Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Tout s’achète, à condition d’y mettre le prix…

IMG Auteur
Publié le 23 mars 2012
456 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 1 vote, 4/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Dans son article disponible ci-dessous, Tim Price place les choses en perspective en citant un passage du  Credit Bubble Bulletin de Doug Noland.


‘Je n’ai rien contre le fait que les employés de Goldman Sachs soient payés des millions… N’ayant jamais désiré appartenir à leur monde, je n’ai donc aucun problème avec leur culture sectaire, hautaine et bornée’.


Mon principal problème avec Goldman Sachs est que si cette société fonctionnait de la même manière que toutes les autres entreprises du monde, elle aurait dû être autorisée à mettre la clé sous la porte après s’être effondrée en 2008. Mais ce n’est pas ce qu’il s’est passé.


Malgré la publication d’articles tels que celui de Nader Mousavizadeh pour le Financial Times selon lequel ‘la banque aurait géré la crise avec bien plus de tact et de discipline que ses rivaux, et ce à moindre coût pour les contribuables’, la réalité est que Goldman Sachs était tout aussi fichue que Lehman Brothers lors de ses heures noires de 2008. La différence est que Lehman Brothers ne s’est pas vue offrir la possibilité, contrairement à Goldman – qui n’est aucunement une société bancaire selon le sens conventionnel du terme -,  d’être convertie en une société de portefeuille bancaire capable d’emprunter des fonds directement auprès de la Réserve Fédérale.


En comparaison à l’article original de Taibbi, les récentes critiques publiées par Greg Smith, ancien employé de Goldman (disponibles ici) ne sont plus que des discussions de presbytériens jouant à la dînette.


Mais comme je l’ai dit plus haut, je n’ai aucun problème avec Goldman Sachs, si ce n’est que selon moi, cette société ne devrait plus exister, et qu’elle présente des qualités similaires à celle du gouvernement des Etats-Unis : tout le monde, toute politique, absolument tout, s’achète à condition d’y mettre le prix…



Tim Price, Muppets 1, Gollums 0
PFP Wealth Management
19 Mars 2012

Travailler dur et s’éduquer n’est un problème pour personne. Ce sont les mensonges, les fraudes  et le vol qui gênent, particulièrement lorsqu’ils impliquent la corruption des processus fondamentaux de la nation que sont le système bancaire et la réserve monétaire.


D’après ce que je peux en voir, il semblerait que la corruption monétaire ait été transformée par les Clinton d’une corruption politique courante mais à petite échelle   à une corruption généralisée du système financier et politique à très .  Et compte tenu de  la manière dont se déroule la campagne présidentielle actuelle ainsi que les fonds qu’elle est parvenue à mobiliser, il semblerait que la corruption soit aujourd’hui en vogue, si ce n’est de rigueur.

Lorsque la corruption se généralise, tant qu’une personne danse, alors toutes les autres doivent continuer à danser jusqu’à ce que la musique s’arrête.


Lisez le reste de l’article ici.

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4 (1 vote)
>> Article suivant
IMG Auteur
Jesse 13 abonnés
Visitez le Café Américain de Jesse pour des nouvelles rafraichissantes sur les marchés.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX