Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Richard Cantillon et la monnaie fiduciaire

IMG Auteur
Publié le 24 octobre 2014
403 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 2 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

Richard Cantillon mérite qu’on se souvienne de lui. Cet Irlandais est né en 1680 et est décédé en 1734.

Il a travaillé dans la banque à Paris et a été le témoin de l’apogée et de l’effondrement de l’entreprise spéculative de John Law, entreprise qui a ruiné la France en investissant les finances de la Couronne de France sur un projet fictif en Louisiane, et suite à l’autorisation donnée par le Régent de France à la société de Law d’émettre de la monnaie fiduciaire.

Cantillon était un homme d’une intelligence extraordinaire. Il a su détecter la fraude commise par Law sous la protection du Régent, et a clairement compris ses conséquences terribles et inévitables.

Pendant l’essor de l’entreprise de Law, le public se rendait en masse devant la maison de Law rue Quincampoix, dans l’espoir de pouvoir lui acheter des actions.

Les proches de Cantillon l’ont contacté pour lui demander d’aller acheter des actions auprès de Law. Il leur a répondu qu’il ne recommandait pas cet investissement, mais ses proches ont insisté.

Cantillon a fait ce qu’ils lui ont demandé, avec leur argent. En tant que banquier, il a pu avoir accès à ces actions et pouvait en faire ce qu’il voulait tant que ses proches ne lui en demandaient pas la livraison ou ne lui donnaient pas l’ordre de vendre. Il a immédiatement vendu les actions de ses proches contre de l’or. Il a également liquidé ses propres actions et les a elles aussi échangées contre de l’or.

Le projet financier de John Law n’a pas tardé à sombrer dans la banqueroute. Cantillon a pu racheter les actions de ses proches pour quelques sous.

Il a mis tout son or dans une carriole recouverte de foin et est parti pour la Hollande, d’où il a ensuite pu se rendre en Angleterre.

Ses proches lui ont demandé leur argent, mais Cantillon leur a donné les actions qu’ils lui avaient demandé d’acheter pour eux, et qui ne valaient désormais plus rien. Il avait acheté leurs actions, et le leur avait livré, comme le voulait leur contrat. Ses proches ont porté plainte contre lui, mais le dossier de Cantillon a prévalu.

Il n’y a que peu d’hommes comme Cantillon. Des millions d’investisseurs se retrouveront ruinés lorsque la version actuelle de la fraude de Law – les marchés des actions du monde, basés sur la monnaie fiduciaire – iront inévitablement rejoindre les autres déchets de l’Histoire.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (2 votes)
>> Article suivant
Hugo Salinas Price a écrit de nombreux livres et articles sur l'argent et combat pour réintroduire l'argent comme unité monétaire au Mexique en parallele avec la monnaie fiduciaire. Son organisation, la Mexican Civic Association Pro Silver, mène de vigoureuses campagnes de sensibilisation du public et de lobbying au parlement pour instituer l'once d'argent "Libertad" comme la monnaie Mexicaine.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX