Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Travailler toutes ses heures ? Non mais quel scandale !

IMG Auteur
Publié le 23 juin 2017
1081 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 7 votes, 5/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Croustillance d’un mois de juin tout en chaleur : on apprend dans une presse qui fait pourtant d’habitude fort attention à ne pas laisser fuiter d’informations vraiment irritantes que la mairie de Marseille a décidé de prendre quelques mesures musclées dans l’encadrement de ses agents et de leurs horaires de travail. Forcément, la grogne monte.

Et il y a de quoi ! D’après un passionnant article de la Provence, tout indique que la direction a décidé d’imposer aux agents de la ville de Marseille… de faire toutes leurs heures de travail.

Bonne mère ! Mais c’est la mort d’honnêtes travailleurs que veulent ainsi ces patrons inconséquents ! Imposer ainsi à toute une administration de faire ce pour quoi elle est payée (avec vos sous, au passage), c’est mettre un doigt puis, c’est évident, le bras entier dans un engrenage catastrophique où productivité, efficience et rationalisation seront les mots-clés répétés en mantras capitalistes néolibéraux. D’autant que la mairie a clairement expliqué vouloir remettre un peu d’ordre dans les horaires de travail et les astreintes des uns et des autres aussi rapidement que possible, d’ici à la fin de l’année au grand maximum.

Et ça, les syndicats ne pourront pas l’accepter : l’intersyndicale FSU, CGT et UNSA a déjà appelé à la grève et ses membres rappellent âprement que si la mise en conformité avec la loi est évidemment nécessaire, elle ne pourrait se faire dans la précipitation. Demander subitement aux agents de venir faire toutes leurs heures et de modifier leurs habitudes ancestrales en moins de six mois, c’est plus serré qu’un café de Georges Clooney ! C’est intolérable !

Les esprits s’échauffent donc déjà à ce sujet. Rassurez-vous cependant : certains avantages resteront confortablement acquis comme celui, pour la municipalité, de ne faire travailler ses agents que 1567 heures par an au lieu des 1607 heures légales. Et tant pis pour les rapports de la Chambre Régionale des Comptes qui pointait cet écart et notait qu’il en coûtait 10 millions d’euros au contribuable en manque à gagner : la bonne santé, les joues roses et les fesses rebondies des agents municipaux marseillais méritent bien ça.

Plus précisément, l’administration municipale tente de faire passer cette pilule sur le dos des « spécificités des conditions de travail à Marseille et des problèmes sociaux ». En clair, l’insécurité urbaine, la gestion des populations « en difficulté », tout ceci justifierait qu’on puisse travailler moins à Marseille qu’à Trignac ou Trouville. On imagine, avec de si solides arguments, que dans les communes encore plus gangrénées par la pauvreté, le chômage et l’insécurité, les agents municipaux ne font qu’une journée par semaine pour s’éviter les ennuis… Et quoi qu’on en pense, pour les politiciens en charge des collectivités concernées, c’est en tout cas bien plus simple à gérer comme ça que de résoudre réellement les causes de ces écarts.

Ce qui permettra sans doute de mettre un petit mouchoir pudique sur l’histoire qui a déclenché cette soudaine prise de conscience d’un petit manquement des agents au niveau de leurs horaires : apparemment, une enquête préliminaire est en cours pour comprendre l’organisation du temps de travail du SAMU social de Marseille et qui, depuis 10 ans (sachons vivre), permettait à ses agents d’y travailler une semaine sur deux soit 10 à 12 jours par mois. Cette pratique, selon les calculs de la Chambre Régionale des Comptes, aurait entraîné un préjudice de 5 millions d’euros pour la collectivité, qui s’en est donc douillettement tamponné le coquillard pendant une décennie.

Et au-delà des préjudices financiers évidents, ces petits manquements aux horaires optimaux normalement attendus pour ces agents (tant pour le SAMU social que pour le reste de l’administration municipale) entraînent quelques effets adverses que les salariés de la mairie doivent subir de façon croissante : avec une belle place sur le podium 2016 de l’absentéisme (36,8 jours d’absence par an et par agent en moyenne, soit deuxième au classement après Amiens), ces horaires minimalistes et la charge de travail pour le moins réduite des agents municipaux ont une fâcheuse tendance à « venir ternir la vision déjà contrastée de la population locale sur la question de son administration municipale », pour paraphraser certains folliculaires évoqués dans un précédent article.

Eh oui ! Travailler nettement moins en gagnant toujours autant, pendant que tous les autres travaillent plus pour gagner finalement moins et payer plus d’impôts, cela finit par « ternir » les réputations, même les moins « contrastées ».

On attend donc avec impatience la mise à niveau de la municipalité marseillaise dont on sait déjà qu’elle se fera avec la souplesse légendaire de l’administration française syndicalisée. Mais indépendamment des petits borborygmes que provoqueront inévitablement les organisations syndicales à l’idée qu’on puisse faire travailler tout le monde à hauteur de ce qui a été convenu dans le contrat de travail et les conventions collectives, on en vient tout de même à se demander quand il sera fait de même partout ailleurs dans nos belles administrations, à commencer par la fonction publique territoriale notoirement connue pour ses horaires fantaisistes (avec nocturnes le jeudi jusqu’à 16h45).

Au passage, on est en droit de se demander – soyons fous – si l’application du strict cadre légal des horaires dans l’administration ne permettrait pas quelques gains de productivité et un meilleur service rendu aux administrés, ce dont le pays a grandement besoin actuellement. Voilà assurément un domaine dans lequel Marseille va pouvoir s’illustrer et, qui sait, montrer la voie.

Voie qui ne sera – contenez vos vapeurs – certainement pas suivie par nos élus qui, eux, savent en tous lieux, en tout temps, rester suffisamment hors de portée de leurs électeurs une fois que leur mandat est acquis. On peut donc d’ores et déjà se rassurer tout de suite et s’éviter le cauchemar d’une Assemblée engorgée, toujours pleine de députés affichant une belle présence, des débats enflammés et une myriade de questions remontant de leur électorat vers le gouvernement, d’un Parlement européen débordé et de la disparition afférente des emplois fictifs ou presque d’assistants divers et variés qui entourent nos élus.

A contrario, on continuera donc de soupirer en lisant les saillies consternantes de ces derniers tentant de faire passer leurs emplois pour de véritables sacerdoces dont on se demande pourquoi, alors, ils attirent toujours plus

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, aidez à mettre Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Source : h16free.com
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (7 votes)
>> Article suivant
H Seize écrit sur http://h16free.com ses chroniques humouristiques d’un pays en lente décomposition, et apporte des solutions dans son livre, Egalité, Taxes, Bisous. Dans un monde toujours plus dur, et alors que la crise, la vilénie, les aigreurs et les misères allant de la maladie aux bières tièdes font rage, un pays fait courageusement face et propose toute une panoplie de mesures plaisamment abrasives qui permettront d'aplanir les aspérités, gommer les difficultés et arrondir les angles. Ce pays, rempli de gentils et d'aimables tous les jours mieux pensant, est devenu un véritable phare scintillant dans la nuit noire de l'obscurantisme des méchants et des vilains. Et pour mieux scintiller, il s'est doté d'une devise qui est parvenue à se hisser au rang de slogan, d'accroche et de modus vivendi : pour chacun et pour tous, il faudra de l'égalité, des taxes, et des bisous.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Ah, les fonctionnaires .......
La simple évocation de leur "nom" laisse immédiatement flotter dans l'air un besoin de mépris.
Ils ne sont que nuisances et fainéantises.
Et pourtant, les premiers des fonctionnaires, sont ceux qui ont les postes les plus hauts, ceux qui coûtent le plus cher, ceux dont on pense tous qu'ils en font le moins, et sont pourtant ceux que l'ensemble de la population (enfin presque) à mis en place : nos élus.
Et quand dans mon entourage j'entends un non-fonctionnaire être très critique envers un fonctionnaire, j'apprends bien souvent que ce premier avait raté un concours de la fonction publique : jalousie ?
C'est tellement simple de taper sur eux ...... tous, de faire un amalgame parce que ..... ben, il est fonctionnaire donc fainéant.
L'état est mon employeur, je suis donc fonctionnaire et pourtant, je travaille en moyenne 3300 heures par an et payé 1607 heures légales. je fais un métier à risque et pourtant, il n'est pas reconnu.
Bref, arrêtons de faire des amalgames sur les fonctionnaires.
Si dans votre commune de 500 habitants vous n'arrivez pas à faire plier une municipalité pour obtenir ce que vous voulez : un cantonnier, posez-vous déjà des questions sur ce que vous faites réellement pour votre commune : élection, participation aux réunions, ....
Si vous ne faites rien et êtes attentiste, ne vous plaignez pas et balayer devant votre maison.

tien, cela me fait penser :
Avez-vous déjà râlé après votre banquier ou votre assureur parce qu'il était payé 14 voir 15 mois ? parce qu'il ne paye pas de téléphone mobile ni son forfait d'ailleurs. Parce que certains ont une voiture de fonction dont ils ne payent strictement rien : ni assurance, ni entretien, ni carburant. Que cette voiture est choisie en fonction de leur charge de famille parce que oui, ils n'utilisent que ça, tout le temps. Et pourtant, nous continuons à leurs donner notre argent.
Il y a plein d'autres exemples de métier avec des privilèges, petits ou grands.

Maintenant, il est clair qu'il y a un gros problème dans la fonction publique et notamment territorial : trop de fonctionnaires sous employé. Je ne dirais pas le contraire. Il y a de gros effort à faire mais l'état est-il prêt à augmenter le nombre de chômeur de plusieurs millier ? que pensera la population ?

Commençons déjà par travailler sur nos élus, en mettant en place des gens intègres qui veulent réellement du changement. Je sais, c'est utopiste .......

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"Mon ennemi n'a pas de nom, pas de visage, il est partout, c'est le travail, et avec lui l'effort et la reusssite. Moi Président je ferai en sorte d'inverser la courbe du travail et je sanctionnerai la réussite pour donner plus de RTT et de temps libre à ceux qui votent pour moi. J'embaucherai 100 000 nouveaux fonctionnaires et je m'opposerai au cumul des mandats sans perte de revenu".
Le travail est devenu une tare, la réussite un abus qu'il faut combattre. J'exagère à peine, d'ailleurs c'est pour cela que la "génération Y" me traite de vieux con. Mais quand le Gouvernement s'assoupit et trouve dans l'emprunt la seule solution pour maintenir son train de vie, il est temps de changer de Président ... et surtout de mentalité.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
1 travailleur 5 est fonctionnaire en France. Pas étonnant que la mentalité bureaucrate ait contaminé le marché du travail. On a détruit le marché du travail : mentalité syndicale, code du travail, 35 heures, lois Aubry, le socialisme mène à un nivellement vers le bas qui ruine la France. Et on se plaint du taux de chômage élevé…
Ça ne date pas des lois Aubry !
Sous l'Ancien-Regime déjà, une bonne partie de la population rêvait d'être fonctionnaire.
Pour certains cadets campagnards c'était le seul moyen de sortir de chez eux. A moins d'entrer dans les ordres sans vocation ?
@ merisier,

Je connais bien un village de 800 habitants dont les habitants cherchent désespérément ceux que l'on nommait autrefois cantonniers.

Le village a beau être tout petit, on ne les aperçoit jamais.

Travail discret et mauvaise foi de ma part me direz vous. Que Nenni ! L'état des routes et chemins indique clairement, et sans le moindre doute, que les employés municipaux ont mieux à faire que leur boulot.

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Évidemment, lorsque l'on habite une petite commune de France-Profonde avec une population de 452 habitants, on se pose des questions en lisant un tel article. Pour être franc, il me restait encore un fond de naïveté car je ne pensais pas qu'on pouvait en être arrivé à ce point-là. Le pays s'effondre, on en a la preuve tous les jours. Pour se rattraper aux branches ça va être quelque chose.... Le laxisme serait-il devenu une nouvelle doctrine politique???!!!
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Ah, les fonctionnaires ....... La simple évocation de leur "nom" laisse immédiatement flotter dans l'air un besoin de mépris. Ils ne sont que nuisances et fainéantises. Et pourtant, les premiers des fonctionnaires, sont ceux qui ont les postes les plus h  Lire la suite
sdtn - 26/06/2017 à 08:50 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
La Russie achète, de nouveau, des titres de la dette américaine
19 oct.blitzel
Et pendant ce temps-là, des manoeuvres militaires de l' Otan en Allemagne préparent actuellement une confrontation fictive d'une guerre nucléaire à...
La crise du REPO… éternelle. Ca r’commence !
19 oct.blitzel
J.P. Chevallier parle de crask obligataire en monétarisme.*1 Delamarche parle d'Obligations insuffisantes de bonne qualité pour garantir ses c...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX