Chart eurGOLD   Chart eurSILVER  
 
Matière à reflexion
A l'oeuvre on connaît l'ouvrier
Aristophane  
Recherche :
DERNIÈRES INFO.  :
SOCIÉTÉ MINIÈRE  :
Abonnez-vous
Ecrivez-nous
Add to Google
Rechercher sur Ebay :
METAUX PRECIEUX (US $)
Gold 1289,99-5,48
Silver 19,460,02
Platinum 1420,25-13,00
Palladium 867,40-10,85
MARCHES MONDIAUX
DOWJONES 1693222
NASDAQ 4518-10
NIKKEI 154545
ASX 562911
CAC 40 4241-14
DAX 9315-20
HUI 2441
XAU 1020
MONNAIES (€)
AUS $ 1,4289
CAN $ 1,4547
US $ 1,3263
GBP (£) 0,7989
Sw Fr 1,2109
YEN 137,5400
RATIOS & INDEXES
Gold / Silver66,29
Gold / Oil13,82
Dowjones / Gold13,13
MATIERES PREMIERES
Copper 3,180,08
WTI Oil 93,320,46
Nat. Gas 3,86-0,05
Indices des Marchés
Cours des métaux
Or & Argent industriels
RSS
Precious Metals
Graph Generator
Statistiques par Pays
Statistiques par Métal
Publicité sur 24hGold
Projets sur Google Earth
En mémoire de François Furet
Publié le 04 mai 2012
637 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 7 votes, 3,3/5 ) , 1 commentaire Imprimer l'article
 
    Commentaires    
Tweet
Mots clés associés :   France | Révolution Française |

 

 

 

 

Dans quelques semaines, nous commémorerons les quinze ans de la mort d’un grand historien français : François Furet. Ses travaux représentent une véritable rupture épistémologique dans la recherche historique sur la Révolution française. Furet se distingue notamment par le fait qu’il a graduellement reconnu que les prémices de la Terreur datent de 1789, rejoignant ainsi, du moins sur certains points, l’approche contre-révolutionnaire qui rejetait ladite Révolution en bloc ainsi que la thèse, peu satisfaisante, d’une dichotomie 1789/1793.

 

Cette dichotomie est fortement défendue par la tradition « libérale » à laquelle est pourtant censé appartenir Furet. Pour les historiens de cette école, les révolutionnaires de 1793 ont trahi les idéaux véhiculés en 1789. La Révolution ne serait alors pas un bloc homogène mais une succession de périodes hétérogènes.

 

Dans son ouvrage majeur, Penser la Révolution française, Furet s’écarte donc quelque peu de la ligne idéologique de son « école d’origine », exhumant au passage la pensée de l’historien Augustin Cochin. Cochin ne se contente pas d’affirmer que la Révolution française est un bloc homogène. Pour lui, les origines de cette période sont un peu plus lointaines et remontent au moins à 1750, date à partir de laquelle ont commencé à se constituer les sociétés de pensée, telles que les loges maçonniques.

 

Cochin ne sombre pas, pour autant, dans la thèse conspirationniste défendue par l’abbé Barruel qu’il chercha à dépasser. Mais il  insistera sur l’importance des idées sur le cours de l’histoire.

 

Furet semble suivre la thèse de Cochin dans l’ouvrage précité. Il dira même, rompant presque définitivement avec l’école libérale, que « 1789 ouvre une période de dérive de l’Histoire », que la Terreur se déduit du discours révolutionnaire et, surtout, que « 1793 est déjà dans 1789 ». Rousseau est visé à travers son pernicieux concept de « volonté générale », repris par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, et qui est un des principes majeurs de la Révolution française. Cette période de l’histoire est souvent narrée comme consacrant l’individualisme. Mais les « minorités » contre-révolutionnaires y furent pourtant écrasées ou, à défaut, particulièrement mal vues. L’unitarisme fut la règle.

 

Furet n’est pas toutefois uniquement cet extraordinaire penseur de la Révolution française : il s’est également distingué par un ouvrage remarqué sur le communisme, intitulé Le passé d’une illusion. Concernant la France, Furet établit d’ailleurs un pont entre la Révolution et le communisme hexagonal. Ce point est matérialisé par la passion révolutionnaire qui touche la France depuis 1789. Ce n’est pas pour rien qu’Engels admirait profondément l’œuvre des révolutionnaires français, en faisant un objet de réflexion en vue de l’instauration de la dictature du prolétariat.

 

Cette passion révolutionnaire a « contaminé » les communistes français. Mais Furet ne leur cherche légitimement aucune excuse : il rappela que de nombreuses informations circulaient sur les crimes du communisme – via les témoignages de Victor Kravtchenko, d’Ante Ciliga et d’Alexandre Soljenitsyne – et que ceux qui continuaient à se revendiquer de cette idéologie étaient simplement empreints d’illusions malsaines, l’importante influence des intellectuels socialistes et du Parti communiste en France les confortant dans leur aveuglement. Leur attitude à l’égard des « marxistes déviants » en est la preuve la plus consternante.

 

Le livre de Furet est, près de vingt ans après sa publication, toujours d’actualité : certains ont dernièrement jugé, de façon un peu péremptoire, qu’il n’y avait plus de communistes en France. Le fait que le PCF ne présente plus de candidat sous sa bannière serait un symbole éclatant.

 

Malheureusement, le Parti communiste a eu la « brillante » idée de soutenir le candidat du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, lequel s’en donne à cœur joie lorsqu’il s’agit de défendre les dictatures communistes les plus féroces. Et quand on voit les résultats électoraux qu’il vient d’obtenir, il n’y a pas de quoi être particulièrement rassuré…

 

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
Tweet
Evaluer :Note moyenne :3,3 (7 votes)Voir les mieux notés
Article précédent de
Ronny Ktorza
Tous les articles de
Ronny Ktorza
Article suivant de
Ronny Ktorza
Recevez par mail les derniers articles de cet auteur
Dernier commentaire publié pour cet article
Ah bon, il s'agissait donc de taper sur Mélenchon ! Pas la peine de vous donner tout ce mal en faisant un détour par François Furet ! Lire la suite
boutros - 04/05/2012 à 07:56 GMT
Note :  4  5
TOP ARTICLES
LES PLUS LUS
LES MIEUX NOTÉS
LES PLUS COMMENTÉS
Suggestions de l'éditeur
Nos flux RSS24hGold Mobile
Gold Data CenterConvertisseur Or Argent
Pièces d'or sur eBayPièces d'argent sur eBay
Minières :
outils techniques
Minières : outils
d'analyse fondamentale
En cours sur le Forum
par Vostok 1  -  le 03/08/14  -  0 reponse  -  modifié le 03/08/14
par Boutrosboutros78  -  le 10/12/13  -  28 reponses  -  modifié le 31/07/14
par Tophe  -  le 24/10/13  -  3 reponses  -  modifié le 10/06/14
par haclimacli  -  le 24/11/13  -  5 reponses  -  modifié le 26/05/14
par Tophe  -  le 09/04/14  -  0 reponse  -  modifié le 09/04/14
Plus... 

Ronny Ktorza

Ronny Ktorza, diplômé de l'IEP d'Aix-en-Provence et d'HEC, est avocat depuis janvier 2011
Articles les plus récents de Ronny Ktorza
15/08/2014
07/08/2014
04/08/2014
25/07/2014
22/07/2014
Tous les articles
Commenter cet article
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
 
Connectez vous
Email : Mot de passe : Login
Inscrivez-vous Mot de passe oublié
 
 
       
Ah bon, il s'agissait donc de taper sur Mélenchon !
Pas la peine de vous donner tout ce mal en faisant un détour par François Furet !
Evaluer :   4  5Note :   -1
EmailPermalink
Vous pouvez recevoir la newsletter de 24hGold. Cliquez ici pour vous abonner ou vous désabonner.
Disclaimer