Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
Rüss65
Membre depuis mai 2012
2719 commentaires - suivi par 28 personnes
28 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>4 Février 1965 : Charles de Gaulle sur l’Or et le système monétaire  - De Gaulle et l'or - 24hgold
Les billets de l'AMGOT !!
On les reconnait! Comme en Lybie ou en Irak. Même pas débarqués, leur soucis préliminaire est de mettre entre toutes les mains une papier-monnaie sortie de leur cul (oui, je sais, d'habitude le PQ va bien là, mais n'en sort pas) à la valeur inventée.
A croire que c'est là un de leurs objectifs majeurs. Une telle constance à travers les continents et les générations ne peut qu'interpeller !!


"A main concern of AMGOT was the reestablishment of national currencies. AMGOT prepared accordingly a currency for each country before the liberation. The French banknotes should have borne the writing République française, but Roosevelt rejected the proposal, ironically claiming that it was impossible to predict the government France would adopt after the war, not necessarily a republic but maybe a kingdom or even an empire. This was, of course, a cutting remark targeting de Gaulle. Anyway, only the national motto Liberté, Egalité, Fraternité was written on the notes.
General de Gaulle rejected the AMGOT notes and called them forged currency. He wrote in his Mémoires de Guerre: "The troops and services which shall land soon are provided with a so-called French currency, made abroad and absolutely not recognized by the Government of the Republic." After the 6 June 1944 landing, the AMGOT notes caused a dispute that lasted several weeks. On 8 June, the Provisory Government of the French Republic warned the American and British governments, stating that "it shall not recognize any legal value to the labels released without its consent." However, the AMGOT notes were released in Normandy, where they were not really popular. François Coulet, first Commissioner of the Republic, called them "odd dollars decorated with a Tricolor flag", and mentioned that local people attempted to get rid of them as soon as possible, for instance when paying income tax. Coulet advised the banks to accept the notes in order to keep them out of trade. He complained about the situation at General Montgomery, who said on 9 July: "What the fuss with the notes we have brought? I have been told that people don't want them. People must accept them, we must force them to accept those notes. That is good money: that is our money!"
The AMGOT notes were used in France until the end of August 1944"




Pour les numismates:
http://www.banknotebank.com/note/909076

"Emis en France" !!! Alors qu'ils sortent tous chauds des rotatives de Wallstreet !!


Commenté
il y a 3165 jours
-
envoyer
Début de l'article :Q. – M. le Président, en changeant en or une partie de ses avoirs en dollars, la France a provoqué certaines réactions qui ont fait apparaître les défauts du système monétaire actuel. Etes-vous partisan de réformer ce système, et, si oui, comment ? Q. – ...... R. - Je vais tâcher d'expliquer ma pensée sur ces points, A mesure que les États de l'Europe occidentale, décimés et ruinés par les guerres, recouvrent leur substance, la situation relative qui avait été la leur par suite de leur affaiblissement apparaît comme inadéquate, voire abusive et dangereuse. Rien, d'ailleurs, dans cette constatation n'implique de leur part et, notamment, de celle de la France quoi que ce soit d'inamical à l'égard d'autres pays, en particulier de l'Amérique. Car, le fait que ces États veuillent, chaque jour davantage,... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles