Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Derniers commentaires
 
samideano - 17/02/2018 à 15:55 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (1980)
 Prévision du cours de l'or en 2019
 - Orobel. - Orobel
En tous cas, on voit année après année depuis plus de dix ans, qu'ils (les "experts") ne cessent de se tromper inlassablement.... 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
En réponse à :napo - 16/02/2018 à 13:02 GMT
Ils utiliseraient une boule de cristal, cela leur éviterait de perdre beaucoup de temps et d'argent dans des calculs aussi aléatoires que la boule
 
Attilio - 17/02/2018 à 14:43 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (503)
 La France prendra de nouvelles mesures pour réduire la dette cette année
 - Charles Sannat - Insolentiae
"La France prendra de nouvelles mesures pour réduire la dette cette année " Avec une dette se chiffrant à 2 250 milliards d'euros la moindre hausse des taux d'intérêts à un impact conséquent sur ce que les banquiers vont encaisser! Cela n'est pas nouveau et tous ceux qui ont un tant soit peu de bon sens appréhendaient cette hausse... Que dans l'entourage de Macron on commence à serrer les fesses n'a rie'n d'étonnant!Ils ont beau être à la solde d'intérêts hostiles à ceux des Français, ils ne sont pas stupides.Il s'en faut beaucoup! Mais, cela était prévisible depuis plus de 10 ans déjà!Un des critères de l'euro était une dette atteignant au maximum 60% du PIB! Même s'il y a quelques uns qui de produit intérieur bidon,avec un taux d'endettement officiel atteignant 97¨de ce PIB,le dépassement du taux de 60% débouche sur une SUR-dette, qui elle n'a rien de "BIDON",mais qui atteint la somme colossale de 900 milliards de dépassement du "plafond" de dette "maasrtichtien" de 900 milliards d'euros! Français,contribuables attendez-vous à souffrir! Les années de prodigalités sont finies.Macron n'aura pas d'états d'âmes.Sur ce point je suis en désaccord avec Charles Sannat! Macron pourra compté sur les médias du système.Sur les médias qui ont sidéré les électeurs Français au point qu'une majorité a voté pour lui...Macron, s'il ne devait pas être réélu en 200222, récupérera auprès des maîtres de la haute finance une place qui aura lui aura été réservée! Ce qui me fais penser cela?Macron qui a été chez Rotschild pour un million par an ne veut pas s'éterniser à l'Elysée pour 15 000 euros par mois... Je suis prêt à parier un gros billet! Les mois qui viennent seront un avant goût de ce qui attend ceux qui ont voté Macron parce qu'il était jeune et qu'il avait l'expérience.Ils seront un avant goût pour tout le monde ou presque.2-3% des français s'en sortiront mieux que l'immense majorité que sont les crevards,les "sans-dent" et autres gens qui ne sont rien... N'ayant pas voté Macron, on ne me verra pas glapir et gémir aux cotés de la CGT,de la CFDT et autres officines ayant appelé à voté Macron... Comme on dit à chacun sa m..de!! Bien cordialement.  
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
samideano - 17/02/2018 à 10:26 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (1980)
 “Nous sommes en pleine régression intellectuelle”, Dimitri Casali, historien  (5)
 - Charles Sannat - Insolentiae
la malbouffe doit faire baisser le QI dangereusement.... 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
Pierre70 - 16/02/2018 à 14:12 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (536)
 “Nous sommes en pleine régression intellectuelle”, Dimitri Casali, historien  (5)
 - Charles Sannat - Insolentiae
Il faut lire les livres qu'on donnait à lire aux collégiens il n'y a pas si longtemps pour se rendre compte que l'éducation nationale est pourrie. Par exemple "Ravage" de Barjavel, une suite de trucs dégeu à des années lumière de Star Trek ou "Vendredi ou les limbes du Pacifique" dans lequel l'auteur ne rate pas l'occasion de placer son anecdote salasse ou encore "Le hussard sur le toit", hyperréaliste, pour ne pas dire plus. Tout ça pour dire qu'il ne faut pas compter sur l'ednat pour améliorer le niveau de l'instruction publique, quand ils font quelque chose c'est toujours de travers ou avec des arrières pensées bizarroïdes. On peut ajouter à fabrique de fachos et usine à crétin "tordeuse d'esprit" pour qualifier l'institution. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  3  1  Note :  2 
 
merisier - 16/02/2018 à 13:52 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2605)
 Le syndrome Schiappa continue de s’étendre en Macronie  (4)
 - H. Seize - Hashtable
Un secrétariat d'état à l'égalité Hommes-Femmes est une escroquerie intellectuelle. Avec à sa tête une allumée qui se veut à la fois juge/partie/éventuellement bourreau, pourquoi pas, et qui devrait sérieusement envisager une thérapie. A cette vitesse là les Femmes sont en train de se discréditer. La relation Hommes-Femmes est avant tout une question d'éducation, de respect, de courtoisie et de savoir rester à sa place. La Nature nous a faits différents, et alors? Où est le problème? 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  1  0  Note :  1 
 
napo - 16/02/2018 à 11:02 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (65)
 Prévision du cours de l'or en 2019
 - Orobel. - Orobel
Ils utiliseraient une boule de cristal, cela leur éviterait de perdre beaucoup de temps et d'argent dans des calculs aussi aléatoires que la boule 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  2  0  Note :  2 
 
Pâris - 16/02/2018 à 05:28 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (2853)
 Et maintenant, un service citoyen universel, obligatoire et triphasé en Macronie  (7)
 - H. Seize - Hashtable
Vu les licenciements à venir et vu qu'on est un peu à la limite visible pour ce qui concerne les tripatouillages des chiffres du chômage, employer de force 700000 jeunes ira dans le sens des oukazes de la commission. De plus, si les conscrits sont répartis sur tous les ministères, ils ne serviront clairement plus la France mais la république. Une fois encore, celle-ci détournera la population et ses ressources vers son propre profit. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
En réponse à :napo - 14/02/2018 à 18:57 GMT
que se passera t il pendant cette période. A l'époque de mon service militaire, tous les bidasses avaient la même culture et tout se passait bien. Là, j'ai de sérieux doutes malgré la bonne volonté des uns et peut être des autres.
 
silvera - 16/02/2018 à 05:28 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (183)
 Blague du jour ! Thévenoud dépose la marque “phobie administrative”  (4)
 - Charles Sannat - Insolentiae
État minimum, moins de bureaucratie. Et dire que Sannat déplore la fin de l'état providence. Comment déplorer la fin de ce qui ne marche pas? 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
silvera - 16/02/2018 à 05:17 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (183)
 Et maintenant, un service citoyen universel, obligatoire et triphasé en Macronie  (7)
 - H. Seize - Hashtable
« Si le nouveau service national c'est quelques semaines saupoudrée d'endoctrinement idéologique… » Mais cela a toujours été. Les idéologies comme le socialisme, le communisme ou le nationalisme ont toujours servis à embrigader. Il faut réduire l’individu à néant, tel est le crédo des collectivistes. Il faut un état ( big brother) omniprésent et omnipotent pour réduire l’individu à néant. En déresponsabilisant les individus avec le plus d’état, on en vient à la médiocrité.  
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
En réponse à :merisier - 14/02/2018 à 21:47 GMT
Si le nouveau service national c'est quelques semaines saupoudrée d'endoctrinement idéologique, ce sera un pas plus vers la déchéance de la nation. Si ce sont quelques semaines d'instruction militaire, je ne vois pas d'un bon œil qu'un certain nombre de jeunes qui ne sont français que grâce à leur carte d'identité apprennent la discipline et le maniement d'armes de guerre.
Passer par la case "guerrier" pendant un an c'était une autre époque. Nous sommes dans un état providence où tout se discute, où tout est permis, où tout peut-être excusé. Il n'y a qu'à voir le b*** à l'éducation nationale, lieu où le mot discipline devrait avoir un sens. Alors voir des gamins qui sortent de cette pétaudière en uniforme et obéir à un adjudant...??? Je me marre!!!
 
blitzel - 15/02/2018 à 13:47 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (948)
 Saint-Macron, évidemment… Ah ah ah ah ah !  (10)
 - Charles Sannat - Insolentiae
Quand on nomme le nom de Dieu en vain et ses prières en moquerie, on ne peut cautionner de tels propos, elles et ils sont condamnables même si la répartie sur le sujet fait sourire et amuse et même si la situation politique pousse et incline à des dérives critiques. Cependant Sannat est majeur et vacciné et si d'aventure il fait comme le canard enchaîné, il y aurait lieu qu'il soit bien "assuré", mais il sait à quoi il s'expose ! En attendant le Ciel compte les points, et les siècles leurs oeuvres. Il n' y aura pas de seconde chance pour ceux qui sont coupables de fraudes, de tromperies et de crimes et cela à quelque quel niveau que ce soit. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  1  1  Note :  0 
 
blitzel - 15/02/2018 à 10:17 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (948)
 Et maintenant, un service citoyen universel, obligatoire et triphasé en Macronie  (7)
 - H. Seize - Hashtable
Le Service militaire voulu par le Gouvernement ne sert que les intérêt de l' Otan..... aux frontières russes. Je vous laisse imaginer la résultante. Tout ce cinéma autour du service civique et du redressement de la nation est du pipo. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
Pâris - 15/02/2018 à 05:39 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (2853)
 À cause du réchauffement climatique, les journalistes écrivent absolument n’importe quoi  (8)
 - H. Seize - Hashtable
Le nord magnétique et l'axe terrestre se décalent lentement. Parfois brutalement (grande glaciation, gel des mamouths sur pied). Une conséquence fâcheuse pour le détenteurs de pouvoir est d'ordre géopolitique. Imaginez par exemple que toute l'Australie soit gelée-invivable, et qu'en contrepartie l'immense Sibérie soit tempérée et fertile... 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  2  0  Note :  2 
En réponse à :Manu33 - 14/02/2018 à 11:06 GMT
Le changement climatique ? Mais personne n'a réglé le climat une bonne fois sur toute sur notre planète, le changement du climat est permanent et c'est normal.

N'oubliez pas que beaucoup de scientifiques ne sont pas franchement convaincus du réchauffement se disant anthropique et c'est aussi normal, vu que les preuves, plus au moins trafiqués par le GIEC (voir le climatgate qui n'a pas fait beaucoup de bruits en france) ne sont pas franchement là.

Je suis toujours étonné pour ma part par cette focalisation climatique alors que des choses plus urgentes sont à faire comme la pollution grave de certains endroits de la planète voir généralisée par une pollution légère. Mais à part le co2, personne ne parle des pollutions géantes qui causent des morts directement ou à échéance proche.

Bref si les politiciens et ces scientifiques dont le budget dépendent de la peur qu'ils infligent aux politiciens et aux peuples étaient si préoccupé par notre environnement, ils s'occuperaient d'urgence de la pollution et pas d'un supposé problème climatique.
 
merisier - 14/02/2018 à 19:47 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2605)
 Et maintenant, un service citoyen universel, obligatoire et triphasé en Macronie  (7)
 - H. Seize - Hashtable
Si le nouveau service national c'est quelques semaines saupoudrée d'endoctrinement idéologique, ce sera un pas plus vers la déchéance de la nation. Si ce sont quelques semaines d'instruction militaire, je ne vois pas d'un bon œil qu'un certain nombre de jeunes qui ne sont français que grâce à leur carte d'identité apprennent la discipline et le maniement d'armes de guerre. Passer par la case "guerrier" pendant un an c'était une autre époque. Nous sommes dans un état providence où tout se discute, où tout est permis, où tout peut-être excusé. Il n'y a qu'à voir le b*** à l'éducation nationale, lieu où le mot discipline devrait avoir un sens. Alors voir des gamins qui sortent de cette pétaudière en uniforme et obéir à un adjudant...??? Je me marre!!! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
napo - 14/02/2018 à 16:57 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (65)
 Et maintenant, un service citoyen universel, obligatoire et triphasé en Macronie  (7)
 - H. Seize - Hashtable
que se passera t il pendant cette période. A l'époque de mon service militaire, tous les bidasses avaient la même culture et tout se passait bien. Là, j'ai de sérieux doutes malgré la bonne volonté des uns et peut être des autres. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
Manu33 - 14/02/2018 à 09:06 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (55)
 À cause du réchauffement climatique, les journalistes écrivent absolument n’importe quoi  (8)
 - H. Seize - Hashtable
Le changement climatique ? Mais personne n'a réglé le climat une bonne fois sur toute sur notre planète, le changement du climat est permanent et c'est normal. N'oubliez pas que beaucoup de scientifiques ne sont pas franchement convaincus du réchauffement se disant anthropique et c'est aussi normal, vu que les preuves, plus au moins trafiqués par le GIEC (voir le climatgate qui n'a pas fait beaucoup de bruits en france) ne sont pas franchement là. Je suis toujours étonné pour ma part par cette focalisation climatique alors que des choses plus urgentes sont à faire comme la pollution grave de certains endroits de la planète voir généralisée par une pollution légère. Mais à part le co2, personne ne parle des pollutions géantes qui causent des morts directement ou à échéance proche. Bref si les politiciens et ces scientifiques dont le budget dépendent de la peur qu'ils infligent aux politiciens et aux peuples étaient si préoccupé par notre environnement, ils s'occuperaient d'urgence de la pollution et pas d'un supposé problème climatique. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  2  0  Note :  2 
En réponse à :velodrome - 12/02/2018 à 17:59 GMT
Voilà que vous en êtes maintenant à convaincre climat et météo. Ah ah. Pauvre H16.

Vous prétendez que les climatologues, océanologues, glaciologues... qui constatent le changement climatique en cours, sont des imbéciles.
c'est vraiment le maroilles qui dit au camembert qu'il pue
 
Pâris - 14/02/2018 à 05:30 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (2853)
 Le secret malsain derrière la récente chute des indices boursiers  (7)
 - Anthony Alberti - L'or et L'argent
S'il y avait un changement ( de paradigme, donc), il ne se ferait pas sur un coin de table verte ! À ton tour de jouer à present, c'est pour les "jeux de société", pas pour les milliers de milliards. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
En réponse à :silvera - 14/02/2018 à 06:37 GMT
Bon bien, Alberti est complètement à côté de la plaque. Selon lui:
« les actionnaires n’ont que faire de la politique sociale d’une entreprise…
Mais en devenant ainsi acteurs d’un nouveau monde plus respectueux des individus comme de la planète, les industriels et les grosses entreprises privent leurs actionnaires d’une partie des dividendes qu’ils attendaient après des années de vaches maigres. Et ça, ces derniers ont du mal à l’accepter. »

La baisse importante des marchés est due au mouvement de très gros joueurs, les grandes banques américaines et possiblement la FED. Elle vient des USA.
On ne peut certes, accuser Trump de pratiquer des politiques écolos avec le retour de l’exploitation du charbon ou, encore, des politiques socialistes. Les véritables craintes sont du côté de l’inflation. La hausse des salaires aux États-Unis n’est n’est pas une bonne nouvelle si on y pense.

Alberti a raison lorsqu’il parle des politiques de la FED pour sortir de la crise et des facilités de crédit qui ont favorisés l’endettement des entreprises, mais il semble oublier les baisses d’impôt promises par Trump qui permettront le rapatriement de plusieurs milliards qui seront investis dans l’économie américaine. C’est en soi une bonne chose, mais, à terme, cela permettra un retour de l’inflation dans une économie longtemps maintenue par des injections de liquidités. On peut se demander si, dans un contexte de retour en force de l’inflation, la FED brusquement osera une hausse des taux. Elle n’aura pas le choix et on peut imaginer l’effondrement du château de carte des crédits émis depuis la crise de 2008. Les banquiers ont choisis de prendre leurs bénéfices sur les marchés, de l’épargne venant de d’honnêtes travailleurs (fonds de pension) pour leur propre cause. Les banques américaines auront besoin de liquidités pour faire face à une éventuelle hausse des taux et c’est ce qui explique la prise de bénéfice sur les marchés. Il faudra voir le bilan trimestriel des banques américaines s’il confirme cette hypothèse.

Nous ne sommes pas dans un libre marché du crédit, mais dans un oligopole bancaire. Il faudra bien un jour mettre fin aux banques centrales.
Qu’en pensez-vous?
 
silvera - 14/02/2018 à 04:37 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (183)
 Le secret malsain derrière la récente chute des indices boursiers  (7)
 - Anthony Alberti - L'or et L'argent
Bon bien, Alberti est complètement à côté de la plaque. Selon lui: « les actionnaires n’ont que faire de la politique sociale d’une entreprise… Mais en devenant ainsi acteurs d’un nouveau monde plus respectueux des individus comme de la planète, les industriels et les grosses entreprises privent leurs actionnaires d’une partie des dividendes qu’ils attendaient après des années de vaches maigres. Et ça, ces derniers ont du mal à l’accepter. » La baisse importante des marchés est due au mouvement de très gros joueurs, les grandes banques américaines et possiblement la FED. Elle vient des USA. On ne peut certes, accuser Trump de pratiquer des politiques écolos avec le retour de l’exploitation du charbon ou, encore, des politiques socialistes. Les véritables craintes sont du côté de l’inflation. La hausse des salaires aux États-Unis n’est n’est pas une bonne nouvelle si on y pense. Alberti a raison lorsqu’il parle des politiques de la FED pour sortir de la crise et des facilités de crédit qui ont favorisés l’endettement des entreprises, mais il semble oublier les baisses d’impôt promises par Trump qui permettront le rapatriement de plusieurs milliards qui seront investis dans l’économie américaine. C’est en soi une bonne chose, mais, à terme, cela permettra un retour de l’inflation dans une économie longtemps maintenue par des injections de liquidités. On peut se demander si, dans un contexte de retour en force de l’inflation, la FED brusquement osera une hausse des taux. Elle n’aura pas le choix et on peut imaginer l’effondrement du château de carte des crédits émis depuis la crise de 2008. Les banquiers ont choisis de prendre leurs bénéfices sur les marchés, de l’épargne venant de d’honnêtes travailleurs (fonds de pension) pour leur propre cause. Les banques américaines auront besoin de liquidités pour faire face à une éventuelle hausse des taux et c’est ce qui explique la prise de bénéfice sur les marchés. Il faudra voir le bilan trimestriel des banques américaines s’il confirme cette hypothèse. Nous ne sommes pas dans un libre marché du crédit, mais dans un oligopole bancaire. Il faudra bien un jour mettre fin aux banques centrales. Qu’en pensez-vous?  
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  1  0  Note :  1 
 
Pâris - 13/02/2018 à 16:12 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (2853)
 Le secret malsain derrière la récente chute des indices boursiers  (7)
 - Anthony Alberti - L'or et L'argent
J'aime bien "donner son avale", car, en l'occurrence, les vertes et les pas-mûres, il faut les déglutir ! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
En réponse à :c_idem - 13/02/2018 à 14:31 GMT
Blitzel, les spéculateurs spéculent parce qu'ils en ont le droit. Et Les gens auront ce qu'ils méritent.
Ils (les américains) ont réclamé de la dérégulation, des guerres, et des zombies en votant Trump (et ses prédécesseurs) : ils l'ont eu et en subiront les conséquences.
Idem chez nous en quelque sorte.
Le couplet "mais on est pas en démocratie... blablabla.. les média manipulent les électeurs...etc" n'est pas recevable.

Les gouvernements et banques centrales sont censé agir au nom du peuple qui est souverain. Et bien sa majesté le peuple va se ramasser une bonne claque. Peut être cela le réveillera t-il ?

PS: Ceux qui sont conscients et qui n'ont pas donné leur avale pourront toujours se protéger et sortir (presque) indemne de ce qui arrivera un jour.
 
samideano - 13/02/2018 à 15:48 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (1980)
 À cause du réchauffement climatique, les journalistes écrivent absolument n’importe quoi  (8)
 - H. Seize - Hashtable
bien vu à propos d'Hulot : https://www.youtube.com/watch?v=4xaPh5Nz92Y 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
En réponse à :merisier - 12/02/2018 à 20:32 GMT
L'écologie n'est que la nouvelle religion (secte?) de la classe politique.
 
c_idem - 13/02/2018 à 12:31 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (169)
 Le secret malsain derrière la récente chute des indices boursiers  (7)
 - Anthony Alberti - L'or et L'argent
Blitzel, les spéculateurs spéculent parce qu'ils en ont le droit. Et Les gens auront ce qu'ils méritent. Ils (les américains) ont réclamé de la dérégulation, des guerres, et des zombies en votant Trump (et ses prédécesseurs) : ils l'ont eu et en subiront les conséquences. Idem chez nous en quelque sorte. Le couplet "mais on est pas en démocratie... blablabla.. les média manipulent les électeurs...etc" n'est pas recevable. Les gouvernements et banques centrales sont censé agir au nom du peuple qui est souverain. Et bien sa majesté le peuple va se ramasser une bonne claque. Peut être cela le réveillera t-il ? PS: Ceux qui sont conscients et qui n'ont pas donné leur avale pourront toujours se protéger et sortir (presque) indemne de ce qui arrivera un jour.  
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  1  1  Note :  0 
 
c_idem - 13/02/2018 à 09:37 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (169)
 Pour un ancien collaborateur de Soros, dès le 15 mars, ce sera un sacré foutoir  (4)
 - Charles Sannat - Insolentiae
"Je vous l’assure, ce sera un chaos total". Comme à chaque fois, quand un "expert" donne la date du chaos, il se trompe. Ce type peut avoir le prix Paco Rabanne et disparaitre à tout jamais. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  1  0  Note :  1 
 
c_idem - 13/02/2018 à 09:09 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (169)
 Le scénario noir des nouveaux stress test pour les banques européennes dévoilé !
 - Charles Sannat - Insolentiae
Oui, leur stress test sont aussi vieux et bidons que les prévisions d'apocalypse financière. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
Attilio - 12/02/2018 à 19:10 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (503)
 Pour un ancien collaborateur de Soros, dès le 15 mars, ce sera un sacré foutoir  (4)
 - Charles Sannat - Insolentiae
"Pour un ancien collaborateur de Soros, dès le 15 mars, ce sera un sacré foutoir " En février 2018,Un an plus tard donc,j'ignore ce que pense cet ancien collaborateur de Soros de la situation actuelle.Correspond t'elle au grand foutoir évoqué dans l'article?Peut-être,peut-être pas... Une chose est sûre,ni Gert Wilders,ni Marine Le Pen n'ont été élus!Pour le moment l'UE existe toujours et les pronostics concernant l'Italie ne se sont pas vérifiés! Cela dit,si le foutoir complet n'est pas (encore) survenu les risques ne sont pas écartés.Mais, ni Gerrt Wilders,ni Marine Le Pen n'ont une quelconque responsabilité dans la grande fragilité du système.Ce sont bien des générations de politicards du système qui sont responsables des conditions précaires qui se sont accumulées! A titre perso, je ne suis pas tellement pressé de voir le chaos s'installer. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  3  1  Note :  2 
 
merisier - 12/02/2018 à 18:32 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2605)
 À cause du réchauffement climatique, les journalistes écrivent absolument n’importe quoi  (8)
 - H. Seize - Hashtable
L'écologie n'est que la nouvelle religion (secte?) de la classe politique.  
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  4  0  Note :  4 
 
napo - 12/02/2018 à 15:27 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (65)
 Le travail doit payer pour Bruno Le Maire. Retraités, chômeurs, inactifs, tremblez !!  (5)
 - Charles Sannat - Insolentiae
sauf que celui qui perçoit des dividendes a un capital de côté alors que le retraité qui perçoit 1200 € par mois n'a peut être que sa maison et encore pas sur du tout ! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
En réponse à :GAP - 09/02/2018 à 13:03 GMT
Quand il s'agit d'augmenter régulièrement la csg-rds sur les dividendes perçus par les actionnaires ça ne pause absolument aucun problème pour personne. Par contre, dès qu'on touche sur les retraités là ça ne va plus :)
 
merisier - 11/02/2018 à 13:58 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2605)
 Comment fonctionne la sécurité sociale  (17)
 - Dessin du jour - 
@ Pâris Absolument exact. La mort n'est pas un cas de force majeure. J'ai un copain qui, après le décès de son père, a dû en passer par un certain nombre de cases racket pour licencier une femme de ménage n'ayant plus à intervenir dans une maison vide de son occupant. C'est ça aussi la France: le législatif a laminé le bon sens. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  1  0  Note :  1 
En réponse à :Pâris - 11/02/2018 à 11:59 GMT
Mourir ne suffit même pas à sortir des griffes de la bête !
Des défunts et de leurs héritiers, la Sécu exige les charges sociales des aides à domicile. Eh oui, une fois mort, le défunt n'a pas licencié son employé, ni donc pas lancé son préavis. Donc salaire dû à 100%, plus indemnités de licenciement, charges afférentes et majoration de retard. Creancier prioritaire ! Ou quand le rapace se change en charognard.
 
Pâris - 11/02/2018 à 09:59 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (2853)
 Comment fonctionne la sécurité sociale  (17)
 - Dessin du jour - 
Mourir ne suffit même pas à sortir des griffes de la bête ! Des défunts et de leurs héritiers, la Sécu exige les charges sociales des aides à domicile. Eh oui, une fois mort, le défunt n'a pas licencié son employé, ni donc pas lancé son préavis. Donc salaire dû à 100%, plus indemnités de licenciement, charges afférentes et majoration de retard. Creancier prioritaire ! Ou quand le rapace se change en charognard. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  2  0  Note :  2 
En réponse à :ungars - 09/02/2018 à 21:09 GMT
Mieux : un fœtus de 8 semaines et un cercueil ! Osons !!!
 
Pâris - 11/02/2018 à 09:52 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (2853)
 Comment fonctionne la sécurité sociale  (17)
 - Dessin du jour - 
On peut très bien fournir une prestation d'assurance avec un statut mutualiste ou associatif. Le but lucratif n'est ni nécessaire ni vraiment avantageux. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
En réponse à :ungars - 09/02/2018 à 21:12 GMT
Sans doute préférez-vous les gestionnaires des grandes banques et grands assureurs ?
 
Pâris - 11/02/2018 à 09:49 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (2853)
 Comment fonctionne la sécurité sociale  (17)
 - Dessin du jour - 
Question de volume (nombre d'assurés) et de concurrence. En Suisse, l'assurance maladie d'un célibataire coûte à peu près autant qu'en France, Allemagne, Autriche ou Italie, sauf que le revenu median y est 3-4 fois plus élevé. Et les coûts (équipements des hôpitaux, honoraires des médecins...) y sont terriblement chers. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  1  0  Note :  1 
En réponse à :ungars - 09/02/2018 à 21:11 GMT
Une assurance privée coûte aussi cher voire plus, et en plus peut être résiliée à tout moment sans aucun recours. De nombreux malades du cancer l'apprennent à leurs dépends, si j'ose dire, aux USA...
 
Pâris - 11/02/2018 à 07:41 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (2853)
 Le travail doit payer pour Bruno Le Maire. Retraités, chômeurs, inactifs, tremblez !!  (5)
 - Charles Sannat - Insolentiae
Un autre aspect du problème est justement qu'il prétende diriger un pays ! Il n'est pas là pour ça. Il est ministre, pas directeur ! Ministre = serviteur. Pas plus, pas moins. Le pays et sa population n'ont pas besoin d'être dirigés ni transformés, mais d'être aimés pour ce qu'ils sont, tels qu'ils sont. (Le service désintéressé étant la conséquence de l'amour désintéressé, et non l'inverse) 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
En réponse à :napo - 08/02/2018 à 17:52 GMT
Prendre de l'argent à un retraité ou un couple de retraités pour qui la fin de mois se se termine le 20 est tout de même immoral.Que ce petit monsieur. trouve la chose normale alors que son salaire est à 5 chiffres, il faut quand même être déconnecté de la réalité qualité indispensable quand on prétend diriger un pays.

Profitez de la hausse des actions aurifères
  • Inscrivez-vous à notre market briefing minier
    hebdomadaire
  • Recevez nos rapports sur les sociétés qui nous semblent
    présenter les meilleurs potentiels
  • Abonnement GRATUIT, aucune sollicitation
  • Offre limitée, inscrivez-vous maintenant !
Accédez directement au site.