Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Les Essais Monétaires

IMG Auteur
 
 
Publié le 31 décembre 2007
1011 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...




Les essais monétaires de la cinquième République se décomposent en deux catégories :


les vrais essais et ceux faits pour les collectionneurs. Devinez donc ceux qui sont intéressants...  Les vrais essais sont ceux qui ont servi à la mise au point des monnaies courantes, adoptées ou pas.


Les essais industriels sont gardés par les ouvriers ou par les graveurs, donnés à des numismates pour services rendus et ne réapparaissent sur le marché que des décennies après. Les essais pour approbation sont offerts aux ministres, membres de la commission monétaire, qui ont à donner leur avis sur les nouvelles monnaies.


Ces essais ne repassent dans le commerce que bien plus tard. On vient par exemple de voir passer dans une brocante la boîte des pièces de 2 francs 1977 qui avait été offerte à Jean-Pierre Soisson, à l'époque ministre.  Si vous connaissez un député, un ministre... ouvrez l'oeil et le bon !


Certaines monnaies d'essai distribuées aux membres de la Commission, et même des essais de fabrication non terminés,  ont atteint des prix très élevés pour les moyennes de la numismatique française (écu d'or de François Ier, 1500 francs, Louis d'or de Louis XIII, 3000 francs, Louis d'or de Louis XVI, 1500 francs,  20 francs or de Napoléon Ier, 600 francs...).


Un essai non terminé de 10 francs Semeuse (comme la 5 francs actuelle, mais d'un diamètre de 24mm et en 10 francs) s'est vendu 24600 francs.
L'essai mythique de la cinquième République est le 20 francs Hercule. Vous n'avez jamais entendu parler de cette monnaie ?


 Normal, il n'en existe plus qu'une poignée mais elle a failli être dans toutes les mains.


Un peu d'histoire récente : en 1965, 1964 pour l'essai, on met en circulation une pièce de dix francs au type Hercule,  créé sous la Première République par Augustin Dupré, réutilisé sous les deuxième et troisième républiques.  Cette pièce, qui pèse 25 grammes d'argent à 900/1000 est prestigieuse et très belle.


 Elle est gardée par les Français et rencontre un vrai succès populaire.


1968 arrive et ses célèbres « évènements » qui vont couler durablement, sinon l'économie française, au moins la crédibilité de sa monnaie et son taux de change. Chacune des 10 francs Dupré contient 22 grammes d'argent  qui est acheté sur le marché international où son prix ne cesse de grimper, d'une part du fait de la faiblesse du Franc, d'autre part suite à une hausse générale des matières premières.


En 1973, premier choc pétrolier, le Trésor ne tient plus, les monnaies risquent d'être fabriquées à perte.


Il faut remplacer la 10 Francs Hercule par une monnaie de valeur faciale plus élevée. Le Trésor et la Monnaie  prévoient une pièce de vingt francs au même type, légèrement plus lourde (27 grammes de fin), le doublement de la valeur faciale restaurant les bénéfices de l'Etat. Le président Pompidou est décédé, arrive celui qui va inventer le « meilleur économiste » de France, Giscard d'Estaing. En matière de monnaies, il va montrer où seront faites lesdites économies : il biffe d'un trait de plume la valeur de 20 francs  et la remplace par 50 francs, augmentant le bénéfice du Trésor de trente francs par pièce sur le dos de la population qui les utilise.


Une vingtaine d'exemplaires de la Vingt francs avait été frappé à titre d'essai (avec le mot ESSAI) : ils vont rester entre les mains  des responsables de l'époque et particulièrement du Président lui-même. On en trace peu d'exemplaires dans le commerce,  la petite histoire raconte qu'un exemplaire fut revendu par le chauffeur du Président (si c'est vrai, sacré pourboire !)  et après un passage par une collection spécialisée, se trouve aujourd'hui aux USA. Un exemplaire massacré,  probablement un rebut de frappe gardé par un ouvrier de la Monnaie, a été proposé l'année dernière rue Vivienne.


L'exemplaire de l'un des membres de la Commission Monétaire de l'époque, le Docteur Kolsky a été vendu avec sa collection, et est parti à l'étranger, pour 46.510 francs avec une offre à 91.000 ! Vendu à l'étranger alors que ni le Cabinet des Médailles,  ni le Musée de la Monnaie de Paris n'ont d'exemplaire de ce qui est l'essai le plus prestigieux de la cinquième République !


La France est un grand pays soucieux de son patrimoine...


La suite de la petite l'histoire de cet essai est encore plus horrible. Le château personnel de notre ancien Président, en Auvergne, fut cambriolé voici deux ans et la rumeur policière fit état de sept ou huit essais de la vingt francs volés par les malandrins.  L'imbécillité que l'on suppose chez des cambrioleurs capables de s'attaquer à un château sans savoir que,  de tous les châteaux privés français, celui-ci avait toutes les chances d'être le mieux surveillé, a du faire que les essais furent  confondus par les voleurs avec des 50 francs, auxquels ils ressemblent exactement, sauf la valeur faciale,  et fourgués chez un fondeur ! Aucun n'est réapparu dans le commerce. 



Par  : Michel Prieur

Compagnie Générale de la Bourse

Numismatique

www.cgb.fr


Michel Prieur dirige la Compagnie Générale de la Bourse, spécialisée dans la numismatique. Vous pouvez consulter leur site à http://www.cgb.fr/ ou directement :


  Pour vendre des billets, passez avec ceux ci à CGB ou contactez cgb@cgb.fr ou 01 42 33 25 99, vous serez dirigé vers la personne spécialiste présente.

  Pour vendre des monnaies, passez à CGF avec celles ci ou contactez cgf@cgb.fr ou 01 40 26 42 97, vous serez dirigés vers la personne spécialiste présente.


Inscrivez-vous sur la liste de diffusion de CGB, vous recevrez un email à chaque mise à jour et profiterez ainsi en exclusivité des avant-premières. Cliquez ici.



Michel Prieur est contributeur à 24hGold.com. Les vues présentées sont les siennes et peuvent évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour.   Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à réaliser un quelconque investissement.  L’auteur, 24hGold ainsi que toutes parties qui leur seraient directement ou indirectement liées peuvent, ou non, et à tout instant, investir ou vendre dans tous les actifs présentés dans ces colonnes. Tous droits réservés par 24hGold.





 



<< Article précedent
Evaluer : moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Michel Prieur dirige la Compagnie Générale de Bourse, spécialisée dans la numismatique. Cliquez sur "abonnez vous" et pour vous inscrire sur leur mailing list.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
En France, faire des efforts, c’...
22:41Monrose
A Saint-Raphaël, ( 83700), ville tenue par un UMP depuis 20 ans et qui croule sous la dette, le maire après avoir refait le vieux port pour 32 mill...
En France, faire des efforts, c’...
22:00Monrose
Lisez ce récit concernant le Vénézuéla actuel et ce qu'il est devenu avec Chavez puis Maduro. https://aux4ventsdumonde.wordpress.com/2015/05/13...
Le retour du choc de simplificat...
21:52samideano
L'entreprise de James Turk Goldmoney a été racheté par Bitgold et sa gestion laissait à désirer. L'entreprise battait de l'aile en 2014 et a d...
Le retour du choc de simplificat...
18:20Régis L.3
Quelque chose me dit que ces mesures visant à faciliter la pollution de l'environnement ont quelque chose à voir avec le traité TAFTA. On vit dans ...
Le retour du choc de simplificat...
12:53Saphir4
Faudrait être aveugle aujourd'hui pour ne pas voir la main de Bruxelles sur les lois qui sont votées par le gouvernement, et comme une main peu en ...
En France, faire des efforts, c’...
12:14Pâris4
Tiers-état ou pas, on s'en fiche un peu. Le fait que ceux qui détiennent le pouvoir et nous asservissent soient ceux qui le réclamaient il y a ...
La résidence aux 500 millions de...
04:40Hansel1
J'ai rencontré à diner chez un ami l'an dernier l'ancien responsable du restaurant du casino de Singapour. Il m'a parlé de certains clients qu'il a...
Finalement, les États-Unis sont ...
03:31pesce
On va le savoir dans quelques semaines s'il sont réellement en récession. Techniquement, une récession, c'est deux trimestres de baisse de PIB. Don...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX
Nouvelles des Sociétés Minières
Tasman Metals(Zr)TSM.V
Announces Closing of Acquisition of Chromite Projects in Finland
0,82 CA$-2,38%Trend Power :
Communiqués de Presse
Royal Dutch Shell(Oil)RDSA.AS
Are Some Integrated Companies More Leveraged than Others?
26,76 €UR-0,41%Trend Power :
Communiqués de Presse
AlstomALO.PA
Alstom partners with Penn State to establish Microgrid Center of Excellence at The Navy Yard in Philadelphia
28,15 €UR-0,74%Trend Power :
Communiqués de Presse
RubisRUI.PA
RUBIS COMPLETES ERES ACQUISITION
63,00 €UR+1,86%Trend Power :
Communiqués de Presse
Corsa Capital Ltd.(Au)CSO.V
Coal Announces Financial Results for First Quarter 2015 and Mailing of Shareholder Meeting Ma
0,12 CA$+0,00%Trend Power :
Rapports Financiers
Arianne Phosphate(Ur-Mo-Ti)DAN.V
Annual and Extraordinary General Meeting of Shareholders of Arianne Phosphate
0,86 CA$-2,27%Trend Power :
Communiqués de Presse
AlstomALO.PA
Alstom, together with the Spanish Green Growth Group, signs the Barcelona Declaration
28,15 €UR-0,74%Trend Power :
Communiqués de Presse
Kibo Mining PlcKIBO.L
KIBO SHARE OPTION GRANT AND SHARE ISSUE
4,88 GBX+0,00%Trend Power :
Communiqués de Presse
Bellatrix ExplorationBXE.TO
Bellatrix to Participate at the Upcoming Macquarie Canadian Energy Conference
3,67 CA$+1,66%Trend Power :
Communiqués de Presse
North River ResourcesNRRP.L
Final Results
0,38 GBX+0,00%Trend Power :
Communiqués de Presse
Publication de commentaires terminée