Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Articles associés à drachme
 
Hugo Salinas Price. - Plata.com
  Lettre d’Hugo Salinas Price à Alexis Tsipras 
Bonjour ! Je m’appelle Hugo Salinas Price ; je suis un citoyen mexicain et entrepreneur à la retraite qui vit actuellement à Mexico. En 1996, alors que je prenais ma retraite, j’ai fondé la Mexican Civic Association Pro Silver, dont je suis aujourd’hui le président.
mardi 31 mars 2015
Philippe Herlin. - Goldbrocker
  Grèce : le défaut est inévitable, quel que soit le résultat des élections 
Voici qu’à nouveau la Grèce fait trembler la zone euro, on évoque encore une fois le "Grexit" (contraction de "Greece exit"). Les marchés boursiers chutent et craignent le résultat des élections législatives anticipées du 25 janvier. Ceci dit, seuls les naïfs peuvent vraiment s’étonner de cette nouvelle crise tant il est évident que ce pays ne pourra pas rembourser sa dette. La zone rouge a été franchie depuis longtemps puisqu’elle représente 174% de son PIB, le deuxième taux le plus élevé au mo
jeudi 8 janvier 2015
John Rubino. - Dollar Collapse
  La Grèce, encore ? 
La crise financière et politique grecque est devenue un évènement annuel. Pour vous faire une idée claire des difficultés auxquelles a pu faire face ce petit pays sous le régime monétaire de la zone euro, voyez cette chronologie publiée par CNN en 2011. A cette date déjà, des crises suivies de répits temporaires se succédaient depuis sept ans. La plus récente accalmie a pu sembler plus longue que les précédentes, si longue en effet que certains se sont imaginés que la Grèce avait pu surmonter ses problèmes et était désormais un membre plus ou moins fonctionnel de la zone euro, prêt à se lancer de nouveau dans ses vieilles habitudes d’hébergement de touristes, de consommation d’ouzo et d’évasion fiscale.
mardi 30 décembre 2014
Adam Hamilton. - Zealllc
Les Larmes de la Lune I 
« Nous boirons la Chicha dans votre crâne, nous ferons un collier de vos dents, des flûtes de vos os et un tambour de votre peau, et ensuite, nous danserons
mercredi 16 avril 2014
Charles Sannat - AuCoffre
  Quel serait le véritable coût d’une sortie de l’euro…? 
Mes chères contrariées, mes cherscontrariens ! Un internaute du pseudonymeFromagerp en réaction à l’édito d’hier se posait, et nous posait, une question fort passionnante : quel serait le coût d’une sortie de l’euro ? Pour lui, et je le cite, « bref nous sommes d'accord personne ne peut payer !! Sauf àChyprioter les 2 600 milliards d'épargne des Français ! Donc si on ne paie pas que fait-on ? On sort de l'euro mais quel est l'impact en termes d'inflation ? Est-ce que cela coûtera plus cher ou pas ? Nulle part il y a d'évaluation du coût de cette sortie : le calcul est infaisable ou irréaliste ?… » Effectivement, aucun travail sérieux n’a été fait sur ce sujet et là encore notre camaradecontrarienFromagerp arrive à la bonne raison… le calcul est infaisable.
mardi 11 juin 2013
James Turk. - Goldmoney
  Préparons-nous à une sortie de la Grèce 
Une sortie de la Grèce de la zone Euro apparait de plus en plus certaine, à en juger par la fréquence nous pouvons aujourd’hui en entendre parler. Malheureusement, se préparer à une telle éventualité s’avèrera bien plus difficile que beaucoup peuvent le penser. Avant d’aborder ce point, j’aimerai pouvoir illustrer l’étendue du problème.
lundi 10 septembre 2012
Jesus Huerta de Soto
  En défense de l’Euro III - L’hétéroclite « Coalition anti-euro » 
Il convient de mentionner brièvement, l’amalgame hétérogène et bigarré que forment les ennemis de l’euro, car il est à la fois curieux et illustratif. Il comprend des éléments aussi disparates que les doctrinaires d’extrême gauche et d’extrême droite, les keynésiens nostalgiques ou irréductibles comme Krugman, les monétaristes dogmatiques défenseurs des taux de change flexibles comme Barro et
lundi 6 août 2012
Signé Véner
  Sur le manque de citoyenneté des Grecs et de l’intérêt de payer ses impôts en Euros 
Il semblerait, selon Madame Lagarde, que les Grecs soient un peuple de fraudeurs faisant preuve d’un manque flagrant de citoyenneté. Bien entendu, les commentateurs se sont empressés de remarquer que la Grèce étant un pays démocratique depuis peu, le rôle de l’Etat était encore faible et l’habitude de payer des impôts peu établie, comme s’il y avait une corrélation entre démocratie et acceptation de l’impôt.
mardi 29 mai 2012
The Local. - The Local
La Suisse doit rendre aux Grecs une pièce en argent d’avant JC
Selon une parution lundi dernier, Athènes aurait demandé à la Suisse la restitution d’une pièce en argent, la 480 BC, vendue aux enchères à Zurich pour la somme de €80.000 ($102.000).
jeudi 19 janvier 2012
Mish. - Mish
  La Grece à court d’argent le 17 OCtobre. Les banques refusent d’acheter les bons du trésor 
Les esprits curieux ont regardé les taux d’intérêt sur les bons du trésor grecs approcher les 100% pour l’échéance d’un an, et 55% pour l’échéance à deux ans (en assumant que l’intérêt et le principal seront payés, mais ils ne le seront pas).
vendredi 9 septembre 2011
Roman Bernard
  Ce que signifie la dévaluation pour les épargnants 
Alors que la crise grecque bat son plein, les avis divergent : comment sauver la Grèce de la faillite ? La renflouer avec l’argent des autres Européens et risquer de faire peser sur eux une charge si lourde qu’ils se retrouveront tôt ou tard, à leur tour, dans la même situation ? Ou bien comme le proposent certains responsables politiques et économistes, permettre à la Grèce de quitter l’euro, et de rétablir la drachme en dévaluant fortement sa monnaie ? Le scénario inverse est proposé pour la France par Jean-Jacques Rosa, récemment auteur chez Grasset de L'Euro : comment s'en débarrasser ? et qui a accordé un entretien au Figaro Magazine dans l’édition du 10 juin dernier.
mardi 28 juin 2011
Renaud Dozoul
  La « crise de la dette » est la crise de l’État 
Ils n’ont sans doute pas lu Stéphane Hessel (du moins leur souhaite-t-on), mais ils s’indigent aux quatre coins de l’Espagne, de la Grèce, sans doute demain de la France, et de tous les pays qui s’enfoncent tranquillement dans les sables mouvants de la dette publique. Les commentateurs ont du mal à déchiffrer ces tremblements, et sont tentés de réunir des mouvements tout à fait différents sous
jeudi 23 juin 2011
Actualité de la Crise - Renaud Dozoul
La « crise de la dette » est la crise de l’État

jeudi 23 juin 2011

Recevez le Market briefing de 24hGold
  • Les cours et les nouvelles des marchés des métaux précieux et des actions minières
  • Le decryptage de l’actualité par des auteurs
    du monde entier
  • Gratuit, quotidien et indispensable
Restez informé, inscrivez-vous maintenant !
* Votre email ne sera jamais diffusé.