Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Un Italexit ? Peut-être, mais l’Italie est ingouvernable, comme l’euro

IMG Auteur
Publié le 08 mars 2018
623 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 5 votes, 5/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Après le Brexit, après Donald Trump, c’est au tour de l’Italie de prendre le contre-pied d’une "pensée unique" de moins en moins dominante. L’effet de surprise en moins car les sondages, cette fois, ne se sont pas trompés, mais la presse étrangère prend la mesure de l’événement en utilisant largement le terme "Italexit". La coalition de droite regroupant la Lega de Matteo Salvini et Forza Italia de Silvio Berlusconi arrive en tête avec 37% des voix, suivie du Mouvement 5 étoiles créé par le comique Beppe Grillo mais emmené cette fois par le jeune Luigi Di Maio qui obtient 32,6%. La coalition de centre gauche du Président du conseil des ministres sortant Matteo Renzi termine troisième à 22,8%. Les deux formations arrivées en tête étant eurosceptiques, très critique vis-à-vis de l’euro et opposées à l’accueil des migrants, cela signifie que 70% des Italiens refusent en bloc la politique menée à Rome jusqu’ici, et à Bruxelles. Comme on dirait dans Les Tontons flingueurs, "c’est du brutal".

Oui mais voilà, nous sommes en Italie et l’instabilité gouvernementale risque de perdurer malgré ce vote très clair. En effet, la loi électorale donne la majorité à la coalition qui a dépassé les 40%, ce qu’aucune n’est parvenue à faire. Aussi bien Luigi Di Maio, leader du Mouvement 5 étoiles, que Matteo Salvini, arrivé devant Berlusconi et donc premier parti de la coalition de droite, revendiquent le poste de Président du conseil, mais sans disposer d’une majorité. C’est le Mouvement 5 étoiles qui détient la clé de cet imbroglio : jusqu’ici opposé à toute coalition, il semble désormais moins arrêté sur cette position, et en outre il a abandonné son référendum sur la sortie de l’euro, rejoignant ainsi les membres de la coalition de droite, même s’ils partagent tous une forte défiance vis-à-vis de la monnaie européenne. Cependant un scénario tout à fait probable est de nouvelles élections…

Et l’euro justement, va-t-il supporter ce nouveau coup de boutoir ? L’Italie est le pays européen qui possède la plus importante dette publique d’Europe, en valeur absolue (2200 milliards d’euros) et en pourcentage du PIB (132%, seule la Grèce la dépasse). C’est aussi le pays ayant le système bancaire le plus malade (hormis la Grèce et Chypre) avec 263 milliards d’euros de créances douteuses selon le dernier décompte de la BCE. Le début de remontée des taux d’intérêt va mettre l’Italie sous une forte pression.

Un graphique permet de représenter les déséquilibres croissants au sein de la zone euro, ce sont les balances Target2. Rappelons brièvement de quoi il s’agit. L’euro n’est pas une monnaie unique, contrairement à ce qu’on dit, mais une monnaie hybride, en effet la création de la Banque centrale européenne (BCE) ne s’est pas accompagnée de la disparition des banques centrales nationales, elle s’y est superposée. L’ensemble forme le Système européen de banques centrales (SEBC) et des compensations financières ont lieu entres elles. Chacun peut le constater en prenant des billets dans son portefeuille : le numéro de série commence par une lettre, et il y a de forte chance que ce soit le U si l’on se trouve en France, le S en Italie, le X en Allemagne, etc. Concrètement, quand un Italien achète une Mercedes, cela se traduit par une créance de la Banque centrale allemande sur la Banque centrale italienne. Ainsi l’Allemagne exportatrice se retrouve avec des créances croissantes sur les pays du sud, qui eux, accumulent les dettes, elle affiche ainsi un excédent de plus de 800 milliards d’euros, et l’Italie un déficit de plus de 400 milliards (cf Eurocrisismonitor). Une situation aussi divergente n’est pas tenable. En somme, l’euro ne semble pas vraiment plus gouvernable que l’Italie, comme s’il fallait attendre une vraie crise pour crever l’abcès.

Achat d’or avec Gold Broker
Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Chypre | France | Italie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Chypre | France | Italie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (5 votes)
>> Article suivant
Philippe Herlin est chercheur en finance et chargé de cours au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris. Il est également contributeur sur le site Goldbroker.com
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Une fois de plus, les tenants de la gouvernance Européenne, véritable antichambre de la gouvernance mondiale, vont surmonter cette "crisette" Italienne.

Le rêve (ou le fantasme) de voir éclater l'UE a bien peu de chances de devenir réalité. Et c'est bien dommage !

En tant que défenseur acharné du concept d'état nation, je ne peux que le déplorer...

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"le contre-pied d’une "pensée unique" de moins en moins dominante." Et le jour où on atteint 51% tout bascule. L'UE est moribonde. On a été trop loin, la pétaudière ne tient debout qu'à coups de replâtrages.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Une fois de plus, les tenants de la gouvernance Européenne, véritable antichambre de la gouvernance mondiale, vont surmonter cette "crisette" Italienne. Le rêve (ou le fantasme) de voir éclater l'UE a bien peu de chances de devenir réalité. Et c'est bie  Lire la suite
glanduron - 11/03/2018 à 12:51 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Pétrole : alerte rouge pour la France et nos approvisionnements
16 sept.Josey Wales2
Avant on n'avait deja pas de petrole mais on avait des idees. Maintenant qu'on a plus d'idees...
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Red Pill1
Mais, mais, mais, je pensais que nous avions le meilleur systeme de secu du monde, que le monde entier nous l'enviait, et que nos enarques, la fine...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Go4Gold
Il y a trois sortes de comptables : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
07 sept.jymesnil2
Bon la blague qui consiste à prétendre que les banquiers prêtent l'épargne des clients est une blague....les depots sont ridiculement insuffisants ...
Grâce au glyphosate, la SNCF va nous coûter encore plus cher !
06 sept.Fortuna
En France on n'a pas de petrole, on n'a pas de bonnes idees mais au moins on n'aura plus de desherbants
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX