Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
zelectron
Membre depuis mai 2012
445 commentaires - suivi par 2 personnes
Suit 4 membres
2 abonnées
A laissé un commentaire sur l'article :
>Des lois économiques à réalité optionnelle  - James Howard Kunstler. - James Howard Kunstler
Joseph Goebbels, national-socialiste comme d'autres sont socialo-fascistes aujourd'hui ... "Tout dans l'État, rien contre l'État, rien hors de l'État" Benito Mussolini

Commenté
il y a 3065 jours
-
envoyer
Début de l'article :Les tonnes de sornettes économiques déversées ces jours-ci sur le public américain sont à rendre vert de jalousie le défunt Dr Joseph Goebbels (Ministre nazi de l’information et de la propagande). C’est un phénomène pour le moins saisissant, puisqu’il n’a rien à voir avec une conspiration, mais n’est que l’expression consensuelle d’un public qui désire plus que tout à croire en des choses qui ne sont pas vraies, et d’une gouvernance économique peuplée d’hommes tout aussi crédules et avides de fournir au public les discours nécessaires à la préservation de leurs emplois. Par « gouvernance économique », j’entends l’ensemble des directeurs d’entreprise, les officiels du gouvernement, les économistes académiques et les médias – liste à laquelle font partie certains bloggeurs et conseillers financiers. Ces derniers ne font peut-être que préserver leurs propres intérêts, puisqu’ils gèrent l’argent d’autres personnes et ont besoin que ces dernières aient confiance en la stabilité des marchés, qu’elle existe ou non. Certains sont peut-être motivés par la crainte qu’une érosion minime du système puisse faire s’effondrer en un rien de temps le système actuel tenu ensemble par une confiance aveugle en les devises fiduciaires et des instruments innovants douteux. Mais une grande partie de ces gens ne font que se bercer d’illusions. Très récemment, John Mauldin estimait que « nous serons bientôt indépendant en matière énergétique, et des exportateurs nets d’énergie sous trois à quatre ans ». On entend parler de cette idée illusoire partout sur internet depuis au moins 2011, de la bouche de commentateurs qui n’ont soit aucune idée du déclin spectaculaire de la production de pétrole et de gaz de schiste ou des flux de capitaux redirigés vers une orgie de forages qui vise à détourner le regard des observateurs des incongruités du modèle énergétique du gaz de schiste (duquel le mot « profit » semble absent)... Lire la suite
Répondre à ce commentaire
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Top articles