Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

TENTATIVE D’ÉPUISEMENT D’UNE CRISE MONDIALE

IMG Auteur
 
Publié le 20 octobre 2013
713 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 11 votes, 3,7/5 ) , 8 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
8
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Cette crise qui hante les esprits mais que l’on n’appelle plus par son nom est-elle donc sans fin ? C’est ce que l’on pourrait croire à en suivre les épisodes qui se succèdent à un rythme soutenu. Et pourtant ! Nul n’est besoin d’interroger les aruspices comme les anciens pour débusquer les chausses-trappes qui se présentent encore. La crise aura une fin, mais nul ne sait ni quand, ni pourquoi, ni comment…

Les régulateurs les plus perspicaces, au bord du désabusement, le pressentent déjà : « cela craquera là où l’on ne s’y attend pas ! ». En attendant, ils peuvent remarquer que la dynamique de la crise a pour origine les tentatives du système de retrouver son équilibre. En cherchant à se sauvegarder, celui-ci nous entraîne vers d’inévitables rebondissements. Les illustrations n’en manquent pas : les investisseurs soucieux de rendement alimentent le secteur non régulé du shadow banking, qui continue à enfler, et lorsqu’ils cherchent un refuge le trouvent dans un dollar dont l’ultime vertu est la liquidité ; pendant ce temps-là, des bulles d’actifs financiers gonflent, alimentées par la Fed qui ne sait plus sur quel pied danser; et les investisseurs jouent leur partie en aveugle, dans l’incapacité de calculer le risque – comme d’encore rares auditeurs et régulateurs le reconnaissent – et encore moins s’en protéger.

Cela ne s’arrête pas là : le marché opaque des « repos » sur lequel les banques se financent à court terme reste intouché ; la réglementation des volatiles fonds monétaires est l’objet d’un très dissuasif tir de barrage ; les produits structurés ne seront encadrés que s’ils sont standards ; des montages financiers vont suppléer à la pénurie de collatéral pour garantir les transactions ; et enfin la BCE va continuer de jouer les structures de défaisance en escamotant une partie des pertes des banques. Quel tableau !

Côté remèdes, cela ne va pas mieux. Ne parvenant pas à être débuté, le désendettement est une histoire racontée pour endormir les enfants, entrepris au prix d’une crise sociale qui s’approfondit et de la montée d’une angoisse collective à propos de l’avenir, dont la traduction politique est tout autant déstabilisatrice. La régulation est un conte à dormir debout, laissant inviolés des pans entiers du système financier, ou contournée quand elle est finalement adoptée après avoir été soigneusement mitée. La croissance économique, qui arrangerait tout sans rien régler, est bridée par l’austérité budgétaire destinée à favoriser le désendettement. Le système monétaire international est au bord du rouleau, s’appuyant sur un dollar dont la valeur repose sur une montagne de dettes. Les modèles de développement de la mondialisation flamboyante sont en bout de course, aussi bien côté pays émergés que développés. Nous sommes entrés dans des territoires inconnus et sans visibilité, où le panorama n’est pas reconnaissable, la boussole des indicateurs est perturbée et les commandes ne répondent plus comme avant.

Non seulement le bilan est trop lourd pour être supporté, mais par sa résistance à la régulation le système financier crée les conditions pour que de nouveaux débordements interviennent. En attendant, le déplafonnement de la dette américaine reprend à l’Europe une vedette que la crise européenne lui avait ravi, avant que le Japon ne la lui dispute demain. Une seule et même roue tourne à vide….

Où se trouve la porte de sortie ? La planche à billets est un tour de passe-passe qui évite de poser le seul problème qui vaille : le remplacement de ce système à bout de souffle par un tout neuf. Plus ou moins convaincantes, des tentatives de description de nouveaux modèles se multiplient sous les appellations les plus variées : économie collaborative, de partage, positive, circulaire… Elles ont en commun de tirer chacune un petit fil rouge mais pas jusqu’au bout, sans dénouer le nœud que représente le capitalisme financier. Ce qui implique d’embrasser large pour revisiter à la fois le fonctionnement de la société et de l’économie et son rapport à l’environnement, en tirant sur le fil de l’inégalité. Cette dernière est de plus en plus perçue comme un problème central en raison de l’insoutenable répartition concentrée de la richesse qui se poursuit comme si de rien n’était, en application d’un mécanisme qui a résisté, ce verrou qu’il faut faire sauter.

La crise nous épuise, épuisons la crise !

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Japon | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Japon | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,7 (11 votes)
>> Article suivant
Paul Jorion, sociologue et anthropologue, a travaillé durant les dix dernières années dans le milieu bancaire américain en tant que spécialiste de la formation des prix. Il a publié récemment L’implosion. La finance contre l’économie (Fayard : 2008 )et Vers la crise du capitalisme américain ? (La Découverte : 2007).
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Tout d'abord, je voudrais remercier les indiens qui m'envoient leurs flèches rouges. Cela me conforte sur mes positions. En effet, cela signifie que mes propos en gène certains, et qu'est ce qui pourrait le plus déranger que la vérité exposée et partagée...?
Pour aller dans ton sens Rasputin, il y'a en effet de sérieux doutes sur l'or que la FED devrait, en théorie, posséder...?
Par contre,d'autres entitées seraient, par ailleurs, bien fournies en la matière si l'on croit les déclarations de cette ancienne juriste de la banque mondiale Karen Hudes ( merci a Denissto )

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-170-000-tonnes-d-or-a-l-ombre-.aspx?article=4589994508G10020&redirect=false&contributor=denissto

http://lesmoutonsenrages.fr/2013/10/20/karen-hudes-lanceuse-dalerte-de-la-banque-mondiale-revele-comment-lelite-mondiale-dirige-le-monde/#more-53276
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Article très intéressant sur la manipulation de l'or http://rt.com/op-edge/us-debt-gold-price-threats-481/

Un extrais en traduction automatique
Et il ya de sérieux doutes que la Réserve fédérale détient réellement les 8044 tonnes d'or , selon elle, il le fait. L'ancien directeur du Fonds monétaire international, de la France Dominique Straus -Kahn , a demandé une vérification indépendante de l'or de la Réserve fédérale après les Etats-Unis a refusé de livrer au FMI 191 tonnes d'or convenu dans le cadre des Statuts du FMI signé par le Conseil exécutif en Avril 1978 Retour émission spéciale des droits de tirage . Immédiatement avant qu'il ne puisse rentrer précipitamment à Paris, il a été frappé par un sexe hôtel bizarre scandale et brutalement contraint de démissionner . Straus -Kahn avait montré un rapport de renseignement russes secrète préparé pour le président Vladimir Poutine dans lequel les agents de la CIA « voyous » a révélé que la Réserve fédérale américaine avait pas de réserves d'or et seulement menti qu'il a fait.
Les enjeux pour Washington et Wall Street en appuyant sur le prix de l'or sont stupéfiantes. Étaient de l'or grimper à 10.000 $ ou plus , où beaucoup croient pressions offre et la demande actuelles seraient le trouver, il y aurait une vente massive de panique du dollar et des bons du Trésor américain . La Chine détient désormais un record $ 3,7 trillions de réserves en devises et les obligations et les bons du Trésor américain sont environ la moitié.

C'est selloff enverrait taux d'intérêt américains exorbitants , forçant une réaction en chaîne de faillites d'entreprises et personnelles qui ont été évités depuis la crise financière a éclaté en 2007 seulement en raison d'enregistrer des taux d'intérêt de la Réserve fédérale proches de zéro . C'est selloff , à son tour, ce serait la fin des Etats-Unis comme seule superpuissance du monde . Pas étonnant que l'administration Obama est la manipulation d'or. Il ne peut pas durer très longtemps à ce rythme,
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Toujours aussi clair!
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Oui Frédéric, la crise durera et s'aggravera tant que nous aurons des " politiciens " aux ordres de Bruxelles, qui par l'entremise de gens de Goldman Sachs sont les éxécutants de Washington.
De tout les partis politiques, aucun ne semblent réellement vouloir sortir la France des griffes de l'union européenne. Exéptés peut-être un que je connais pas assez pour en être sûr, mais qui étrangement est assez peu présent dans les médias ( média bien sûr dans la main de ces oligarques ) . Donc, ce pourrait être une indication qu'il est réellement anti-système...? Ce parti est l'UPR et son président François Asselineau...
Du Front De Gauche au FN, malgré leurs attaques sensées, aucun ne semblent véritablement vouloir redonner sa souveraineté à la France. Voir le lien ==>
http://www.upr.fr/actualite/france/propos-du-nouvel-appel-du-pied-m-dupont-aignan-mme-pen
Nous aurions aussi besoin de plus d'homme politique comme ce député belge : Laurent Louis . Voir la vidéo ==>
http://www.youtube.com/watch?v=qr6Dyc2FrbA
Après, il est certain que tout ne serait pas rose en sortant uniquement de l'europe mais nous prendrions déjà une voie ou nous ( la France ) regagnerions notre pouvoir de décision...
Je croise les doigts pour que ce jour arrive avant qu'il ne soit trop tard... :)
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
il paraît pourtant évident que la Crise durera et s' aggravera toujours tant que durera le socialisme.

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Désolé merisier mais mdr... Tout les " décideurs " sont aux ordres de la finances mondiales. Comment veut tu qu'ils prennent des décisions en faveur des peuples...? Ils ont bien trop peur, certainement qu'ils se souviennent de la fin tragique de J.F.Kennedy, qui lui avait essayé de se débarrasser de cette main mise des banksters. Ils ne reculent devant rien pour mettre leurs plans à exécution ... éxcépté si les peuples s'unissent enfin pour leur faire face. C'est leur plus grande peur.
http://www.dailymotion.com/video/xle3s8_r-sistons-video-4-le-nouvel-ordre-mondial-pour-les-nuls_news
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Après tout, un certain nombre de pays de l'UE ne sont pas passés à l'€. Revenir en définitive au Franc pourrait être une solution. Car à Chypre la BCE a bien fait plier le gouvernement en le menacant de couper les approvisionnements en liquidités non ??!! De toutes façons, il faudra casser des oeufs pour faire l'omelette. Alors pourquoi attendre et surtout attendre quoi ? Prendre les devants c'est quand même mieux que subir. Mais voilà, il faut avoir des décideurs un tantinet compétents pour gérer la situation et surtout du courage.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Tout d'abord, je voudrais remercier les indiens qui m'envoient leurs flèches rouges. Cela me conforte sur mes positions. En effet, cela signifie que mes propos en gène certains, et qu'est ce qui pourrait le plus déranger que la vérité exposée et partagée  Lire la suite
ericg69 - 22/10/2013 à 13:46 GMT
Note :  1  1
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX