Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
Lolo27
Membre depuis mai 2012
862 commentaires - suivi par 19 personnes
Suit 27 membres
19 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Joseph Stiglitz : un prix Nobel au service de l’idéologie keynésienne (1/2)  - Yann Henry - 
Dobro vece Zoppas, ;-)

Félicitations pour cette magnifique sortie ! Ca fait toujours du bien de lire ce qu'a à dire un esprit lucide à un défenseur de voyous.

"Pour protéger des arnaques, il n'y a que la réglementation monsieur Henry."

Oui... à condition que ce ne soient pas les arnaqueurs qui règlementent. Or, aujourd'hui, les lois sont faites par... des amis d'usuriers, des complices de pillards, des amis de beaux-parleurs, des beaux-parleurs, des prometteurs de beaux rêves, bref par... des arnaqueurs et mafieux en col blanc.

"Ca ne veut pas dire qu'il faut tout réglementer, bien au contraire, il faut accepter qu'on mourra tous un jour ou l'autre et qu'on ne peut pas se protéger contre les accidents de la vie, au risque de voir la vie ne plus avoir de goût".

Alors là, 100% d'accord. La vie est un risque permanent, quoi que l'on fasse. Une fois accepté ce postulat, on ose enfin vivre ce que l'on à vivre et oser vivre, c'est ça la vraie liberté... à mon humble avis du moins.

A force de tout règlementer par des lois (qui sont si nombreuses qu'il n'est pas rare qu'elles se contredisent en prime ! Et ne parlons même pas des jurisprudences) faisant une intrusion de plus en plus grande dans la vie privée des gens - et souvent même à leur insu - tout le monde finira non seulement par en transgresser un jour au moins une et sera de plus en plus dégoûté et désespéré; toutes choses qui mènent à la violence qu'elle soit retournée contre soi ou tournée vers l'extérieur. Dans un cas comme dans l'autre, l'issue est mauvaise voire fatale.

Mais peut-être que c'est précisément cela que recherchent et désirent les arnaqueurs... histoire de diminuer un peu la population mondiale qu'ils trouvent trop importante (cf. paroles de Ted Turner, entre autres, lors d'une interview télévisée). Si les gens venaient à s'entre-tuer, personne n'y serait pour rien, n'est-ce pas ?

Même si nous savons tous ici que la crise que nous vivons est une crise voulue, ce ne serait que la faute à la "conjecture". Pas la faute des dirigeants, non; pas la faute des arnaqueurs non plus; et encore moins celle des banquiers si bons envers quiconque a besoin d'argent, voyons ! En tous les cas, on ne pourrait pas les accuser comme on a pu accuser Hitler ou Staline, puisque de la même façon qu'Al Quaïda est une nébuleuse informe à plusieurs têtes comme l'hydre de Lerne, les responsables de cette crise, cachés derrière des structures composées d'un ensemble de personnes (actionnaires à la responsabilité divisée) quand il ne s'agit pas d'écrans de fumées sur des îles paradisiaques représentent aussi une nébuleuse à plusieurs têtes sans tête principale à couper.

Et c'est bien cela une des pires choses, car cela complique sérieusement la tâche : pas d'ennemi précis à accuser, mais des "ils" tapis et oeuvrant dans l'ombre et intouchables faute de preuves ou quelques pantins visibles qui se réfugieront derrière les "événements" ou le "on ne pouvait pas prévoir" pour se justifier... Or, choper les visibles ne sert pas à grand chose si on n'arrive pas à atteindre et stopper le(s) cerveau(x). C'est le même problème qu'avec la guerre contre la drogue.

En attendant, il m'arrive souvent de penser à vous. En effet, je me souviens qu'il y a environ 12 à 18 mois, contrairement à la majorité des intervenants sur ce site qui prédisaient l'hyperinflation et que ça, vous aviez prédit une dépression pour bien lessiver les uns, suivie d'une hyperinflation, qui lessiverait les suivants, c'est-à-dire ceux qui auraient résisté à la dépression.

Eh bien, à l'analyse de ce qui se passe en Europe, c'est votre scenario qui semble primer sur tout ce qu'on a déjà pu lire sur le sujet. Vous aviez vu juste. ;-)


Commenté
il y a 3367 jours
-
envoyer
Début de l'article :Friedrich Hayek a obtenu le prix Nobel d’économie en 1974. Lors du discours au banquet de remise des prix Nobel, le 10 décembre de cette même année, il se montra prudent : « je dois confesser que si on m’avait consulté sur la question d’établir un prix Nobel d’économie, je me serais exprimé fermement contre »... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles