Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Assisterons-nous à une hyperinflation du dollar ?

IMG Auteur
Publié le 06 mai 2013
592 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 22 votes, 4,7/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

L’hyperinflation d’une devise est typiquement décrite comme un évènement soudain, un peu comme si du jour au lendemain, une hyperinflation pouvait se manifester au travers de l’ensemble de l’économie. Cette description explique par exemple comment les hyperinflations qui ont détruit la devise Allemande dans les années 1920, la devise Serbe dans les années 1990, et celle du Zimbabwe très récemment, sont généralement perçues.

Les hyperinflations ne sont cependant pas des évènements spontanés. Elles ne tombent pas du ciel. Il semble donc logique de s’en référer comme à des processus. Le développement d’une hyperinflation se fait par étapes qui, ultimement, débouchent sur la destruction d’une devise.

Le gouvernement des Etats-Unis a il y a peu choisi de suivre cette voie. En suspendant le plafonnement de la dette, qui n’est autre que sa limite d’emprunt, il a annulé la dernière limite à la propension des hommes politiques à dépenser. Il a abandonné le dernier semblant de discipline en matière de dépenses fédérales.

Chaque année depuis la crise financière de 2008, le gouvernement fédéral a enregistré un déficit d’exploitation de plus d’un trillion de dollars. Parce qu’il dépense plus qu’il n’obtient de revenus, il doit emprunter des dollars pour financer son nouveau déficit. Ces emprunts entraînent une hausse de la dette totale des Etats-Unis, c’est pourquoi le plafond de la dette doit être redressé périodiquement pour que les emprunts puissent se poursuivre. Le plus récent plafond fixé à 16,4 trillions de dollars a été atteint en janvier.

Plutôt que de prendre le problème des dépenses gouvernementales devenues hors-de-contrôle à bras-le-corps, les hommes politiques des deux partis ont décidé de suspendre le plafond de la dette, ce qui signifie qu’il n’existera plus aucune limite en termes de dépenses et d’emprunts jusqu’au 18 mai prochain. Le 19 mai, le plafond de la dette aura à nouveau été atteint et, en conséquence, devra à nouveau être révisé afin de permettre le financement d’une autre année de déficit. Je suppose que cette méthode sera de nouveau utilisée pour contourner les limites aux dépenses du gouvernement.

Ce mécanisme est une sorte de parallèle à une décision prise par le président Nixon en août 1971. Plutôt que de s’attaquer aux déséquilibres financiers de son gouvernement, il a pris la décision de ‘suspendre temporairement’ la convertibilité du dollar en or. Sa suspension temporaire dure maintenant depuis plus de 42 ans. Voilà une observation qui soulève un important point.

La suspension actuelle du plafond de la dette ne sera pas temporaire. A partir d’aujourd’hui, à chaque fois que le sujet réapparaîtra sur la table, les politiciens se contenteront de poursuivre la suspension. Ils prendront toujours la décision politique la moins contraignante, comme leurs semblables l’ont fait en Allemagne, en Serbie et au Zimbabwe en période d’hyperinflation.

Le plafond de la dette n’a jamais réellement représenté une limite parce qu’il a été redressé une douzaine de fois au fil des ans, mais il a toutefois servi à quelque chose : souligner l’incapacité des hommes politiques à contrôler leurs dépenses. Plus important encore, la condition catastrophique dans laquelle se trouve le gouvernement est devenue apparente à chaque fois que le plafond de la dette a été atteint. Et la dernière fois, les Etats-Unis ont perdu leur notation triple A.

Des dépenses gouvernementales hors-de-contrôle sont la recette parfaite de l’hyperinflation. Le plafond de la dette était jusqu’à présent la dernière limite à des dépenses fédérales illimitées. En suspendant le plafond de la dette, le gouvernement des Etats-Unis s’est offert un chèque vierge et a fait un pas de géant sur la route vers l’hyperinflation du dollar.


Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Etats-unis | Serbie | Zimbabwe | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Etats-unis | Serbie | Zimbabwe | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,7 (22 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Sans parler des manipulations comptables qui souhaitaient, changer le calcul du pnb en y ajoutant les investissement de Ret D afin de gonfler artificiellement le pnb et emprunter toujours plus...Changer les régles une bonnes facon de toujours gagné et les USA sont des spécialistes...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Tu as écouté Monsieur Delamarche à ce sujet?
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
tt a fait mais il n' a pas été le seul à en parler
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Heureusement et malgré tout , la majorité reste inconsciente .
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Mais j'espère bien que ces impérialistes moralisateurs vont payer ; ras-le-bol de cette monnaie de gueunonh !
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Tout se met effectivement en place pour assister à une forte inflation dans les années à venir et ce, non seulement pour le dollar mais également pour les autres devises comme l'euro. Lorsqu'une devise importante entame ce processus d'hyperinflation, les autres sont entraînées dans le mouvement. Attention aux investissements monétaires !
Evaluer :   8  1Note :   7
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Heureusement et malgré tout , la majorité reste inconsciente . Lire la suite
PLOECKS HORS DE MA VUE - 11/05/2013 à 08:30 GMT
Note :  1  1
Top articles
Derniers Commentaires
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
20 avr.silvera
« Il n'y a pas de caractère automatique entre l'offre et les taux » Tout à fait! Ce qu’il faut comprendre c’est que les taux sont d’avantage i...
La distribution des faux droits et la destruction des vrais droits
19 avr.Claude F.1
Merci
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
19 avr.Claude F.1
Vous écrivez :"L’offre accrue de titres d’Etat pour financer la dépense publique devrait ainsi faire remonter les taux." Il n'y a pas de caractère ...
Notre-Dame de Paris : risques, enseignements et espoir
18 avr.Saphir3
Les promesses des riches sont à l'image des promesses de dons au téléthon, ce ne sont que des promesses. Ne soyons pas naïfs, il est évide...
Notre-Dame de Paris : risques, enseignements et espoir
18 avr.Attilio6
A plusieurs reprises j'ai été très critique au sujet des éditos de H. Seize.Notamment quand il se prenait à Marine Le Pen en termes très durs au su...
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
18 avr.L Held-Khawam
https://www.ecb.europa.eu/explainers/tell-me/html/nominal_and_real_interest_rates.fr.html
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
18 avr.L Held-Khawam1
http://france-inflation.com/taux-livret-A.php
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
17 avr.Attilio3
@LULULU Si mes souvenirs sont bons,sous Giscard nous avions un taux d'inflation supérieurs à 10% et les salaires étaient revalorisés en co...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX