Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing

Membre depuis janvier 0001
725 commentaires - suivi par 4 personnes
Suit 4 membres
4 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Pourquoi la démocratie ne fonctionne pas ?  - Damien Theillier - 
Lundi 17 juin 2013
Armes chimiques en Syrie : Obama comme Bush en Irak
La tension entre les États-Unis et la Russie est à son comble : en cause, les derniers événements en provenance de Syrie. Il faut dire que les informations qui parviennent des zones de conflit montrent à l’Oncle Sam et à l’Occident que le peuple syrien s’obstine à se battre pour rester maître de son propre destin. Et nombreux sont ceux qui œuvrent à la déstabilisation de Damas ! Israël, le Qatar, la Turquie, etc., ont tous été impliqués peu ou prou dans la manœuvre. Et maintenant que la déroute des rebelles se confirme d’heure en heure, voici que les États-Unis parlent d’une zone d’exclusion aérienne en Syrie pour venir en aide à ces mêmes rebelles, accusés pourtant par Carla Del Ponte (commissaire de l’ONU sur les crimes en Syrie) d’avoir utilisé des armes chimiques à plusieurs reprises.

Mais si les États-Unis agissent directement pour éliminer Assad, la Russie s’y oppose fermement. Des roquettes tirées depuis la Syrie touchent maintenant le Liban ; les bastions du Hezbollah sont ouvertement visés. Mais la Maison blanche a une propension inégalée à écrire l’histoire à sa manière.

« les informations sur l’usage par Assad d’armes chimiques sont des faux du même ordre que les mensonges concernant les armes de destruction massive de Saddam Hussein ». Obama suit la même voie que Bush. Mais depuis l’épisode irakien, l’Oncle Sam connaît quelques couacs…


Capitaine Martin

Cette nation concilie démocratie et liberté .


Commenté
il y a 3257 jours
-
envoyer
Début de l'article :L'un des plus grands mythes au sujet de notre démocratie actuelle est qu'elle serait synonyme de liberté. Or, l'idéal démocratique, c'est avant tout que chacun puisse décider de tout et l'imposer aux autres. L'idée de la liberté, au contraire, c'est que chacun puisse décider pour lui-même, sans rien imposer aux autres... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles