Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
merisier
Membre depuis mai 2012
2951 commentaires - suivi par 39 personnes
Suit 4 membres
39 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Notre économie est en coma dépassé !  - Charles Sannat - Au Coffre
Non, aucune alliance possible entre les gens existants qui ont par ailleurs la fatuité de se croire indispensables à la nation. Il faudra boire le calice jusqu'à la lie pour voir sortir un ordre nouveau.
Du chaos inéluctable sortira qq1 d'anonyme comme le fut Bonaparte qui a failli louper le coche et s'est retrouvé in extremis premier consul, où en 1940 un tout aussi anonyme général de brigade à titre temporaire faisait ses bagages pour Londres, sauvait le pays avec une poignée de combattants et rebâtissait la France dans un trois-pièces. Et Churchill le vieux lion avait reconnu en de Gaulle un homme de sa trempe.
Ces gens là par vocation sont seuls et ne se complaisent dans aucune alliance. La question n'est pas de savoir ce que fut leur oeuvre, en bien ou en mal. Ils ont eu la carrure, pas forcément toujours les moyens, loin s'en faut et ont fait de la France ce qu'elle est.
Nous n'en sommes pas encore là pour l'instant et les heures à venir seront sombres, il faudra en passer par là et s'en tirer au mieux.
L'Histoire n'est qu'un éternel recommencement.


Commenté
il y a 3369 jours
-
envoyer
Début de l'article :Mes chères contrariées, mes chers contrariens ! Pour comprendre la gravité de notre situation économique, je voulais revenir sur quelques chiffres essentiels qu’il est indispensable de répéter inlassablement tant nous avons tendance à vouloir « oublier » ou occulter les choses, en particulier celles qui sont négatives. Il est très difficile, sans s’attirer les foudres de certains, de parler des fonctionnaires, des aides, de l’assistanat ou des retraites, et d’ailleurs le simple fait d’accoler ce... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles