Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
Boutrosboutros78
Membre depuis mai 2013
349 commentaires - suivi par 8 personnes
Suit 2 membres
8 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Italie, la révolution des fourches !…  - Charles Sannat - Au Coffre
"Certes nous sommes collectivement responsables de nos niveaux d’endettement et personne ne nous a forcés à emprunter sur les marchés aux « méchants banquiers »."
Moi je ne me sens responsable de rien car j'estime que nous ne vivons pas en démocratie. En effet :
1. Nos élus ne nous représentent pas.
2. Quand bien même ils nous représenteraient, ils n'ont plus aucun pouvoir.
En conséquence :
3. Leurs décisions n'engagent qu'eux.
4. Et quand bien même elles m'engageraient, elles n'ont aucune conséquence sur la marche des choses.
C'est comme pour la destruction de l'environnement, ça. Je ne m'en sens aucunement responsable. Eteinds la lumière en sortant, achète des ampoules basses consommation, ferme le robinet quand tu te brosses les dents et tu vas sauver la planète !
Enfumage que tout cela.
Sannat est comme Delamarche, il écrit des choses qui font souvent plaisir à lire mais ils ont deux GROSSES lacunes :
1. Ils veulent payer la dette.
2. Ils ne veulent pas sortir de l'U.E, ils veulent "une autre Europe".


Commenté
il y a 3338 jours
-
envoyer
Début de l'article :Mes chères contrariennes, mes chers contrariens ! Il y avait beaucoup de sujets que je souhaitais évoquer avec vous ce soir… mais je dois dire qu’en fait, je pense que ce qui est important, ce n’est pas la mort de Mandela (je pense que vous êtes au courant que Mandela est mort, cela passe en boucle sur tous les écrans). Non, l’important ce n’est pas Mandela. Cet homme a eu son temps. Hélas, l’Afrique du Sud se meurt et la mort de Mandela est, pour ce pays, un funeste présage. Côté français, même... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles