Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
Yann Henry
Membre depuis octobre 2012
4 commentaires -
0 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Joseph Stiglitz : un prix Nobel au service de l’idéologie keynésienne (1/2)  - Yann Henry - 
« J'adore toujours quand les managers des banques dont vous faites parti, M. Henri, demandent moins de réglementation. »
Merci de la promotion :-)

« Moins de réglementation pour nous protéger des manipulations du LIBOR? Moins de réglementation pour nous protéger des arnaques sur les assurances des emprunts non redistribués aux contractants des prêts? Moins de réglementation pour protéger les petites entreprises (non protégées par la loi justement) contre les commissions prohibitives que vous prélevez à votre gré? »
Ce que vous dénoncez a été permis par la réglementation, justement.
Moins de réglementation => + de concurrence => baisse des frais,
Quant aux fraudes, désolé de vous décevoir, elles ont toujours existé et existeront toujours. Réglementation ou pas.

« L'important, ce n'est pas la réglementation ou l'absence de réglementation. L'important, c'est de savoir qui la fait cette réglementation. Le législateur est-il corrompu ou pas, voila la vraie question. Le reste, c'est du glou-glou. »
Bah non justement.
Le pouvoir tend à corrompre, le pouvoir absolu corrompt absolument. Les grands hommes sont presque toujours des hommes mauvais. Lord Acton

« Quand vous dites "L’interventionnisme public est à l’origine de la formation de la bulle immobilière". C'est une blague ça je suppose ? La Fed étant une banque privée, dont les gouverneurs se vantent publiquement que le gouvernement américain n'a aucun pouvoir sur eux, comment pouvez vous rendre l'interventionnisme publique responsable ? »
La Fed n'est PAS privée, Ou alors nous n'avons vraiment pas la même définition du privé.
http://www.contrepoints.org/2011/08/06/38724-%C2%AB-la-fed-est-une-banque-privee-%C2%BB
D'ailleurs eut-elle été réellement privé, j'aurais été également contre son existence (dans un cadre ou elle a un monopole),

« C'est la réglementation ou l'absence de réglementation qui a permis les subprimes? »
Fed qui maintient les taux artificiellement bas.
+ Le ministère du logement (Department of Housing and Urban Development ou HUD) qui impose à Fannie et Freddie (institutions paraétatiques) des quotas de prêts aux familles à faible revenu qui n’auraient pas obtenu de prêts hypothécaires autrement. Ce quota est passé de 42% en 1995 à 56% en 2004.
En 1995, toujours afin d’augmenter l’accès à la propriété, Washington renforça le Community Reinvestment Act pour contraindre les banques à octroyer des prêts hypothécaires aux minorités défavorisées. (source : http://minarchiste.wordpress.com/2010/08/18/les-bulles-speculatives-partie-3/)
+ crédit d’impôt sur leurs intérêts hypothécaires et que leur responsabilité est limitée en cas de faillite
Je vous laisse conclure,,,

« Pour protéger des arnaques, il n'y a que la réglementation monsieur Henry. »
Parce que ?
Sans réglementation, il y a des règles. Et des juges seraient là pour les faire respecter et éventuellement condamner.


Commenté
il y a 3361 jours
-
envoyer
Début de l'article :Friedrich Hayek a obtenu le prix Nobel d’économie en 1974. Lors du discours au banquet de remise des prix Nobel, le 10 décembre de cette même année, il se montra prudent : « je dois confesser que si on m’avait consulté sur la question d’établir un prix Nobel d’économie, je me serais exprimé fermement contre »... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles