Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Derniers commentaires
 
GAP - 21/02/2019 à 21:27 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (18)
 L’or de la banque de France appartient-il encore à la banque de France ou à la BCE  (3)
 - Charles Sannat - Insolentiae
Excellent :) 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
merisier - 23/02/2019 à 09:25 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2879)
 Surnuméraire. Comment vous êtes de trop et pourquoi il faut vous tuer
 - Charles Sannat - Insolentiae
Charles vous parlez d’Or et votre schéma (Ermite, sans H !, militaire et prêtre) renvoie à la stabilité de la société telle qu'elle était vue par nos anciens, et même très anciens. Voici la trinité qui était considérée comme la meilleure organisation possible de l'humanité. D'abord, dans la même "catégorie": le paysan qui nourrit, l'artisan qui crée l'outil et fabrique puis le commerçant qui distribue. La seconde catégorie protège les autres membres de la société, ce sont les guerriers. Voilà pour le nécessaire... mais ce n'est pas suffisant. Car l'Homme a besoin (même s'il le rejette à travers certaines doctrines) d'un éveil spirituel. Et on en arrive à la troisième catégorie, celle des prêtres qui assurent le chemin de la spiritualité. A savoir aussi que dans ce schéma ternaire, un individu peut et doit accéder sans problème à l'une ou l'autre catégorie: un fils de paysan par exemple peut devenir militaire ou prêtre. Pas de sectarisme pour que ça marche ! Et on va même plus loin en considérant que chaque caste se divise en 3 échelons: apprenti, compagnon et maître. Schéma qui globalement a fait ses preuves depuis des millénaires ! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
merisier - 22/02/2019 à 21:35 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2879)
 Vite, il nous faut un service public de l’Humour officiel !
 - H. Seize - Hashtable
La censure existe même à l'échelon départemental... Je reçois par e-mail tous les 15 jours les news du département, via un site que je ne citerai pas...! Il y a bon poids 2 ans j'ai mis un commentaire acide mettant en cause un des journalistes qui avait tout de même fait 2 fautes d'orthographe sur le nom du président François Mitterrand. Peu après, j'ai osé écrire dans un autre commentaire que la sécu était un organisme maffieux ! Comme mes commentaires, même les plus anodins n'étaient plus jamais publiés, j'ai téléphoné au siège du canard qui envoie ces courriels. Savoir que leur N° de téléphone n'apparaît nulle part. J'ai pu trouver leur fixe en appelant une entreprise sise dans le même immeuble et qui m'a refilé le tuyau... J'ai eu une secrétaire ma foi pas très sympathique qui m'a assuré qu'il n'y avait pas de "blackliste" pour reprendre son expression et écrire que la sécu était un organisme maffieux avait effectivement été censuré car ce genre de propos pouvait potentiellement leur valoir des ennuis avec la justice s'ils publiaient de telles choses ! L'entretien a duré fort peu: je la dérangeais dans son travail. Authentique !!! Depuis 2 ans donc, j'ai eu toutefois 2 commentaires publiés il y a qqs mois, je pense pour pouvoir justifier que je ne suis pas censuré. Je fais justement exprès d'envoyer parfois des commentaires sans conséquences qui bien sûr ne paraissent jamais alors qu'un tas d'avis parfois très tranchés et sans fioritures voire parfois grossiers ou mettant en cause un autre intervenant peuvent être lus. Je me marre dans mon coin: plus faux-culs tu meurs !!!!!!  
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
Monrose - 21/02/2019 à 22:22 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (566)
 Les robots au cœur du nucléaire !
 - Sylvain Devaux - roborevolution
L'onde de submersion du barrage de Vouglans sur l'Ain pose problème: Quatre centrales nucléaires seraient inondées, risquant de perdre leur alimentation en électricité et en eau pour le refroidissement après arrêt des réacteurs, scénario pouvant conduire à quatre accidents nucléaires majeurs de type Fukushima. À ce jour, dans l’état actuel des sources, l’exploitant n’apporte aucune garantie que l’ouvrage soit suffisamment éloigné du point de rupture pour assurer sa sûreté et autoriser la poursuite de l’exploitation, tandis que les pouvoirs publics sont liés par contrats à EDF d’une part, et aux acteurs économiques de tourisme d’autre part29. (wikipedia) 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  1  0  Note :  1 
 
Bernard Conte - 21/02/2019 à 19:09 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (33)
 Les Français n’auraient pas confiance dans leurs élus Comme c’est étrange !  (4)
 - H. Seize - Hashtable
Le problème de notre démocratie élective c'est aussi le copinage. voir : https://www.pouruneconstituante.fr/spip.php?article1174 c'est ce qui causera notre perte, sauf si ! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  1  0  Note :  1 
 
Saphir - 20/02/2019 à 11:19 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (219)
 Les Français n’auraient pas confiance dans leurs élus Comme c’est étrange !  (4)
 - H. Seize - Hashtable
https://twitter.com/AntoineRtfrance/status/1098140483484831744 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
En réponse à :merisier - 16/02/2019 à 21:52 GMT
Nous n'avons pas des représentants du peuple, mais des élus (ce qui n'est pas du tout le même chose) grâce à un découpage et un mécanisme électoral qui leur permet d'être là où ils sont.
30% (tous mandats confondus) auraient un casier judiciaire et seulement 10 % des députés seraient issus du privé. Ce qui suppose que le reste est hors sol.
Les attaques contre des permanences de députés se multiplient...un signe qui ne trompe pas.
Peut-être que les Gaulois saturent ????
 
Louis L. - 19/02/2019 à 09:04 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (873)
 Le plus gros goulot d'étranglement de la révolution des énergies renouvelables  (3)
 - Oilprice.com. - Oil Price
Merci Monrose, "Perdre Mais perdre vraiment Pour laisser place à la trouvaille Perdre La vie pour trouver la victoire." Ainsi donc, "Si nous connaissions par avance les épreuves qui nous attendent, nous risquerions commettre la folie de ne pas bénir le Ciel de nous les envoyer".  
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
En réponse à :Monrose - 13/02/2019 à 09:54 GMT
C'est l'illustration du fameux aphorisme: "On ne peut progresser indéfiniment dans un monde fini". Toute avancée aboutit tôt ou tard à une impasse et nécessite une révolution, comme les Empires dont la taille devient, un jour, toxique..
la Chine a compris qui anticipe l'exploitation de la Lune.
Toujours nous irons plus loin,
sans avancer jamais
Et de planète en planète
De nébuleuse en nébuleuse
Le don Juan des milles et trois comètes
Même sans bouger de la terre
Cherche les forces neuves
Et prend au sérieux les fantômes

Et tant d’univers s’oublient
Quels sont les grands oublieurs
Qui donc saura nous faire oublier telle ou telle partie du monde
Où est le Christophe Colomb à qui l’on devra l’oubli d’un continent

Perdre
Mais perdre vraiment
Pour laisser place à la trouvaille
Perdre
La vie pour trouver la Victoire
 
merisier - 18/02/2019 à 13:30 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2879)
 Heureusement, nous ne manquerons pas de catastrophes  (6)
 - H. Seize - Hashtable
L'écologie-politique, la nouvelle secte qui permet de justifier d'aller un peu plus profond dans nos poches. Dire que l'homme n'est même pas responsable de la disparition des dinosaures...c'est décourageant ! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  3  0  Note :  3 
 
merisier - 16/02/2019 à 20:52 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2879)
 Les Français n’auraient pas confiance dans leurs élus Comme c’est étrange !  (4)
 - H. Seize - Hashtable
Nous n'avons pas des représentants du peuple, mais des élus (ce qui n'est pas du tout le même chose) grâce à un découpage et un mécanisme électoral qui leur permet d'être là où ils sont. 30% (tous mandats confondus) auraient un casier judiciaire et seulement 10 % des députés seraient issus du privé. Ce qui suppose que le reste est hors sol. Les attaques contre des permanences de députés se multiplient...un signe qui ne trompe pas. Peut-être que les Gaulois saturent ???? 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  2  0  Note :  2 
 
Saphir - 16/02/2019 à 16:43 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (219)
 Les Français n’auraient pas confiance dans leurs élus Comme c’est étrange !  (4)
 - H. Seize - Hashtable
Sans commentaire. https://www.youtube.com/watch?v=slSE3nfc1Rw Complet : https://www.youtube.com/watch?v=euLcmlwhwY0 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
napo - 15/02/2019 à 11:47 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (72)
 Inflation à 148 107 au Venezuela !
 - Charles Sannat - Insolentiae
Maduro, le mentor de Méchancon ! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  2  1  Note :  1 
 
zelectron - 14/02/2019 à 03:04 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (435)
 Le pays du mensonge et les monopoles prédateurs - Une maison divisée
 - Jesse. - Le Café Américain
Le pays du mensonge et des monopoles prédateurs y compris la France de par son État et son gouvernement qui renforce tous les jours par tous les moyens son emprise sur les citoyens 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  3  0  Note :  3 
 
zelectron - 14/02/2019 à 02:57 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (435)
 L’action humaine est une action déterminée
 - Thorsten Polleit. - Thorsten Polleit
Au fond, une petite, moyenne ou grande partie de l'action humaine est libre sauf à sacrifier sa propre faculté de penser donc décider, en s'inféodant "librement" à un courant politique, philosophique ou religieux qui l'obère. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  2  0  Note :  2 
 
zelectron - 14/02/2019 à 02:37 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (435)
 Saletés d’armes à feu qui protègeraient des gens honnêtes !  (6)
 - H. Seize - Hashtable
Début 1939 le gouvernement socialiste a interdit les armes, merci pour ne pas avoir pu résister tout de suite aux allemands, il est a noter que les communistes n'ont pas obéit ce qui fait que lorsqu'ils ont retourné leur veste fin 1941, ils devinrent les maîtres de la résistance . . . 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  3  0  Note :  3 
 
zelectron - 14/02/2019 à 02:32 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (435)
 Saletés d’armes à feu qui protègeraient des gens honnêtes !  (6)
 - H. Seize - Hashtable
je préfère être un vivant illégal, qu'un mort légal. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  2  0  Note :  2 
 
Cracker's - 13/02/2019 à 17:51 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (152)
 Les dates de consommation… le gaspillage en bande organisée !
 - Charles Sannat - Insolentiae
Tout d'abord, il faut bien intégrer la notion de DLUO et de DLC. DLC : Date Limite de consommation, c'est à dire une date à respecter impérativement (Viande, poisson et autres produits sensibles). DLUO : Date Limite d'Usage Optimum, c'est à dire une recommandation, et pour laquelle un dépassement ne présentera pas de risque pour la santé, mais seulement une diminution des qualités gustatives, d'aspect et nutritionnel de l'aliment. Autre incongruité de notre système, les dates indiquées sur le sel, le miel... ce qui n'a aucun sens (les archéologues ont retrouvé du miel étant encore consommable dans les pyramides d’Égypte). La vrai écologie impose un changement radical de nos modes de vie, de consommation, du système économique... mais nous ne sommes pas encore prêt pour cela, et il est fort à parier que nous commenceront à agir collectivement que devant l'urgence, ce qui est déplorable. Continuons à dégrader la planète et à encaisser les éco-taxes... ça fait vachement évoluer le schmilblick ! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
gloopy - 11/02/2019 à 17:41 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (24)
 Saletés d’armes à feu qui protègeraient des gens honnêtes !  (6)
 - H. Seize - Hashtable
délais d' intervention des forces de police au Bataclan ( au coeur de Paris et en pleine opération "sentinelle renforcée" ) = 2 heures et 50 minutes ( soit près de 3 heures ! ). FIASCO TOTAL ! n' OUBLIEZ JAMAIS !  
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  2  0  Note :  2 
En réponse à :blitzel - 11/02/2019 à 14:28 GMT
On ne tue que les moutons. Les dits djihadhistes ne seraient jamais rentrer dans le bataclan si chaque chanteur ou presque avaient eu légalement comme au USa une arme à feu. il n' y aurait pas eu 130 morts et 100 en urgence absolu.
Le Gouvernement est complice de laisser les civils à la merci des tueurs.
Et qu'est ce qui a été fait par la suite pour les protéger, rien. Des patrouilles qui dans les gares ne font que rassurer les gens, ce qui est une moquerie, car des terroristes n'attaqueront jamais là où il y a des militaires.
D'ailleurs les seuls ordres qu'ils ont reçu au Bataclan c'est d'attendre les ordres, c'est super la sécurité des citoyens, on a le temps de se faire massacrer cent fois.
 
Saphir - 13/02/2019 à 15:56 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (219)
 Proposition d’un nouveau système d’étalon or pour les Etats-Unis  (6)
 - Nathan Lewis. - New World Economics
Bienvenue dans la 4è dimension. Utopie est un mot trop faible pour qualifier votre idée d'un monde libre. Et il y a même des incohérences, permettre à des institutions de créer des monnaies de-ci de-là ce n'est pas l'image d'un marché libre mais la porte overte à une guerre générale aux 4 coins du monde, nous sommes des humain, faut pas l'oublier. :D La première chose à faire pour libérer les nations et donc les peuples, c'est bien de créer comme vous le dites de la vraie monnaie venant de matières physiques, mais vu comment tourne notre monde et surtout qui le fait tourner, c'est rêver les yeux ouvert que d'imaginer qu'ils abandonneraient le pouvoir, et leur projet de domination du monde, qui entre nous avance sans encombre depuis plusieurs siècles, aucune raison pour que leur train déraille.  
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
En réponse à :Pierre70 - 14/01/2015 à 19:32 GMT
Tout cela est bien compliqué. Je vois le retour à l'étalon-or d'une manière différente et plus simple. Cela passe par un désengagement quasi total de l'état en matière de monnaie.
Suppression de la banque centrale et arrêt de la création de monnaie fiduciaire donc plus de billet de banque d'état. Création de deux monnaies officielles, l'une d'argent et l'autre d'or selon des standards fixés définitivement. Le ratio de valeur entre ces deux monnaies pouvant fluctuer librement selon le marché libre et sans cours officiel imposé par l'état. Abolition des lois bancaires donc retour aux banques libres privées qui peuvent émettre des billets si ça leur chante, frappe libre dans des ateliers publics ou privés et selon les standards officiels, ou pas, de pièces de monnaie d'or ou d'argent. Liberté d'utiliser les monnaies ou devises que l'on veut y compris étrangères. Liberté pour les individus et les organisations publiques ou privées de créer leur propre monnaie, fiduciaire ou réelle, basée sur ce qu'ils veulent, or, argent, fer, pétrole, temps, énergie, etc... et même sur rien du tout pourvu que les gens soient informés. Le principal est qu'aucune loi superflue n'entrave le marché libre des monnaies et devises, la concurrence et l'innovation sélectionneraient les monnaies les plus solides et les monnaies officielles seraient, elles-mêmes, l'étalon-argent et l'étalon-or.
 
merisier - 13/02/2019 à 15:18 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2879)
 Bruxelles, vol au dessus d’un nid d’espions !
 - Charles Sannat - Insolentiae
Les chinois et les russes devraient fonder une agence commune ce qui permettrait de réduire le personnel affecté à ces "recherches". Et logée dans les bâtiments même de l'UE, ce qui faciliterait encore les échanges......! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
Monrose - 13/02/2019 à 08:54 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (566)
 Le plus gros goulot d'étranglement de la révolution des énergies renouvelables  (3)
 - Oilprice.com. - Oil Price
C'est l'illustration du fameux aphorisme: "On ne peut progresser indéfiniment dans un monde fini". Toute avancée aboutit tôt ou tard à une impasse et nécessite une révolution, comme les Empires dont la taille devient, un jour, toxique.. la Chine a compris qui anticipe l'exploitation de la Lune. Toujours nous irons plus loin, sans avancer jamais Et de planète en planète De nébuleuse en nébuleuse Le don Juan des milles et trois comètes Même sans bouger de la terre Cherche les forces neuves Et prend au sérieux les fantômes Et tant d’univers s’oublient Quels sont les grands oublieurs Qui donc saura nous faire oublier telle ou telle partie du monde Où est le Christophe Colomb à qui l’on devra l’oubli d’un continent Perdre Mais perdre vraiment Pour laisser place à la trouvaille Perdre La vie pour trouver la Victoire  
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  3  0  Note :  3 
 
merisier - 12/02/2019 à 13:42 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2879)
 Détruire le diesel, c’est détruire l’emploi !
 - Charles Sannat - Insolentiae
Il y a de toute évidence une politique de destruction du pays. Sous couvert entre autre de la dernière secte en date: l'écologie avec son cortège d'arguments (souvent discutables) pour faire culpabiliser le citoyen et larmoyer le soir dans les chaumières. Et puis macron l'a annoncé: dans 20 ans, fini les chaudières au fuel pour se chauffer. Bref, on remplace tout ça par quoi ??? Et à quel coût ??? Quant au moteur diesel, n'importe quel garagiste compétent et honnête (le mien est fils de garagiste, il a 60 balais et est titulaire d'un brevet de maîtrise) vous dira que les moteurs diesel de conception actuelle avec le filtre à particules ça pollue infiniment moins que ce qu'on veut bien nous faire croire, sans oublier qu'un tel moteur consomme en moyenne 1,5 litre de moins qu'un moteur essence de performances équivalentes. Donc moins de taxes à engranger pour l'état ! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
napo - 12/02/2019 à 09:27 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (72)
 Gilets Jaunes : bilan d’étape  (4)
 - H. Seize - Hashtable
ils n'ont vraiment rien compris et leur soit disant débat citoyen qui est fait pour nous endormir n'y changera rien. Preuve en est qu'en pleine crise des gilets jaunes -qui reprendra de la vigueur au printemps à n'en pas douter - on parle déjà d'augmenter l'électricité de 6 % et de créer une taxe sur les plus values des bien immobiliers y compris les résidences principales. Ainsi le petit retraité qui aura réussi après bien des sacrifices à acheter son petit "samsuffit" sera de nouveau taxé. N'est ce pas une façon de faire baisser les prix afin que les copains de notre mignon s'en emparent ? 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  4  0  Note :  4 
 
merisier - 11/02/2019 à 16:44 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2879)
 Gilets Jaunes : bilan d’étape  (4)
 - H. Seize - Hashtable
Pas de souci, après un temps d'arrêt, remettre les taxes prévues pour janvier 2019 sur les carburants est déjà dans les tuyaux. Quant aux GJ, le mouvement démontre bien une grande immaturité politique et économique d'une population marxisée depuis la libération. En face un système de plus en plus dictatorial avec une clique à fond dans sa capacité à détruire le pays. Le pire est à venir. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  8  0  Note :  8 
 
merisier - 11/02/2019 à 13:59 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2879)
 Saletés d’armes à feu qui protègeraient des gens honnêtes !  (6)
 - H. Seize - Hashtable
Tout à fait d'accord avec les propos de Jesse Hugues. On peut tourner ça dans n'importe quel sens, mais posséder une arme profitera toujours au plus faible. Le droit et même le devoir de se défendre, de défendre ses proches et ses biens devrait être inscrit dans la constitution. Et non pas délégué aux forces de l'ordre qui ne peuvent pas mettre un gendarme dans chaque foyer de même que l'on ne peut pas mettre un gendarme derrière chaque automobiliste. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  5  0  Note :  5 
 
blitzel - 11/02/2019 à 13:28 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (1034)
 Saletés d’armes à feu qui protègeraient des gens honnêtes !  (6)
 - H. Seize - Hashtable
On ne tue que les moutons. Les dits djihadhistes ne seraient jamais rentrer dans le bataclan si chaque chanteur ou presque avaient eu légalement comme au USa une arme à feu. il n' y aurait pas eu 130 morts et 100 en urgence absolu. Le Gouvernement est complice de laisser les civils à la merci des tueurs. Et qu'est ce qui a été fait par la suite pour les protéger, rien. Des patrouilles qui dans les gares ne font que rassurer les gens, ce qui est une moquerie, car des terroristes n'attaqueront jamais là où il y a des militaires. D'ailleurs les seuls ordres qu'ils ont reçu au Bataclan c'est d'attendre les ordres, c'est super la sécurité des citoyens, on a le temps de se faire massacrer cent fois. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  5  0  Note :  5 
 
merisier - 11/02/2019 à 10:47 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2879)
 Heureusement, on a évité la Marine  (3)
 - H. Seize - Hashtable
@ blitzel Bonjour blitzel; "qui va le faire ?" Mais personne !!! Car il faut bien comprendre que ce serait un éclair de lucidité sans précédent dans l'histoire de l'humanité !!!!! Les gouvernants s'accrochent, c'est tout. Et tous les prétextes sont bons, même les plus bidons, regardez Maduro actuellement. Moralité, oui ça finira par péter pour de bon, sans parler des banlieues armées qui défendront leur système. Le schéma que j'ai donné de façon très succincte en vaut à mon avis largement d'autres. Mais il est totalement inapplicable sans le départ des gens en place. Macron fait sa campagne pour les européennes, avec des maires triés sur le volet par les préfets, avec des jeunes dont le lait sort encore par les narines si on les presse, on est dans l'enfumage total. Donc oui, ça finira mal ! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
En réponse à :blitzel - 10/02/2019 à 23:00 GMT
Bonsoir Merisier, ...
mais qui va le faire, Pour établir ce genre de procédé, il faut l'unanimité et pas de conflit. l'idée est bonne et vraisemblable, mais je n'y crois pas sans sang versé !
Qua va t- il arriver au Gouvernement ? il faudra qu'il se démette,, les ordres des Crs ne sont pas dans cet ordre du jour !
La colère populaire ne laissera pas le temps d'établir une telle infrastructure sans casse car tout a été fait jusqu'à présent par un Macron provocateur pour qu'il y ait un clash.
(Je prévois la Prise de la Bastille et des Tuileries avec ce qui va avec.......)
 
blitzel - 10/02/2019 à 22:00 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (1034)
 Heureusement, on a évité la Marine  (3)
 - H. Seize - Hashtable
Bonsoir Merisier, ... mais qui va le faire, Pour établir ce genre de procédé, il faut l'unanimité et pas de conflit. l'idée est bonne et vraisemblable, mais je n'y crois pas sans sang versé ! Qua va t- il arriver au Gouvernement ? il faudra qu'il se démette,, les ordres des Crs ne sont pas dans cet ordre du jour ! La colère populaire ne laissera pas le temps d'établir une telle infrastructure sans casse car tout a été fait jusqu'à présent par un Macron provocateur pour qu'il y ait un clash. (Je prévois la Prise de la Bastille et des Tuileries avec ce qui va avec.......) 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  2  0  Note :  2 
En réponse à :merisier - 10/02/2019 à 09:14 GMT
@ blitzel
Le plan B ??? Pas compliqué... en théorie.
Président/ministres/députés/sénateurs = retour à la maison à la disposition de la justice avec interdiction de quitter le pays.
Mettre à la tête du pays un personnage neutre en poste transitoirement. Aucun gouvernement (économies !): les fonctionnaires en place assurant le service minimum. Les Belges et les Espagnols ont connu cette expérience sans inconvénients.
Revoir la carte électorale, le droit de vote (justifier d'avoir travaillé dans le privé au moins un an) 250 députés maxi (casier judiciaire vierge, clean avec le fisc), proportionnelle intégrale, 2 mandats possibles et terminé. 10% de fonctionnaires ou assimilés maxi ! Parmi ces députés choix d'un président qui devrait présenter son futur chef d'état-major et ses ministres régaliens (pas des politicards, mais des pros dans leur branche). Aucun autre poste de ministres ou secrétaires d'état (planques à copains). Audition des impétrants possibles par lesdits députés. Fini le showbiz national pour nous retrouver avec les incompétents du siècle (Hollande, Macron...).
Abolir les lois qui entravent la liberté d'expression, sucrer les subventions à la presse, aux syndicats et aux assos' bienpensantes...
Voilà pour un début prometteur !!! Sans oublier de proposer aux Français une nouvelle constitution, plus adaptée à notre époque.
On peut rêver non ???!!!
Après tout, actuellement, qu'est-ce qui justifie au poste qu'ils occupent des gens comme Castaner, Le Maire, Darmanin, Belloubet etc etc ?????
 
blitzel - 10/02/2019 à 21:51 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (1034)
 Heureusement, on a évité la Marine  (3)
 - H. Seize - Hashtable
C'est la conclusion auquel je suis parvenu, et j'imagine que nous ne sommes pas les seuls. Il faudra plus qu'une démocratie pour revenir à l'équilibre, le Vénézuella n'est pas si loin de nous, mais de plus nous avons notre faune de banlieue et des spécimens politiques qui feront qu'on ne sera pas prêt du tout à tout remettre en place. On va vers le plus grave chaos, et ceux qui s'imagine tirer des plans sur la comète du RIC, s'égare, non que ce ne soit pas une bonne idée, mais en fonction de la dégradation sociale, un RIC est difficile à mettre en place, si d'aventure Macron l'accepte. je viens de voir la passe d'armes entre Asselineau et Chouard, la mise en oeuvre de ce RIC n'est pas encore bien élaboré, il y a pleins de questions qui se posent. Le temps nous manque. je voudrais rajouter une chose qui semble avoir été oublié; le Gouvernement a mis de côté l'imposition de l'ISF mais a reporté cette taxation supplémentaire sur les héritages, si bien que l' Etat peut récupérer 20% actuellement (en moyenne par tranche) sur un bien donné en héritage et de fait cela touche tout le monde les petits, les moyens et même les plus pauvres, les très riches sont encore protégés, rien de tel pour appauvrir encore plus tous les héritiers. Il fallait y penser, l' Etat l'a fait. C'est un "Impôt sur la richesse" de tous les pauvres.... Explication : Vous gagnez à peine le smic et vous avez en héritage de vos parents une maison de 1 million par ex. Vous avez six mois, délai normal pour payer... 200 000€, si vous ne trouvez pas acheteur, vous payez en plus les intérêts de retard, dans les 200 par mois, de mémoire, Oups !!! La banque pourra vous avancer un petit taux ... si vous pouvez gréver votre budget, pour la plupart c'est extrêment difficile à nous sans dents. Et dire que les GJ sont déjà parvenus aux portes de l' Assemblée dans les deux sens du terme ..devant les colonnes et à la porte de Ferrand. Le monde est petit. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  2  0  Note :  2 
En réponse à :Monrose - 05/02/2019 à 18:00 GMT
Quand on a 2.353.982.627.795 euros de dette publique qui croît de 2.665 euros par seconde ( 2.353 milliards d'euros ! non compris la provision de pensions à prévoir ) soit 37.475 euros de dette publique pour chaque habitant ! Un lingot d'or à trainer de 0 à 110 ans avant même d'emprunter pour soi , comment voulez vous qu'un Pouvoir "démocratique", quelqu'il soit , puisse redresser le pays ? Cela impose de tels sacrifices que seul un Pouvoir dictatorial à la "faveur" d'une révolution style 1789 ou 1917 ou d'un clash type peste noire ou hécatombe de 14-18 peut remettre les compteurs à zéro.
Macron envisagerait, selon BFM, de taxer la plus value des résidences principales. Déjà l'ISF et les contraintes imposées aux loueurs sont en train de tuer le marché locatif. Demain la bâtiment va être sinistré, d'où chômage à la clé ! De taxes en taxes, de punitions en punitions, les gens vont devenir méchants . L'explosion est proche.
 
merisier - 10/02/2019 à 08:14 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2879)
 Heureusement, on a évité la Marine  (3)
 - H. Seize - Hashtable
@ blitzel Le plan B ??? Pas compliqué... en théorie. Président/ministres/députés/sénateurs = retour à la maison à la disposition de la justice avec interdiction de quitter le pays. Mettre à la tête du pays un personnage neutre en poste transitoirement. Aucun gouvernement (économies !): les fonctionnaires en place assurant le service minimum. Les Belges et les Espagnols ont connu cette expérience sans inconvénients. Revoir la carte électorale, le droit de vote (justifier d'avoir travaillé dans le privé au moins un an) 250 députés maxi (casier judiciaire vierge, clean avec le fisc), proportionnelle intégrale, 2 mandats possibles et terminé. 10% de fonctionnaires ou assimilés maxi ! Parmi ces députés choix d'un président qui devrait présenter son futur chef d'état-major et ses ministres régaliens (pas des politicards, mais des pros dans leur branche). Aucun autre poste de ministres ou secrétaires d'état (planques à copains). Audition des impétrants possibles par lesdits députés. Fini le showbiz national pour nous retrouver avec les incompétents du siècle (Hollande, Macron...). Abolir les lois qui entravent la liberté d'expression, sucrer les subventions à la presse, aux syndicats et aux assos' bienpensantes... Voilà pour un début prometteur !!! Sans oublier de proposer aux Français une nouvelle constitution, plus adaptée à notre époque. On peut rêver non ???!!! Après tout, actuellement, qu'est-ce qui justifie au poste qu'ils occupent des gens comme Castaner, Le Maire, Darmanin, Belloubet etc etc ????? 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  2  0  Note :  2 
En réponse à :blitzel - 09/02/2019 à 19:33 GMT
.quand ça pètera,.... dans quelques mois ! pour ne ps dire dans quelques semaines.
Nous sommes au bord du désastre, Voir - les taux des banques, - le risque politique et - les campagnes qui se soulèvent....
A la suite des gilets jaunes ( et des syndicats dans les entreprises) le chaos viendra, et les "banlieues" en profiteront. Et là cela fera très mal.
Il est temps de se préparer, il n' y a plus de termes, et nous ne pourrons plus revenir en arrière..
Les GJ sont déjà près de l' Assemblé Nationale.
Nous ne voulons plus de ce gouvernement, soit, mais la France n'a pas de plan B.
Quand le gouvernement tombera, chaque parti refusera de s'entendre et ce sont les plus mauvais qui règneront. Chouard et les autres pensent à une belle démocratie mais quand le Siège est ébranlé , les belles paroles s'envolent.
 
Monrose - 09/02/2019 à 21:29 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (566)
 Appauvrissement de la France : déficit commercial à 59,9 milliards d’euros en 2018  (3)
 - Charles Sannat - Insolentiae
Encore un énarque Temir Porras. Le Professeur chaviste vit loin de l’enfer qu’il a contribué à créer Apr 22, 2015 Monsieur Temir Porras : Votre nomination comme professeur dans une des plus prestigieuses et plus chères universités de Paris, Sciences Po, nous a beaucoup étonnés. Entendons-nous bien : il est admirable de vouloir acquérir des connaissances dans le monde de la diplomatie et de les partager auprès des jeunes. Mais c’est tout de même étrange que quelqu’un s’auto-proclamant “véritable patriote vénézuélien”, préfère enseigner dans le confort bourgeois de la vie parisienne au lieu de le faire au sein-même de la “révolution bolivarienne” de Hugo Chávez.* Ayant été Vice-Ministre de l’Éducation Supérieure, vous devez certainement être au courant de la sévère pénurie de professeurs universitaires dans votre cher Venezuela. Comme vous, beaucoup d’entre eux ont abandonné le pays à la recherche d’opportunités d’emplois payés plus de US$28 par mois, somme qui représente la rémunération moyenne des profs au pays. Vous déclarez être “un patriote vénézuélien” car vous êtes prêt à “offrir votre vie pour la patrie” et à la défendre contre “l’impérialisme”. Cependant, vous décidez de travailler dans une des institutions les plus élitistes d’Europe, contre un salaire en euros, rien que ça. Par ailleurs, vous qui ne faites aucun cas des manifestations de l’opposition et du mouvement étudiant au Venezuela en prétextant l’origine et le statut socio-économique de ses manifestants, vous semblez cependant prendre plaisir à enseigner auprès des étudiants européens issus de cette même classe sociale. Si vous vous battez pour une société plus égalitaire et révolutionnaire, comment ces principes vous ont-ils conduits à chercher un poste dans l’une des universités les plus onéreuses en France ? Pourquoi ne pas enseigner les bienfaits de la révolution dans le bidonville populaire de Charallave, à Caracas, par exemple ? Cela serait digne en effet d’une vraie éducation révolutionnaire, n’est-ce pas ? Néanmoins, puisque vos étudiants n’ont probablement jamais visité le Venezuela (et qu’ils ne s’y rendront probablement jamais), voilà une excellente opportunité pour leur expliquer pourquoi votre pays est constamment cité dans la presse internationale. Votre cours sur l’Amérique latine —et le rôle de Hugo Chávez, bien évidemment—, serait beaucoup plus intéressant si vous leurs racontiez le vrai legs de la “révolution bolivarienne”. Par exemple, vous soulignez dans votre C.V. que vous avez présidé la Banque de Développement Économique et Social du Venezuela, BANDES. Vous pourriez donc expliquer à vos étudiants où est passé tout l’argent qui s’y trouvait, comme ça, ils en sauraient plus que le citoyen vénézuélien lambda. Étant donné que la plus-value de la production pétrolière administrée par la BANDES a pour but d’être investie dans des projets pour le développement de “la patrie”, les citoyens vénézuéliens voudraient savoir en détail comment cet argent a été dépensé. Enfin, c’est leur argent, et dans une démocratie cela s’appelle rendre des comptes. Le site web du BANDES avance à peine quelques chiffres et aucun détail ; c’est pourquoi vous feriez bien d’expliquer à vos étudiants, pour qu’il n’y ait pas de doute, où sont passés les US$30.000 millions “perdus” dans le fonds que vous affirmez avoir géré (voir ici et ici). Lorsque vous étiez vice-Ministre des Affaires Étrangères, il y a eu encore US$40 millions partis en fumées dans le Pavillon du Venezuela à l’Expo Shanghai en 2010. Vous avez immédiatement accusé les médias d’inventer un mensonge, mais l’Ambassadrice du Venezuela en Chine, Rocío Maneiro —une leader importante du chavisme—, a exigé aux tribunaux d’enquêter sur votre responsabilité sur la disparition de ces sommes. Vous êtes sans doute au courant du manque de transparence qui caractérise le régime pour lequel vous avez travaillé pendant plus de dix ans. Mais, comment cette information pourrait-elle arriver au citoyen vénézuélien lambda si la presse là-bas est une de moins libres du continent ? Peut-être devriez-vous aussi expliquer à vos élèves comment le gouvernement chaviste a étendu son contrôle sur les médias et comment il en a muselé les voix critiques. Related Posts 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  3  1  Note :  2