Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Une analyse absurde du marché de l’or, par Bloomberg

IMG Auteur
Publié le 03 juillet 2014
768 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 5 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

Les mauvaises analyses économiques sont nombreuses. Certaines sont si mauvaises que c’est à se demander si leurs auteurs comprennent comment les marchés fonctionnent.

Prenons par exemple Gold Euphoria Won’t Last With Yellen’s Rally Fading, qui est un exercice remarquable du fait que trois écrivains de Bloomberg ont été nécessaires à sa production.

En voici un court extrait, suivi de mes commentaires.

Après que le plus lourd effondrement de l'or en trois décennies ait brisé le cœur des investisseurs, ils se sont décidés de suivre le conseil de Taylor Swift de ne jamais, jamais se remettre ensemble.


Janet Yellen, la seule personne capable de réconcilier les amants, a fait de son mieux. Les prix ont augmenté et atteint une hausse record depuis septembre le lendemain de l’annonce par la Fed de la poursuite de sa politique de faibles taux d’intérêt. Les traders et analystes interrogés par Bloomberg News ne s’attendent pas à voir durer l’euphorie.


Pour commencer, il n’y a pas d’euphorie sur le marché de l’or. Et l’une des meilleures mesures de sentiment sur le marché de l’or est l’amas d’articles comme celui-ci-dessus.


Regardons de plus près l’essoufflement du ralliement de Yellen :


L’essoufflement du ralliement de Yellen




Il semblerait qu’il soit bon de discuter de ce ralliement et de laisser de côté tous ceux qui s’essoufflent réellement…


L’essoufflement du ralliement d’Apple




Mais poursuivons.


Les prix atteindront une moyenne de 1.250 dollars l’once au trimestre prochain, soit 5% de moins qu’aujourd’hui, selon le médian de 15 estimations. Des analystes ont été sondés avant et après le rapport de la Fed du 18 juin, et leurs prédictions sont restées inchangées. Même après un plongeon de 28% en 2013, les baissiers ont vu leur opinion renforcée par les records enregistrés par les marchés des équités, et les actifs en or des ETF ont atteint leur niveau le plus bas depuis 2009.


Notez bien ceci : « les actifs en or des ETF ont atteint leur niveau le plus bas depuis 2009 ».


Notez que les prévisions médianes portent sur un autre plongeon, en plus du plongeon de 28% enregistré en 2013.


Est-ce de l’euphorie ou du pessimisme extrême ?


Au passage, depuis quand la médiane des prévisions d’analystes est-elle valable ?

"La hausse du prix de l’or ne pourra pas être supportée », a déclaré Donald Selkin, qui assiste à la gestion de 3 milliards de dollars d’actifs en tant que stratège chez National Securities Corp. à New York le 20 juin dernier. « Il a temporairement augmenté en raison de la confluence de deux évènements : l’Irak et Yellen. Les gens se tourneront vers d’autres domaines pour aller chercher l’excitation. La possession diminue. Les gens quittent l’or à la recherche d’autre chose ».


Comment fonctionnent les marchés


Curieusement, Selkin participe à la gestion de 3 milliards de dollars mais ne semble pas comprendre comment les marchés fonctionnent.


Les gens ne sont pas en train de quitter l’or.


Il est en fait impossible de le quitter, tout comme il est impossible de quitter n’importe quel autre actif, à moins de les larguer à la mer.


Comme pour tout autre actif financier, quelqu’un doit toujours en assumer la possession. Si je vends de l’or, quelqu’un d’autre doit l’acheter. Si je vends des actions Microsoft, quelqu’un d’autre doit les acheter. La même chose est vraie pour la monnaie. Chaque centime que la Fed imprime doit être détenu par quelqu’un.


Selkin ne comprend pas la force motrice de l’or, les raisons d’en posséder, et comment les marchés fonctionnent.


Les achats américains sont lents. Les ventes d’American Eagle par l’atelier monétaire des Etats-Unis ont atteint 252.500 onces cette année, soit 60% de moins qu’au cours des six premiers mois de l’année dernière, et un record à la baisse enregistré depuis 2008.


Les hedge funds ont une position à la vente de 66.572 contrats d’option et à terme. C’est 52% de moins que le record annuel enregistré en mars.


Les ventes des ateliers monétaires ont baissé de 60%, et les positions des hedge funds ont baissé de 52%.


Euphorie ou pessimisme ? A vous de me le dire.


Que nous réserve l’avenir


Je ne connais pas le prix futur de l’or, et ce n’est le cas de personne. Mais connais les bases fondamentales de son marché et les raisons de posséder de l’or. Et rien n’a changé.


Je sais reconnaitre une analyse absurde lorsque j’en croise une, et l’article de Bloomberg présenté ci-dessus en est le parfait exemple.


Pour en savoir plus, je vous conseille de lire Plague of Gold Bears Now Say "Gold Unsafe at Any Price"; What's the Real Long-Term Driver for Gold?



Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (5 votes)
>> Article suivant
IMG Auteur
Mish 13 abonnés
Réflexions sur de débat de l’inflation /déflation/stagnation et autres remarques sur l’or, l’argent, les monnaies, les taux d’intérêts et les politiques monétaires affectant les marchés mondiaux.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX