Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Une reconsidération de l’étalon or

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 03 septembre 2012
1180 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 29 votes, 5/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Université de l'or

 

 

 

 

Alors que les Républicains viennent de terminer leur convention pour nommer Mitt Romney et clore le programme de leur parti, il se pourrait fortement que la position qu’ils ont récemment adoptée en la faveur de l’étalon or attire bientôt tous les regards. Leur programme ne recommanderait pas pour ainsi dire un retour à l’étalon or, mais proposerait l’établissement d’une commission chargée d’en considérer la possibilité. En revanche, à en juger par la manière dont cette proposition a été reçue par une majorité de Républicains, c’est à se demander si le programme n’aurait pas mieux fait de proposer un retour à l’esclavage.


Le fait que tant de supposés conservateurs aperçoivent l’étalon or comme l’équivalent monétaire de la théorie de la Terre plate prouve bien à quel point le public Américain a perdu toute compréhension du rôle de la monnaie au sein d’une économie. Si un rapprochement pouvait effectivement être fait entre les enthousiastes de l’étalon or et les théoriciens de la Terre plate, il pourrait paraître étrange que les banquiers centraux, qui peuvent aisément être aperçus comme une sorte d’astronomes très avancés, soient encore aujourd’hui tant attachés à leurs coffres d’or. Si l’or était si obsolète, pourquoi ces banquiers l’utiliseraient-ils encore pour soutenir leurs positions ?


L’idée qu’en ont la plupart des économistes est qu’un retour à l’or représenterait un pas en arrière pour notre système monétaire – un peu comme échanger une voiture contre un cheval. En revanche, le papier monnaie n’est pas nouveau. Il existe déjà depuis des siècles, et sur de nombreux continents. Mais à chaque fois qu’une nouvelle forme de monnaie papier est entrée en circulation, elle a fini par entraîner un désastre économique.


A l’époque de la fondation des Etats-Unis, les abus représentés par le papier monnaie étaient compris de tous. Les Pères Fondateurs auraient pu donner à la Réserve Fédérale le pouvoir d’imprimer de la monnaie, pouvoir qui était alors délégué au Congrès Continental par les Articles de la Confédération. La Constitution représentait en ce sens une amélioration. Ses signataires, ayant fait l’expérience des horreurs que pouvaient causer la devise Continentale (ayant été utilisée pour financer la guerre d’indépendance des Etats-Unis) choisirent de limiter le pouvoir de frappe de la monnaie, qui pour des raisons légales fut définie comme étant de l’or ou de l’argent.


En conséquence de ce choix très sage, l’économie des Etats-Unis a pu renaître, et faire de son pays la nation la plus riche du monde. Depuis que l’étalon or fut abandonné en 1971, les Etats-Unis sont peu à peu devenus le plus important débiteur du monde, et sont aujourd’hui au bord de l’effondrement financier. Il est assez ironique de voir que ceux qui pensent que l’étalon or ne peut fonctionner utilisent pour justifier leur point de vue l’exemple de la décision de Nixon de fermer le guichet de l’or. En réalité, c’est précisément en raison du trop bon fonctionnement de l’étalon or que Nixon n’eut pas d’autre choix que de l’abandonner.


En 1971, l’étalon or forçait l’administration de Nixon à faire face à une difficile décision politique. L’importante augmentation des dépenses gouvernementales associées aux programmes de Grande Société, aux combats contre la pauvreté, à la guerre du Vietnam et aux projets aérospatiaux déboucha sur d’importants déficits. Le gouvernement prit donc la décision d’imprimer beaucoup de monnaie, faisant ainsi s’abattre sur les Etats-Unis de fortes vagues d’inflation. En conséquence, les prix triplèrent par rapport à leurs niveaux de 1932. Le prix de l’or, quant à lui, était toujours maintenu à 35 dollars par once, ce qui poussa les créditeurs étrangers des Etats-Unis à échanger leurs dollars papiers contre de l’or (il était illégal pour les citoyens Américains que d’en faire autant). Cette situation entraîna un véritable drain des réserves d’or des Etats-Unis, et si une décision n’était pas prise rapidement, le pays perdrait bientôt toutes ses réserves de métal.


Conserver l’étalon or offrait deux options au gouvernement. La première était de dévaluer le dollar et augmenter le prix de l’or en fonction de l’indice des prix à la consommation. Le prix de l’or aurait ainsi dû être passé à plus de 100 dollars de l’once. Alternativement, le gouvernement aurait pu retirer l’excès de dollars de la circulation et aligner l’indice des prix à la consommation avec un prix de l’or de 35 dollars. En d’autres termes, il avait le choix entre dévaluation ou déflation. Aucun de ces choix n’était politiquement alléchant, puisqu’ils auraient tous deux mis fin aux dépenses gouvernementales.


L’étalon or forçait le gouvernement à faire face à ses politiques fiscales irresponsables. Nixon a tout d’abord tenté de dévaluer le dollar, mais à une si petite échelle qu’il ne parvint pas à mettre fin à l’évasion de son or. Il décida donc d’abandonner l’étalon or (bien qu’il ait à l’époque précisé que sa décision ne serait que temporaire). Sans cette relique, le gouvernement pourrait continuer de financer ses dépenses sans continuer de perdre son or. Plutôt que de choisir la voie de la dévaluation ou de la déflation, il a choisi la voie de l’inflation. Beaucoup perçoivent l’impossibilité de déficit perpétuel sous l’étalon or comme la preuve de son incompatibilité avec l’économie moderne. De la manière dont je vois les choses, c’est précisément la raison pour laquelle nous avons tant besoin d’un étalon or aujourd’hui.


Les partisans des politiques d’impression monétaire et de dépenses gouvernementales perçoivent l’étalon or comme étant l’ennemi d’une économie saine. En revanche, si vous croyez en la liberté individuelle et en la limitation du gouvernement, alors l’étalon or est votre meilleur allié. Si Nixon avait pris une meilleure décision, les conséquences initiales auraient pu s’avérer plus graves, mais après une décennie, les Etats-Unis se seraient retrouvés en une bien meilleure posture. Inutile de dire que notre nation serait aujourd’hui bien plus riche qu’elle ne l’est, puisque nous n’aurions pas été placés dans la capacité de saigner nos richesses au travers de deux générations de dépenses déficitaires.


Beaucoup de gens ont une mauvaise impression de l’étalon or puisqu’il prévient les banques centrales d’utiliser des politiques monétaires pour gérer l’économie. C’est en revanche l’un de ses meilleurs attributs. Sous un étalon or, le marché libre détermine la masse monétaire et les taux d’intérêts. Sous notre système actuel de papier monnaie, une poignée de banquiers centraux -  ayant un pied en politique - est chargée de prendre ces décisions à la place du marché. Les résultats de leurs décisions sont bien sûr catastrophiques, au regard de la récente bulle sur l’immobilier et de la crise financière actuelle.


Dans une économie de marché, les prix sont déterminés par l’offre et la demande. Les taux d’intérêts, qui peuvent être décrits comme représentant le prix de la monnaie, sont les plus important prix de tous. Le seul moyen d’obtenir un taux d’intérêt juste est de laisser le marché faire son travail. Donner aux banquiers centraux le pouvoir de manipuler les prix ne peut déboucher que sur un désastre. Malheureusement, nous avons déjà pu en attester de nombreuses fois, et l’étalon or est le seul moyen qui s’offre aujourd’hui à nous pour rétablir la situation. J’espère fortement que les Républicains s’en rendent compte.


 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (29 votes)
>> Article suivant
Peter Schiff est expert en économie politique et monétaire, et dans le conseil de la diversification internationale du patrimoine.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
"J’espère fortement que les Républicains s’en rendent compte."
La partie qui soutient Ron Paul oui, mais les autres non.
Je dirai même que monnaie papier et régime républicain (élection de représentants) sont presque mécaniquement imbriqués, intimement liés. Et que pour sortir de la monnaie papier il faut sortir de l'élection et inversement. En ce sens les Peres Fondateurs ont raté un coche et la démarche de Ron Paul est incomplète.
Dernier commentaire publié pour cet article
"J’espère fortement que les Républicains s’en rendent compte." La partie qui soutient Ron Paul oui, mais les autres non. Je dirai même que monnaie papier et régime républicain (élection de représentants) sont presque mécaniquement imbriqués, intimement l  Lire la suite
Atlantis - 04/09/2012 à 14:41 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX