Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
Go4Gold
Membre depuis mai 2012
277 commentaires - suivi par 10 personnes
Suit 3 membres
10 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Une courte histoire de prix qui baissent  - H. Seize - Hashtable
Vous avez raison, mais la déflation est surtout combattue par un régime bancaire à réserves fractionnelles parce qu'elle met en péril tout l'édifice de la monnaie crédit.

En effet, dans une période déflationniste, les dettes ne peuvent pas s'ajuster à la baisse comme le reste des prix. Le cout du crédit devient prohibitif, les faillites s'accumulent et de ce fait, le levier des réserves fractionnaires se retourne très brutalement contre les banques.

Qui font également faillite, et qui ne peuvent plus financer les gouvernements.

Toutes deux d'excellentes choses, mais qui ne se produiraient pas dans un système de monnaie or sans réserves fractionnaires.

En effet, dans un système de monnaie or (c'est à dire où la base monétaire est constante), l'effet naturel du capitalisme libéral (la concurrence) est de faire baisser les prix (la concurrence fait augmenter la productivité, et il y a donc de plus en plus de produits pour une masse monétaire constante).

En résumé, dans un système capitaliste de monnaie or sans réserves fractionnaires, le pouvoir d'achat de tous augmente via la baisse des prix des produits, c'est à dire la déflation.

C''est exactement ce qui s'est passé au XIX° siècle, la période où notre pays s'est le plus enrichi de toute son histoire.


Commenté
il y a 3345 jours
-
envoyer
Début de l'article :Et pendant que la France continue avec persévérance son chemin vers un socialisme plus pur et plus complet, le reste du monde, lui, a choisi de tester les voies du (vilain) capitalisme et des (méchantes) innovations technologiques qui remettent progressivement en cause les acquis tenus pour certains. Aujourd’hui, plutôt que m’appesantir sur le sort d’un pays de toute façon condamné à la décrépitude, j’ai décidé de partager avec vous quelques articles éclairant cette tendance réjouissante. Avant... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles