Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
BA
Membre depuis octobre 2012
659 commentaires - suivi par 14 personnes
14 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Draghi confirme que la politique monétaire restera accommodante !  - Charles Sannat - Au Coffre
Vendredi 7 février 2014 :

Allemagne : le dossier OMT transmis à la Cour européenne.

Le programme des "opérations monétaires sur titres" (OMT) annoncé le 12 septembre 2012 par le président de la BCE, Mario Draghi, au coeur de la crise de la dette souveraine, passe pour avoir stabilisé l'euro, alors même qu'il n'a jamais été mis en oeuvre à ce jour.

Toute décision de justice susceptible d'en restreindre l'usage - ces opérations étant de nature "illimitée" - risquerait de déstabiliser durablement les investisseurs.

La Cour européenne de justice est connue pour ses verdicts ayant des penchants fédéralistes, fondés sur une interprétation élargie des pouvoirs des institutions européennes.

De ce fait, la décision de la Cour constitutionnelle allemande de s'en remettre à la justice européenne peut être vue comme une défaite pour la Bundesbank, dont le président Jens Weidmann, tenant d'une stricte orthodoxie monétaire, avait mis en cause la légalité du programme OMT.

http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5N0LC1D620140207?pageNumber=2&virtualBrandChannel=0

La Cour de justice de l'Union Européenne est composée de 28 juges et de neuf avocats généraux. Sur ces 37 membres, l'écrasante majorité est constituée de partisans de l'Europe fédérale.

PAR CONSEQUENT, la décision de la Cour de justice de l'Union Européenne est prévisible : elle annoncera que le programme OMT est tout à fait conforme au mandat de la BCE, et que le programme OMT est parfaitement légal.

Ce sera une défaite de la Banque Centrale Allemande.

Pour la plupart d'entre eux, les membres de la Cour de justice sont des fédéralistes : ils ne vont quand même pas faire exploser l'Union Européenne ! Sinon, ils se retrouveraient au chômage !

1- V. Skouris
2- K. Lenaerts
3- A. Tizzano
4- R. Silva de Lapuerta
5- M. Ilešič
6- L. Bay Larsen
7- T. von Danwitz
8- P. Cruz Villalón
9- E. Juhász
10- A. Borg Barthet
11- M. Safjan
12- C.G. Fernlund
13- J. L. da Cruz Vilaça
14- A. Rosas
15- J. Kokott
16- G. Arestis
17- J. Malenovský
18- E. Levits
19- A. Ó Caoimh
20- E. Sharpston
21- P. Mengozzi
22- Y. Bot
23- J.-C. Bonichot
24- A. Arabadjiev
25- C. Toader
26- D. Šváby
27- M. Berger
28- N. Jääskinen
29- A. Prechal
30- E. Jarašiūnas
31- M. Wathelet
32- C. Vajda
33- N. Wahl
34- S. Rodin
35- F. Biltgen
36- K. Jürimäe
37- M. Szpunar

http://curia.europa.eu/jcms/jcms/Jo2_7027/


Commenté
il y a 3160 jours
-
envoyer
Début de l'article :Mes chères contrariennes, mes chers contrariens ! Aujourd’hui, les marchés attendaient avec impatience la conférence de Mario Draghi, le gouverneur de la Banque centrale européenne, la BCE. Ils n’ont pas voulu être déçus et ont accueilli avec enthousiasme les propos du gouverneur qui ne sont jamais rien d’autre que les mêmes déclarations d’intention réaffirmées avec force, certes, mais qui restent pour le moment des paroles et non des actes concrets. En substance, Mario a dit, comme depuis presq... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles