Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Syrie : les œillères françaises

IMG Auteur
 
Publié le 10 avril 2013
585 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 10 votes, 4,9/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Si vous voulez avoir la preuve qu’il existe un problème français en matière de politique étrangère, lisez les opinions des décideurs et des analystes de la situation actuelle en Syrie.


Ces opinions diffèrent mais ce qui est frappant, c’est la façon dont le débat tourne autour de questions tactiques.


On échange sur le caractère fiable ou non des renseignements, sur les façons d’améliorer l’efficacité de la présence militaire lors d’une occupation ou sur les manières d’intervenir dans divers endroits du monde sans s’embourber dans de longues et coûteuses opérations.


Bref, le débat se limite à déterminer comment intervenir. La question qui n’est jamais posée est : dans quel but intervenir ?


Dans quel but intervenir ?


Quel est le but exact de l’État français quand il envisage d’intervenir dans un autre pays ? Plus important encore, comment les interventions militaires de l’État contribuent-elles directement à la sécurité et la prospérité des citoyens français qui vont les financer et à ses soldats dont les vies sont en danger ?


En ce qui concerne la Syrie, la combinaison de criminels, seigneurs de guerre, islamistes sunnites ou alaouites qui finira par gouverner ce malheureux pays importe peu. La Syrie a été gouvernée par des personnages peu recommandables depuis plus d’un demi-siècle et la France a réussi à bien s’en sortir malgré cela pendant toutes ces années.


Les intérêts stratégiques de l’État commandent-ils soudain au pays de s’appliquer directement à remodeler le paysage politique syrien? A-t-on seulement un plan pour y parvenir ?


Même si nous en avions un, il n’existe aucune garantie que le futur gouvernement syrien soit un allié de l’État français, étant donné la situation régionale complexe et la diversité d’opinion des principaux prétendants au pouvoir. Sans oublier le fait que la politique étrangère française passée au Moyen-Orient nous a aliéné beaucoup de personnes dans cette région du monde.


Considérations humanitaires


Bien sûr, on peut justifier une intervention militaire pour des raisons purement humanitaires. Mais si telle était notre préoccupation principale, nous serions déjà en train de faire quelque chose pour aider le million de réfugiés syriens fuyant le conflit.


Même si l’intérêt était humanitaire, nous aurions besoin d’un plan solide et convaincant pour faire cesser la violence en Syrie. Nous aurions aussi besoin d’être sûrs que notre intervention ne ferait pas empirer le conflit.


Et nous aurions enfin besoin de convaincre les Français de payer en vies humaines et en argent le sauvetage de vies syriennes. Inutile de dire que d’envoyer des armes supplémentaires en Syrie ne fait pas partie de ces considérations humanitaires.


Rationalisation n’est pas stratégie


La vérité c’est que l'État français n'a ni la vision, ni le leadership ni l'argent pour mener une opération militaire dans un pays aussi complexe que la Syrie.


Aujourd'hui, l’armée française donne aux présidents de la République la liberté de mener des guerres par choix ou par caprice, ce qui permet aux conseillers du Prince d’imaginer de nombreuses façons d’utiliser cette puissance.


Ces ambitieux trouveront toujours une justification à une intervention militaire parce qu’étant intelligents, ils savent inventer des scenarios suggérant que si nous n’intervenons pas, il se pourrait que quelque chose de malheureux arrive à quelqu’un ou quelque chose dont nous nous soucions.


C’est ce genre de raisonnement qui a fait que nous sommes en Afghanistan depuis plus de 11 ans.


Le problème, c’est que cette façon de penser n’est pas une stratégie.


Il est plus que temps d’avoir un débat sur la politique étrangère de l’État français.


Trois raisons de rester en dehors de Syrie

 


 

 



Données et statistiques pour les pays mentionnés : Afghanistan | France | Syrie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Afghanistan | France | Syrie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (10 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Les œillères française sont celles de l'Onu et de l'Otan c'est à dire des USA qui utilisent à leur profit la diplomatie et les forces armées disponible des pays membres, tant qu'il existera un non aligné sur leur route il sera écrasé, le but ultime étant la Russie et la Chine est dans le coup, la technique est toujours la même et le but approche... et puis, la "France" cela n'existe plus.
@ Alex Korbel
Il xiste une autre grille de lecture du conflit Syrien. ce que dit houm ci-dessous est tout a fait vraisemblable. Vous devriez le méditer. La coalition occidentale est intervenue en Irak soit disant pour débusquer des ADM. Aucun ADM n'a été trouvé, mais ce mensonge d'Etat doit rester dans les mémoires. Il montre que les Etats sont prêt à tous pour manipuler les masses et parvenir à leurs fins.
Quid de la Yougoslavie ?
Quid de la Lybie ?
Pour la Syrie, les témoignages relatant ce qu'il se passe réellement là bas se trouvent facilement, il suffit de se donner un peu de peine et surtout de sortir des média traditionnels inféodés à leur Etat.
Après 2 ans de conflits, le peuple syrien est resté soudé derrière son leader Assad. Sans le soutien du peuple syrien, Assad serait tombé depuis longtemps.
A mon avis, il est urgent de venir en aide à la Syrie, DERNIER BASTION LAÏC du Moyen Orient, avant qu'il ne bascule dans l'islamisation la plus radicale.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
De toutes façons notre politique étrangère dans ce domaine est incohérente, d'une part, et d'autre part, on a plus vraiment les moyens d'aller faire les kakous chez les autres. Sauf bien sûr si on veut "affûter" nos soldats pour un futur proche à l'intérieur de nos frontières....
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
ce ne sont pas des œillères mais la position de la france qui est inacceptable et dangereuse
les rebelles sont en realite des mercenaires terroristes islamistes entre autre al qaida
armes des terrorites en syrie et combattre les memes au mali est une imposture
le qatar finance et arme les rebelles aussi bien en syrie mais également au mali
ou est la coherence dans la politique de fabius et de la france que l on arrete de nous mentir sur les gentils rebelles et le mechant assad la desinformation des medias est effarante
mais cela fait partit du vaste plan us sur le moyen orient
l irak, la lybie,l egypte la tunisie c est fait dans tous ces pays c est la catastrophe reste encore la syrie,l iran et l algerie
a voir les gentils rebelles a l oeuvre Un documentaire impressionnant sur le coût humain du conflit

http://www.youtube.com/watch?v=3IAv9eOcGNw
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
merci de ce point de vue pertinent, et eclairé ça nous change du goubligoubla de la presse bien-pensante qui n'y connait rien au sujet et se contente de "copier-coller" le depeches AFP en francais ( pas celles en anglais; faut les traduire, c'est compliqué :-))

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
merci pour ton commentaire
comme tu as l air de t intéresser regarde cette video sur les causes des guerres au moyen orient
c est edifiant
Comment les Etats-Unis veulent sauver le dollar à tout prix jusqu'à prendre le risque de déclencher une guerre mondiale, mais aussi qui tire les ficelles de ce jeu dangereux qui sème la désolation dans le monde depuis des décennies ?

http://www.youtube.com/watch?v=I0PQ78nU0Zc&feature=player_embedded#!
Dernier commentaire publié pour cet article
Les œillères française sont celles de l'Onu et de l'Otan c'est à dire des USA qui utilisent à leur profit la diplomatie et les forces armées disponible des pays membres, tant qu'il existera un non aligné sur leur route il sera écrasé, le but ultime étant  Lire la suite
ERWIN - 11/04/2013 à 06:54 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Mon enfant, je t’ai fait pour pouvoir te déshériter!
21 marsLouis L.
Les "belles consciences" adorent d'autant plus que leur extrême générosité ne leur coûte pas un rond et que les associations lucratives sans but se...
Mon enfant, je t’ai fait pour pouvoir te déshériter!
18 marsGAP3
il suffit d'écouter bfm, régulièrement il y'a des publicités qui encouragent à déshériter ses proches en souscrivant des assurances vie au profit d...
Le pouvoir des minables
17 marsmerisier4
Que les médiocres restent médiocres ne me gêne pas. Ce qui me gêne c'est qu'ils se sont arrogés des pouvoirs qu'ils n'auraient jamais dû avoir et q...
Le Camp du Bien fait des bêtises
17 marsLouis L.2
merisier, Logés en loge. Bien vu, je ne l'ai pas fait sans le faire exprès. Jouer avec les maux n'est pas encore un mal , dépêch...
Le cannabis n’est pas une drogue douce mais une drogue lente. Pour ...
17 marsmerisier
La légalisation du cannabis est d'une logique imparable dans des sociétés qui se prétendent évoluées intellectuellement, là où des discours fumeux ...
Le Camp du Bien fait des bêtises
15 marsmerisier2
@ LOUIS L. Logés à la même enseigne ou à l'enseigne de la même loge ????...
Comprendre le phénomène des Fake News. Ce que l’on ne veut pas vous...
15 marsLouis L.1
FAKE = CENSURED. Ainsi, dans le "Grand débat" l'invasion islamique fut un fake problem.
Le Camp du Bien fait des bêtises
15 marsLouis L.2
Les "Frères trois points" non, faut pas rêver : ceux qui pourraient, en principe, faire éclater tout scandale les concernant, sont soit apeurés, so...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX