Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Derniers commentaires
 
samideano - 24/11/2018 à 10:00 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (2054)
 Carton jaune pour Macron  (5)
 - H. Seize - Hashtable
Un gouvernement qui vole Pierre pour habiller Paul peut toujours compter sur le soutien de Paul Matière à réflexion George Bernard Shaw. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  2  0  Note :  2 
 
moa - 26/11/2018 à 16:15 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (111)
 Le krach… du Bitcoin, présage d’une secousse importante sur les Bourses dans les prochains jours !!  (4)
 - Charles Sannat - Insolentiae
Ohio Set To Be First US State To Accept Bitcoin For Taxes, WSJ Report https://www.zerohedge.com/news/2018-11-26/ohio-set-be-first-us-state-accept-bitcoin-taxes-wsj-report Je dis cela : un type dont le niveau de prospective sur les crypto est aussi nul ne doit au fond pas valoir grand-chose sur ses autres analyses. Posé autrement, les analyses de Sannat valent elles que l'ont y dépensent de l'argent, son argent? 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
merisier - 14/11/2018 à 21:32 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2817)
 La grève de la consommation. Épargner pour protester !  (8)
 - Charles Sannat - Insolentiae
@ jacques V. Il y a longtemps que l'open bar est fermé et que les Français font la gueule tout court... 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  1  0  Note :  1 
En réponse à :jacques V. - 12/11/2018 à 20:47 GMT
je salue tous les commentaires , et mm si Mr SANNAT nous predit des jours noirs depuis longtemps il faut reconnaître que son raisonnement a du sens
on sait tous que l'etat en cas de coup dur se servira gentiment au nom de la mere patrie ou autre raison suprême , on sait tous que BERCY a horreur du vide , si TVA en berne il y a deja plein de bebe taxes prets a gambader ,on sait tous qu'il n'y a qu'un 17 en novembre, mais pour des raisons de bon sens de préservation du futur , accordons a Mr SANNAT d'inciter le public a consommer plus sobrement mieux , il n'y a qu' a voir l'intense trafic ( au sens volume ) dans les déchetteries pour s'en apercevoir
( ou est le temps ou mon père m'apprenait à redresser des clous de 110 ?)
quand aux impots qui sont la contrepartie des incessantes surencheres des candidats une fois aux affaires , qui voterait pour celui qui ne promet rien sinon que des contraintes et l'obligation de travailler plus
pas tres sexy pour un politique d'avouer qu'il peut pas faire mieux ..et que sa marge de mnoeuvre est aussi ridicule qu'insignifiante
ca me rappelle la réponse d'un haut cadre qui inaugurait un nouveau periph " tant de millions et toujours des bouchons" oui mais si on avait rien fait ce serait pire !!!
si le "nouveau monde" echoue je crains qu'avec le suivant ce sera open bar durant qqles temps mais des annees de gueules de bois
 
ungars - 10/11/2018 à 16:40 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (327)
 Principe de Précaution  (22)
 - Jean Louis Caccomo - 
La concurrence ? Mais c'est un leurre ! Qui va concurrencer les gros comme AMAZON, MICROSOFT, IBM, AUCHAN, CARREFOUR, BOUYGUES, SFR, FREE, ORANGE, etc ??? 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
glanduron - 20/11/2018 à 18:40 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (512)
 Lutte contre le terrorisme : Bercy évidemment à la rescousse  (3)
 - H. Seize - Hashtable
Il y a pourtant un moyen simple d'échapper à ces effrayantes incursions dans la sphère privée. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
Cracker's - 22/11/2018 à 20:50 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (150)
 Les prix des assurances auto vont (encore) augmenter…  (3)
 - Charles Sannat - Insolentiae
Les hommes politiques ne font jamais de long terme, c'est même d'ailleurs l'une des principales caractéristiques des démocraties (la notre en tout cas). L'objectif principal est leur (ré-)élection ! Contrairement à la Chine, la Russie, les (véritables) royaumes... (je ne dis pas pour autant que ces régimes sont souhaitables, mais sur ce point les "démocraties" sont totalement à la ramasse) 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  1  0  Note :  1 
En réponse à :merisier - 21/11/2018 à 20:49 GMT
Pour Charles: les gens qui roulent sans permis et sans assurances ne sont pas forcément des imbéciles !
Quand on voit les tarifs desdites assurances et leur façon de traiter les gens, ainsi que l'idée lumineuse d'avoir institué un permis à point qu'il faut repasser (délai + prix), c'est à dire d'avoir instauré du coercitif au lieu de faire de l'éducatif régulier auprès des usagers de la route, faut pas s'attendre à autre chose qu'à des dérives. J'dis pas que c'est normal, mais tout simplement que c'est logique !
Le coercitif ça rapporte à court terme. L'éducatif à un coût lui aussi immédiat, mais c'est sur le long terme que ça représente des économies.
 
c_idem - 07/12/2018 à 11:24 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (171)
 L’inévitable dérive des Gilets Jaunes  (6)
 - H. Seize - Hashtable
- + de 2 000 milliards d'€ de dettes. - 60 milliards d’intérêt par an. - plus rien dans les caisses de l'état le dernier trimestre de chaque année - Plus rien dans les poches des français le 20 du mois. On a donc un gros problème d'argent. Pas étonnant dans un pays sans croissance depuis des décennies. Solution : Comme depuis des décennies faut taxer plus, travailler moins (5 semaines congés payé, 39h, 35h et certains parlent de 32h) et distribuer l'argent que l’état n'a pas (aide à la pierre, congés paternité, ...) Faut surtout pas changer le cap : moins de vacances, + d'heure hebdo (privé ET publique), économiser ( 11 jours de congés paternité est une gabegie dans un pays en faillite) ... le résultat pourrait être désastreux avec des entreprises plus compétitive, un budget à l'équilibre et si Dieu veut, + de croissance. Gardons le cap vers l'iceberg !  
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
glanduron - 19/11/2018 à 23:09 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (512)
 L’argent métal : une véritable opportunité
 - Jean-François Faure - Au Coffre
Bonsoir Gloopy, Une martingale ? Non. Toute personne qui fréquente les marchés américains connait le i-Shares Silver Trust (SLV) et le SPDR Gold Shares (GLD). Ces deux sous-jacents permettent, grâce aux options, d'être présent sur l'or et l'argent, tout en dégageant un rendement (les ventes d'options rapportent). Pour mettre en oeuvre une telle stratégie, il faut avoir un outil que bien peu de Français possèdent, un compte chez un broker américain permettant l'accès aux options américaines dans de bonnes conditions et à un tarif compétitif. Sauf erreur, sur ce site, un seul intervenant dispose de l'outil et des connaissances pour reproduire cette stratégie. Et même si, par bonheur, il se trouvait un grand nombre de lecteurs motivés pour reproduire ce que je décris plus haut, le marché des options américain est tellement large que ça ne poserait pas le moindre problème... 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
En réponse à :gloopy - 16/11/2018 à 09:40 GMT
pourquoi révélez-vous une telle "martingale" à tout le monde ? ( sans vouloir vous vexer, je me méfie toujours des personnes qui prétendent donner des "tuyaux" sans aucune contrepartie… en tous cas et si c'est vraiment par altruisme, merci beaucoup ! )
 
Cracker's - 22/11/2018 à 19:45 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (150)
 Appel à la grève !! Halloween, Black Friday, ces fêtes de la consommation que vous devez célébrer !  (4)
 - Charles Sannat - Insolentiae
Un petit recyclage de l'année passée... s'il n'y avait pas la date, on n'y verrait que du feu (d'autant plus que le début du titre, colle parfaitement à l'actualité). Un peu comme les départs en vacances (faisant 20' au JT), les diverses fêtes (attendrissantes), les horribles attentats (très pratiques pour le législateur), les polémiques (sans fin) sur l'euthanasie, la fabrication de sabot (chez l'un des derniers artisans dans le Larzac), les chiens écrasés... Et bien justement, la CONsommation, si l'on en croit les médias, a été en berne ce WE (à cause des "gilets haute visibilité", obligatoires dans nos automobiles)... à moins que ce soit de la DÉsinformation, orchestrè de main de maitre ! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
merisier - 27/11/2018 à 21:53 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2817)
 Bonnets Rouges : et la presse prit parti  (3)
 - H. Seize - Hashtable
@ gloopy C'est bien là le gros problème de Jupiter et de sa suite: les GJ, c'est monsieur ou madame tout-le-monde, ça ne s'achète pas comme les fonctionnaires ou les syndicats ! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  4  1  Note :  3 
En réponse à :gloopy - 25/11/2018 à 19:11 GMT
il est clair que les gilets jaunes n'ont pas le soutien du fonctionnariat et de ses assimilés, et notamment, bien sûr, de toute la corporation journalistique ( pas plus d'ailleurs et évidemment, de celui des syndicats traditionnels et institutionnels )
 
gloopy - 29/11/2018 à 13:31 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (16)
 On ne veut pas d’augmentation… On veut une diminution, on veut une diminution !!!  (4)
 - Charles Sannat - Insolentiae
il est effectivement très surprenant que le facteur essentiel que constitue la croissance démographique constante n'est quasiment ( et bien curieusement ) jamais évoqué par les cassandres du "réchauffement climatique" !... Malthus avait manifestement, non seulement raison sur le plan économique mais également au plan écologique ! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  2  0  Note :  2 
En réponse à :covadonga - 28/11/2018 à 17:03 GMT
Les dernières statistiques donnent environ 90 millions d'être humains en plus pour cette année...et minimum pareil l'an prochain...ça renforce votre commentaire encore plus !
 
Squash - 15/11/2018 à 07:02 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (75)
 L’étalon or a-t-il causé la Grande Dépression  (18)
 - Nathan Lewis. - New World Economics
l'étalon or fonctionnait très bien jusqu'en 1914 lorsque l'Angleterre devenue banqueroute(hémorragie or/argent) et paniquée par la montée en puissance de l'Allemagne(militaire et commerciale) décida de provoquer la 1ère guerre mondiale et ainsi provoqua aussi l'écroulement de l'étalon or. Après la guerre, ces messieurs, ne voulant pas reconnaitre qu'ils avaient fait tourner la planche à billets entre-temps tentèrent de réinstaurer l'étalon or sur la base d'une parité or/papier pre-guerre 1914-18 débile. Le résultat ne se fit pas attendre. Tiens, by the way... la FED fut créée en 1913... juste une année avant la 1ère guerre mondiale. Cette banque prjvée ne s'est pas "privée" d'imprimer tout l'argent nécessaire pour tuer autant d'européens que possible. Certains disent même que la guerre n'aurait duré que 6 mois faute d'or si l'étalon avait été conservé pendant la guerre. Cherchez l'erreur! Aujourd'hui l'Amérique Bushienne est dans la même situation avec la Chine/Russie/BRICs que de son temps l'Angleterre avec l'Allemagne... je conçois une réaction identique pour oyer le poisson pourri US. Courrez mes braves, grimpez sur la colline pendant qu'il est encore temps. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  3  3  Note :  0 
 
amoilésous - 15/11/2018 à 07:02 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (115)
 L’étalon or a-t-il causé la Grande Dépression  (18)
 - Nathan Lewis. - New World Economics
cher squash bonjour. c est pas tout a fait aussi simple.mais vous avez parfaitement raison de soulever la faute a la fed et surtout ses fondateurs qui étaient banquiers et politiques déja ripoux .leurs descendants sont désormais a la téte de toute la finance occidentale bientot orientale la chine étant facilement corruptible(ses dirigeants bien sur le peuple etant pour eux des animaux).ce gentil chroniqueur etant bien prolixe pour ne rien dire a par absoudre la fed qui a du mettre qqs billes ds son business par prete nom interposés.sur le fond squash vous avez raison mais l histoire est bien plus complexe .et dire que rothschild avait une grace divine pour les affaires !quel gachis de l avoir mise au service de satan! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  0  1  Note :  -1 
 
sigmundy.freud - 15/11/2018 à 07:02 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (147)
 L’étalon or a-t-il causé la Grande Dépression  (18)
 - Nathan Lewis. - New World Economics
«La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent.» [ Albert Einstein ] 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  1  0  Note :  1 
 
sigmundy.freud - 15/11/2018 à 07:02 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (147)
 L’étalon or a-t-il causé la Grande Dépression  (18)
 - Nathan Lewis. - New World Economics
tout à fait d'accord on peut y voir les prémices de la deuxieme guerre mondiale ou les états unis vont voir leurs ennemis jurer ( les empires qui empêchaient l'expensiin commercial us) s'entre déchrirer à cause d'hitler dont une partie de l'oligarchie us subviendra au besoin jusqu'en 1941 . 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  1  0  Note :  1 
En réponse à :Squash - 15/11/2018 à 08:02 GMT
l'étalon or fonctionnait très bien jusqu'en 1914 lorsque l'Angleterre devenue banqueroute(hémorragie or/argent) et paniquée par la montée en puissance de l'Allemagne(militaire et commerciale) décida de provoquer la 1ère guerre mondiale et ainsi provoqua aussi l'écroulement de l'étalon or.
Après la guerre, ces messieurs, ne voulant pas reconnaitre qu'ils avaient fait tourner la planche à billets entre-temps tentèrent de réinstaurer l'étalon or sur la base d'une parité or/papier pre-guerre 1914-18 débile. Le résultat ne se fit pas attendre. Tiens, by the way... la FED fut créée en 1913... juste une année avant la 1ère guerre mondiale. Cette banque prjvée ne s'est pas "privée" d'imprimer tout l'argent nécessaire pour tuer autant d'européens que possible. Certains disent même que la guerre n'aurait duré que 6 mois faute d'or si l'étalon avait été conservé pendant la guerre. Cherchez l'erreur!
Aujourd'hui l'Amérique Bushienne est dans la même situation avec la Chine/Russie/BRICs que de son temps l'Angleterre avec l'Allemagne... je conçois une réaction identique pour oyer le poisson pourri US. Courrez mes braves, grimpez sur la colline pendant qu'il est encore temps.
 
je m'aime trop - 11/11/2018 à 06:50 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (714)
 Comment la FED a aidé à financer la première guerre mondiale  (20)
 - John Paul Koning. - 
Quelle sera la solution cette fois ? 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
Marcel spécule sans scrupule - 11/11/2018 à 06:50 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (697)
 Comment la FED a aidé à financer la première guerre mondiale  (20)
 - John Paul Koning. - 
Dans un document publié à la fin du mois de mai, le géant des banques d’investissement américain JPMorgan Chase réclame l’abrogation des constitutions démocratiques bourgeoises établies après la Seconde Guerre mondiale dans une série de pays européens et la mise en place de régimes autoritaires. Le document de 16 pages a été réalisé par le groupe Europe Economic Research de JPMorgan et est intitulé « L’ajustement de la zone euro – bilan à mi-parcours. » Le document commence par faire remarquer que la crise de la zone euro a deux dimensions. Pour commencer, il affirme que des mesures financières sont nécessaires pour garantir que les principales institutions d’investissement comme JPMorgan puissent continuer à engranger d’énormes bénéfices de leurs activités spéculatives en Europe. Ensuite, les auteurs soutiennent qu’il est nécessaire d’imposer des « réformes politiques » destinées à supprimer l’opposition aux mesures d’austérité massivement impopulaires qui sont appliquées au nom des banques. Le rapport exprime sa satisfaction vis à vis de l’application par l’Union européenne d’un certain nombre de mécanismes financiers visant à garantir les intérêts bancaires. A cet égard, l’étude souligne que la réforme de la zone euro en est pratiquement à mi-chemin. Mais le rapport réclame aussi davantage d’action de la part de la Banque centrale européenne (BCE). Depuis l’éruption de la crise financière mondiale de 2008, la BCE débloque des milliers de milliards d’euros en faveur des banques pour leur permettre d’effacer leurs créances douteuses et de redémarrer une nouvelle série de spéculations. En dépit d’une pression grandissante venant des marchés financiers, le chef de la BCE, Mario Draghi a déclaré l’été dernier qu’il ferait le nécessaire pour consolider les banques. En ce qui concerne les analystes de JPMorgan, ceci n’est cependant pas suffisant. Ils exigent de la part de la BCE une « réponse plus spectaculaire » à la crise. Les critiques les plus dures du document sont cependant formulées à l’égard des gouvernements nationaux qui ont mis bien trop de temps à appliquer le genre de mesures autoritaires nécessaires à l’imposition de l’austérité. Le processus d’une telle « réforme politique » précise l’étude, a « même à peine commencé. » Vers la fin du document, les auteurs expliquent ce qu’ils entendent par « réforme politique. » Ils écrivent : « Au début de la crise l’on avait pensé que ces problèmes nationaux hérités du passé étaient en grande partie d’ordre économique, » mais « il est devenu manifeste qu’il y a des problèmes politiques profondément enracinés dans la périphérie qui, à notre avis, doivent être changés si l’Union monétaire européenne (UME) est censée fonctionner à long terme. » Le document détaille ensuite les problèmes existant dans les systèmes politiques des pays de la périphérie de l’Union européenne – la Grèce, l’Espagne, le Portugal et l’Italie – qui sont au centre de la crise de l’endettement en Europe. Les auteurs écrivent : « Les systèmes politiques de la périphérie ont été établis après une dictature et ont été définis par cette expérience-là. Les constitutions ont tendance à montrer une forte influence socialiste, reflétant la force politique que les partis de gauche ont acquise après la défaite du fascisme. » « Les systèmes politiques autour de la périphérie affichent de manière typique les caractéristiques suivantes : des dirigeants faibles ; des Etats centraux faibles par rapport aux régions ; une protection constitutionnelle des droits des travailleurs ; des systèmes recherchant le consensus et qui encouragent le clientélisme politique ; et le droit de protester si des modifications peu appréciées sont apportées au statu quo politique. Les lacunes de cet héritage politique ont été révélées par la crise. » Quelles que soient les inexactitudes historiques contenues dans leur analyse, il ne peut y avoir l’ombre d’un doute que les auteurs du rapport de JPMorgan plaident pour que les gouvernements adoptent des pouvoirs de type dictatorial afin de mener à bien le processus de contre-révolution sociale qui est déjà bien avancé à travers toute l’Europe. En réalité, il n’y avait rien de véritablement socialiste dans les constitutions établies durant la période d’après-guerre partout en Europe. De telles constitutions visaient à garantir le régime bourgeois dans une situation où le système capitaliste et ses agents politiques avaient été totalement compromis par les crimes des régimes fascistes et dictatoriaux. Les constitutions des Etats européens, y compris celles de l’Italie, de l’Espagne, de la Grèce et du Portugal, ont été élaborées et appliquées en collaboration avec les partis socialistes et communistes des pays respectifs et qui ont joué le rôle clé dans la démobilisation de la classe ouvrière pour permettre à la bourgeoisie de maintenir son régime. Dans le même temps cependant les classes dirigeantes discréditées de l’Europe étaient parfaitement conscientes que la Révolution russe demeurait une inspiration pour de nombreux travailleurs. Elles se sont senties obligées de faire une série de concessions à la classe ouvrière dans le but d’empêcher une révolution – sous la forme précisément de protections sociales et constitutionnelles, dont le droit de manifester, ce que JPMorgan aimerait à présent voir aboli. Dans une certaine mesure, les critiques de la banque à l’égard du manque d’autoritarisme des gouvernements européens sonnent creux. Partout en Europe, les gouvernements ont à maintes reprises recouru ces dernières années à des mesures d’Etat policier pour réprimer l’opposition à l’encontre de leur politique. En France, en Espagne et en Grèce, des décrets d’urgence et l’armée ont été utilisés pour briser des grèves. La constitution adoptée en Grèce en 1975, après la chute de la dictature des colonels, n’a pas empêché le gouvernement grec de licencier en masse des fonctionnaires. Et dans un certain nombre de pays européens, les partis dirigeants sont en train d’encourager le développement de partis néofascistes tel le mouvement Aube dorée en Grèce. Toutefois, pour JPMorgan cela ne suffit pas. Afin d’éviter une révolution sociale dans la période à venir, ses analystes préviennent qu’il est indispensable que les gouvernements capitalistes partout en Europe se préparent aussi vite que possible à mettre en place des formes de régime dictatoriales. A la fin du document, les auteurs avancent une série de scénarios qui, selon eux, pourraient découler de l’échec des gouvernements européens à ériger des systèmes autoritaires. Ces variantes comprennent : « 1) l’effondrement de plusieurs gouvernements favorables aux réformes en Europe méridionale, 2) un effondrement du soutien à l’euro ou à l’UE, 3) une victoire électorale incontestée de partis anti-européens radicaux quelque part dans la région, ou 4) l’ingouvernabilité de fait de certains Etats membres une fois que les coûts sociaux (notamment le chômage) dépasseront un certain seuil. » C’est la voix authentique du capital financier qui parle. Il faut rappeler que JPMorgan est profondément impliqué dans les opérations spéculatives qui ont dévasté la vie de centaines de millions de travailleurs partout dans le monde. En mars de cette année, une commission du sénat américain a rendu public un rapport de 300 pages documentant les pratiques criminelles et la fraude réalisées par JPMorgan, la plus grande banque des Etats-Unis et le plus grand agent de produits dérivés du monde. En dépit des révélations détaillées dans le rapport, aucune action ne sera prise à l’encontre du PDG de la banque, Jamie Dimon, qui jouit de la confiance personnelle du président américain. Cette même banque se permet à présent de faire la leçon aux gouvernements. Soixante-dix ans après la prise de pouvoir par Hitler et les nazis en Allemagne, dont les conséquences furent catastrophiques pour l’Europe et le monde, JPMorgan est le premier à réclamer des mesures autoritaires pour réprimer la classe ouvrière et éradiquer ses acquis sociaux.  
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  4  2  Note :  2 
En réponse à :je m'aime trop - 11/11/2018 à 07:50 GMT
Quelle sera la solution cette fois ?
 
houm - 11/11/2018 à 06:50 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (331)
 Comment la FED a aidé à financer la première guerre mondiale  (20)
 - John Paul Koning. - 
la fed n as pas fait que financer la premiere guerre mondiale la deuxième a également été financée par les mêmes !! a lire absolument " Des pions sur l'échiquier " le Commodore William Guy CARR (1895-1959) , de la Marine Royale Canadienne , fut longtemps membre des Services de Renseignements et se consacra à partir de 1931, sauf pendant l’interruption de la guerre, à des tournées de conférences destinées à faire connaître la «Conspiration Internationale». livre gratuit sur ce lien http://www.mecanopolis.org/wp-content/uploads/2010/11/Des-pions-sur-l_echiquier.pdf l étonnante lettre de Pike à Giuseppe Mazzini du 15 août 1871 et dans laquelle Pike aurait expliqué le but des trois guerres mondiales dans des termes étonnants pour un écrit de 1871 La Première Guerre Mondiale devait permettre aux Illuminati de renverser le pouvoir des Tsars en Russie et de transformer ce pays par la mainmise du Communisme athée. Les divergences « naturelles », attisées par les Agents des Illuminati entre les Empires Britannique et Allemand devaient servir à fomenter cette guerre. Le conflit terminé, le Communisme devait se constituer et être utilisé pour détruire les autres gouvernements et affaiblir les religions. “La Deuxième Guerre Mondiale devait être fomentée en jouant sur les divergences entre Fascistes et Sionistes Politiques. Cette guerre devait permettre la destruction du Nazisme et accroître la puissance du Sionisme Politique de façon à ce que l’Etat souverain d’Israël put s’établir en Palestine. Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, la puissance du Communisme International devait arriver au niveau de celle de la Chrétienté tout entière. Arrivé à ce point, il devait être contenu et mis en réserve jusqu’à son utilisation pour le dernier cataclysme social. “ Quelle personne informée pourrait nier que Roosevelt et Churchill ont réalisé cette politique ? “ La Troisième Guerre mondiale doit être fomentée en utilisant les divergences que les agents des Illuminati attiseront entre les Sionistes Politiques et les dirigeants du monde musulman. La guerre doit être menée de telle manière que l’Islam (le monde Arabe y compris la religion de Mahomet) et le Sionisme Politique (y compris l’Etat d’Israël) se détruisent mutuellement. Dans le même temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront forcées de se combattre jusqu’à un état d’épuisement complet, physique, moral, spirituel et économique. “ Quelle personne impartiale et raisonnable pourrait nier que les intrigues en cours au Proche, au Moyen Orient et à l’Extrême Orient ne préparent pas la réalisation de ce dessein infernal ? “ Le 15 août 1871, Pike disait à Mazzini qu’après la Troisième Guerre Mondiale, ceux qui aspirent à dominer le monde sans conteste provoqueront le plus grand cataclysme social que le monde ait jamais connu. Nous citons ses propres termes empruntés à la lettre cataloguée au British Museum Library à Londres : ” 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  3  0  Note :  3 
 
samideano - 15/11/2018 à 09:04 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (2054)
 Faut-il vendre un lingot d'or en France ou à l’étranger
 - Orobel. - Orobel
c'est une assurance, rien qu'une assurance, ne jamais le considérer comme un investissement même à long terme, car nul ne connaît le Jour et l'Heure. L'Etat voyou, veut vous voir dans la merde en taxant la vraie valeur des vraies choses tangibles. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  3  1  Note :  2 
En réponse à :Cracker's - 14/11/2018 à 00:31 GMT
C'est indiqué dans l'article, mais tout ceci est valable pour les métaux précieux patrimoniaux, transmis de générations en générations, c'est à dire sans facture. Une taxe forfaitaire de 10,5% du prix de vente s'applique alors.

Pour les transactions AVEC facture d'achat, aucune taxe n'est appliquée en deçà de 5000€. Par contre, je n'ai trouvé nul part, le délais minimum entre 2 ventes.

Une facture d'achat permet de choisir entre la taxe forfaitaire de 10,5% du prix de vente ou 34,5% sur les plus values, réduite de 5% annuellement à partir de la 3ème année (exonération totale à partir de la 22ème).

En France, la fiscalité des métaux précieux est régulièrement durci (2014, 2018...), ainsi que celle sur le cash (usage interdit pour les MP / plafond de 1000€, en diminution constante / suppression du 500€ et des 1 & 2 centimes envisagée), flicage systématique des transactions (relativement) importantes (TRACFIN)...

Des lois sont votées au niveau national et européen, pour nous faire payer la prochaine crise financière (blocage de notre épargne, ponction pour "sauver" les établissements bancaires... loi Sapin 2, directive BRRD...).

L'épargne ne rapporte plus grand chose et elle risque de se faire ratiboiser à terme. La garantie des 100k€ est bidon (abondée à quelques dizaines de malheureux milliards, ce qui n'est rien en comparaison des montants garantis) et l’assurance vie n'en fait même pas partie.

Enfin bref, tout est fait pour nous coincer dans le système bancaire.

Ne vendez votre OR (patrimonial ou non) uniquement si vous n'en avez vraiment besoin. Et renforcer vos positions dès que possible ; les métaux précieux sont manipulés à la baisse, c'est à dire bradés... profitez en pour vous constituer une assurance anti-crise. La valeur de celle-ci augmentera, tandis que celle de vos placements baissera et pourra être bloquée et ponctionnée selon leur bon vouloir (donc ne vous appartiendra plus vraiment / regardez ce qui s'est passé en Grèce et à Chypre).

Tout autre bien tangible est également préférable aux avoirs bancaires en cas de crise majeure.

Ou alors, profitez d'avantage, payez des stages linguistiques à vos enfants...
 
merisier - 12/11/2018 à 16:09 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2817)
 Darmanin et son joli Big Brother des familles  (4)
 - H. Seize - Hashtable
Simple: saturer les réseaux sociaux d'infos bidons ! Comme au judo: utiliser la force de l’adversaire contre lui ! Et ne pas se gêner pour mettre en porte-à-faux et discréditer ceux qui mettent un tel système en place ! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  3  1  Note :  2 
 
merisier - 01/12/2018 à 14:02 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2817)
 La France veut créer un «Empire» européen face à la Chine. Chine Magazine
 - Liliane Held-Khawam - 24hgold
@ LOUIS L. Macron est un type bien plus dangereux que la "peste brune" et autres populistes qu'il fustige. Ce n'est qu'un petit utopiste complètement mégalo qui se voit en président de "son empire européen" et dont la présidence de la France n'aurait été qu'un tremplin. Macron roule strictement pour lui, certainement pas pour la France ! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  4  0  Note :  4 
En réponse à :LOUIS L. - 01/12/2018 à 13:33 GMT
merisier,

" Il faut remettre le pays à zéro, de toutes façons on va au carton ......"

C'est peut-être là qu'est le calcul de ce gros malin craintif face a un phénomène dont les gilets jaunes peuvent n'être que l'ébauche: avec un empire européen et son armée, toute révolte ou révolution nationale pourrait être étouffée sous la botte interlope.
 
Monrose - 03/12/2018 à 22:23 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (545)
 Macron, l’excitation du renoncement
 - H. Seize - Hashtable
Le General Gallois, pourtant vieux gaulliste et théoricien de la Force de frappe, avait condamné l'élection du Président au suffrage universel, dans le site :les Manants du Roi. De même: il avait décortiqué la manoeuvre d'Adenauer avec son préambule aux accords de Paris devant le Bundestag, qui dénaturait complétement ce qu'il avait convenu avec De Gaulle. C'est à dire sortir de la main-mise US qui n'a jamais cessé depuis. https://infoguerre.fr/2003/02/general-pierre-marie-gallois/ 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  3  0  Note :  3 
En réponse à :merisier - 03/12/2018 à 10:24 GMT
L'élection au suffrage universel du président voulue par de Gaulle est devenue un handicap national. C'est un numéro de show-biz où le mieux disant et le plus apte à la réplique-qui-tue est assuré du fauteuil élyséen avec la bénédiction des médias. Où sont les compétences et l'écoute ???
Voir comment MLP s'est vautrée le soir de tête-à-tête. Tout ça est complètement bidon, mais ce sont bien les sans-dents qui payent la facture !
 
merisier - 08/12/2018 à 09:42 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2817)
 On n’est tout de même pas arrivé là par hasard
 - H. Seize - Hashtable
Les GJ représentent la vague de fond d'un peuple à qui on a tout confisqué: dignité, pouvoir d'achat, liberté d'expression et j'en passe. Le vrai problème c'est qu'en face de ce mouvement, les interlocuteurs susceptibles de "discuter" ce sont deux générations de ceux qui nous ont foutu dans la m****, qui tiennent à leurs privilèges qu'ils croient légitimes. Beaucoup voudraient voir ces gens-là en camp de travail à 1100€ par mois...dans le meilleur des cas ! Après des années de vexations et de racket, il y a trop de haine rentrée qui a grandi chez les Français, qu'on le veuille ou non. Macron en est à proposer une prime aux policiers et va prendre la température chez les forces de l'ordre: il fait dans son froc ! Pour l'instant il n'ose même pas s'adresser au pays. Le moindre de ses propos pourrait tout embraser. On en n'est qu'au début des "festivités", et je ne parle pas des fêtes de fin d'année ! 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  3  0  Note :  3 
 
gloopy - 10/12/2018 à 13:44 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (16)
 Le gouvernement n’a toujours pas compris le message  (4)
 - H. Seize - Hashtable
entre l' erdoghanisation de plus en plus généralisée de la population par l' appareil d' Etat français ( propagande mensongère, asservissement de la presse, fichage et flicage, provocations policières, répression et judiciarisation de masse, etc... ) et la mélenchonisation de plus en plus prégnante des esprits, la situation devient de plus en plus désespérée… La France est désormais inexorablement vouée à toujours plus se collectiviser, se paupériser et sombrer dans des formes d'anarchie, de déstructuration et de chaos… il est probable que chaque corporatisme va désormais chercher à défendre de plus en plus violemment ses intérêts, dans des luttes de plus en plus cacophoniques, contradictoires et opposées 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
 
houm - 10/12/2018 à 15:33 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (331)
 Dépense publique : vers l’infini et au-delà !
 - H. Seize - Hashtable
il y a quand meme des choses plus urgentes que d equiper la police tout comme les militaires obligés de payer leurs equipements et en plus des salaires non payés changer la vaisselle et la moquette du qg du dictateur c est plus urgent il va etre grand temps de mettre un terme a cette gabegie 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  1  0  Note :  1 
En réponse à :merisier - 09/12/2018 à 14:39 GMT
Ce qui me laisse perplexe, c'est qu'avec tout le pognon de dingue qui nous est soutiré, des policiers se plaignent d'avoir des casques réformés puisés dans les poubelles des CRS et que côté portables pour communiquer entre eux, ils se servent de leur téléphone perso.
Il doit y avoir des failles budgétaires !
 
merisier - 12/11/2018 à 20:58 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2817)
 La France se dote de centres d’Intelligence Artificielle !
 - Sylvain Devaux - roborevolution
@ glanduron Bon... Vous m'avez coupé l'herbe sous les pieds ! Heureusement on a L’ENA et sciences po... 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  3  0  Note :  3 
En réponse à :glanduron - 12/11/2018 à 21:16 GMT
Le titre de cet article m'amuse...

La France se dote de centres d'intelligence artificielle. Voilà qui est d'autant plus remarquable que la France nous a habitué à être l'épicentre de bêtise. Fatalement, son intelligence ne peut être que très artificielle :-)

 
merisier - 14/11/2018 à 10:02 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2817)
 Manu (Macron) paye sa tournée au PMU ! Grand malaise au bar…  (3)
 - Charles Sannat - Insolentiae
Macron n'était pas parmi les consommateurs, il était de l'autre côté du comptoir, place du tenancier, mais certainement pas la sienne. Grossière erreur de savoir-vivre et de psychologie vis à vis des gens. Moralité, il n'est naturellement (au sens propre du terme) pas du côté des Français mais s'en démarque. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  7  0  Note :  7 
 
merisier - 16/11/2018 à 20:51 GMT
Voir son profilvoir ses commentaires (2817)
 État Macron : panique, désolation mais taxes à gogo  (3)
 - H. Seize - Hashtable
Le point de non retour approche. Hollande était un caramel mou. Macron, lui, serait-il capable de faire tirer sur les Français ? 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  3  1  Note :  2 
 
Claude F. - 22/11/2018 à 14:59 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (316)
 N’ayez pas peur ! La méthode de blocage 100 légale des gilets jaunes réfractaires   (5)
 - Charles Sannat - Insolentiae
LE PIÉTON EST ENCORE MIEUX PROTÉGÉ PAR LA RÉGLEMENTATION Renforcement de la protection des piétons (sanctions plus fortes en cas de refus de priorités aux piétons avec un retrait de 6 points au lieu de 4 et usage désormais possible de la vidéo-verbalisation) La pose d'éthylotest anti-démarrage (EAD) sur décision préfectorale en cas d'alcoolémie supérieure à 0,8 g/l Le décret n° 2018-795 du 17 septembre 2018 relatif à la sécurité routière publié au Journal officiel du 18 septembre 2018 modifie le code de la route permettant la mise en œuvre de trois décisions importantes prises lors du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) du 9 janvier 2018. Deux d'entre elles visent à renforcer la sécurité des piétons sur les passages protégés, la troisième à lutter plus efficacement contre la conduite en état d'alcoolémie. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre
  1  0  Note :  1 
 
Manu33 - 16/11/2018 à 09:28 GMT
Profil non renseignévoir ses commentaires (57)
 Comment vous enrichir quand il y a un krach boursier !  (5)
 - Charles Sannat - Insolentiae
Ces vendeurs de catastrophes sont legions. A la prochaine crise, je doute que la bourse reste opérationnelle longtemps. Cela ne sera pas une crisounette et 29 ressemblera à de la rigolade. Enfin, faut bien que charles gagnent sa vie en pigeonnant. 
Lire les commentairesLire l'articleRépondre