Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Articles associés à Macron
 
Charles Sannat - Insolentiae
La nouvelle stratégie pour le logement du gouvernement. Une vraie rupture ! 
Le moins que l’on puisse dire c’est qu’effectivement, le gouvernement ne « chôme » pas et qu’à défaut d’une véritable révolution, nous assistons tout de même à de sacrées ruptures, et objectivement elles ne sont pas toutes négatives, loin s’en faut tant notre pays avait et a besoin de modifier certaines règles de fonctionnement ou usages qui datent d’une époque révolue. Plus que de « réformes », mot-valise et fourre-tout assez agaçant pour tout dire, nous avons besoin tout simplement d’adaptatio
vendredi 20 septembre 2019
Charles Sannat - Insolentiae
  Assurance vie : la mesure Macron qui va faire fuir les épargnants !!
Noooooonnn… que les partisans de « Saint-Macron évidemment béni-soit-son-nom » me lisent jusqu’au bout avant de pirater mon site Internet, de le mettre encore par terre pour la journée avec des attaques dites par déni de service à partir de VPN ukrainiens – les Ukrainiens n’y étant pour rien, mais c’est tellement le bazar là-bas que les pirates du monde entier se cachent à travers l’Ukraine. Bref, on s’en fiche, c’était juste histoire de caser le truc au plus grand nombre. Le titre du site LCI (
vendredi 13 septembre 2019
PIECES OR - Pieces Or
  Le FMI craint la dette italienne, Macron met de l’huile sur…
L’Italie n’est qu’à une crise d’un défaut souverain d’ampleur mondiale. Le FMI ne peut pas se permettre de le dire ouvertement, mais c’est le message envoyé par son dernier rapport, le Fiscal Monitor. Son ratio d’endettement va grimper de 132,1 % en 2018 à 134,4 % en 2020, et 138,5 % en 2024. Ce dernier chiffre est juste un exercice de style, les chiens de garde du marché obligataire auront pris les choses en main bien avant. Le déficit budgétaire italien dépassera allègrement les 3 % l’année pr
vendredi 12 avril 2019
Charles Sannat - Insolentiae
  Saint-Macron, évidemment… Ah ah ah ah ah ! 
Bon, je n’ai pas résisté à ce titre que vous vous devez de chanter sur l’air de la publicité, que dis-je, de la réclame d’antan que les moins de 20 ans n’ont pas pu connaître : « Saint-Macloud, évidemment !! » En fait si, j’ai hésité parce que la dernière fois que j’ai parlé de sa sainteté Macron, je me suis retrouvé menacé par son équipe de procès… Eh oui… rien que ça. Bon, d’abord Manu se prend pour le messie… Il a ce petit côté christique tendance « laïcard » et libéral de mœurs tout de même,
vendredi 15 février 2019
Charles Sannat - Insolentiae
  Les chefs d’entreprise mécontents d’Emmanuel Macron
C’est un sondage OpinionWay pour Europe 1 qui se demande si les patrons ne seraient pas en train de lâcher Emmanuel Macron. En effet, seuls 36 % des chefs d’entreprise se disent satisfaits de la politique menée par Emmanuel Macron, en forte baisse de 18 points par rapport au mois de juillet, selon un sondage OpinionWay pour CCI France, Europe 1 et La Tribune. Si vous ne pouvez pas m’accuser a priori de « macronmania », je me méfie des sondages d’OpinionWay qui servent généralement d’autres intér
vendredi 28 septembre 2018
Charles Sannat - Insolentiae
Zone euro : l’impuissance, la faiblesse de Merkel et l’isolement de Macron
Il n’y aura pas de réforme de l’Europe et de l’Union européenne ou encore de la zone euro, car les Allemands n’en veulent tout simplement pas. Comme à chaque fois, nous annoncerons, avec des trémolos dans la voix, l’immense succès de la diplomatie qui fait avancer l’Europe, de la force et de la prescience de ce couple franco-allemand, sans oublier ce nouveau budget de quelques milliards de la zone euro qui ne correspondra qu’à du recyclage de fonds déjà engagés et annoncé en 1 seul montant uniqu
mardi 12 juin 2018
Charles Sannat - Insolentiae
La dernière conversation entre Trump et Macron qualifiée de terrible !
C’est un article de CNN qui révèle que la dernière conversation téléphonique entre Macron et Trump fut une catastrophe, et les désaccords tellement profonds que c’est le qualificatif « terrible » qui est repris, loin de l’idylle affichée lors de la visite présidentielle à la Maison Blanche, où il ne reste du chêne du président français au mieux qu’un gland oublié sur la pelouse. Traduction rapide de l’essentiel. L’appel téléphonique de Trump avec Macron décrit comme « terrible ». Un appel consac
mercredi 6 juin 2018
H. Seize - Hashtable
  Ces artistes étrangers qui se passent de subventions… et les autres 
Drame en Inde : comme nous l’apprend Libération avec une gourmandise difficilement cachée, les responsables politiques indiens semblent faire peu de cas de l’Art, au contraire d’Emmanuel 1er, notre sémillant président, actuellement en visite d’État sur place. Ce qui lui a donc donné une excellente raison d’aller voir, entre deux petits fours cérémonieux auprès des autorités locales, un artiste du cru qui s’est empressé de lui faire visiter son atelier. Ouf ! Heureusement qu’Emmanuel Macron s’y
mercredi 14 mars 2018
Charles Sannat - Insolentiae
Macron contre la redistribution d’une éventuelle “cagnotte”
C’est une dépêche Reuters qui revient sur les dernières déclarations de Macron concernant la célèbre cagnotte fiscale, qui est un fantasme uniquement sorti des hémisphères gauches des cerveaux français. “La France n’a pas le luxe de redistribuer une éventuelle “cagnotte” budgétaire, a répliqué lundi Emmanuel Macron à ceux qui espèrent un geste financier grâce à la réduction peut-être plus importante que prévu du déficit public l’an dernier. “Ce sujet engage notre crédibilité en Europe.” “Nous so
mardi 13 mars 2018
H. Seize - Hashtable
  Anne Hidalgo, la mairie de Paris de mal en pis 
Jacques Chirac, maire emblématique de Paris, avait coutume de dire que les emmerdes volent généralement en escadrille. Peut-être est-ce une caractéristique de la politique française, ou peut-être est-ce plus spécifique à la fonction qu’il a occupée ? En tout cas, Anne Hidalgo, maintenant à la même place, pourra pour une fois se targuer de savoir exactement de quoi elle parle si elle vient à évoquer cet aphorisme de l’ancien président de la République : pour elle, comme pour lui jadis, les emmerd
vendredi 9 mars 2018
Charles Sannat - Insolentiae
De l’instabilité européenne chronique !!
Nous connaissons tous ce panneau “un train peut en cacher un autre” qui raisonne comme une mise en garde sur chaque passage ferroviaire. Il en va exactement de même en Europe où chaque “bonne nouvelle” peut en cacher une nettement moins bonne et ce week-end illustre parfaitement la difficulté génétique de gouvernance européenne, profondément dysfonctionnelle et dont les temps de réponse sont de moins en moins compatibles avec le temps de l’économie ou, pire encore, des marchés. L’Europe a été bl
lundi 5 mars 2018
Charles Sannat - Insolentiae
Nouveau pas de Donald Trump sur le sentier d’une guerre commerciale avec l’Europe
Si l’Europe augmente quelques droits de douane sur quelques bouteilles de Boubon et sur quelques motos de luxe qui ocntinueront à se vendre, ce n’est pas franchement une déclaration de guerre et cela reste des rétorsions pondérées. Si Trump accélère la guerre commercial avec l’Europe, ce ne serait pas objectivement obligé et il pourrait parfaitement ne pas poursuivre l’escalade. Si Trump se lance dans une telle politique avec contre l’Europe, c’est que cela cache une autre guerre, la seule d’ail
lundi 5 mars 2018
Charles Sannat - Insolentiae
France : la confiance des ménages recule plus que prévu en février
L’agence Reuters nous apprend que “la confiance des ménages a nettement reculé en France en février, sous l’effet d’une dégradation des anticipations sur l’évolution de leur situation financière et de leur niveau de vie, selon les données publiées mardi par l’Insee”. “L’indicateur synthétisant cette confiance, qui s’était stabilisé à 104 en janvier, a abandonné quatre points pour s’inscrire à 100 et revenir au niveau de sa moyenne de long terme, tandis que les économistes interrogés par Reuters
mercredi 28 février 2018
Charles Sannat - Insolentiae
La bataille du rail aura lieu : pour Édouard Philippe,”Il est temps d’oser mener la réforme”
À propos de la SNCF, Édouard Philippe vient de déclarer : “Il est temps d’oser mener la réforme.” Le gouvernement montre pour le moment sa détermination à passer en force, y compris avec les ordonnances. Si Macron et Philippe vont jusqu’au bout de cette logique, et je ne me prononce pas sur le bien-fondé ou pas, la conséquence sera de laminer un par un les derniers bastions de la CGT et des syndicats. La SNCF est le dernier château. Pour SUD Rail, le rapport Spinetta va signer “la fin du ferrovi
mardi 27 février 2018
Charles Sannat - Insolentiae
Chronique d’un massacre annoncé 200 000 salariés vont perdre la protection de leur mandat syndical !!
Comme on le dit souvent, le diable se cache dans les détails, et les conséquences des ordonnances Macron se font sentir chaque jour un peu plus au fur et mesure de leurs applications concrètes. On en parlait depuis longtemps de la fusion des IRP. Derrière ce sigle barbare se cachent les instances représentatives du personnel. Derrière chaque instance, des « délégués » qui bénéficient dans le cadre de leur mandat de protections juridiques et d’un droit social avantageux, sans parler des heures de
jeudi 22 février 2018
Charles Sannat - Insolentiae
SNCF : “Si on continue de ne rien faire, on va dans le mur”, commente Macron
Ce sont des confidences présidentielles recueillies par Le Canard Enchaîné qui nous apprend que Macron aurait dit : “Si on continue de ne rien faire, on va dans le mur et on tue le service public. (…) On y met chaque année 10,5 milliards d’euros d’argent public et 3,2 milliards pour les régimes de retraite !” “On pourrait continuer de dire que tout va bien, comme nos prédécesseurs, mais un jour le système explosera. Et l’urgence, c’est l’ouverture à la concurrence.” “On n’est pas sûr de réussir
jeudi 22 février 2018
H. Seize - Hashtable
  Le syndrome Schiappa continue de s’étendre en Macronie 
Qu’il est compliqué d’être ministre en République du Bisounoursland ! Et si c’était déjà vrai en Hollandie mollichonne, cela l’est encore plus en pleine Macronie pétillante où certaines ligues de vertu se sont développées et ont déjà remporté de nombreuses et tonitruantes victoires sur le patriarcat, le capitalisme destructeur et le bon sens raisonnable. J’en veux pour preuve les mésaventure de la pauvre Marlène Schiappa. Marlène, au début, c’était le faire-valoir macronien et le prétexte frétil
vendredi 16 février 2018
H. Seize - Hashtable
  Et maintenant, un service citoyen universel, obligatoire et triphasé en Macronie 
La Macronie bondissante n’a, décidément, pas grand-chose à envier à la Hollandie mollichonne. On se souvient par exemple qu’en janvier 2016 — deux ans déjà, le temps passe plus vite que les giboulées de niaiseries sur le pays, malheureusement — le président François avait décidé de modifier un peu la journée de défense et de citoyenneté dans un élan qu’on pouvait soupçonner propulsé par quelques vins trop capiteux. À l’époque, il semblait admis par toute la République maternelle et dorlotante q
mercredi 14 février 2018
Orobel. - Orobel
PIRATAGE ET SPÉCULATION : LE BITCOIN ET LES AUTRES CRYPTOMONNAIES BIENTÔT À L'ORIGINE D'UNE CRISE FINANCIÈRE 
Et si les cryptomonnaies pouvaient "créer des crises financières et déréguler des systèmes", comme le craint Emmanuel Macron. Face à la multiplication des piratages et à la forte spéculation sur les monnaies virtuelles, plusieurs chefs d'États jugent nécessaire leur régulation par le Fonds Monétaire International (FMI). Même Facebook et Google ont décidé de limiter les publicités pour ces cryptomonnaies. 430 millions d'euros. C'est la somme, en monnaie virtuelle
dimanche 11 février 2018
Charles Sannat - Insolentiae
  Ceci n’est pas un krach, par Bruno Le Maire, hahahahahahaha !! 
Ma femme vous le dirait, j’ai un grand sens de l’humour (noir), de l’autodérision et j’aime beaucoup, beaucoup rire et rire de tout (mais pas avec tout le monde). Est-ce que vous avez déjà assisté à des procès ? Jeune étudiant, notre professeur de droit nous invitait souvent à aller en cours d’assises voir les procès. C’était impressionnant, fort instructif. C’était même assez prévisible au bout d’un certain temps, ce qui expliquait une forme d’attitude en retrait, plus que blasée d’ailleurs, de
samedi 10 février 2018
12345678910...