Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
debudelafin
Membre depuis septembre 2012
186 commentaires - suivi par 10 personnes
10 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Suppression du prix de l’or : la partie continue  - Alasdair Macleod. - Finance and Eco.
Bloomberg, lui, anticipe une moyenne de 1.752 dollars pour l’once d’or d’ici la fin de l’année. Ceci semble par ailleurs plus « logique » à l’heure actuelle car c’est un leurre de croire que l’économie est repartie solidement. En effet, la confiance des investisseurs dans les différentes monnaies est bien loin d’être rétablie, la poursuite des injections de liquidités est prévue chez les plus grandes puissances, le rapatriement des stocks d’or ainsi que l’achat massif des Banques centrales sont des éléments pour le moins révélateurs.

En réalité les perspectives économiques des deux côtés de l’atlantique ne sont guère réjouissantes et il reste difficile de prévoir avec exactitude l’orientation prochaine des cours de l’or. Cependant une chose est sûre, c’est que durant les zones de turbulences politico-socio-économique, le métal précieux a toujours eu le dernier mot !

Il en faudra plus pour nous déstabiliser et nous détourner de notre or et de notre argent !

Quant à ceux qui 'débarquent' et restent dubitatifs, ils n'ont aucune raison de se retenir d'investir, car à ce prix là, j'en connais beaucoup qui auraient bien apprécié d'en profiter ! Alors, qu'ils méprisent la désinformation, au contraire qu'ils se frottent les mains... bonnes emplettes les veinards !

_ " Lorsque les banques centrales manipulent les marchés, elles se lancent dans un jeu de truands. " Alasdair Macleod : Excellente, votre pédagogie courageuse et franche !


Commenté
il y a 3522 jours
-
envoyer
Début de l'article :La baisse des prix des métaux précieux a sapé le moral des investisseurs, et pourtant, il semblerait que la demande en métaux précieux demeure très élevée. Pour cette raison, de nombreux observateurs ont conclu que ce sont l’or et l’argent papier, et non le métal physique lui-même, qui en déterminent les prix. La vente actuelle est une combinaison de la capitulation de positions à la vente sur des contrats papier, de la prise de position à découvert par certains chasseurs de tendances et, plus important encore, du rééquilibrage de leurs bilans par les banques commerciales... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles