Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
PICKENDORF
Membre depuis mai 2012
49 commentaires -
0 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Contrôle URSSAF ! Rendez-vous, vous êtes cernés ! Pan ! Pan !  - H. Seize - Hashtable
DU GRAND SEIZE !

Qu'ils prennent un fucking killer d'avocat, mais un vrai avec des couilles de gorille, et qu'ils leur fassent la peau à ces kapos de prisunic !

Et qu'ils en profitent pour demander des dommages intérêts à l'Etat pour harcèlement fasciste, destruction volontaire d'entreprise privée, sournoiserie d'Etat, atteinte à l'essence de l'humanité, nuisance aggravée aux comportements normaux ...

Quand on pense que ces décérébrés du Code ont oublié jusqu'à l'idée de service, d'amitié, de convivialité.
Qu'ils essaient une seule fois de demander un service, juste une.

Déjà en 1792 (Sainte époque) St-Just (dont le nom n'a jamais été aussi mal porté) avait remis à Robespierre un projet de loi visant à contraindre chaque citoyen à déclarer à l'Etat ses amis, et à se justifier chaque année des changements intervenus dans la liste.
Pas de doute, notre Sainte-République est née de l'idéal de liberté.

Nul doute que ce gang URSSAFIEN, armé de toutes ses mauvaises intention et mû par 200 ans de haine des hommes, partage l'idéal St-Justien de l'amitié.
Dès lors, je propose que, déférant à l'instruction de St-Just, les gérants du ci-devant contrôlé bar breton proclament à leur devanture que l'accès à l'établissement est réservé aux amis, dont la liste proclamée publique suit également par affichage.
De cette manière, ils limiteront le risque d'infiltration sournoise par des agents malades mentaux qui se déguisent en faux clients pour piéger les patrons.

En fait, un club privé.
"URSSAF not friendly".



Commenté
il y a 3276 jours
-
envoyer
Début de l'article :Le décor pourrait être celui d’un Flunch. Oui, c’est ça : imaginez un Flunch, avec ses plantes décoratives en plastique, ses tables en formica, ses chaises en formica, ses plateaux repas en formica et ses caissières en formica pleine forme qui enregistrent les achats de clients blasés. Le repas est fini, quelques consommateurs ramènent le plateau sur le tapis roulant destiné à les amener à la cuisine. À ce moment, deux colosses tombent sur le gérant du restaurant, le plaquent au sol en hurlant «... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles