Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Sécurité en France ? Débrouillez-vous !

IMG Auteur
Publié le 05 février 2018
1208 mots - Temps de lecture : 3 - 4 minutes
( 12 votes, 4,9/5 ) , 5 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
5
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Pendant que les ministres luttent âprement contre les promotions sur le Nutella, au moins la France peut-elle s’enorgueillir d’être bien gérée et que l’ordre, la justice et la loi y règnent sans conteste.

D’ailleurs, c’est avec une organisation ordonnée et bien encadrée que le trafic de drogue s’organise tous les jours dans les endroits les plus stupéfiants du pays, à commencer par certains domaines directement dépendant du ministère de la Justice sur lesquels se sont dernièrement développés de juteux points de vente.

Le fait divers est relaté dans les colonnes de La Provence où l’on apprend qu’un réseau de vente de stupéfiants a pris ses habitudes sur les 9 hectares du domaine de l’unité éducative de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), à Marseille (ville par ailleurs charmante) : dans un souci évident pour les commerçants de se rapprocher toujours un peu plus de leur clientèle, les dealers se sont installés, en toute impunité, au contact des délinquants en réinsertion.

L’article est édifiant puisqu’il ne fait pas mystère que la situation existe depuis longtemps, que l’impunité des dealers y est à peu près totale et que ce sont même ces commerçants alternatifs qui se chargent de la « sécurité » du site en contrôlant les allées et venues des agents de la PJJ, probablement afin de garantir que les transactions se passent dans des conditions optimales.

Rassurez-vous, tout est malgré tout sous contrôle. Ou à peu près. Ou vaguement, comme le laisse entendre Franck Arnal, directeur interrégional adjoint de la PJJ lorsqu’il déclare :

« … nous n’avons pas la maîtrise de ces manifestations de violence et de territoire. Il nous faut pourtant réagir, sinon c’est l’État qui recule. »

Oh, allons, Franck, qu’allez-vous imaginer là ? Comment croire que cette impunité et cette évaporation complète des forces de l’ordre et des principes de base de la justice serait en quelque sorte illustratifs d’un énième recul de l’État français ?

Ce serait comme si… mmmh, voyons… comme si les fusillades continuaient de plus belle dans un pays où le port d’armes à feu est interdit et la détention lourdement règlementée ! Improbable !

Bien sûr, mon brave Franck, vous pourrez toujours pleurnicher sur l’une ou l’autre échauffourée survenue dernièrement à Calais dans lesquelles une petite brochette de migrants, assez peu inclusifs, ont fermement expliqué leur point de vue à une autre tripotée de migrants lors d’un échange de coups de feu peu règlementaires et pas du tout vivrensemblesques.

Ce genre de fusillades est fort regrettable puisqu’à force de se tirer les uns sur les autres, c’est un potentiel Victor Hugo en devenir qui finira par tomber un jour, c’est évident. Il semble aussi relativement évident que le message sécuritaire envoyé est plutôt confus puisqu’admettre ces fusillades, c’est admettre que des armes à feu circulent quasi-librement dans le pays (oh !), que les migrants sont peu ou pas encadrés du tout (oh !), que les forces de l’ordre sont complètement débordées (oh !), et que la gestion globale de tout ce foutoir est largement ouverte à discussion (oh !).

Mais baste, il ne faudrait pas s’arrêter à ces petites anicroches ! La République saura survivre à ça (et à bien pire), notamment parce qu’en définitive, force reste à la loi la communauté la plus armée, n’est-ce pas.

Oh ! Comment peut-on écrire ça, en France, en 2018 ?

Peut-être parce qu’au lieu de prendre en compte les belles idées de nos politiciens, on se doit de regarder les choses en face pour constater que dans la vraie vie, les forces de l’ordre font de plus en plus souvent de la figuration ?

En effet, aux faits divers choisis précédemment, il conviendra d’ajouter ce dernier, très illustratif de la situation réelle du pays, loin des fantasmes de justice et d’ordre républicain dans lesquelles barbotent nos élus.

Les faits sont aussi banals que dévastateurs pour la Douce Socialie du Bisounoursland : un retraité propriétaire d’une maison à Garges-Les-Gonesses est informé par la police locale que son bien est squatté par une troupe de Roms qu’on ne pourra tout simplement pas déloger parce que … pizza !

Entregent du propriétaire malheureux, force des réseaux sociaux ou magie du communautarisme appliqué ? Toute une bande de joyeux « jeunes de cités », encouragés par un youtubeur influent, débarque alors et vire manu militari les Roms importuns, quasiment sous les bravos circonspects des médias qui se sont bien retenus de caractériser les actions des uns et des autres, au contraire d’un passé pas si lointain (deux ans) où de vilains fascistes riverains avaient finalement expulsés des Roms un peu envahissants sans (oh mon Dieu !) en passer par la voie légale (gasp !).

Au passage, la police, essentiellement spectatrice, n’aura donc servi ni à empêcher que la maison soit squattée en premier lieu, ni à virer les squatteurs, ni à empêcher la venue d’une bande de jeunes, ni à empêcher l’expulsion des « occupants sans titre » (que la loi, fine et bien ajustée, semblait pourtant protéger parce que … pizza !).

L’efficacité du Service Public Régalien de Sécurité nous offre ici une publicité assez phénoménale de ses compétences et de son efficacité. Notons au passage que le Service Public Régalien de Justice n’est pas du tout étranger à cette incompétence, et que le sabotage consciencieux de ce dernier service doit à peu près tout au travail systématique de nos politiciens.

Certains, un peu trop enthousiastes, verront ici une sorte de libéralisme en application : après tout, ces jeunes actifs, n’hésitant pas à sortir pour déloger des indésirables, sont manifestement tout à fait d’accord pour faire respecter le droit de propriété, principe libéral essentiel. Si l’on ajoute la vente et le commerce libres de drogue ainsi qu’une largesse très grande pour la détention et le port d’armes que beaucoup de ces individus pratiquent, l’argument semble solide.

Il est vrai qu’à force de délitement et d’incompétence (voulue ou subie), les forces de l’ordre poussent bien à la constitution de milices que j’évoque régulièrement. Malheureusement, bien loin d’un mouvement qui viendrait en appui des forces de l’ordre et sous l’œil bienveillant d’un législateur acquis à l’individualisme, cela vient en dépit des institutions qui partent en saucisse.

Du reste, le libéralisme n’a jamais pu prospérer autrement que lorsque l’état de droit est assuré. Or, ici et en pratique, c’est la déliquescence avancée de toute la société française qui s’illustre : un propriétaire, très probablement « encouragé » par un droit du logement invraisemblable, laisse son bien à l’abandon. Des Roms, rompus à l’occupation conflictuelle, utilisent les trous légaux béants pour y emménager. Suite à l’appel d’un gourou des interwebs faisant vibrer la corde identitaire, des jeunes de cités débarquent et virent les Roms. Pendant ce temps, la police compte les points.

En 2018 en France, en lieu et place du respect de la Loi et de la Justice s’installent progressivement des milices et des règlements de compte plus ou moins violents où se mêlent délitement social, pauvreté et replis communautaire.

Forcément, ça va bien se terminer.

J'accepte les BCH !

15cVfp1wgNFSUVLUbGUufRvWntSkCcpcEB

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : 15cVfp1wgNFSUVLUbGUufRvWntSkCcpcEB
 

Source : h16free.com
Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (12 votes)
>> Article suivant
H Seize écrit sur http://h16free.com ses chroniques humouristiques d’un pays en lente décomposition, et apporte des solutions dans son livre, Egalité, Taxes, Bisous. Dans un monde toujours plus dur, et alors que la crise, la vilénie, les aigreurs et les misères allant de la maladie aux bières tièdes font rage, un pays fait courageusement face et propose toute une panoplie de mesures plaisamment abrasives qui permettront d'aplanir les aspérités, gommer les difficultés et arrondir les angles. Ce pays, rempli de gentils et d'aimables tous les jours mieux pensant, est devenu un véritable phare scintillant dans la nuit noire de l'obscurantisme des méchants et des vilains. Et pour mieux scintiller, il s'est doté d'une devise qui est parvenue à se hisser au rang de slogan, d'accroche et de modus vivendi : pour chacun et pour tous, il faudra de l'égalité, des taxes, et des bisous.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Commenter cet article
>Suivre tous les commentaires du site
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
  Tous Favoris Mieux Notés  
Faire vous enfoncer ou brûler votre voiture sans réagir, faites vous squatter votre domicile sans broncher, faites vous insulter, tomber sous les balles des malfaiteurs, vous n'aurez pas de problème avec la justice.

Quelle idée aussi pour ces citoyens manants qui n'ont pas la possibilité de passer chez le dentiste(sans dents) de résister à l'injustice, de défendre leur droit et de riposter aux insultes. Allez, en garde à vue, au trou avec mise en examen en bon et dû forme.
La police ne va tout de même pas laisser faire des citoyens défendre leurs droits, où irait-on ? De la concurrence, ah non alors !
Votre voiture si chèrement acquise est brûlée , c'est pas grave, avec une assurance qui ne rembourse pas le 100%, fallait raquer; n'allez pas fiche une trempe à ces malfaiteurs, vous vous souviendriez de la garde à vue !

On vous squatte votre domicile, c'est normal , vous aurez l'occasion de dormir sous la tente en attendant l'expulsion dans 1 an et encore si vous avez de quoi payer votre avocat. Pas d' acte d'acquisition de propriété qui est resté à votre domicile squatté, vous allez pouvoir faire un élan de générosité et de solidarité avec ces mal lotis.. à perpète.
(en marge : faites vous dégrader votre appart mis en location par des locataires peu scrupuleux qui vous rendent l'appart insalubre et saisisse l' Agence de Santé.... à vos frais).

Soyez victimes et morts et vous vivrez en paix.. .. avec le droit, la justice et la police de votre côté, forcément ils compatissent... enfin pas tous, j'en vois au fond qui rigolent !...
- C'est le règlement, Monsieur !
Dormez en paix braves gens, la justice s'occupe de vous !
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
@ blitzel
"Dormez en paix braves gens, la justice s'occupe de vous !"
Justement, c'est bien ce qui m'inquiète...
Sans oublier le Papy (qq part dans le sud-ouest je crois) qui tire un coup de fusil en l'air pour faire fuir des "indésirables" venant de pénétrer dans son jardin et qui finit en garde à vue.
Le citoyen lambda dûment inscrit sur les listes électorales a plus à craindre des autorité et de la justice qu'un délinquant primaire.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Coup de feu = garde à vue
Quelles qu'aient étées les circonstances et la direction du tir.
Que le gendarme trouve ça excessif ou inutile, ça reste son règlement et sa discipline militaire.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
il y a des règles chez soi pour tirer avec une arme, le soir, les circonstances, etc.
Il y a matière à incarcérer le propriétaire.
En voilà encore un qui refuse de se soumettre aux lois de la République.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
@ blitzel "Dormez en paix braves gens, la justice s'occupe de vous !" Justement, c'est bien ce qui m'inquiète... Lire la suite
merisier - 07/02/2018 à 08:57 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Prévision du cours de l'or en 2019
17 févr.samideano
En tous cas, on voit année après année depuis plus de dix ans, qu'ils (les "experts") ne cessent de se tromper inlassablement....
La France prendra de nouvelles mesures pour réduire la dette cette ...
17 févr.Attilio
"La France prendra de nouvelles mesures pour réduire la dette cette année " Avec une dette se chiffrant à 2 250 milliards d'euros la moind...
“Nous sommes en pleine régression intellectuelle”, Dimitri Casali, ...
17 févr.samideano
la malbouffe doit faire baisser le QI dangereusement....
“Nous sommes en pleine régression intellectuelle”, Dimitri Casali, ...
16 févr.Pierre702
Il faut lire les livres qu'on donnait à lire aux collégiens il n'y a pas si longtemps pour se rendre compte que l'éducation nationale est pourrie. ...
Le syndrome Schiappa continue de s’étendre en Macronie
16 févr.merisier1
Un secrétariat d'état à l'égalité Hommes-Femmes est une escroquerie intellectuelle. Avec à sa tête une allumée qui se veut à la fois juge/parti...
Prévision du cours de l'or en 2019
16 févr.napo2
Ils utiliseraient une boule de cristal, cela leur éviterait de perdre beaucoup de temps et d'argent dans des calculs aussi aléatoires que la boule
Et maintenant, un service citoyen universel, obligatoire et triphas...
16 févr.Pâris
Vu les licenciements à venir et vu qu'on est un peu à la limite visible pour ce qui concerne les tripatouillages des chiffres du chômage, employer ...
Blague du jour ! Thévenoud dépose la marque “phobie administrative”
16 févr.silvera
État minimum, moins de bureaucratie. Et dire que Sannat déplore la fin de l'état providence. Comment déplorer la fin de ce qui ne marche pas?
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX
Profitez de la hausse des actions aurifères
  • Inscrivez-vous à notre market briefing minier
    hebdomadaire
  • Recevez nos rapports sur les sociétés qui nous semblent
    présenter les meilleurs potentiels
  • Abonnement GRATUIT, aucune sollicitation
  • Offre limitée, inscrivez-vous maintenant !
Accédez directement au site.