Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Une vie de chien

IMG Auteur
Ahead of the Herd
Publié le 03 octobre 2014
1198 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 16 votes, 4,3/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Etats-unis
Rubrique : Editoriaux

Oublions les épidémies (l’Ebola), la hausse du niveau de la mer, les tensions religieuses rampantes, et le potentiel de voir se développer une guerre de ressources. Oublions les calamités financières, les gouvernements en péril et les politiciens véreux. L’Europe est-elle sur le point d’être balkanisée ? Allons-nous traverser une inflation, une désinflation, une déflation ou une stagflation ?

Rien d’important, du moins à mes yeux, ne semble plus compter aujourd’hui. Les hordes ont d’autres choses en tête.

Mais peut-être que ce qui suit sortira les masses de leur torpeur. C’est la meilleure raison qui ait jusqu’alors été avancée en faveur de la possession d’or et d’argent dans un coffre facile d’accès. Il s’agit d’un évènement cataclysmique, dévastateur, transformateur. Rien ne pourra entraver son chemin, et la seule manière de survivre dans le terrain vague qu’il laissera derrière lui sera de se tourner vers la possession de métaux précieux et d’armes à feu. Il sera si dévastateur que personne sur cette planète ne pourra faire marche arrière.

« Les ventes solairs les plus extrêmes représentent une menace pour toutes les formes de haute technologie. Elles commencent par une explosion, une éruption solaire, à la surface du Soleil. Les rayons X et les radiations UV atteignent la Terre à la vitesse de la lumière, et ionisent les couches externes de notre atmosphère. Les effets secondaires en sont la suspension des ondes radio et de la navigation GPS. Entre plusieurs minutes et plusieurs heures plus tard, des particules énergétiques descendent sur Terre. Elles ne se déplacent qu’un peu plus lentement que la lumière, et les électrons et protons accélérés par l’éruption peuvent électrifier les satellites et endommager leurs systèmes électroniques. Viennent ensuite les éjections de masses coronales, des nuages de plusieurs milliards de tonnes de plasma magnétisé auxquels il faut un jour ou plus pour parcourir la distance qui sépare le Soleil de la Terre », NASA Science

Le 23 juillet 2012, le Soleil a émis un très gros nuage de plasma. Ce nuage de plasma, connu sous le nom d’éjection de masse coronale, a fait partie de la tempête solaire la plus puissante enregistrée en 150 ans. Il a explosé avant d’être dirigé en direction de l’orbite de la Terre – il ne nous loupés que d’une semaine ! Si cet évènement s’était produit une semaine plus tôt, il aurait heurté l’atmosphère de la Terre, et les conséquences en auraient été catastrophiques.

« Les conséquences en auraient été terribles pour le commerce, le transport, l’agriculture et la nourriture, le carburant et les réserves d’eau, la santé humaine et les services médicaux, la sécurité nationale, et la vie de tous les jours » - Steve Tracton, Capital Weather Gang.

Les évènements du 23 juillet 2012 ont constitué une « tempête solaire parfaite ». Une série de tempêtes solaires de moindre envergure lui ont dégagé la voie, et rien ne pouvait plus se mettre en travers de son chemin. Sa direction était exactement opposée à l’orientation du protecteur de la Terre qu’est son champ magnétique. Toute cette force aurait non seulement pu se diriger droit sur nous, elle ne nous aurait permis aucune protection.

Mais fort heureusement, la zone d’éruption ne faisait pas directement face à la Terre.

« Suite à la lecture de récentes études, je suis désormais plus convaincu que jamais que la Terre et ses habitants ont été très chanceux que l’éruption se produise à ce moment-là. Si elle avait eu lieu une semaine plus tôt, la Terre aurait été sur sa trajectoire » - Daniel Baker, physicien, Université du Colorado.

Catastrophes climatiques spatiales - comprendre leurs impacts sur la société et l'économie

Selon une étude menée par l'Académie national pour les Sciences, le nuage magnétique aurait pu griller les réseaux de communication et électriques, et causer plus de deux trillions de dollars de dommages à l’échelle de la planète. Selon la NASA, tout appareil branché au réseau électrique, ainsi que toute prise électrique, aurait été mis hors service. Et puisque tout ce que nous utilisons est à un moment ou à un autre branché au réseau électrique, nous aurions pu faire face à de grandes difficultés.

Nous aurions pu être privés de courant des années durant – pensez-y un instant, imaginez vivre sans électricité pour une durée indéterminée. Vous vous retrouviez projeté à l’âge pré-électrique, et votre billet de retour vers le futur n’aurait pas d’heure de départ.

Est-ce de la science-fiction ?

Pas vraiment. Les physiciens solaires ont comparé la tempête solaire de 2012 à la tempête solaire de Carrington, survenue en septembre 1859 – une tempête solaire qui n’a pas manqué la trajectoire de la Terre, et a été baptisée après Richard Carrington, qui a documenté l’évènement.

L’impact d’une tempête spatiale se mesure en nano-Teslas (nT) – moins le chiffre est élevé, plus la tempête est puissante. Une tempête modérée mesure aux alentours de -100 nT, une plus extrême se situe autour de -300 nT. La tempête solaire de Carrington était trois fois plus importante que la plus puissante tempête solaire de l’histoire moderne – celle qui a coupé le courant dans la province canadienne du Québec en 1989.

L’éjection de masse coronale qui a atteint le Québec en 1989 affichait -589 nT.

La tempête solaire de Carrington a eu une puissance estimée à -1.760 nT.

En 1989, les lignes télégraphiques ont émis des étincelles, ce qui a déclenché des incendies dans les bureaux télégraphiques d’Europe et des Etats-Unis. Le système de télécommunications de l’époque a été coupé.

Nous sommes tout aussi peu préparés aujourd’hui, et nos appareils électroniques délicats sont plus exposés aux tempêtes solaires que ne l’étaient les réseaux de télécommunication il y a 155 ans. Il ne faut pas beaucoup d’imagination pour se rendre compte de ce qui arriverait aux appareils électroniques modernes si un évènement de cette magnitude venait de nouveau à croiser notre chemin.

« Une tempête solaire extrême – une super-tempête – reste peu probable, mais représente une menace sévère pour les infrastructures de la société moderne. Le coût d’un tel évènement pourrait atteindre plusieurs trillions de dollars, et il nous faudrait certainement entre 4 et 10 ans pour nous en relever. Il est donc apparent qu’il soit nécessaire à la sécurité et à l’économie que nous comprenions les super-tempêtes solaires » - physicien chercheur Ying D. Lio, Laboratoire chinois de l’espace.

Quelles sont ls chances qu’un évènement digne de la tempête solaire de Carrington vienne frapper la Terre ?

« En février 2014, le physicien Pete Riley, de chez Predictive Science Inc, publiait un article intitulé ‘On the probability of occurrence of extreme space weather events’, dans lequel il s’est penché sur les tempêtes solaires s’étant déroulées au cours de ces cinquante dernières années. En extrapolant la fréquence des tempêtes solaires ordinaires à l’extrême, il est parvenu à la conclusion qu’une tempête solaire similaire à celle de Carrington aurait 12% de chances d’atteindre la Terre sous ces dix prochaines années » - Pete Riley, Predictive Science, On the probability of occurrence of extreme space weather events

Les probabilités sont pétrifiantes. Une dose légère de préparation et d’accumulation de métaux précieux est désormais ma priorité. Est-elle aussi la vôtre ?

Si ce n’est pas le cas, vous devriez changer d’avis.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,3 (16 votes)
>> Article suivant
Richard Mills est l'éditeur de Ahead of the Heard, un site dans lequel il analyse les matières premières et les actions minières qui leur sont associés
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Tout est bon pour vendre du métal, y compris les tempêtes solaires :-)
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
@samideano
Ah, il est fort le type ! Achter des MPx en conclusion de son papier !!!!
S'il vendait des ouvre-boîtes, des lunettes de soleil, des préservatifs, des chaînes de vélo, il aurait essayé de nous fourguer sa came !
De toutes manières, 4 ans sans électricité, il ne reste plus que 10% de la population mondiale (et encore...) et on se retrouve à l'homme des cavernes, faut pas se leurrer !
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink

Plutot il ne restera que 10% de la population occidentale; il faut dire!

Les 3/4 de l'humanité peuvent et se débrouille déjà sans; ce sont pour beaucoup déjà des survivalistes en puissance car l important pour eux c'est d obtenir de l'eau et à manger alors que nous; nous vivons à flux tendu pour nos ressources!!

Merci l agroalimentaire!! 3h de réserve en eau; si tous le monde s'excite et 3 jours pour la nourriture!!!

et oui; vous avez quelques réserves j espere??
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Plutot il ne restera que 10% de la population occidentale; il faut dire! Les 3/4 de l'humanité peuvent et se débrouille déjà sans; ce sont pour beaucoup déjà des survivalistes en puissance car l important pour eux c'est d obtenir de l'eau et à manger a  Lire la suite
EMP - 03/10/2014 à 15:25 GMT
Note :  5  0
Top articles
Derniers Commentaires
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
01 avr.Louis L.
20 ans de rigueur,.............. pas pour la pléthorique fonction publique, sans oublier ses retraités avec 75% du dernier salaire c'est à dire , ...
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
27 marsLouis L.
Il serait aussitôt banni .
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
25 marsSebastien H2
Bravo, cet article est extraordinaire; il se situe au-dessus de la mêlée! Quel courage pour oser écrire un tel papier "contrarien". Aucun journaleu...
Confinement : forcément, ça va bien se passer
24 marsdilapidor
Le gouvernement a quand même été efficace sur un point. Augmentation de l'indemnité de logement de 33% pour les députés. Dépenses de cabinets entre...
L’effondrement et la sidération
21 marsblitzel1
Le "bobo à trottinette", tout juste; c'était déjà grave de voir celà (à pile en plus). Vendredi 13 le Jour où tout a commencé, le jour de ...
L’effondrement et la sidération
21 marsClepsidre
Jamais le moment n'a été aussi fort où l'on doit prendre conscience que la seule richesse que l'on possède est l'instant présent ; et surtout ensem...
Pourquoi payer des impôts quand il leur suffit d’imprimer de l’arge...
21 marsClepsidre
Sans aller jusqu'au possible utopique de cette solution qui ne sera pas du tout viable à long terme, il est en effet possible en certaines très gra...
Coronavirus : d’une pierre, quatre coups
21 marsClepsidre
C'est effectivement, brossé par vous, un portrait fidèle de l'humanité en devenir. Toutes ces décennies à somnoler sur le lit si imparfait...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX