Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais

2011 : tous révoltés face à la corruption de l’État

IMG Auteur
 
Publié le 09 janvier 2012
752 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 11 votes, 4,5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Le mercredi 4 janvier 2012 sera le premier anniversaire du suicide d’un vendeur de fruits tunisien appelé Mohamed Bouazizi. Son décès a inspiré une série d’évènements qui seraient bientôt baptisés « Printemps Arabe ».


À l'époque, ces actes de protestation ont été décrits comme ayant des motifs principalement politiques. Mais dans un récent article pour le magazine Foreign Policy, l'économiste Hernando de Soto a fait remarquer que ces mouvements mettaient également en avant un ensemble très précis de revendications économiques.


Mohamed Bouazizi était avant tout un entrepreneur incapable de faire son métier en raison de l’irrespect des droits de propriété en Tunisie. Il était ainsi constamment en conflit avec les titulaires de charges publiques et les policiers locaux qui, eux, gagnaient leur vie en verbalisant et en exigeant des pots de vin. Le 17 décembre 2010, des policiers ont saisi l’intégralité de son stock de fruits, détruisant ainsi son entreprise. Le vendeur de rue se dirigea alors vers les bureaux de l’autorité locale et s'immola devant le bâtiment.


Des millions d’arabes se sont identifiés à Mohamed Bouazizi : comme lui, ils vivent au quotidien la corruption des autorités de leur pays. Dans les mois qui suivirent, la colère face à la corruption apparaît comme l'unique thème qui a réuni l'ensemble des mouvements de protestation à travers le monde arabe, que celle-ci prenne pour cible la fortune des Ben Ali, Moubarak ou Kadhafi. Les tunisiens francophones sophistiqués et les paysans analphabètes égyptiens ne sont pas d’accord sur ce que devrait être un régime politique idéal mais tous ressentent que ni le racket quotidien des autorités locales envers la société civile ni le détournement de fonds publics vers des individus proches du pouvoir n’y ont leur place.

L’année 2011 a montré qu’ils ne sont pas les seuls.


Des Tea Party aux Indignés, de Occupy Wall Street aux révoltés indiens de Hazare, des campagnes locales au Brésil aux insurgés chinois de Wukan, des mouvements de contribuables en Grèce aux manifestants de Moscou, le thème de la corruption est le plus petit dénominateur commun de tous les mouvements de protestation qui ont surgi depuis lors.


Bien que les deux dernières manifestations moscovites aient eu lieu à la suite des élections parlementaires truquées, les bases du mouvement sont plus anciennes et le bloggeur Alexeï Navalny n’y est pas étranger.


Alexeï Navalny anime un site Internet documentant la corruption locale en Russie et publie des photos d’infrastructures publiques délabrées. Il analyse aussi les activités des plus grandes entreprises de mèche avec le pouvoir. Il conseille ses lecteurs dans leurs démarches juridiques au niveau local. Son travail de recherche et de conseil, ainsi que sa transparence quant à l’origine de ses fonds, lui ont donné une crédibilité que les dirigeants politiques russes n’ont plus. Le résultat ? Aujourd’hui en Russie, il devient acceptable de critiquer le Kremlin.

En Inde, Anna Hazare, un militant non-violent de 74 ans
à la tête d’un important mouvement social, a utilisé la désobéissance civile et la grève de la faim pour forcer le parlement indien à voter une loi anti-corruption cette année.


La multiplication de ces mouvements de protestation n’est pas un hasard.


Au-delà de la donnée démographique, l’information se diffuse plus vite qu’hier et ce d’une multitude de façons. Partout dans le monde, la possession d’un téléphone mobile se répand parmi les plus pauvres, les classes moyennes ont accès à Internet, tous ont la télévision par satellite et les frontières sont ouvertes aux flux de travailleurs, de réfugiés et de touristes. Les personnes se tiennent davantage informées de l’action des dirigeants politiques, peuvent discuter plus facilement de la corruption à laquelle elles sont confrontées et des meilleures façons de la combattre. Et elles le font en plus grand nombre, de plus en plus souvent.


2012 sera une année électorale. Cinquante-neuf États – soit un tiers des 193 États que compte le monde – organiseront des scrutins locaux, régionaux ou nationaux cette année. Vingt-six d'entre eux sont susceptibles de déboucher sur un changement de leadership national. Ensemble, ces changements pourraient affecter 53% de la population mondiale, représentant la moitié du PIB de la planète. Beaucoup de ces changements pourraient avoir lieu au sein des pays les plus puissants du monde : aux États-Unis, en Russie, en France, en Chine (dans une moindre mesure), au Mexique, au Venezuela, en Egypte, à Taiwan et au Kenya pour n’en citer que quelques-uns.


2011 a été l’année de la colère face à la corruption de l’État. 2012 sera peut-être l’année où les oligarchies au pouvoir seront démocratiquement fragilisées.

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Brésil | Grèce | Kenya | Russie | Tunisie | Venezuela | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Brésil | Grèce | Kenya | Russie | Tunisie | Venezuela | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (11 votes)
>> Article suivant
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
LES PLUS LUS
LES MIEUX NOTÉS
LES PLUS COMMENTÉS
Derniers Commentaires
Les bourses toujours en baisse… ...
11:05Monrose
A présent , après l'industrie, ce sont les banques qui plongent, alors que c'est elles qui drainaient le QE de la Fed puis de la BCE. Imprimer des ...
Pour France 2 un krach boursier ...
09 févr.Pâris
Il semble qu'il y ait eu ces derniers jours un martyr sur le sol français: un jeune Iranien de la jungle de Calais égorgé pour le seul crime d'...
Macron : quand ça ne veut pas, ç...
09 févr.merisier0
Je viens d'aller voir le lien sur le voyage de Filoche dans le 18 et le 03. Ce type, comme beaucoup de sa race (rien à voir avec la couleur!) n'est...
Les bourses toujours en baisse… ...
09 févr.RalphZ1
Cela me fait penser au record de chaleur moyenne mondiale en 2014, qui a eu lieu en l'absence du phénomène El Nino, qui marque d'habitude les recor...
Macron : quand ça ne veut pas, ç...
09 févr.merisier0
Démonstration une fois de plus du pouvoir de nuisance des fossiles. Or, grâce aux grèves à répétition qui ont permis de légitimer le dit pouvoir de...
L’effondrement des marchés papie...
09 févr.samideano
Anna Netrebko - La Bohème de Puccini https://www.youtube.com/watch?v=m1_BKpgUG4I
L’effondrement des marchés papie...
09 févr.RalphZ1
Donc si je comprends bien, toute tendance croissante exponentielle DOIT s'effondrer ? OK, alors revenons au graphique de la population de ...
L’effondrement des marchés papie...
09 févr.samideano2
çà fout les chocottes un peu quand même, pas vous ?
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX
Nouvelles des Sociétés Minières
Lara Expl.(Cu-Zn-Au)LRA.V
Revised Resource Estimate Report Filed for Maravaia Copper Gold Deposit
0,34 CA$+1,47%Trend Power :
Communiqués de Presse
Black HillsBKH
Black Hills reports 4Q loss
50,90 US$-0,59%Trend Power :
Communiqués de Presse
Kinder Morgan(Oil)KMP
Midstream Companies Were above the 20-Day Moving Averages
102,03 US$+1,98%Trend Power :
Communiqués de Presse
Kinder Morgan(Oil)KMP
Midstream Companies Were above the 20-Day Moving Averages
102,03 US$+1,98%Trend Power :
Communiqués de Presse
Devon Energy(Ngas-Oil)DVN
Gasoline Inventories Rose Last Week despite Fall in Production
22,66 US$-4,31%Trend Power :
Communiqués de Presse
United States Steel(Fe-Sn)X
U.S. Steel (X) States Ratification of Labor Agreements
7,34 US$-5,53%Trend Power :
Communiqués de Presse
Black HillsBKH
4:34 pm Black Hills Corp beats by $0.04, misses on revs; guides FY16 EPS below consensus
50,90 US$-0,59%Trend Power :
Communiqués de Presse
Black HillsBKH
Black Hills Corp. Reports 2015 Fourth Quarter and Full Year Results
50,90 US$-0,59%Trend Power :
Communiqués de Presse
Transcanada PipelinesTRP.TO
TransCanada to Sign Substantial Agreement to Benefit Québec Economy
48,65 CA$+0,16%Trend Power :
Communiqués de Presse
Devon Energy(Ngas-Oil)DVN
4Q15 Crude Oil Prices: Fallout for the Energy Sector and SPY
22,66 US$-4,31%Trend Power :
Communiqués de Presse
Publication de commentaires terminée