Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Une économie basée sur l’insatisfaction ne peut pas rendre heureux !

IMG Auteur
Publié le 10 février 2015
865 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 23 votes, 4/5 ) , 20 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
20
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux
24hGold - Une économie basée s...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Voilà, aujourd’hui j’aurais pu vous parler encore une fois de la Grèce car il y en a des choses à dire sur la Grèce et sur nos gentils zamis les « Zallemands », mais finalement j’avais plutôt envie que l’on s’échappe du quotidien. J’avais envie de vous parler permaculture, bonheur, et de Pierre Rabhi qui était l’invité de la matinale de France Inter à la fin du mois de janvier. Je sais, nous sommes en février mais ce n’est pas grave après tout. Il nous faut ralentir !!

Alors évidemment, avec Pierre Rabhi, on parle rapidement de la décroissance. Quel joli mot la décroissance… Enfin non, pas vraiment, car donner envie aux gens de devenir des « décroissants » c’est assez difficile. Les gens aiment la croissance. Les politiques aiment la croissance et tout notre monde s’est progressivement organisé autour de la notion cardinale de croissance, la croissance devant être comprise comme une augmentation en valeur absolue de la richesse produite chaque année mesurable à travers un seul indicateur : la progression du PIB.

Alors très vite la critique fuse. « En fait vous êtes pour la décroissance ? » avec toute la connotation négative que l’on peut mettre là-dedans. Pourtant, si le mot décroissance n’est effectivement pas le plus glamour, parler d’une forme de sobriété et de simplicité n’est pas absurde. Le bonheur n’a jamais été dans le plus de possession.

Alors très vite, on explique à Pierre Rabhi qu’il préfère le passé, or le passé « c’est l’obscurantisme », dixit notre aimable présentateur Patrick Cohen. Pourtant, le futur n’est pas forcément le « prôôôgrèèèèès » (à dire en bêlant). Il ne faut pas confondre révolution des Lumières (pourtant bien éteintes ces derniers temps) avec progrès uniquement dans son acceptation technique et technologique. L’aïe-Pad n’est rien et ne présente rien pour l’humanité si ce n’est un gadget, aussi sympathique soit-il. De la même façon, les premiers Walkman ne représentaient pas plus même si mon père pensait à l’époque qu’écouter de la musique me rendrait totalement fou et demeuré…

Non le futur n’incarne pas plus le progrès que la passé ne doit être idéalisé. L’on doit absolument pouvoir s’extraire de ces débat manichéens, stupides et clivant – gauche ou droite, pour ou contre, -phobe ou -phile, etc. – pour nous concentrer sur le pragmatisme et éviter toute idéologie stupide.

Non la croissance infinie dans un monde fini n’est pas possible que cela plaise ou non au système, c’est une aberration intellectuelle que de le croire et et de le proclamer.

Non la croissance cela n’a aucun sens, car il n’y a aucune fin à croître sans fin. Parlons de développement, parlons d’évolution de nos sociétés mais la croissance économique en soit doit devenir un horizon dépassable.

Notre évolution doit être supportable pour notre environnement. Nous devons nous situer dans l’harmonie avec nos semblables et avec ce qui nous entoure. Des solutions existent d’ailleurs. Nous pourrions effectivement quitter pour partie l’agriculture intensive pour pousser à l’émergence d’une permaculture pourvoyeuse d’emplois par exemple. Dire cela ne veut pas dire plaider pour s’éclairer à nouveau à la bougie. Cependant, tout le monde doit être bien conscient que si nous ne choisissons pas collectivement ce que nous voulons faire croître et ce que nous accepterons de voir décroître, c’est l’ensemble de la société humaine qui sera menacé assez rapidement par les problématiques environnementales au sens large (je ne parle pas du réchauffement climatique, prenons simplement le cas de pollution de l’air et de la pollution des eaux) !

Notre modèle de société rend par nature malheureux !

Pierre Rabhi parle à plusieurs reprises de notre consommation d’anxiolytiques. Il a raison. Il a raison de dire – car c’est le plus important – que par sa nature même, notre système de consommation de masse est basé sur l’insatisfaction. Pour être de bons consommateurs, vous devez être en permanence insatisfait et à travers l’achat trouver cette satisfaction qui vous manque tant. Pourtant, une fois acheté votre dernière acquisition, il vous faudra à nouveau vous sentir insatisfait pour désirer autre chose.

Par nature, notre société, le système rend tous ses membres profondément malheureux et tristes car en permanence insatisfaits.

Si l’on considère que la seule chose que l’on souhaite à ceux que l’on aime le plus c’est d’être heureux, alors le bonheur ne peut pas s’accommoder d’une insatisfaction chronique et permanente. Cela veut dire que pour être heureux, il est impératif de se détacher du système de croissance par la consommation reposant elle-même sur l’insatisfaction. C’est pour cela que je suis un fervent défenseur et partisan non pas de la décroissance mais de l’émancipation et de la libération des âmes par la simplicité volontaire. Pour que le système tombe, il n’y a point besoin de révolutions violentes, il suffirait juste que nous arrêtions tous de jouer la partie que l’on nous impose.

Partie 1


P. Rabhi : « Nous sommes dans un monde laid… par FranceInter

Partie 2


P. Rabhi : « La nature n’a pas besoin de nous et… par FranceInter

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Grèce | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Grèce | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4 (23 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Citation de Pierre Rabhi:

-« Notre civilisation a la prétention de nous libérer alors qu’elle est la civilisation la plus carcérale de l’histoire de l’humanité. De la maternelle à l’Université, nous sommes enfermés, ensuite tout le monde travaille dans des boîtes. Même pour s’amuser on va en boîte, assis dans sa caisse. Enfin, on a la boîte à vieux quand on n’en peut plus, qu’on est usé, avant de nous mettre dans une dernière boîte, la boîte définitive. »
Pierre Rabhi, la légende du colibri:

-« Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"Le cœur de l'homme éloigné de la nature devient dur" Un chef indien Siou.

Qu'est ce qu'on peut se réchauffer à couper du bois...!(Ma STIHL 029, c'est mon Aie Pad à moi...)
Des réserves de bois, des réserves et encore des réserves au cas où...
Et surtout on replante là où il y a des manques sur le talus. Les enfants remercieront.

Sinon, j'ai lu (je ne sais plus où) que les réserves de phosphores (se trouvant essentiellement au Maroc) seraient bientôt épuisées. Pour ceux qui connaissent la règle du N-P-K (pour l'engrais), ils comprendront ce que je veux dire. ça signifie tout simplement la fin de l'agriculture intensive pour bientôt.
Pétrole, terres rares, phosphore etc... beaucoup de choses essentielles viendront à manquer.
La décroissance, même si on ne la souhaite pas forcément, elle s'imposera de toute façon d'elle même.
Un monde fini, vous dites ?...

EDIT j'ai retrouvé l'article sur la crise du phosphore, voici le lien:

http://fortune.fdesouche.com/300988-phosphore-la-crise-invisible

Sans engrais synthétique, on va en chier...!
Mais comme dit Sannat vivons heureux, n'ayons pas peur...

Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Mardi 10 février 2015 :

Le ministre allemand des Finances met en garde Athènes.

Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a dit mardi que si la Grèce ne voulait pas d'un nouveau programme, alors tout était fini.

Le ministre a ajouté que l'Eurogroupe voulait entendre mercredi de la part d'Athènes quelque chose qui l'engage.

Il a par ailleurs démenti les informations selon lesquelles la Grèce serait parvenue à un accord avec la Commission européenne et a dit que l'Eurogroupe, soit l'ensemble des ministres des Finances de la zone euro, ne négocierait pas de nouveau programme pour la Grèce mercredi lors de sa réunion.

http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/infos-marches/le-ministre-allemand-des-finances-met-en-garde-athenes-1030668.php
La main qui donne est au dessus de celle qui reçoit.

Le prêteur décide.

Mais rien n'emmerde plus un prêteur qu'un emprunteur qui fait usage de sa liberté de ... ne pas emprunter !

(ce qui est aussi vrai pour les personnes privées)
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
On peut aller plus loin : quand la main du receveur doit rendre, c'est elle qui se trouve au-dessus.
(Sauf si la main du prêteur peut forcer et arracher la Rolex du receveur) :)

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink

"Les forêts précèdent les hommes, les déserts les suivent." (Chateaubriand)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
-Un Etat dans l'Etat:

Cela me fait penser immédiatement aux Templiers. Des terres, du bétail, une armée, de l'or et de l'argent, on comprend mieux pourquoi Philippe le Bel s'est senti en danger avec cet Etat dans l'Etat.

Le monde n'aime pas que l'on possède trop de biens tangibles. Le monde n'aime pas la liberté...


-HSBC le boulet Suisse:

L'Evasion fiscale n'a pas de frontière. Encore une preuve que seul les petits sont honnêtes. Les autres ne servent que leurs intérêts.

Mafieux, stars du show-biz, Saoudiens d'Al-qaïda etc etc... joli tableau du monde des décideurs, chapeau bas les SUISSES !!!


-"Soulèvement", "Le Sursaut", "Le choc" , "La vraie droite", voici quelques titres qui pourraient très bien faire la couverture du prochain livre de Houellebecq.

Personne n'en parle sur ce site mais ce week-end aura marqué un tournant dans le monde politique français.

Le FN seul contre tous a réussi un score historique.

(NKM: "L'UMP n'a aucune complaisance avec le FN." Quand j'ai vu la position du parti de Sarko sur le sujet, je me suis dit ils sont morts, politiquement bien sûr...)

Finalement c'est peut être bien Marine qui va gagner en 2017...


-Qui veut "tuer" DSK ???

-Quand la laïcité devient criminelle, devons-nous la combattre ???

-La Mouche et Hollande ??? Tous pourris la preuve... (A voir, Canteloup hier soir sur TF1, il m'a fait pleurer de rire !!!)

-L'Affaire Amar, le képi ou la burqa ??? Marie ou Aïcha ??? La France change de visage et ce visage est celui du sang...

-Quelle est la différence entre l'assimilation et l'intégration ??? (Sarkozy)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
« On ne désire pas les choses parce qu'elles sont belles, mais c'est parce qu'on les désire qu'elles sont belles. » a dit Baruch Spinoza. Bachelard et bien d'autres ont montré que le désir est le vrai moteur de l'animal humain et non le besoin, sinon nos aïeux ne seraient jamais sortis de la grotte initiale pour aller voir si l'herbe du voisin était plus verte.
Blaise Pascal: « Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir demeurer en repos dans une chambre. » ( sous -entendu avec un boite de raviolis, mais même dans ce cas, on finirait par se battre entre raviolis sauce bolognaise ou sauce provençale.)
Si tout le monde avait été comme Diogène, il y a longtemps que l'histoire humaine se serait arrêtée.
Le vrai problème n'est pas ce constat . C'est plutôt: "pourquoi tout ce fourbi ?". Pourquoi avons nous été programmés dès la conception, pour cette quête permanente ? Et par qui ? Dans quel but ? Le hasard et la nécessité ne peuvent l'expliquer, pas plus que la biologie moléculaire. Même le hasard obéit à des lois, Pascal ( encore lui) l'a quantifié. Et qui donc a promulgué ces lois, cet "ordre" plutôt que le chaos ?
Ô insensé qui crois que je ne suis pas toi !
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
"Cela veut dire que pour être heureux, il est impératif de se détacher du système de croissance par la consommation reposant elle-même sur l’insatisfaction."

Le bonheur c'est continuer à désirer ce que l'on a déjà. ( St Augustin, il me semble ?)

C'est valable pour les hommes (bonheur d'être avec son conjoint, ses enfants, ses amis...) comme pour les animaux et les choses: c'est un bonheur de regarder un paysage ou sa maison et de ressentir qu'on n'en veut pas d'autre.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
C'est valable pour les hommes, mais pas pour les zombies...

Les "humains" sont aujourd'hui programmés pour avoir des réflexes consuméristes

Comme ma copine l'autre jour : "oooh, j'ai mal à la tête...il faut un Dafalgan!!"

Ou bien lors d'un atelier de réalisation, une fille style "alternatif" explique qu'elle veut se lancer un peu plus loin dans le montage, et dit "mais pour ça il me faut un Mac".
- Non, pas un "ordinateur plus performant", mais bien un "Mac", car le marketing de la pomme l'a conditionnée à confondre ces deux choses.

Pour l'instant, la grande aventure urbanistique de Bruxelles, c'est la construction du Apple Store... on peut même le suivre en live sur internet.
(et pour ça, comme par hasard, on travaille vite... par contre les innombrables chantiers qui pourrissent la vie des gens, eux ils traînent, se répètent,... )
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Sujet passionnant par cet analyse réaliste, un ami m'a envoyé le lien car il connait la volonté qui m'anime pour promouvoir l'esprit décroissant....

le seul hic est de trouver des personnes que ça tente.. exact...milliards de fois exact...

en pensée oui il y a des adeptes, en parole également...en action ça se raréfie et par omission ça se multiplie...

voilà un aveu que je me fais chaque matin!!!

car quand bien même il y a des finances...c'est les ressources humaines qui sont difficile à rassembler...

merci pour votre article..
En France le tarif des assurances auto augmente, "à cause de la hausse des accidents".... c'est marrant, car quand les accidents étaient en baisse, les tarifs étaient quand même en hausse "à cause de l'inflation".

Bon, un tour des indicateurs ?

- Info du matin : le pétrole BRENT repart à la baisse à cause d'une baisse de l'inflation en Chine.
Donc baisse d'activité économique ?
- Le Baltic Dry Index est à son plus bas, 554 points
Oui, c'est confirmé, baisse d'activité.
- Le cuivre est à son plus bas depuis 5 ans, il est sur un palier depuis la mi-janvier.

En Belgique le prix de l'essence va quand même monter... c'est marrant que quand le pétrole remonte un peu, le prix de l'essence remonte plus vite qu'il ne descendait.

Sinon l'autre info du jour c'est que la voiture de DSK a été attaquée par des Femen..
(si je ne me trompe pas, à la base les Femen viennent d'Ukraine ? que font-elles ici alors que leur pays est en guerre ?)
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Le machin monte... ça c'est vrai.
...à cause de... ça c'est faux.
C'est toujours pareil. Un inconvénient de mentir est qu'il faut toujours mentir ensuite.
Il me semble que vous continuez de vous étonner, à chaque nouvelle, à chaque nouveau mensonge. Est-ce de la candeur ?
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Une forme de fausse candeur, en réaction au troupeau qui consomme sans rien (se) demander.

Je pense qu'il faut savoir garder un peu d'étonnement, sinon le monde devient tellement gris.

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Mais ne peut-on pas s'étonner ou même s'émerveiller devant le fait rare?

Si je trouve un politicien ou un décideur qui ne ment pas, je le remarque, je m'étonne... et le monde est moins gris.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Si effectivement tu en trouve un - ce dont je doute fort - fais lui faire des petits et met m'en un de coté !
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Le Monde d'aujourd'hui:

"Parlant de lui-même, Keynes observait autrefois que « les citoyens ordinaires ne sont pas soumis à la même obligation que nos ministres de devoir sacrifier la véracité au bien public ». Or, blogueur impénitent, M. Varoufakis se dit déterminé à continuer de communiquer de cette manière [...] M. Varoufakis, jusqu’ici convaincant dans l’identification de son engagement à la cause du bien public, n’entend pas sacrifier la véracité pour autant."

Laissons lui le bénéfice de la fraîche nouveauté et voyons s'il tient cette ligne et jusqu'à quand ?

Méfions nous des a priori et des jugements préfabriqués. La classification de ce gouvernement que nous avaient pré-mâché les journaux ne lassaient à mes yeux que peu de capital-sympathie à consommer. Ces 15 premiers jours ont été intéressants.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Si on en trouve un, on arrête de lui faire des CDD (même renouvelables), on lui donne un CDi !
On l'asseoit sur le trône même s'il n'en a pas envie. S'il est assez modeste, ptêt même qu'on l'appellera roi.
Chiche ?
"Toujours plus" inclut "jamais assez"...
Dernier commentaire publié pour cet article
Citation de Pierre Rabhi: -« Notre civilisation a la prétention de nous libérer alors qu’elle est la civilisation la plus carcérale de l’histoire de l’humanité. De la maternelle à l’Université, nous sommes enfermés, ensuite tout le monde travaille dans  Lire la suite
Christus Regnat - 11/02/2015 à 15:40 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX