Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
lolocemoi
Membre depuis mai 2013
76 commentaires - suivi par 3 personnes
3 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Démocratie et séparation des pouvoirs !…  - Charles Sannat - Au Coffre
Bonjour Lolo27,

Bien sûr l'humour est question d'appréciation personnelle. Mais on peut dire objectivement que personne ne s'était offusqué à l'époque de ce sketch avec Élie Semoun : https://www.youtube.com/watch?v=nj2cuAa-Z-4

Il est évident que Dieudonné est beaucoup plus virulent dans ses propos qu'un Desprosges ou un Devos. Il se sert aussi de ses spectacles comme attaques personnelles (mais je dirais que c'est de la légitime défense au vu de ce qu'il se passe sur les médias).
Dieudonné ne s'interdit pas de rire de sujets graves, par exemple sur les psychopathes : https://www.youtube.com/watch?v=X_i8nNrKeJg
(Certains crieront ils qu'il fait l'apologie des psychopathes ?).

Mais puisque vous maniez si bien les mots, je me permets de souligner que l'une des choses que pointe Dieudonné est par exemple la distinction dans LICRA du racisme d'un côté et de l'antisémitisme de l'autre et se demande pourquoi donner un tel statut pour l'antisémitisme sachant que les populations africaines(et autres peuples) ont souffert de crimes aussi importants ?.
(disgression : cela me fait penser à cette autre affaire : http://www.politique.net/2011041301-concours-session-speciale-pour-juifs.htm)

Certains vont même plus loin en questionnant le mot Racisme.
http://www.youtube.com/watch?v=jrAiiUMbdW4&list=PL1g9A6RE1z84C_0Cw4u6ghKq9Xfv1TRDw
Car effectivement, si on accepte le fait que le concept de race ne peut être scientifiquement défini, surtout sachant que l'humanité a été brassée pendant des siècles et continue de l'être, pourquoi parler de race, ce qui est sous entendu dans le mot racisme ?.

D'un point de vue plus général, cela me fait penser au mythe de la tour de Babel, (pour moi, les mythes sont des vérités travesties) ->
Tout le monde se servait d’une même langue et des mêmes mots. Comme les hommes se déplaçaient à l’orient, ils trouvèrent une vallée au pays de Shinéar et ils s’y établirent. Ils se dirent l’un à l’autre : Allons ! Faisons des briques et cuisons-les au feu ! La brique leur servit de pierre et le bitume leur servit de mortier. Ils dirent : Allons ! Bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet pénètre les cieux ! Faisons-nous un nom et ne soyons pas dispersés sur toute la terre ! Or Yahvé descendit pour voir la ville et la tour que les hommes avaient bâties. Et Yahvé dit : Voici que tous font un seul peuple et parlent une seule langue, et tel est le début de leurs entreprises ! Maintenant, aucun dessein ne sera irréalisable pour eux. Allons ! Descendons ! Et là, confondons leur langage pour qu’ils ne s’entendent plus les uns les autres.Yahvé les dispersa de là sur toute la face de la terre et ils cessèrent de bâtir la ville. Aussi la nomma-t-on Babel, car c’est là que Yahvé confondit le langage de tous les habitants de la terre et c’est de là qu’il les dispersa sur toute la face de la terre.


Commenté
il y a 3306 jours
-
envoyer
Début de l'article :Mes chères contrariennes, mes chers contrariens ! Lorsqu’une autorité politique se confère le droit quelles qu’en soient les raisons de juger de l’humour (fut-il pas drôle ou déplacé) ou d’autres choses, sous prétexte d’ailleurs qu’un individu sort de l’humour pur pour rentrer dans le champs politique, et de censurer, c’est évidemment une dérive autoritaire et dictatoriale. Parler de politique est un droit aussi sacré d’ailleurs que celui de faire de l’humour. Opposer la parole de l’humoristique... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles