Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Un réveil brutal quant à l’état du brut

IMG Auteur
Publié le 29 mars 2012
732 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 15 votes, 4,9/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

L’un des plaisirs éprouvés à interroger les plus grands experts financiers et économiques est que ces derniers puissent m’ouvrir les yeux sur des faits que je n’ai pas nécessairement entièrement considérés. C’est du moins l’expérience que j’ai eue avec Chris Martenson la semaine dernière à Madrid (notre entretien sera publié sur le site de GoldMoney au cours de ces prochaines semaines). Il m’a rappelé que la disponibilité et les prix du pétrole est un facteur des plus centraux quant à notre futur économique.

24hGold - Un réveil brutal qua...


L’argument de base est le suivant : sans pétrole, rien d’extraordinaire n’est susceptible de se produire au cours de notre vie. Nous avons besoin de pétrole pour l’industrie minière, pour l’agriculture, pour la manufacture, le transport et la distribution. La consommation globale est en hausse, et les extractions diminuent. Les nations exportatrices de pétrole consomment plus, et disposent de moins de pétrole à offrir aux pays souffrant de déficit pétrolier. Les coûts d’extraction augmentent fortement : il y a 50 ans, l’extraction de 100 barils de pétrole nécessitait l’utilisation d’un seul baril d’énergie, contre pratiquement un baril d’énergie pour l’extraction de trois barils aujourd’hui. Nous ferons bientôt face à un dérèglement entre le taux de consommation et la diminution de quantités de pétrole disponibles à l’exportation.

Nous avons tous déjà entendu parler de cette situation, mais beaucoup d’entre nous sous-estiment encore son importance. Le graphique ci-dessous (basé sur des données issues du BP’s Statistical Review of World Energy 2011) résume assez bien l’étendue du problème :



                                                                24hGold - Un réveil brutal qua...    

La ligne noire représente la balance moyenne sur cinq ans entre la production annuelle et la consommation annuelle, représentée par les colonnes noires. La dernière fois que nous avons pu constater un surplus de production remonte à 1981, voici trente ans. Depuis lors, le monde s’est tourné vers l’accumulation stratégique en vue de satisfaire la demande nette de consommation. Les colonnes bleues représentent la balance Européenne, qui a bénéficié des gisements de pétrole de la mer du Nord aujourd’hui quasiment disparus. Les colonnes rouges représentent l’Amérique du Nord et le Mexique, dont la production s’est détériorée depuis 1984. Le déficit le plus alarmant est celui de l’Asie et du Pacifique, représenté par les colonnes jaunes, s’étant énormément étendu ces vingt dernières années.

Le graphique présente clairement des inégalités entre production et consommation qui ne peuvent perdurer. Le monde est aujourd’hui pris au piège entre une demande inflexible – dans la mesure où le pétrole est vital pour notre vie de tous les jours – et le déclin de la production nette. Cela explique le prix du pétrole, qui est représenté par la ligne bleue de ce second graphique (je m’étendrai plus loin sur le cas de l’or).


24hGold - Un réveil brutal qua...


Nous pouvons apercevoir trois phases : la première, lorsque l’OPEC faisait grimper le prix du pétrole ; la seconde, lorsque du pétrole cher venu de pays hors-OPEC en augmenta encore plus le prix ; et la troisième, au cours de laquelle, jusqu’à présent, le prix du pétrole a été multiplié par sept. C’est de cette troisième phase qu’il ne semble pas y avoir d’issue apparente. Le graphique présente une échelle logarithmique, ce qui signifie que les prix ont augmenté à une vitesse exponentielle depuis 1998.

Avec l’inégalité production/consommation en voie de s’aggraver, il n’existe qu’une seule issue possible : des prix considérablement en hausse. En se basant sur les données recueillies par BP, qui démontrent clairement que les réserves disponibles de la commodité la plus vitale dont nous disposions ont été en déficit au cours de ces trente dernières années, il est clair que nous nous dirigeons tout droit vers une explosion des prix. Avec les politiques de ‘quantitative easing’ aujourd’hui mises en place sur les marchés, et donc plus de monnaie pour payer des prix plus élevés, je ne préfère pas imaginer l’inflation à laquelle nous aurons bientôt à faire face. Nous pouvons donc ici confirmer les analyses de Chris Martenson.

Une crise de disponibilité des réserves pétrolière nous forcera à modifier drastiquement notre style de vie – à la baisse. La meilleure protection financière contre ce type d’évènement est l’or physique, qui a su s’adapter relativement bien au prix du pétrole au fil des années, comme nous pouvons le voir sur le second graphique. Après tout, la combinaison de l’expansion monétaire la plus rapide que nous ayons jamais connue et  la hausse du prix du pétrole sont le cocktail parfait pour un désastre inflationniste.

 

 

Lire la suite de l'article sur Goldmoney
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (15 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
chris martenson a réalisé une série de petit reportage (trés bien réalisé) il y a quelques années, ( intitulé : The Crash Course ) sur les problèmes a venir. que ce soit sur l'augmentation de la masse monétaire (deja en 2007) a la politique inflationniste des usa , au pénurie de pétrole a venir ainsi que la raréfaction des métaux ect.. très instructive et extrèmement bien documenté, a voir.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
pour ceux qui ne le connaissent pas, je vous incite vivement à visionner les vidéos de Mike ( Mickael ) RUPPERT sur YOU-TUBE quant aux inexorables conséquences cataclysmiques à prévoir des pénuries et de la fin du pétrole "bon marché" à plus ou moins court terme ! ( notamment la vidéo intitulée "collapse" ) ;
terrifiant !
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Le pic pétrolier a été atteint par l'AS vraisemblablement au début du 3ème millénaire. Je dis vraisemblablement, car depuis l'après guerre aucun audit n'a été organisé et autorisé sur les réserves mondiales de pétrole. La grande fumisterie de la croissance infinie, vendue au peuple depuis plusieurs décennies trouvera bientôt sa limite : celle de la thermodynamique. La loi énergétique suplante toutes les manigances financières qui donnent l'illusion d'une croissance. Le réveil sera brutal, et certains risquent de ne vraiment pas apprécier...
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Et il a oublié la chimie, grande consommatrice de pétrole.
La pétrochimie reste un consommateur très mineur de la production de pétrole. La majeure partie part en pure combustion.
Même en atteignant actuellement un pic pétrolier, cela ne se répercutera pas sur le secteur pétrochimique avant quelques 100aines d'années.
Sans compter que si l'échelle du second graphique était respectée, il serait encore bien plus alarmiste ... (en gardant des paliers de 10$ (voir même 100), les courbes monteraient en flèche jusque la lune !!! Là on verrait vraiment que rien ne peux les arrêter et que s'il y a quand même un arrêt, il sera d'une brutalité absolue...)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
pour ceux qui ne le connaissent pas, je vous incite vivement à visionner les vidéos de Mike ( Mickael ) RUPPERT sur YOU-TUBE quant aux inexorables conséquences cataclysmiques à prévoir des pénuries et de la fin du pétrole "bon marché" à plus ou moins cou  Lire la suite
fredbob - 30/03/2012 à 21:21 GMT
Note :  2  0
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX