Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Un hedge fund parie 22 Mds $ contre les grandes banques européennes, et ce n’est pas insensé

IMG Auteur
Publié le 22 février 2018
509 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 4 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Les prêts pourris constituent un vrai problème pour les banques européennes, la BCE elle-même le signale régulièrement. Selon ses chiffres, les "encours douteux" (Non-Performing Loans, NPL, Prêts non-performants en français) avoisinent les 1.000 milliards d’euros dans les bilans des banques de la zone euro, soit 6,2% du montant total de leurs prêts, contre seulement 1,3% aux Etats-Unis et 0,9% au Royaume-Uni. La comparaison est cruelle et inquiétante.

Les banques européennes ont réussi à obtenir des autorités de régulation de ne pas être obligées de comptabiliser ces prêts pourris à leur juste valeur (fair value), c’est-à-dire en pertes pour leur valeur nette, venant ainsi en diminution de leurs capitaux propres, alors que cela est recommandé par les normes comptables internationales (IFRS). En réintégrant ces encours douteux dans leurs comptes (merci à JP Chevallier), le multiple d’endettement (ou effet de levier) des banques se détériore encore. En France il atteint 23,3 pour le Crédit Agricole, 29,0 pour BPCE-Natixis, 38,3 pour BNP Paribas et 38,9 pour la Société Général (autrement dit 1 euro de capitaux propres pour 38,9 euros d’engagement !). La banque Lehman Brothers avait un effet de levier de 32 lorsqu’elle a fait faillite en septembre 2008.

Certains ont déjà acté que cette montagne de dettes en équilibre sur une pointe de cash n’allait pas tarder à s’effondrer : le plus gros hedge fund de la planète, Bridgewater, qui gère 160 milliards de dollars, en a parié 22 sur la baisse des cours du secteur bancaire européen et des grandes entreprises cotées (Zero Hedge). Depuis l’automne, le fonds a accumulé les positions "short", des ventes à découvert, contre 59 grandes sociétés européennes. Dans son viseur, on trouve les banques italiennes et espagnoles, la Deutsche Bank, BNP Paribas, ING, les leaders de l’assurance (Axa, Munich Re, Allianz) et quelques grandes valeurs industrielles qui ne manqueraient pas de dévisser en cas de crise bancaire. Bridgewater est connu pour agir en fonction d’analyses macroéconomiques, le hedge fund considère que l’actuelle remontée des taux d’intérêt à long terme aura un impact négatif sur les banques, déjà entravées par leurs créances douteuses, précisément.

Si vous n’avez pas 22 milliards de dollars à parier comme Bridgewater, pas d’inquiétude, il suffit d’acheter de l’or physique, c’est aussi un excellent moyen de prendre position contre les échafaudages instables de dettes.

Si le pari de Bridgewater s’avère gagnant – c’est-à-dire que la crise bancaire survient – vous verrez les gouvernements européens vitupérer contre le "capitalisme sans foi ni loi", "l’ultralibéralisme", "la loi de la jungle", etc. Un bouc émissaire bien pratique. C’est pourtant leur capitalisme de connivence qui est responsable de cette prise de risque insensée des grands groupes bancaires, leurs relations incestueuses où l’on passe d’un cabinet ministériel au secteur privé, le conflit d’intérêt permanent entre politique et finance, des dirigeants bancaires qui ne sont jamais responsables sur leurs biens propres.

Ray Dialo, le patron de Bridgewater, a juste un peu de flair et un sacré culot. Le 4 mars, des élections législatives à haut risque ont lieu en Italie. Nous serons bientôt fixés.

Achat d’or avec Gold Broker
Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | France | Italie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | France | Italie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (4 votes)
>> Article suivant
Philippe Herlin est chercheur en finance et chargé de cours au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris. Il est également contributeur sur le site Goldbroker.com
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX