Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais

SWAPS – Un film d’art et d’essai sur des banquiers échangeant des reliques barbares

IMG Auteur
 
 
Publié le 04 mars 2010
339 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 5 votes, 4,8/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Bundesbank, Réserve
Rubrique : Or, Argent et Monnaie





Un film d’art et d’essai sur des banquiers échangeant des reliques barbares


La scène s’ouvre sur une pièce enfumée de la Réserve Fédérale avec en musique de fond la chanson de Dire Straits « money for nothing and your checks for free”. Le Président de la Réserve Fédérale, Mosley Le Truand, parle à son conseiller juridique, Moseley Le Faux.



Mosley C: Eh, Moseley, il faut qu’on fasse des Swaps.


Moseley G: Qu’est-ce que tu veux dire par des « Swaps »?


Mosley C: Des Swaps, oui. Des échanges, quoi. On va échanger nos lingots de 400 onces avec ceux de la Bundesbank.


Moseley G: Et pourquoi voulez-vous faire ça? Toutes les barres d’or de 400 onces sont identiques. Pourquoi échanger une barre d’or contre une autre complètement identique ?  Il y a là quelque chose qui m’échappe.


Mosley C: Et bien, Moseley, si nous échangeons nos lingots contre les leurs, ils peuvent nous vendre nos barres qui maintenant leur appartiennent parce qu’on leur a échangé et nous pouvons affirmer « que la Réserve Fédérale n’a pas vendu une seule once d’or » parce que c’est vrai, car c’est la Bundesbank qui nous l’a vendu.


Et après, nous pouvons vendre l’or de la Bundesbank parce que nous lui avons échangé contre le nôtre et la Bundesbank peut affirmer aussi « la Bundesbank n’a pas vendu une seule once de son or » et c’est vrai aussi parce que c’est nous qui lui avons vendu.


De cette façon, les deux parties peuvent vendre leur or sur le marché et les deux parties peuvent affirmer ne rien avoir vendu et, en plus, les deux banques peuvent toujours faire apparaitre leur or à l’actif de leur bilan, comme des lingots dans leurs coffres,  parce que dans l’accord de swap il est prévu que les lingots doivent être rendus à un moment indéfini dans le futur.


Moseley G: Et bien! C’est vraiment malin. Chapeau bas devant ce plan génial.





Adrian Douglas

Marketforceanalys.com




Adrian Douglas est l’éditeur de la lettre d’investissement Market Force Analysis  (www.marketforceanalysis.com).



<< Article précedent
Evaluer : moyenne :4,8 (5 votes)
>> Article suivant
Dernier commentaire publié pour cet article
Bravo, cela me rappelle que, face à mon indigence avérée, j'ai vendu mes bijoux. Maintenant je les loue à mon acheteur, ainsi je peux toujours les exhiber. Bien sûr, cela ne fait qu'aggraver ma situation, mais je m'en fiche car c'est le contribuable et l  Lire la suite
LOUIS L. - 04/03/2011 à 09:13 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Merkel insiste sur le consensus ...
15:09Christus Regnat
@Ralphz Pas plus tard qu'hier, j'ai vu un ummite à la caisse de chez Carrefour... Lol ;-) Christus
Merkel insiste sur le consensus ...
15:05Christus Regnat
Je connais un jeune cadre (Ancien de la Banque Postale) qui a quitté son emploi bien payé, pour partir travailler la terre dans le sud. Il...
Merkel insiste sur le consensus ...
15:05RalphZ1
Depuis aussi longtemps que je fréquente ce site, et il continuera de le faire jusqu'à ce que la réalité s'aligne sur ses prédictions, et il pourra ...
Merkel insiste sur le consensus ...
14:52Christus Regnat
@RalphZ Il faut fuir le monde moderne pour retourner à la terre... A la campagne dont je suis originaire, il existe un modèle de ...
Merkel insiste sur le consensus ...
14:52samideano1
"Il est déjà trop tard, préparez-vous." Cela fait combien d'années, que Charles nous brandit ce slogan ?
Les teutons flingueurs…
14:34Pâris
Je fais le distinguo entre "banquier" et "employé de banque". Même si je sais que le jour du chyprage ou du bank run, les autres prêteurs (dépo...
Grèce : un non qui ne change rien
14:30Pâris
Les Grecs sont limités à 60€/j au DAB mais leurs cartes de paiement marchent "normalement". 60*30=1800€/mois Dans un pays où le revenu médi...
Merkel insiste sur le consensus ...
13:52RalphZ1
Vous dites une chose assez intéressante sur le reset : on ne peut pas "reset" un système humain, car les êtres humains avancent toujours et portero...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Bravo, cela me rappelle que, face à mon indigence avérée, j'ai vendu mes bijoux. Maintenant je les loue à mon acheteur, ainsi je peux toujours les exhiber. Bien sûr, cela ne fait qu'aggraver ma situation, mais je m'en fiche car c'est le contribuable et l'épargnant qui paieront pour mon inconséquence. Pour cette filouterie, j'ai trouvé un joli nom, je l'appelle "Partenariat Public-Privé.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink