Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
merisier
Membre depuis mai 2012
2951 commentaires - suivi par 39 personnes
Suit 4 membres
39 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Les mauvais combats des artisans du bâtiment (2ème partie)  - Patrick Coquart - 
Mon commentaire N°2 après mon commentaire N°1 qui a fait suite au premier article.
Je concois qu'un artisan puisse rouspéter après les micro entrepreneurs, mais ce n'est qu'au vu de la simplification du statut de ces derniers face au système qui étrangle les premiers.
De mon expérience d'ex-artisan je peux dire formellement que des tas de petits travaux demandés par des clients ne peuvent pas être exécuté sauf à des tarifs prohibitifs. Si le papy du coin vous demande de venir raboter le dessous de sa porte d'entrée qui coince, en tant qu'artisan ce sera entre 100 et 150€ compte tenu du temps de travail, même a priori minime (encore que !), du déplacement, sortir le matériel, tout remballer et au revoir. En plus, vous avez "bouffé" une demi journée pour rien. J'ai refusé quantité de petits boulots comme ça parce que non rentables. Quand on a des charges à payer, il faut des chantiers "qui payent", c'est une réalité économique pure et dure !
Alors les auto-entrepreneurs font ces petits boulots maintenant légalement. Et ce n'est pas si grave que ça s'ils trichent sur leur chiffre car ils en déclarent malgré tout un peu, mais surtout ils ont une existence légale, ils ont un statut social, ils sont intégrés dans la société et ça, c'est encore plus important que tout le reste.
Quant à la conclusion de l'article, il est évident que petits artisans et autre petits commercants devraient avoir leur liberté de cotisation à la carte. Mais là, ce serait le début de la fin du social qui se nourrit sur les producteurs de richesses et par enchaînement la fin de l'état providence à terme !
En allant plus loin, je dirais qu'il ne s'agit pas de politique à long terme pour le bien-être, le respect et le développement des entrepreneurs qui sont pourtant le moteur de la société. Il s'agit d'une politique protégeant un modèle de société favorisant l'élection et la réélection de gens qui ne souhaitent pas que ça bouge pour des raisons évidement plus personnelles que nationales.
L'état de nos TPE et PME est très révélateur. Et le bateau France sombre bel et bien !


Commenté
il y a 3263 jours
-
envoyer
Début de l'article :Après avoir abordé la question de l’augmentation de la TVA dans le bâtiment dans un précédent article, abordons maintenant, la question des auto-entrepreneurs. Selon les artisans du bâtiment, les auto-entrepreneurs leur font une « concurrence déloyale » car ils ne sont pas soumis à la TVA et paient des charges réduites... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles