Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Recevez notre Marketbriefing
fredbob
Membre depuis mai 2012
954 commentaires - suivi par 13 personnes
Suit 3 membres
13 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Le cadre craque de partout  - Paul Jorion - 
il me semble aussi que cette dette gigantesque recouvre, pour une très grande part, la somme colossale et en inflation permanente, de tous les engagements sociaux des Etats ( et en principe dus envers leurs centaines de millions de citoyens-électeurs ) ; en dehors des charges de fonctionnement des états et de leurs infrastructures sociales - toutes financées à crédit, + traitement des fonctionnaires + abondements des systèmes de santé, des assurances chômages, etc... cela recouvre surtout les engagements du paiement des retraites à venir ; car tout un chacun est évidemment censé se constituer un "patrimoine social" dont la somme ne représente en fait, qu' une accumulation de promesses gargantuesques ( ... promesses qui ne pourront de toutes façons, bien sûr pas êtres tenues en termes d' unités de valeur fiduciaire constante ) ; depuis des décennies ce système est totalement en "roue-libre" et on finance le "social" à crédit jusqu' à aboutir à un montant astronomique, plus encore grevé par le jeu des intérêts composés ; concernant le financement des retraites la situation est prodigieusement aggravée dans beaucoup de pays dont la France, par le système dit "par répartition" qui est une stupidité arithmétique sans nom, puisque pour continuer à être viable, il faudrait une évolution progressivement exponentielle du nombre de cotisants ( = système inexorablement voué à l' explosion au terme de la 3° ou 4° génération - hélas, un enfant de 10 ans serait sans doute capable de comprendre ce processus mais pas un haut-fonctionnaire ayant fait l' E.N.A. )
au total, priver tout le monde in fine de son "patrimoine social" ( en ayant notamment recours à l' hyper-inflation ) reviendra à apurer bientôt une très importante partie de cette dette archi-pharaonique ; c' est d' ailleurs évidemment ce qui se passera dans les années à venir ( ... puis pour les générations suivantes, le processus sans doute, reprendra )


Commenté
il y a 3769 jours
-
envoyer
Début de l'article :... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles