Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Terre du Huard ($1) et du Polar ($2)

IMG Auteur
Golden Sextant
Extrait des Archives : publié le 09 novembre 2008
1457 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 3 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : L’or Londres
Rubrique : Histoire de l'or




Les dollars canadiens et américains ont le même ancêtre: la pièce de dollar espagnol qui circulait largement en Amérique du Nord avant la Révolution américaine. Toutefois, l’ère des devises de papier illimitées témoigne d’une divergence marquée des Canadiens et des Américains pour la forme physique de leur dollar respectif. Les Américains n’ont jamais imprimé de billet de deux dollars et ils résistent à la pièce d’un dollar, le Susan B. Anthony. Ils préfèrent de loin leur billet vert avec le portrait de George Washington. Par contre, les Canadiens ont reçu la pièce d’un dollar, le Huard, avec suffisamment d’enthousiasme pour assurer l’usage de la pièce de deux dollars, le Polar, et ceci a permis de retirer tous les billets de un et deux dollars.

Les mines d’or ont joué un rôle important dans le développement économique du Canada. Voir e.g., A. Hoffman, Free Gold: The Story of Canadian Mining (McGraw-Hill, édition originale en 1947, publié à nouveau en 1982). Aujourd’hui, le Canada est le septième producteur d’or au monde, produisant approximativement 150 tonnes métriques d’or nouvellement sorties des mines annuellement, majoritairement en Ontario, au Québec et en Colombie Britannique, tel qu’indiqué par le graphique ci-dessous, qui a été préparé avec des données de Statistiques Canada, Statistiques Minérales et d’Exploration de l’Ontario, et du Ministère Énergie et Ressources du Québec. La production à Hemlo a commencé en 1985.

 


 

Bien que les mines d’or ne soient plus aussi importantes qu’autrefois pour l’économie canadienne, elles sont un facteur dans les économies locales de plusieurs communautés rurales qui ont souffert du prix de l’or relativement bas à cause des banques centrales. Voir M. Murenbeeld & Assoc., The Impact of Central Bank Gold Sales on the Canadian Gold Mining Industry (May 7, 2003); An Analysis of Central Bank Gold Sales and Its Impact on the Gold Mining Industry in Canada (May 2002). Il est toutefois surprenant qu’au lieu de modérer l’impact de la vente d’or par les banques centrales sur le prix de l’or, le Canada ait choisi de vendre plus d’or et plus tôt que tous les autres pays industrialisés.

En utilisant les données du Fonds Monétaire International (FMI) dans la série sur les Statistiques Financières Internationales, le tableau suivant montre les réserves d’or officielles de divers pays à la fin de 1985, 1993 et 2002. Le Canada a vendu 437 tonnes d’or de 1986 à 1993, réduisant ses réserves en or de 625 tonnes à la fin de 1985 à moins de 190 tonnes au début de 1994, quand il a cédé de 67 tonnes additionnelles. Ayant vendu en moyenne 13 tonnes par année depuis, le Canada est le seul pays au monde représentant une force économique majeure qui a virtuellement éliminé ses réserves en or.

 

Réserves en Or rapporté au Fonds Monétaire International
 (millions d’onces sauf indication contraire)

Pays               fin-1985      fin-1993      fin-2002
 
 Canada (onces)      20.11          6.05          0.60
        (tonnes)     625           188            18.6
 
 Autres Pays du G-7
  États-Unis        262.65         261.79        262.00
  France             81.85          81.85         97.25*
  Allemagne          95.18          95.18        110.79*
  Italie             66.67          66.67         78.83*
  Japon              24.23          24.23         24.60
  Grande Bretagne    19.03          18.45         10.09
 Autres Pays de l’Euro
  Autriche           21.14          18.60         10.21
  Belgique           34.18          25.04          8.29
  Hollande           43.94          35.05         27.38
  Portugal           20.23          16.06         19.03
  Suisse             83.28          83.28         61.62
 Autres Émergents
  Chine(Continentale)12.70          12.70         16.10
  Inde                9.40          11.46         11.50
  Russie              n/a           10.20         13.60
 Autres Pays Producteurs
  Australie           7.93           7.90          2.56
  Afrique du Sud      4.84           4.76          5.58

 Tous les pays**
       (onces)      951.61         919.30        930.57
       (tonnes)     29,599         28,594        28,945

 *Les augmentations représentent la différence entre l’or retourné par 
  l’Institut Monétaire Européen et l’or transféré à la Banque Centrale Européen.
 
**Exclu l’or tenu par le Fond Monétaire International et la Banque des
  Règlements Internationaux, et avant  1998, l’Institut Monétaire Européen.

 

Le tableau révèle quelques points notables. Premièrement, les trois «Autres Pays de l’Euro» qui ont vendu une part significative de leurs réserves d’or aussi grande ou plus grande que le Canada n’ont plus à essayer de supporter une monnaie nationale. Deuxièmement, non seulement la Chine et la Russie ont augmenté modestement leur réserves en or, mais il y a des raisons de croire que la Chine a des réserves d’or additionnelles non-rapportées. De plus, en ajoutant 3,4 millions onces en 2001 après avoir rapporté 12,7 millions onces chaque année de 1981 jusqu’en 2000, la Chine signale peut-être un point de vue positif pour que l’or joue un rôle dans le système financier international. Voir, e.g., Focus: China's gold rush, China Daily (September 25, 2003).

Une enquête diligente mené l’an dernier par un citoyen canadien intéressé n'a pas pu extraire du gouvernement canadien une explication pour la vente de ses réserves d’or. Voir E. Steer, When Irish Eyes Are Smiling, LeMetropoleCafe (November 13, 2002). Le gouvernement minoritaire de Joe Clark est tombé avant d’avoir l’opportunité de mettre en œuvre un plan annoncé en décembre 1979 pour vendre de l’or pour diversifier les réserves monétaires officielles du Canada. Cette idée avait un sens à ce moment-là, en particulier en raison du prix élevé de l’or en 1980. Toutefois, diversifier les réserves monétaires est une chose; éliminer les réserves en or en est une autre.

Bien que la Banque du Canada ait produit un rapport complet pour justifier le traitement de l’or venu d’outre-mer durant la Seconde Guerre Mondiale et qu’elle ait aussi produit obligatoirement les données sur la vente d’or depuis 1985, elle dirige toutes les requêtes à propos de cette vente au Ministère des Finances du gouvernement fédéral. Il suffit de dire que dans ce cas, en dépit de mois d’efforts pour aboutir à la fin au bureau de la «gestion de risque», M. Steer s’est heurté au mur proverbial. Toutefois, il a obtenu des aveux intrigants:

[TRADUCTION] Mais dans les secondes agonisantes de la dernière conversation téléphonique avec le bureau de la «gestion de risque», la personne avec qui je parlais a laissé tomber une véritable bombe! Nous avions parlé deux fois avant et il était un véritable chic type, décent et honorable. Voici ce que je me souviens qu’il m’a dit: «Et bien Ed, vous n’êtes peut-être pas heureux des réponses que vous avez eues, mais je peux vous dire que vos requêtes pour savoir ce qui est arrivé à l’or du Canada ont déclenché une alarmes au Ministère des Finances. Il y a deux choses auxquelles le Ministère est extrêmement sensible, et cela en est une.» S’il ne m’avait pas dit cela, le présent article n’aurait jamais été écrit. [Emphase ajoutée.]

En l’absence d’une explication officielle, M. Steer offre sa propre théorie fascinante pour expliquer les ventes d’or du Canada et il invite les autres à en faire autant. Il suggère qu’au «Sommet de Shamrock» au Québec en 1985, Ronald Reagan a obtenu de Brian Mulroney son appui pour un plan pour ruiner la vieille Union Soviétique en faisant tomber les prix du pétrole et de l’or, ses deux principales sources de devises étrangères. En se fondant sur cette hypothèse, la vente d’or du Canada serait le héros inconnu faisant une contribution importante pour gagner la Guerre Froide, sans compter que cela aurait l’effet additionnel de polir la pauvre image de M. Mulroney auprès des autres dirigeants mondiaux.

Les réserves d’or du Canada étaient plutôt modestes comparativement aux États-Unis et aux autres puissances occidentales. En admettant l’existence d’un tel plan, et comme M. Steer pense lui-même, il semble plutôt improbable que le Canada reçoive une proposition ou qu’il ait été d’accord pour porter le fardeau de la vente d’or tout seul. En d’autres occasions d’accords internationaux coordonnés pour contrôler le prix de l’or, par exemple, le Pool d’Or de Londres de 1961 à 1968, on n’a pas fait porter le fardeau de la tâche sur un seul pays. De plus, en refusant d’appuyer l’initiative défensive de la «Guerre des Étoiles» de M. Reagan, le gouvernement Mulroney laissait passer une occasion beaucoup moins coûteuse et plus efficace de mettre des pressions sur les finances de l’Union Soviétique qui, en toute éventualité, s’est effondrée avant que les ventes d’or du Canada ne s’accélèrent en 1992.

Les pays ne cédent pas une grande partie de leur réserves d’or à la légère. Plus souvent qu’autrement, même les ventes d’or apparemment entreprises pour diversifier les réserves officielles sont en fait motivées par des raisons concernant des intérêts d’importance nationale ou de survie nationale. Comme premier ministre de 1984 à 1993, M. Mulroney a été confronté à deux problèmes d’envergure historique qui aurait pu justifier la vente d’or si cela pouvait procurer une solution: convenir d’un accord de libre échange avec les États-Unis et surmonter le problème constitutionnel posé par le mouvement séparatiste du Québec.


A suivre


Reg Howe

GoldenSextant.com


Reginald H. Howe est le fondateur de Golden Sextant Advisors LLC, qui fournit des services de consultation, de management et de banque d’affaires à des societies et particuliers ayant un intérêt pour l’or.




<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (3 votes)
>> Article suivant
Reginald H. Howe est le fondateur de Golden Sextant Advisors LLC, qui fournit des services de consultation, de management et de banque d’affaires à des societies et particuliers ayant un intéret pour l’or.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
12 juinVictorius M.
Ah ah ! Ben oui, la voiture électrique; parlons en ! Mon paternel qui a travaillé toute sa vie dans l'industrie du gaz me disait toujours que c'éta...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
13 juinSaphir1
https://www.radars-auto.com/actualite/actu-radars-general/les-radars-anti-vehicules-bruyants-arrivent-en-france-1558 y'a plus qu'à le coup...
4 Juin 1963 Kennedy, l’argent et la FED
09 juinLORENZO061
Entièrement d'accord avec boutros: cette trilogie d'Ellroy est fascinante, et pas seulement pour les points cités ici. Ce bon John Edgar a tiré bie...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
10 juinmerisier1
Effectivement, à l'heure actuelle une voiture vaut "tant par mois". Et au bout de 5 ans, en moyenne, vous êtes pigeonné car la reprise ou le rachat...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
10 juinSaphir1
L'avenir ce sera une ptite voiture électrique de location (histoire de nous menotter comme il faut), avec une autonomie ridicule, et toutes les tax...
Macron : des réformes à pas de fourmis et des économies inexistantes
09 juinmerisier2
Entre les lois pondues par l'UE, celles accouchées à l'échelon national, la grévicultue syndicale et les associations bien pensantes qui n'existent...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
05 juinVictorius M.
Voilà un article qui m'a fait bien rire: bravo à son auteur ! de toute façon, cette histoire de CO2 comme polluant ne tient pas la route: ...
Or et Argent : la pause s’éternise
05 juinblitzel1
Ah, Marion , elle fait fantasmée, encore plus piquante que sa tante....en politique, cela s'entend. En fait quand les avisés achètent de l'or, ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX