Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Combien Roosevelt a t-il confisqué d’or aux Américains en 1933 ?

IMG Auteur
 
 
Publié le 05 octobre 2009
1322 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent





J’ai pensé qu’il serait intéressant d’estimer quelle quantité d’or a été confisquée en 1933 par cette canaille de FDR [Franklin Delano Roosevelt]. Un article de la Réserve Fédérale de St Louis http://research.stlouisfed.org/wp/2003/2003-006.pdf nous montre en page 41 la quantité d’or US en circulation de 1860 à 1933. L’année 1899 fut l’année avec la quantité maximum d’or en circulation. La valeur de cet or exprimée en dollars pour les années pertinentes est la suivante :

 

1899   679 738 000 $

 

1932   452 763 000 $

 

1933   320 939 000 $

 

Et comme le  prix officiel de l’or pour toutes ces années était de 20,67 $ l’once, le volume d’or en circulation pour chacune de ces années est le suivant:

 

1899  32 885 244 onces

 

1932  21 904 354 onces

 

1933  15 526 802 onces

 

Sur le  site http://www.penncocoins.com/19.html  j’ai trouvé le résumé suivant concernant la confiscations d’or par Roosevelt.

 

C’était en avril 1933, et ce fut son premier “acte officiel” en poste ; le président Roosevelt a déclaré ce jour-là que les banques resteraient fermées et il a ordonné de confisquer l’or des américains.  Sous l’autorité de la loi d’aide d’urgence aux banques (Emergency Banking Relief Act), le Président Roosevelt publia le décret n° 6102 qui permettait au gouvernement de confisquer l’ensemble de l’or détenu par des particuliers aux Etats-Unis. Les propriétaires seraient dédommagés en dollars papier, qu’ils le souhaitent ou non.

 

Décret exécutoire N°  6102 : « En vertu de l’autorité qui m’est impartie par la section 5 (B) de l’acte du 6 octobre 1917 et comme amendé par la section 2 de l’acte du 9 mars 1933 par lequel le Congrès déclare qu’une sérieuse urgence existe, Moi, le Président, déclare qu’une urgence nationale existe toujours, que la détention privée d’or et d’argent par les citoyens des Etats-Unis d’Amérique constitue une grave menace pour la paix, la justice et le bien-être des Etats-Unis ; et que des mesures appropriées doivent être prises immédiatement pour protéger les intérêts de notre peuple. « Aussi, conformément à l’autorité ci-dessus mentionnée, je déclare que les détentions privées d’or et d’argent sont interdites et que toutes les pièces, lingots et autres formes sous lesquelles l’or et l’argent peuvent être conservées doivent être remises, dans un délai de 14 jours, aux agents du Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique pour compensation au cours légal officiel dans la monnaie fiduciaire officielle du gouvernement. Tous les coffres-forts dans les banques ou institutions financières ont été scellés en attendant une action à venir du fait de la mise en œuvre de la loi. Toutes ventes ou achats ou transfert d’or ou d’argent à l’intérieur des frontières des Etats-Unis et de ses territoires ainsi que toutes les transactions en échange de devises étrangères et tout mouvement de ces métaux par delà les frontières sont interdits par la présente. Le fait que vous possédiez ces métaux interdits et que vous déteniez un coffre-fort pour les conserver est un fait connu du gouvernement en raison des données archivées des banques et compagnies d’assurances. En conséquence, soyez avisés de bien maintenir votre coffre scellé et de ne l’ouvrir qu’en présence d’un agent du Trésor Public ». « Par ordre légal, établi ce jour, le Président des Etats-Unis d’Amérique. »

 

Par cet acte de vol, les citoyens des Etats-Unis d’Amérique furent dédommagés au cours officiel de 20,67 $ l’once: C’était le prix officiel de l’or depuis 97 ans. Suite à cette confiscation, le dollar fut dévalué de 40% et le cours de l’or réévalué à 35 $ l’once.

 

Les dentistes, joaillers et collectionneurs de pièces étaient exemptés de ce décret et autorisés à posséder leur propre or. (En termes de pièces de collections, la terminologie exacte utilisée fut celle de « pièce ayant une valeur spécifique reconnue pour les collectionneurs de pièces rares et inhabituelles).

 

Le volume total de pièces frappées entre 1850 et 1933 et représentant l’aigle ou le double aigle est proche de 200 millions d’onces d’or. Qu’était-il donc arrivé à l’or retiré de la circulation puisqu’en 1933 il y avait seulement 15,53 millions d’onces en circulation ? Une certaine partie de cet or s’était certainement retrouvée stockée en Europe et une autre enterrée dans les jardins des gens. Je suspecte que la plupart de ces pièces ont été refrappées pour remplacer certaines pièces endommagées.

 

Le World Gold Council a une publication qui liste l’or détenu par la Banque Centrale et le Trésor Public américains sur les cinq dernières années. La quantité d’or pour les années pertinentes est la suivante :

 

1925 192,87 millions d’onces

 

1930 204, 44 millions d’onces

 

1935 289,33 millions d’onces

 

1940 628,41 millions d’onces

 

Ces données montrent que l’or détenu aux Etats-Unis était en croissance constante même pendant les périodes de non-confiscation entre 1925 et 1930 puis 1935-1940. La croissance énorme de l’or thésaurisé de 1935 à 1940 est certainement due au fait que les USA étaient une nation créditrice importante en faveur de l’Europe qui était consumée par la seconde guerre mondiale au milieu de l’année 1940. En dépit de ceci, il est raisonnable de dire que les USA n’étaient pas une nation débitrice nette qui exportait de l’or de 1930 à 1935. Si nous disons que les USA n’ont ni importé ni exporté d’or dans les années 1930 à 1935 et que la croissance de la thésaurisation pendant cette périodes doive être imputée uniquement à la confiscation de l’or, alors la confiscation devrait être de 84,89 millions d’onces. Ceci constitue probablement le maximum de la quantité d’or confisquée. La confiscation de l’or américain incluait également l’or en lingots. Si nous supposons que la proportion d’or en barres était de 10%, alors la quantité d’or confisquée était de 76,80 millions d’once d’or fin (Troy Once) provenant de pièces contenant 90% d’or et 10% de cuivre.

 

En se basant sur les données présentées ci-dessus, la quantité minimale estimée de l’or confisqué est de 15,53 millions d’onces et la quantité maximale de 76,40 millions d’onces. Ceci constitue un large éventail mais ce sont les données les plus précises que j’ai pu trouver puisque l’audit actuel de la Monnaie US ne donne pas le détail de l’or détenu sous forme de lingots et de celui détenu sous forme de pièces à 90%. L’estimation est par ailleurs rendue plus ardue par le fait que les USA ont réalisé des paiements internationaux en or jusqu’en 1971 et que les pièces à 90% étaient un mode de paiement acceptable pour les paiements débiteurs ou créditeurs. Mon estimation la plus prudente est que le Trésor Américain détient environ 40 millions d’onces à 90%. Ceci correspond à 1 244 tonnes ce qui constitue un total substantiel pour étouffer le prix de l’or. Si les USA sont effectivement en train de vendre ou de prêter cet or-là en leasing, cela implique que leur or fin en lingots à 0,999 a déjà été vendu ou prêté en leasing. La Monnaie américaine proclame détenir actuellement 245 262 897,04 onces Troy d’or enfoui dans ses coffres-forts : Mais s’ils ont seulement des pièces en stock et que le reste est constitué de lingots vendus ou en leasing, cela signifie qu’ils ont déjà vendu ou prêté au moins 205 millions d’onces.

 


(Beaucoup plus pour les abonnés…)


Bill Murphy

Lemetropolecafe.com


Tous les articles par Bill Murphy


Bill Murphy est le président du GATA (Gold Anti-Trust Committee) et fondateur du Metropole Café (www.LeMetropoleCafe.com), un site internet dédié à l’analyse des marchés financiers avec une attention particulière aux métaux précieux.  Abonnez vous gratuitement à ses chroniques pendant 15 jours en cliquant ici 





Bill Murphy est contributeur à 24hGold.com. Les vues présentées sont les siennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour.   Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à réaliser un quelconque investissement.  L’auteur, 24hGold ainsi que toutes parties qui leur seraient directement ou indirectement liées peuvent, ou non, et à tout instant, investir ou vendre dans tous les actifs présentés dans ces colonnes. Tous droits réservés par 24hGold.





<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX