou dans le communisme.

Rappelez vous que si vous devez vous défendre vous devrez vous montrer impitoyable.

Dans ce genre de situation, il n'y a pas de problème de racisme ou de religion le but est de préserver ses biens et de récupérer ceux des autres.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
"Si tu parles à un fonctionnaire il te dira qu'il est impossible de baisser son salaire. "

Peut-être. Mais rien de ce monde n'est infini. Son salaire ne baisse pas. Mais le jour de la cessation de paiement, il tombe à zéro. Sans transition.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Mr Sanat a fait un article où il appelait notre gouvernement à des économies.
Là, les Portugais en font, et il se plein :
"Les policiers ont tenté de prendre d’assaut le parlement. C’est presque dommage qu’ils n’aient pas poussé un peu plus fort !"

On peut pas dire tout et son contraire.

Si les Grecs, Portugais etc... ne font aucun sacrifice, ce sont les pays "dit riche" qui devront mettre encore la main à la poche: Et je lis d'ici l'article de Sannat criant au scandale.

bref, que les grec, Portugais etc... fassent les sacrifices qu'il faut pour payer leur dette c'est la meilleurs des chose qu'il puisse nous arriver.

Ceci étant dit, je gerbe tout autant que lui sur nos politiciens vendus à la finance qui nous a mis dans ces draps.
A commencer par la loi Giscart/Pompidou/rothchild reprise dans le traité de Maastrich.
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
"que les grec, Portugais etc... fassent les sacrifices qu'il faut pour payer leur dette"

des sacrifices sur quoi?
quel est le superflu de grande valeur dont ils pourraient simplement se priver?

La réalité c'est qu'ils vivent à 3 générations sur une seule paye de chinois-des-villes, qu'ils ont déjà bazardé la voiture (vous avez vu le prix des occasions en Espagne ?? et en Grèce où on ne peut pas mettre fin à l'assurance et à la vignette sans s'être dépossédé du véhicule?), que leur grande télé à crédit est maintenant un vieux modèle d'occasion et qu'il reste à payer pour l'appartement à peu près le double de sa valeur marchande actuelle.

Effectivement, ils feraient mieux de faire des sacrifices au lieu de se plaindre !
"quel est le superflu de grande valeur dont ils pourraient simplement se priver?"

C'est pas à moi de le dire.

Je constate simplement que leur richesse (au niveau national) était une grosse bulle de crédit, de mensonge, ou de l'immobilier sur-évalué.

Je leur conseillerai de faire comme les Islandais, en pire: exécuter leur dirigeant et vivre comme il y a 30 ans.

Entendons nous bien: je regrette profondément leur situation (et la notre) mais faut pas remettre sur les autres NOS fautes.
On ne peut pas s'endetter et regretter que son pays n'est plus indépendant et vive sous les dictats de l'oligarchie.

La main qui prête est au dessus de celle qui reçoit: c’était vrai avant, ça l'est aujourd'hui.

Et quand Pierre emprunte à Jean mais fait payer les traites à Jacques...

A quelle hauteur se situe la main de Jacques? Il n'a plus besoin de mains, on lui a fait les poches de force.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
c_idem,

"mais faut pas remettre sur les autres NOS fautes. On ne peut pas s'endetter et regretter que son pays n'est plus indépendant et vive sous les dictats de l'oligarchie."

Parce que vous pensez que les Grecs et les Portugais ont désiré cet endettement ? Parce que vous pensez qu'ils n'ont pas été leurrés, eux, par leurs dirigeants, exactement comme le sont toutes les populations des tous les pays d'Europe, voire du monde ?

Les Grecs n'ont pas demandé de l'aide à l'Europe ni au FMI, ce sont leurs dirigeants qui l'ont fait. Et pourquoi ? Non pas pour aider leur population, mais pour sauver les banques !

"C'est pas à moi de le dire"

Réponse de Jésuite, autrement dit "mauvaise foi" ! Ah non, ce n'est pas à vous de le dire ? Et pourquoi pas ? Parce que vous ne savez pas ? Parce que vous n'avez pas toutes les cartes en mains, mais que vous CROYEZ en savoir assez pour les estimer coupables ?

Une de mes meilleures amies est grecque et vit à Athènes. Vous n'imaginez pas à quel point les gens sont en colère contre leurs représentants (et sur la Troïka à qui ils n'ont rien demandé, mais qui leur impose tout) et à quel point ils se sentent impuissants, puisque même leurs manifestations violentes ne changent rien, absolument rien ! On ne les écoute pas !

Alors que la Grèce était déjà au bord de la faillite, son gouvernement a dépensé un milliard d'euros en matériel militaire américain ! (http://www.atlantico.fr/decryptage/scandale-grece-plan-rigueur-mais-achat-chars-industrie-armement-americaine-199502.html). Mais ça, personne n'en a jamais parlé ici. Et vous pensez vraiment que les citoyens grecs avaient envie de dépenser une telle somme en armement, alors que le pays était déjà dans la mouise ? En outre, quel citoyen aime payer pour du matériel de guerre ? En outre, à qui ou contre qui
servira potentiellement ce matériel ? Qui avait intérêt à ce que le gouvernement grec achète ce matériel ? Qui finance les guerres et le matériel militaire sinon les banquiers ? Enfin, on ne me fera pas croire que les FMI et autres décideurs d'avancer des fonds à la Grèce n'étaient pas au courant de cet achat. Ca, ce n'est tout simplement PAS POSSIBLE, surtout à ce niveau là !

"l'immobilier sur-évalué"

Vous qui êtes un habitué de ce site devriez quand même savoir ce qui permet de sur-évaluer l'immobilier dans un pays, non ? La pratique des taux bas par les banques, c'est ça qui est à la base d'une surévaluation immobilière. Alors, ne jetez pas la pierre aux gens, mais plutôt aux vrais responsables.

"Je leur conseillerais de faire comme les Islandais, en pire: exécuter leur dirigeant et vivre comme il y a 30 ans."

Plus facile à dire qu'à faire... Qu'attendent donc les Français pour le faire, eux aussi ? Qu'attendent les Belges, les Irlandais, les Italiens et les autres ?

Nous sommes tous logés exactement à la même enseigne, alors voir la paille dans l'oeil de l'autre et pas la poutre dans le sien, c'est un peu fort de café et c'est exactement ce que les "merdias" aiment à semer dans les esprits des gens. La zizanie qui mènera à la guerre civile, c'est comme ça que ça commence.

En outre, c'est aussi parce qu'on s'imagine meilleur et plus fort que l'autre, qu'on déforce cet autre qui a pourtant grand besoin de notre appui et de notre solidarité (autre que financière, justement) pour, précisément, foutre leurs dirigeants à la porte une bonne fois pour toutes.

Je suis désolée de vous avoir répondu de la sorte, mais je ne supporte décidément pas la mauvaise foi.

:-(
Des politiciens par leur action personnelle et pour des buts qu'ils refusent d'avouer ont contracté des dettes vertigineuses "pour le compte de".
Je cherchais des comparaisons à une échelle plus tangible mais je sèche un peu.

Ca me fait penser à quelqu'un de bonne foi qui missionne un prestataire qu'il pense compétent, pour s'occuper de ses affaires.
En l'occurence un particulier qui missionne une agence matrimoniale de touver pour lui "son bonheur".

Les choses commencent bien, jusqu'à ce que le client découvre progressivement que le mandataire est allé loin, très loin, trop loin. Qu'il a contracté des engagements en son nom. Envers des "princesses" qui se gardent bien de se dévoiler, qui sont d'ailleurs étrangères et dont on ne parvient à rien savoir. De plus l'agent a diffusé à tout va toute sortes de détails privés qu'il aurait dû réserver aux meilleures candidates, celles déjà rencontrées et qui devaient donc avoir passé un premier filtre d'agrément.
L'agent a pris des engagements inconsidérés et des frais hors-contrôle. Il a même déjà fixé une date de mariage, donné un accompte sur la dot.
Et quand le client fait signe que tout va trop vite, qu'il se sent perdre le contrôle et donc son consentement, l'agent sort des contrats illisibles lui imposant l'inacceptable. Figurez-vous que dans ces alinéas en italique il est même prévu qu'il ne puisse pas refuser un travelot si c'est sur lui que s'est porté le choix de l'agence matrimoniale... !

On en est à peu près là.
Les peuples ont effectivement missionné un jour une agence (des politiciens) mais pas pour leur imposer un travelot à vie!
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Belle métaphore ! ;-)
Il vous manque quelqu' informations pertinentes pour en arriver à une conclusion viable. Ce n'est pas au peuple de faire des sacrifices. C'est au élus toutes tendances confondues de changer radicalement de politique financière déjà auprès des banques pour ne pas que leur dette ne soit reportée sur les autres membres de la CE et de politique intérieure en premier lieu par l'intermédiaire des impôts pour toutes les dépenses dispendieuses!
Les grosses banques d'autre part sont couvertes par toutes les opérations frauduleuses ou perte sèche, et elles peuvent se recapitaliser au niveau européen. Et si une banque fait défaut éventuellement par les cds, l' Etat peut aussi intervenir par des prélèvements supplémentaires sur nos impôts. La dette est telle que l' Etat en vient à prendre à la gorge les Services publics en amputant les crédits, hopitaux, police etc!
Reste les retraites ! On attend !
Quand l' Etat touchera aux retraites ce sera le commencement de la fin ! Pour l'instant l' Etat modifie seulement les barèmes à la baisse, anciens combattants etc, il y a des indices, mais ce n'est pas le gros des retraites!
C'est une courbe exponentielle, la durée avant impact se "multiplie" à chaque fois au carré!
C'est un peu comme le CAc40, il monte (alors qu'il n'a aucune raison de monter) et quand il aura atteint un sommet disons optimisé et élevé, ce sera la chute libre ! Il faut que la cac 40 monte, il faut que l'or baisse, il faut que les licenciements augmentent et que les usines ferment; il faut d'avantage de chômeurs et plus d'impôts et cette convergence sera la paroi de la falaise surplombant le gouffre! Encore quelques mois ! mais après il ne faudra pas se retourner!
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Etrange mon commentaire avait disparu =___=

Bas je le remet.

"Petite info du domaine de la surveillance, saviez-vous que tout les frabricants de téléphones portables insèrent dans leurs mobiles une petite pile servant à permettre votre localisation même si vous avez enlevé la batterie de votre téléphone ?

Ingénieux n'est-ce pas ?

Démontez votre téléphone et vous en trouverez une.
Bon n'essayez pas de faire ça avec votre i-phone, parce que là il sera surement HS.
testez avec un vieux portable."
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Electra
Vous avez quelques petits retards dans le domaine de la surveillance…
Je ne peux que vous conseiller de taper urgemment « INDECT » sur votre moteur de recherche ou simplement sur youtube,
pour vous faire une petite idée du monde « Orwellien » dans le quel nos chers « zamis » non élus de la commission européenne
ont décider de nous plonger dés l’année prochaine.
Je vous recommande également la dernière interview de George Orwell ( écrivain et auteur du roman d’anticipation « 1984 ») réalisée peux avant son décès. Lien ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=_PfE2PsfuyM

Petite info complémentaire. Voici ce que publiait le journal « Le Monde » dans son édition du 27 juillet 2009,
concernant l’effacement pur est simple des deux romans d’Orwell,
des pages de kindel « système de mise en ligne des ouvrages » par Amazon…

« Le site de vente de livres par Internet Amazon a effacé discrètement les éditions électroniques de deux classiques de George Orwell, 1984 et La Ferme des animaux. Rappelant ironiquement les méthodes employées par "Big Brother" dans 1984, les deux ouvrages ont soudainement disparu, la semaine dernière, des pages de Kindle, le livre électronique d'Amazon, ont indiqué des clients sur des forums du site Internet… » « Journal Le Monde »

Voici le lien vers le reste de l’article

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/07/22/amazon-jette-1984-dans-le-trou-de-memoire_1221324_651865.html

Pour rappel. Le terme « Big brother » est extrait du roman « 1984 »

Vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenu…

Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
non non je connais tout ça, mais le coup de la pile caché, personne autour de moi ne savait, et sur le net non plus c'est pas une info que beaucoup connaissent.
Pour le reste, je suis bien assez informez, je pensais que mes commentaires étaient explicites ^_^
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Le livre est-il revenu en ligne depuis 2009?
A ce jour et après vérification. La version originale n’est disponible qu’en version papier
En version numérique format « kindle amazon », seules sont disponibles de prétendus "études commentées» de l’œuvre originale.
TOUS les portables ? Y compris les très vieux Nokia ?
Source de l'info svp ?
J'avais vu une vidéo sur youtube (j'arrive plus à mettre la main dessus), et après avoir testé moi même, il y avait bien une pile, qui une fois détachée, le téléphone fonctionnait toujours aussi bien, donc elle est bien là pour quelque chose d'autre que son bon fonctionnement, l'hypothèse de sa présence pour faciliter la recherche de sa position par la police et les opérateurs me parait sérieuse.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Infos utiles portables...

http://www.numerama.com/f/85483-t-telephonie-portable-l39ugf-la-tracabilite-pour-tous.html

http://www.cil.cnrs.fr/CIL/spip.php?article1510




Petite incursion dans le monde "drolatique" et balzacien de Drouot :

Aujourd'hui, une ménagère en argent du XIXème complète et fort jolie, de plus de 10 kgs, n'a pas trouvée preneur malgré les supplications du com' pris' .... à 1000 euros ....

L'argenterie française du XVIIème siècle (rare, car fontes de Louis XIV) qui valait une fortune en 1990, NE VAUT PAS PLUS QU'UNE PAIRE DE CHAUSSURES MOYENNE GAMME - si encore elle trouve preneur ! et encore moins au cours actuel de l'argent ....

Je me suis marrée quand les experts ont mal vendu une très jolie pièce princière - car ignares !

En revanche de jolies pièces antiques de bonne provenance ont explosées .... Boucles d'oreilles, intailles, bagues, et pièces du XIXème très "désirables" selon la mode d'aujourd'hui. Il ne faut jamais négliger la "Mode" dans le monde de l'art ou plutôt "para-art"

Je me suis faite quelques modestes emplètes pour mes petits enfants (Noël) ... Ils ne vont pas être déçus quand ils seront plus grands ....

Et toc !

PS : Un commentateur récent m'a traité d""obèse" parce que j'ai parlé de diabète ... Un, un diabètique n'est pas forcément obèse ... Mais doit s'inquiéter d'une pénurie d'insuline en cas de crise grave... Deux, qu'il aille se faire voir chez les turcs ....
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
...cette ménagère en "argent" n' était donc sans doute pas en argent "minerve premier titre" ni même de bas titre mais probablement en simple métal "argenté"... car en tous cas ( et si je me réfère aux hôtels de ventes que je fréquente régulièrement ) ce genre d' articles, dans la mesure où ils sont bien en argent, se vendent toujours extrêmement bien, de même que les quelques lots de vracs de vielles monnaies en argent ( qui partent toujours au dessus du prix spot ) et après de nombreuses surenchères...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Je ne suis pas tombée de la dernière pluie .... Je connais bien les facéties du monde des marchands et autres roublards du marché ... C'était une vente importante avec "Expert" et tout le toutim ... De plus, à ce niveau, sans "minerve premier titre" il est impensable avec 10 kgs et plus annoncés et vu les nombreuses pièces. Un service du XIXème siècle, sur catalogue et photos ...
Bref, dans cette vente, de nombreux lots d'argenterie ravalés ...
Je connais bien le piège des lots de pièces, j'attends malgré tout, toujours le jour où il y a une défaillance ... Et cela se trouve... Fatigue, exaspération du com' pris' ; salle trop bruyante, ou trop calme, lots importants invendus, stagiaires (non payés) incompétents... Comme le chasseur, il faut être patient !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
«Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas communiste.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.
Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas juif.
Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas catholique.
Puis ils sont venus me chercher
Et il ne restait personne pour protester.»
Martin Niemöller.
Faisons nous quelque chose?
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
personnellement, qu' ils viennent nous débarrasser des communistes et des syndicalistes, je trouve cela plutôt bien... d' ailleurs, je suis tout à fait prêt à leur donner un coup de main.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
De toutes façons, je crois pas que vous auriez pu compter sur les cocos pour protester. :)
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Et le jour où ils viendront te chercher toi, faudra pas venir se cacher dans ma cave...
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
...cela ne me serait jamais venu à l' esprit !... car je me doute bien que tu me dénoncerais illico au soviet local.
Evaluer :   0  4Note :   -4
EmailPermalink
Frédéric P.,les communistes,si ce n'est les purs et durs,sont au pouvoir quasiment partout!Ce ne sont pas eux qui vont nous en débarrasser,ils vont chercher à se débarrasser de ceux qu'ils ont qualifiés par les épithètes infamantes ou qui se veulent telles, de racistes,de fascistes,de fraudeurs fiscaux,voire de terroristes!

N'oublions pas que nous sommes dans un monde orwellien.La guerre c'est la paix,le fasciste c'est celui qui n'a aucun pouvoir d'oppression,le bien c'est le socialisme et ses dérivés,les Bonnets rouges des compagnons de route de l'abominable patronat,etc...

Cela étant,se débarrasser des communistes est un préalable.Mais avec 95 pour cent des gens qui croient encore au personnel politico-médiatique,je sais pas comment cela pourra se faire...
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
J'ai entendu le nouveau patron de la CGT déclarer qu'il était anormal que le futur ex patron de PSA paye sa baguette de pain le même prix que son ouvrier. J'avoue que cela me sidère. Une fois qu'il a payé ses impôts ( progressifs), ses taxes d'habitation ( différentes suivant ses revenus) etc...pourquoi devrait-il payer sa baguette différemment de son ouvrier si elle est identique ? Je me souviens que déjà, à une époque, certains avaient préconisé des sanctions pénales différentes suivant les revenus ( dans le sens de l'aggravation pour les "nantis"), et tout cela au nom de l'égalité.
J'ajoute que, pour ma part, la progressivité de l'impôt sur le revenu qui parait évidente à la plupart me parait tout aussi absurde. Pourquoi au dessus d'une certaine tranche faudrait-il sabrer un pourcentage différent jusqu'à 75 % de ce qui dépasse ? C'est le lit de Procuste.
Est-il normal qu'un écrivain qui produit un seul best seller (comme Papillon) soit spolié ainsi le temps du succès de son livre, alors qu'il ne gagnera plus rien de valable le reste de son existence ? Idem pour un mannequin ou un sportif qui vont briller 5 ou 10 ans et vont être laminés dans la tranche maximale, pour finir dans la misère, pour peu qu'ils n'aient pas su placer ce que l'Etat a bien voulu leur laisser ?... Je pense à Alphonse Halimi, le boxeur mort dans la misère, lui qui avait "vengé Jeanne d'Arc". mais il y a bien d'autres exemples, en tennis, en cyclisme , foot, show-bize. Cela s'applique aussi aux métiers "pointus" où la carrière peut être de plus en plus elliptique, comme l'informatique ou la chirurgie, et ce sera de pire en pire
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Je trouve tout-à-fait moral, après la fin d'une carrière courte, d'en commencer une autre.

Depuis 3-400ans on a vu par exemple des militaires professionnels quitter les drapeaux "encore vivants" et commencer bien évidemment une deuxième vie ensuite. De quel droit seraient-ils exempté de travail ?
Certes, mais c'était souvent des emplois réservés ( bureau de tabacs par exemple). Je me souviens, dans mon enfance, des mutilés de 14-18 qui vendaient des billets de loterie dans la rue. Quant à se reconvertir quand on a exercé un emploi pointu, encore faut-il que les moins doués ne trustent pas les emplois. Il est évident que, passé 50 ans, quand il faut se remettre en question, oublier tout ce qu'on a appris, en un mot se recycler de fond en comble, et pire, si en approchant de la retraite, il faut réinvestir massivement dans un appareillage dont on sait qu'il est quasi obsolète à la livraison et que de toutes façons, un éventuel successeur n'en voudra plus, alors qu'on continue à l'amortir, c'est un problème énorme. On en a l'exemple avec les chirurgiens du cœur qui ont de moins en moins de boulot, du fait du développement de la radiologie interventionnelle. Il y a des virages difficiles à négocier et parfois imprévisibles.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Et alors?
Qu'a-t-on fait depuis 50 siècles dont nous ne serions plus capables?
Je n'ai pas dit que c'est facile. mais c'est souvent prévisible.
Dans chaque virage il y a des force à dominer.
Mais nécessité fait loi.
Le fait que la carrière soit courte ou le virage difficile ne donne pas pour autant un droit à consommer pendant les 100ans d'une vie, tout en n'ayant produit que 10-20-30ans durant.
Russ, je n'ai pas dit cela, j'ai dit qu'il est anormal de spolier des gens durant la période où ils sont en pleine activité productrice et qu'ils ont amené quelque chose de positif à la société. Il est évident qu'une personne qui fait une greffe du coeur ou qui trouve une formule mathématique extraordinaire puis va retomber dans l'anonymat, apporte plus que quelqu'un assis derrière un guichet durant 30 ou 40 ans à attendre que ça se passe. Il faudrait "lisser" le produit des années fastes, et non pas les écrêter. Qu'ils se reconvertissent ensuite dans une activité banale en gagnant une poignée de figues ne change rien à l'injustice du système !....
Le problème est plus vaste.
Je suis contre l'impôt sur le revenu, et contre la déclaration des revenus.
Si ces gens n'étaient pas taxés sur leurs revenus et ce d'une façon annuelle, il n'y aurait pas de problème à étaler dans le temps la consommation consécutive à un revenu ponctuel
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
D'ailleurs, le PCF a pratiquement disparu, (rappelons-nous qu'il a rassemblé jusqu'à un tiers des suffrages) et que s'est-il passé ?
Rien. Parce que leur programme est déjà accompli !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
La banque centrale des Etats-Unis possède une machine à faire des bulles.

La Fed injecte chaque mois 85 milliards de dollars, la Fed souffle, souffle, souffle, et elle crée des bulles, notamment des bulles sur les marchés actions, mais aussi des gigantesques bulles obligataires.

Il y a une gigantesque bulle obligataire aux Etats-Unis. La dette publique des Etats-Unis est de 17 198 milliards de dollars.

Europe :

La Banque Centrale Européenne possède une machine à faire des bulles.

Il y a des gigantesques bulles obligataires en Europe. La dette publique des 28 Etats de l’Union européenne est de 11 280 milliards d’euros, soit 15 166 milliards de dollars.

La BCE a dans ses livres des centaines de milliards d’euros d’obligations d’Etat pourries.

Japon :

La banque centrale du Japon possède une machine à faire des bulles.

Il y a une gigantesque bulle obligataire au Japon. Fin septembre 2013, la dette publique du Japon a atteint 1 011 200 milliards de yens, soit 9 956 milliards de dollars.

La banque centrale du Japon veut élever la base monétaire de 60 à 70.000 milliards de yens par an (590 à 689 milliards de dollars), notamment en augmentant son stock d'obligations d'Etat de 50.000 milliards de yens par an (492 milliards de dollars).

http://www.romandie.com/news/n/JaponBoJ_doutes_sur_la_reussite_de_la_politique_d_assouplissement_minutes28261120130622.asp

La banque centrale des Etats-Unis, la Banque Centrale Européenne et la banque centrale du Japon sont devenues folles.

Elles se sont lancées dans la création de bulles. Elles créent des bulles qui deviennent de plus en plus énormes.

Quand ces gigantesques bulles obligataires éclateront, tous ces pays connaîtront un effondrement économique et financier.

Ce sera le temps des saignées.

Le livre de l’année 2013 : « La grande saignée » de François Morin.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Ce sont les gouvernements successifs qui en sont les responsables.Eux par contre ne subissent en aucun les contrecopus de leurs votes et agissements!
Un minimum d'équtité (rien avoir avec les équidés qui ont défilé) consisterait à plafonner les revenus de nos "honorables" parlentaires et d'aligner leur revenus sur ceux de leurs homologues chinois ou autre!

Ceux qui continuent à jouir des fruits de leur "action" uen fois hors des assemblées devraient voir leurs pensions réduites et non se cumuler!

Je préconise,cela doit se voir comme une base de discussion,un revenu ministériel,non pas de 10 000 euros mais de 2 500 euros.Il y a tous les frais qui sont pris en charge par les cons-tribuables.

Les parlementaires devraient avoir à s'en sortir avec 1 800 eyuros.Pour eux aussi les défraiements complémentaires sont nombreux.On peut toujours rêver.Mais il faudra bien que cela aussi,en pleine "réforme" de la fiscalité,soit l'objet de discussions.

Amis bloggueurs,faite moi savoir à quel point mes idées vous choquent et vous indignent...
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
"Je préconise,cela doit se voir comme une base de discussion,un revenu ministériel,non pas de 10 000 euros mais de 2 500 euros. Il y a tous les frais qui sont pris en charge par les cons-tribuables"

A vrai dire, je pense que c'est une bonne idée. Car être parlementaire, tout compte fait, c'est un boulot comme un autre. Et question responsabilité, franchement, je pense qu'un chirurgien, un pilote d'avion ou un conducteur de train, qui a directement la vie de gens entre les mains en a bien plus qu'eux.

Même base que pour les boulots équivalents dans le privé, avec des heures supplémentaires payées lorsqu'ils doivent passer une nuit ou un week-end à bosser. Comme dans le privé, quoi.

;-)
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Et puisqu'ils n'ont que les mots "servir l'Etat" et "servir la France" à la bouche, ça collerait avec leur discours.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Il est certain qu'ils doivent être "désouciés" du quotidien pour dégager un maximum de temps de cerveau à leur fonction.

Ce "désouciage" pourrait très bien être pris en charge en nature et pour son prix de revient !
Ils n'auraient dans ce cas besoin que d'un peu d'argent de poche, pour une aumône discrète ou un cadeau à un proche.


Pas d'accord pour les heures supplémentaires: ils sont dans une fonction et non dans un emploi. Ils y consacrent tout leur plein-temps. Ils doivent comprendre le pays et leur siècle, et pour ça il n'y a pas d'horaires.
"Pas d'accord pour les heures supplémentaires: ils sont dans une fonction et non dans un emploi. Ils y consacrent tout leur plein-temps. Ils doivent comprendre le pays et leur siècle, et pour ça il n'y a pas d'horaires."

Oh ! Ca c'est dur ! Tout travail mérite salaire. Une heure prestée est une heure prestée. Si c'est le week-end et que ça n'entre pas dans les 40h/semaine par exemple, il faut la payer. C'est une question d'équité et de justice.

Ce n'est pas parce qu'on est tous passablement en colère contre eux, qu'il faut tomber dans l'excès inverse sinon on finit par adopter le même comportement que celui qu'on exècre.

;-)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Mais il ne s'agit en aucun cas d'un TRAVAIL.
On ne leur demande pas de fournir, ni de produire.
Il leur faut ETRE. INCARNER. REPRESENTER. (Et chaque jour s'assurer que personne ne tente d'entraver le bon-sens et la vérité).


Comme un gendarme ou un militaire aujourd'hui, surtout en temps de crise! On peut exiger du commandant en chef des armées auatant qu'il exige de ses colonels ou de ses caporaux !

J'imagine le poilu dans sa tranchée. Ciao, je débauche aujourd'hui à 5 heures!
Ou le ministres des Aff étrangères en tournée dans les capitales... ah non, vendredi je ne peux pas rester à déjeûner... je dois prendre mon avion et avec les 35h, on finit plus tôt les vendredis.
Des insurgés sont entrés à l'Assemblée nationale et ont défenestré des élus? Ah les salauds. Ils vont voir comment je vais traiter ce dossier dès lundi matin 8h30 !!


C'est valable aussi pour les députés !
S'ils se croient chargés d'un travail, ils vont produire du texte et accumuler des nouvelles règlementations de plus en plus détaillées et fatalement de plus en plus restrictives.
Alors qu'ils sont là pour REPRESENTER la nation.

On n'a pas besoin de nouvelles lois ! mais besoin d'avoir des bonnes lois et de les garder.
Ainsi les députés peuvent mieux se consacrer au contrôle de l'action gouvernementale.

QUI contrôle l'action gouvernementale quand les députés sont débordés par l'écriture de nouveaux textes aussi peu désirés les uns que les autres ?
Et comment dérive un gouvernement quand il n'y a plus personne pour le contrôler ??
Dernier commentaire publié pour cet article
Infos utiles portables... http://www.numerama.com/f/85483-t-telephonie-portable-l39ugf-la-tracabilite-pour-tous.html http://www.cil.cnrs.fr/CIL/spip.php?article1510  Lire la suite
Lolo27 - 19/12/2013 à 13:28 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
La Russie achète, de nouveau, des titres de la dette américaine
19 oct.blitzel
Et pendant ce temps-là, des manoeuvres militaires de l' Otan en Allemagne préparent actuellement une confrontation fictive d'une guerre nucléaire à...
La crise du REPO… éternelle. Ca r’commence !
19 oct.blitzel
J.P. Chevallier parle de crask obligataire en monétarisme.*1 Delamarche parle d'Obligations insuffisantes de bonne qualité pour garantir ses c...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX