Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Un robot capable de faire 360 burgers en une heure

IMG Auteur
Publié le 06 mars 2013
942 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 8 votes, 4,9/5 ) , 10 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
10
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Chine Etats-unis
Rubrique : Editoriaux

C’est de plus en plus souvent que je lis des articles au sujet de robots désormais capable d’occuper des postes qui étaient jusqu’à présent réservés à des humains. J’attends habituellement que plusieurs nouveaux articles soient publiés avant de vous en faire le résumé.

La semaine dernière, j’écrivais Baxter, le robot qui va vous prendre votre job au SMIC.


Voici maintenant Alpha, le robot qui sait faire des burgers

Voici ci-dessous une histoire similaire que j’ai pu lire ici : Robot Serves Up 360 Hamburgers Per Hour

Alpha, manufacturé par Momentum Machines, est capable de faire des burgers de qualité. Et il les fait avec tant d’efficacité qu’il lui est possible d’offrir ‘des burgers gourmets à prix fast-food’.

Grâce à un système de tapis roulant, la viande est fraîchement hachée et grillée en fonction de ce que demande le client. Une fois que les steaks ont fini de cuire, Alpha tranche les tomates et les cornichons et les place dans le burger, quoi de plus frais ? Il emballe ensuite les sandwichs avant de les vendre.

Il est capable de faire 360 burgers par heure. Faire des économies grâce à Alpha est quelque chose de plutôt simple à imaginer. Vous n’auriez même pas besoin de caissiers et de serveurs. Les clients pourraient taper leur commande, payer, et attendre que leur burger leur soit donné.

Momentum machines prévoit déjà la création d’un nouveau modèle qui sera capable de hacher plusieurs types de viande – 1/3 de porc, 2/3 de bison par exemple – pour en faire un même steak. Il sera également doté de capacités de cuisson ‘gourmet’ que les chefs utilisent aujourd’hui, comme par exemple la capacité de griller la viande tout en conservant son côté juteux.

La société prévoit d’ouvrir sa première chaîne de restaurants et de n’y employer que des robots. Mais non seulement pourrions-nous bientôt rencontrer Alpha dans le restaurant à burgers du coin, la société tente également de conquérir les magasins de quartier et même les distributeurs – ne me demandez pas comment elle compte s’y prendre.


Guerres de robots en Chine


Le journal China Daily publiait récemment l’article suivant : Chinese robot wars set to erupt


La récente recherche conduite par le cabinet-conseil Ernst & Young LLP suggère que le coût moyen annuel du travail par employé a atteint plus de 40.000 yuans (6.400 dollars) en 2011, contre moins de 25.000 yuans il y a cinq ans.


Compte tenu du trafic, il est aisé de calculer ce que rapporterait l’achat d’un robot. ‘Les robots industriels sont aujourd’hui déjà moins chers que les salariés des régions orientales de la Chine’, déclarait Wang Tianmiao, qui dirige le comité d’experts chargé de l’étude la technologie robotique dans le cadre du projet du gouvernement de développer le secteur technologique.


Selon Wang, un robot industriel typique coûte aux alentours de 300.000 yuans, et coûte en moyenne 20.000 yuans par an en maintenance. Son coût de 500.000 yuans sur 10 ans est considérablement inférieur au salaire d’un technicien qui s’élève à 6000 yuans par mois. Et les robots peuvent effectuer un travail plus efficace que les humains.



La technologie tue les emplois de la classe moyenne


Voir l’article suivant publié par Yahoo! News : Recession, tech kill middle-class jobs.


Cinq ans après le début de la grande récession, les dés sont jetés : cinq millions d’emplois destinés à la classe moyenne ont été perdus au sein des nations développées.


Et la situation est encore pire que ce qu’elle paraît.


Une majorité des emplois ne reviendra jamais et quelques millions supplémentaires devraient encore disparaître. En plus de cela, ces emplois ne disparaissent pas au profit de la Chine et des autres pays en développement, et ne sont pas que des postes d’usine. Des emplois disparaissent dans le secteur des services, qui emploie plus de 2/3 des salariés.


Ces emplois sont peu à peu effacés par la technologie.


D'année en année, les programmes qui contrôlent les ordinateurs et toute une série d’autres machines deviennent de plus en plus sophistiqués et capables d’effectuer de plus en plus de tâches plus efficacement que des humains. Des décennies durant, la science-fiction nous a mis en garde sur un futur dans lequel nous deviendrions les architectes de notre propre obsolescence, remplacés par nos propres machines. Une analyse d’Associated Press a récemment prouvé que ce futur était proche.




Le nombre d’emplois qui disparaissent étonnent même les économistes du travail. Aux Etats-Unis, la moitié des 7,5 millions d’emplois qui ont disparu lors de la grande récession concernaient des employés de classe moyenne au salaire variant de 38.000 à 68.000 dollars. Seuls 2% des 3,5 millions d’emplois qui ont été créés depuis la fin de la récession en juin 2009 sont destinés à la classe moyenne. 70% sont des emplois à faible salaire, et 20% des emplois qui paient très bien.


Selon les experts, cette disparition de la classe moyenne est loin d'être terminée. Ils prévoient des millions de pertes d’emploi supplémentaires à mesure que la technologie se développera et envahira nos vies.


Les salariés les plus vulnérables effectuent des tâches répétitives pour lesquels les programmeurs peuvent écrire des logiciels – un comptable vérifie des listes de chiffres, un administrateur remplit des fichiers, un parajuriste classe des documents pour aider dans le cadre d’une affaire. Plus les programmes informatiques deviennent sophistiqués, plus les emplois multitâches sont à risque – managers, superviseurs, employés qui pensaient être protégés par leur diplôme. Cette situation semble sans échappatoire. Les robots parlants et mécaniques remplacent partout des emplois autrefois destinés à des humains.


Si une tâche est répétitive et programmable, un robot peut l’effectuer. Cela concerne même les emplois les moins bien payés du secteur alimentaire et manufacturier.



Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (8 votes)
>> Article suivant
IMG Auteur
Mish 13 abonnés
Réflexions sur de débat de l’inflation /déflation/stagnation et autres remarques sur l’or, l’argent, les monnaies, les taux d’intérêts et les politiques monétaires affectant les marchés mondiaux.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Mais si ton investissement est rentable et que ta boutique tourne bien, le banquier ne gagne que les intérêts.

Si par contre tu as mal prévisionné et que tu n'as pas assez de clients, le banquier gagnera non seulement ses intérêts acquis mais saisira le (vrai) capital pour se dédommager de la fausse monnaie qu'il avait émise à la signature du contrat de prêt.

Le banquier se fiche pas mal que tu aies des clients ! Si tu n'en as pas il gagnera bien plsu que si tu en as!
Son client à lui c'est l'investisseur. Du moment qu'il y a encore des investisseurs pour investir il aura des proies à plumer.
Et plus ils échouent et plus il gagne !

Qu'il n'y ait plus d'employés par ailleurs, qu'il y ait d'avantage de chômeurs, ne le concerne pas directement: le banquier ne paie pas les prestations-chômage! Par contre s'il incite le gouvernement à être compatissant, il peut lui allonger un crédit pour verser ses prestations, ce qui aidera à la réélection et génèrera encore plsu d'intérêts.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Avant d'investir dans un robot on fait un calcul de rentabilité... trésorerie... amortissement... maintenance... etc, on compare avec des salaires et si c'est avantageux, on franchit le pas, on licencie et on investit.

Celui que l'on ne voit pas c'est le pouvoir de l'ombre !

Quand on paie son salarié, on lui verse du net, on paie des charges sociales et basta. Rien pour le banquier !!
Quand un chômeur touche une indemnité, rien non plus pour le banquier!

Alors que si on investit une somme similaire dans une machine, si on doit avancer tout de suite l'équivalent de plusieurs années de salaire, la trésorerie ne le permet pas, alors on va emprunter chez le banquier et on devra lui rendre 5% de gentils petits intérêts.

Installer une machine qui coûterait en apparence autant qu'un humain, permet incidieusement de donner 5% du montant total au banquier.

A l'extrême, si la totalité de la masse salariale mondiale était entièrement substituée par des machine financées, c'est 5% de ces montants gigantesques qui reviendrait au banquier. C'est ce qu'on ne voit pas.

Devinez alors QUI pousse par derrière ?
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Comme je l'ai déjà écris pour un autre article, les robots détruironts beaucoup d'emplois, c'est sûr, il y en aura des nouveaux aussi mais moins je pense. Le problème viendra lorsque la majorité des gens auront beaucoup de mal pour comsommer. Je ne vois pas l'intérêt pour un industriel de faire fabriquer à des robots des objets pour qu'ils finissent.....nul part.....Alors il y aura une phase de transition qui sera dure, très dure avant que les forces humaines et robotiques s'équilibres et que les lois évoluent ainsi que les moeurs mais après.......il y aura d'autres problèmes ^^........Après, faut-il refuser l'évolution technologique et donc de la société, de nos habitudes, de nos pensées à causes de peurs içi présentes? L'humanité trouvera un équilibre de développement comme elle l'a toujours fait où-bien....elle éclatera pour reformer quelque chose.............
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Rien à voir avec le sujet, mais j'ai bien aimé l'émission sur les FEMEN hier : toutes ces slavonnes blondes en petites culottes noires, seins au vent, çà à quelque chose de frais, de Manon des sources version révolutionnaire, le charme discret de la Syldavie, façon Sorros (paraît que c'est lui qui finance le mouvement).
Bref, j'ai vraiment été émoustillé.
Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
... "le charme discret de la Syldavie"...

http://www.youtube.com/watch?v=01NWMYqU7Ak
http://www.youtube.com/watch?v=XPQyGAqzIXY
http://www.youtube.com/watch?v=UrEUE8DVpfw

Dans le genre charmant et discret, on fait mieux je trouve...
Mais ceci dit, tous les goûts sont dans la nature, n'est-ce pas ?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Désolé, mais les burgers ne font pas partie de ma culture. Vous n'êtes pas obligé de vous prendre pour un caniche des anglo-saxons, en polluant à la fois votre langage avec leurs termes, et votre santé avec leur alimentation de caniveau.
Evaluer :   4  3Note :   1
EmailPermalink
Vos talents d'observation et d'analyse vous auront peut-être fait remarquer que l'article ci-dessus n'est qu'une traduction d'un article anglo-saxon. Il est donc bien normal que l'auteur parle de sa propre culture (aussi critiquable soit-elle).
Par facilité, ce site propose des traductions de ces articles..... maintenant si votre sensibilité en est heurtée, peut-être faudrait-il proposer un article avec pour titre "Un robot capable de faire 360 quiches par heure".

Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
C'est l'emploi qui va encore trinquer !
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Vous pouvez faire une croix sur votre job au smic
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Les ouvriers et salariés, devenus sans emplois (et sans salaire), comment feront-ils alors pour acheter ces burgers ? Ah oui, j'oubliais. On a déjà inventé une machine pour fabriquer des billets. Suis-je bête ! Et pour le moment, elle marche plutôt bien d'ailleurs.
Evaluer :   8  1Note :   7
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Mais si ton investissement est rentable et que ta boutique tourne bien, le banquier ne gagne que les intérêts. Si par contre tu as mal prévisionné et que tu n'as pas assez de clients, le banquier gagnera non seulement ses intérêts acquis mais saisira le  Lire la suite
Rüss65 - 06/03/2013 à 15:15 GMT
Note :  2  2
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX