Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Malala pour les écoles privées

IMG Auteur
 
Publié le 04 février 2014
652 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 18 votes, 5/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Pourquoi les médias ont-ils caché le fait que Malala Yousafzai est en faveur du libre choix en matière d’instruction, comme tant de personnes dans les pays en développement ?


Souvenez-vous.


Elle fut victime d’une tentative d’assassinat parce qu’elle militait pour le droit des filles à l’éducation. elle reçut une balle tirée à bout portant dans la tête alors qu'elle s'installait dans un bus avec ses amies pour rentrer de l'école.  Cette pakistanaise du nom de Malala Yousafzai est devenue, à 15 ans, une icône. En 2008, les talibans ont incendié plus de 150 écoles dans sa région de la vallée de Swat, et interdit en 2009, par décret religieux, aux jeunes filles d’aller à l’école.


Elle est aussi la plus jeune personne jamais nominée pour remporter le prix Nobel de la paix et a obtenu de nombreux prix, dont le Prix Sakharov, récompensant sa campagne pour « le droit à l'éducation ».


Mais un élément essentiel de son combat est systématiquement omis lorsque sa vie et sa mission sont décrites par les relais d’opinion. On n’en voit aucune trace dans Le Monde, Le Figaro, Libération, Le Soir, Wikepedia en français ou en anglais.


Pire, son message est souvent récupéré par des intérêts organisés, et en premier lieu, les corporations d’enseignants d’État.


Ainsi, le lobby international des enseignants d’État met en scène le combat de Malala en en faisant un outil de leur campagne pour une « éducation publique de qualité », c’est-à-dire une instruction organisée… par l’État, bien entendu.


Mais Malala et sa famille ne se sont jamais fait les avocats de l’instruction d’État. Bien au contraire, dans son autobiographie, Malala pourfend l’instruction publique, lieu de « l'apprentissage par cœur », où « les élèves ne contestent pas les enseignants », où ceux-ci s’absentent et sont violents envers les élèves.


Le (vrai) combat de Malala


Alors, quel est le combat de Malala ? L’enseignement libre et privé. L’école qu’elle fréquentait lorsqu’elle a été abattue par les Talibans était en fait une école privée à bas prix créée par son père. En exil, l’école qu’elle fréquente actuellement à Birmingham est aussi une école privée (Edgbaston, un lycée pour jeunes filles).


Son père, Ziauddin Yousafzai, est un entrepreneur de l'éducation. Impossible de le savoir si vous ne lisez que la presse grand public, qui ne parle de lui que rarement et en ne soulignant que le fait qu’il a été nommé conseiller spécial de l'ONU pour l'éducation.


C’est en 1994 qu’il crée une école privée à Mingora, y investissant toutes ses économies (1 500 euros environ). En 1997, les frais de scolarité de cette école privée étaient d’environ 1,50 euros par mois, rendant l’établissement accessible aux familles les plus pauvres.


Il est rapidement devenu vice-président de l'Association des écoles privées de Swat et a résisté aux représentants du gouvernement qui lui demandaient des pots de vin. Comme on le lit dans le livre de sa fille, il a encouragé les autres propriétaires d'écoles à lutter contre cette corruption : « Gérer une école n'est pas un crime. Pourquoi devriez-vous payer des pots de vin ? Vous ne dirigez pas une maison close, vous éduquez des enfants ».


Bientôt président de l’association, celle-ci a rapidement comptée 400 propriétaires d’écoles.


Malgré l’oppression des Talibans et des autorités pakistanaises, des milliers de pakistanais se battent pour faire fonctionner des écoles privées abordables dans cette région éloignée du monde parce que les familles pauvres ne veulent précisément pas de la médiocrité et des abus des écoles publiques locales.


Ce qui se passe dans la vallée de Swat d’où est originaire Malala se passe partout dans le monde en développement, en Inde, en Afrique, même en Chine.


Pour découvrir ces écoles privées que choisissent les plus pauvres des plus pauvres, je vous invite à lire The Beautiful Tree, de James Tooley.


Tout le monde a le droit de choisir l’école où ses enfants seront instruits. Vous avez ce droit.

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (18 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Effectivement, cette possibilité d'instruire ses enfants chez soi est mis en danger par les socialos de l'UMP:
http://h16free.com/2014/01/26/28714-leducation-a-domicile-cest-seulement-bon-pour-les-handicapes-voyons

pétition à la page:
https://secure.avaaz.org/fr/petition/SENAT_Lannulation_de_la_proposition_de_loi_visant_a_limiter_le_droit_de_lief/?tqIbGfb
Mais d'ailleurs en France personne n'est obligé d'envoyer ses enfants à l'école. C'est l'instruction qui est obligatoire, nuance. Et si vous instruisez votre enfant chez vous, vous serez contrôlé par l'académie au même titre que les instituteurs et autres profs. Les cours par correspondance ça existe depuis toujours, que ce soit papier ou maintenant informatique.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
il semblerait hélas, que ce qui constitue l' une de nos dernières réelles libertés fondamentales en France commence également à être sérieusement remis en cause !
Dernier commentaire publié pour cet article
Effectivement, cette possibilité d'instruire ses enfants chez soi est mis en danger par les socialos de l'UMP: http://h16free.com/2014/01/26/28714-leducation-a-domicile-cest-seulement-bon-pour-les-handicapes-voyons pétition à la page: https://secure.ava  Lire la suite
Erwan S. - 05/02/2014 à 07:05 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
La Russie achète, de nouveau, des titres de la dette américaine
15:34blitzel
Et pendant ce temps-là, des manoeuvres militaires de l' Otan en Allemagne préparent actuellement une confrontation fictive d'une guerre nucléaire à...
La crise du REPO… éternelle. Ca r’commence !
15:29blitzel
J.P. Chevallier parle de crask obligataire en monétarisme.*1 Delamarche parle d'Obligations insuffisantes de bonne qualité pour garantir ses c...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX